AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre innatendue et protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin Skirata
Mage respectable
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 104
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 69 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Rencontre innatendue et protection   Lun 16 Nov 2015 - 19:31

Alors qu'Edwin terminait la transaction avec ce client, il se dit qu'il ne ferait plus jamais l'erreur d'accepter une requête de sa part ! Plus jamais ! Car, même si la paye était très intéressante, ce n'avait pas du tout été....Le mage n'avait pas arrêté de se plaindre de son travail et des conditions ainsi que du temps que prenait pour retrouver et attraper son familier ! Ce que l'homme avait oublié de dire c'était que son familier était un fichu dragon de poche !!!!
Concluant le contrat, Edwin s'assura de l’authenticité du paiement puis raccompagna l'homme chez lui, restant commercial jusqu'au bout.

De retour au bureau, il pensait pouvoir souffler quand il sentit soudain quelqu'un se présenter à l'entrée. Il décrocha l'interphone avant que la personne n'est pu sonner et demanda :

" Soyez bienvenue à l'agence DEM. Que puis-je pour vous ?" lança t'il d'une voix aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly Hope
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Bélier Rat
Messages : 81
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 33
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Mer 27 Jan 2016 - 9:11

Je ne comprenais rien à ce qui m'arrivait. J'étais sortie de bon matin de ma cabane en bois, perchée sur mon arbre, avait commencé à voleter pour mettre la main sur mon futur petit déjeuner, constitué principalement de noisettes, de baies et autres aliments qu'on pouvait trouver dans la nature-excepté les animaux- quand une bête toute noire s'était jetée sur moi. J'avais bien essayé de lui parler et de la raisonner, pensant que c'était un animal de la forêt jusqu'alors inconnu de moi , mais elle avait griffé une partie du bras, m'arrachant quelques morceaux de peau. Ce qui me fit instantanément pleurer, c'était quand même très douloureux, je n'avais jamais connu telle souffrance... Comment pouvait-on faire cela à quelqu'un qu'on ne connaît pas? Je suis si gentille et si douce...

Je ne sais pas comment j'ai fais pour lui échapper, peut-être que c'est quand j'ai réussi à me dégager de sa poigne, après lui avoir hurlé fort dans les oreilles, que j'ai réussi à reprendre mon envol et à filer loin. Mais voler, c'est assez épuisant, et je continuais de bouger mon bras tout sanguinolant. J'avais l'impression de perdre beaucoup de forces mais l'adrénaline me vit pousser la cadence au point de réussir à courir jusqu'à la ville. J'eus un long moment de répit, alors j'avais essayé de me cacher mais comme je suis blessée, j'ai fais un peu peur à tout le monde, alors à chaque fois que je frappais à une porte on me la claquait au nez.

C'est donc effrayée, blessée, et pressée que je frappais enfin à une porte un peu différente de celle des autres. Mais personne ne répondit. Je n'y connaissais rien, je n'étais jamais allée à Moonlight, et chaque chose que j'avais fabriqué provenait de mes trouvailles au fin fond des bois. Alors j'utilisais l'interphone seulement après avoir vu faire la personne qui me précédait. Juste à temps pour voir fondre la créature rencontrée dans la forêt vers nous. Les gens autours hurlaient et paniquaient, tandis que j'essayais de répondre à la voix qui sortait du truc en ferraille:

-Ouvrez-moi!!! Je vous en supplie, il y a un gros monstre qui veut nous faire du mal.

Pourquoi personne ne voulait jamais ouvrir. Je tenais toujours mon arc de l'autre main, et je décochais quelques traits sur la créature, mais je ne tiendrais pas longtemps à cause de mon autre bras que je n'avais pas eu le temps de soigner. Il me faudrait un répit suffisamment long pour que je puis me soigner moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Skirata
Mage respectable
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 104
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 69 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Mer 27 Jan 2016 - 18:04

" Ouvrez-moi!!! Je vous en supplie, il y a un gros monstre qui veut nous faire du mal."

La voie désespéré ne fut pas sans effet. Il ouvrit le portail, sachant pertinemment que même si cela s'avérai être un piège, il pourrait s'en occuper dans la foulé. Edwin était cependant curieux car tous savaient dans le coin qu'il valait mieux éviter de se créer des problèmes, que ce soit à cause d'Edwin ou de son ' Maître ' qui avait encore plus mauvaise réputation que lui.

* Bha, de toute façon je risque rien alors autant me dépêcher. Et puis j'avais justement besoin d'un peu d'exercice. *

Sans perdre de temps, il ouvrit la fenêtre, sauta du premier étage et se réceptionna en souplesse tel un énorme félin. Tout en se dirigeant vers le portail il observa alors la jeune fée qui s'y trouvait.
Elle venait de sortir son arc et s'était mis à décocher plusieurs flèches. Edwin sonda la rue afin de savoir de quoi elle voulait se protéger. Etonnamment, ce qui lui revint fut une empreinte magique. Pressant le pas, il vit aussi que le bras de la jeune fille était blessé. Lorsqu'il arriva devant elle, la créature était à quinze mètres d'eux. Remarquant la présence de l'Elfe qui n'avait à priori pas envie de fuir, la bête émit un râle sombre comme si elle maudissait l'arrivée du nouveau venue. Se reprenant, elle se mit à foncer vers eux par de longs bonds en zigzag. Edwin réagit immédiatement et, d'un mouvement de bras, fit élever un mur en plein devant la bête. Celle-ci se le prit de plein fouet et fut sonner. Sans perdre la moindre seconde, Ed bondit sur la créature et la saisie à la nuque.

Maintenant qu'il l'avait sous contrôle il la détailla pendant un cours instant.
Elle ressemblait à une sorte de loup mais ce n'était pas une créature réelle, c'était un familier. Son pelage noir était en fait constituer d'ombre et ses crocs de métal. Commençant à retracer l'énergie, il sentit soudain que le propriétaire venait de lier ses sens à ceux de son familiers. Edwin attrapa la tête de la bête de sa main droite et la tourna vers lui.


" Ecoute moi bien. Ceci est MON territoire alors ne penses même pas à y causer d'autres problèmes. Et, que je sois clair, si je te trouve, tu es mort. Ce territoire est sous la juridiction de mon maître et des mages et j'en suis l'exécuteur. Alors ne te montre même pas. Ai-je été clair ?"

La créature se contenta de faire un sourire malsain qui n'eu pour réponse que la poigne d'Edwin brisant son cou. Malheureusement le propriétaire en avait déjà coupé le contact et celle-ci disparu en lambeau d'ombres.

Retournant auprès de la jeune fée, Edwin constata que cette aventure ne lui avait pas fait le moindre bien. De par son ton au moniteur il l'avait déjà deviné mais maintenant qu'il la voyait c'était encore pire: son bras avait été lacéré, elle avait été obligé d'utiliser ce même bras pour tirer, ce qui n'avait en rien améliorer son état. Rajouté à cela le fait que les fées sont pacifique et voilà le résultat. La pauvre petite semblait à priori un peu sonné. Doucement, Edwin se mit à sa hauteur et lui demanda:


" Tout va bien ? Y en a t'il d'autres ? "

C'était à priori le seul qui l'avait attaqué aussi l'Elfe décida de la faire rentrer dans la propriété. La elle ne risquerais rien.

" Si cela ne te gène pas, veux tu bien me suivre à l'intérieur ? Je pourrais t'y soigner et te donner de quoi te remettre de cette mésaventure. Et puis, j'aurais quelque question pour toi, d'accord ? Je m'appelle Edwin et je suis détective. " dit il d'un sourire doux et candide.

L'invitant à rentrer, il lui montra le chemin jusqu'à l'Atrium ou il trônait une table tout de verre avec son lot de chaise, de verre elles aussi, disposé sous un immense séquoia qui offrait une ombre rafraichissante dans l'atrium remplie de plantes des quatre coins du monde et même d'autres mondes.
" Attend moi ici, je reviens."
Il alla chercher toute une trousse de soin et s'installa à la table car la discussion promettait d'être longue. Il lui fit signe de s'installer afin qu'il puisse commencer le traitement et entamma la discussion:

" Et si tu me parlais un peu de toi pendant que je m'occupe de cette vilaine blessure, cela te conviendrait il ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly Hope
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Bélier Rat
Messages : 81
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 33
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Mer 28 Sep 2016 - 21:03

Je pensais que j'allais devoir me débrouiller seule mais apparemment mon appel avait été entendu. Un jeune homme grand et élancé était sorti en trombe depuis une fenêtre, et j'aurais pu le confondre aisément avec une créature de ma condition tant son agilité était incroyable. Mais comme j'étais en "combat" je n'étais pas tellement bien placée pour penser à ces choses là. Et surtout, quand il arriva à ma hauteur la bestiole s'était sacrément rapprochée au point où j'en eu peur pour ma propre survie. Et pour la sienne. Mais alors que la créature hurlait sa rage, sans doute de voir du renfort, et fonçait droit devant nous, un mur se dressa devant lui. Il m'avait fallu un léger temps, passé la surprise pour me rendre compte que l'homme venait d'utiliser sa propre magie. Il se saisit de la bête avec une facilité qui me déconcerta quelque peu. Il était fort!

Encore une fois je ne compris pas les intentions du brun, mais je tenais toujours la créature en joue, du bout de mes flèches, au cas où il ne réussissait pas à la tenir plus longtemps en respect. J'écoutais en tremblotant de plus en plus. D'une à cause de mon bras fatigué, et de l'autre à cause du mot exécuteur. Est-ce qu'il comptait me tuer au final après m'avoir aidé? Cela n'aurait aucun sens mais m'effraya tout de même jusqu'à ce qu'il finisse par tuer définitivement le monstre aux allures lupines.

Je faillis reculer quand l'homme s'approcha finalement de moi, mais sa manière de s'approcher et son regard me firent comprendre que je ne craignais rien. Et naïve comme j'étais, même si on s'était joué de moi je n'y aurais vu que du feu. Alors j'y croyais. Encore un peu sonnée je fis pourtant un signe de tête pour dire que ça pouvait aller, et un autre négatif pour faire comprendre que je n'avais vu qu'une créature à ma connaissance. D'habitude très bavarde, je me montrais pour l'instant peu loquace et fini juste par le suivre comme il demandait. Je souris en réponse à son sourire, et toutes mes craintes s'envolèrent à cet instant précis, le suivant volontiers en essayant de retenir son prénom. Je le suivis bien docilement, comptant pour l'instant uniquement sur mes petits pieds nus, qui avaient du s'écorcher un peu à cause des gravillons sur la route et ses imperfections. J'étais faite pour les bois, non pour les routes des villes.

Je regardais émerveillée l'endroit dans lequel il me conduisit et je crus être revenu en un clin d’œil dans la forêt si ce n'était ces chaises qui n'étaient pas dans une matière que je connaissais, ni la table. Je déposais mon arc et mon carquois au sol et commença à piétiner comme une petite fille surexcitée quand il me laissa pour chercher son attirail. Il me fallut un peu de temps avant de m'installer, et si mon bras ne m'avait pas fait souffrir je serais déjà en train d'explorer le terrain, avec beaucoup de curiosité:

-Parler de moi? Que veux tu savoir Edwin? C'est quoi un détective? Tu crois qu'on pourrait se balader dans ta petite forêt après? Je trouve les fleurs très jolies! Je n'en ai jamais vu de pareilles là où j'habite! C'est la première fois que je viens dans la ville!

J'avais débité tout cela d'un trait, volubile et exubérante au possible, ce qui contrastait avec ma légère timidité de tout à l'heure. Je balançais mes pieds d'avant en arrière sur ma chaise, et sautillait même un peu dessus histoire de m'habituer à sa texture:

-Moi c'est Lilly!


Je me mis à rire un peu:

-C'est trop joli ici! Cela fait bizarre que tu me soignes. D'habitude c'est moi qui me soigne ou soigne les autres...  Enfin les animaux qui habitent près de ma cabane et qui se font attaquer par des gens qui veulent les manger!

Je montrais toutes mes petites dents blanches en riant, malgré la douleur lancinante de mon bras qui se réveillait maintenant que nous étions au repos et fis glisser les cheveux (avec la main de son bras valide) le long de mon oreille, qui apparue comme pointue:

-Tu es une fée toi aussi?

Mes petits yeux commencèrent à s'humidifier sous la douleur dont je commençais à prendre conscience:

-J'ai l'impression que mon bras ne fonctionne plus, comme s'il était tout raplapla et cassé... Alors qu'il est encore en pleine forme. Je crois que je n'ai plus beaucoup de forces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Skirata
Mage respectable
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 104
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 69 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Jeu 29 Sep 2016 - 12:14

La brave fée me suivit sans dire le moindre mot jusqu'à l'atrium. Je devais avoir eu une drôle d'impression sur elle car c'est à ce moment là normalement que les gens me suppliaient ou me louait sans réfléchir et finissait par dire des bêtises ou partir. Mais elle...elle n'avait pas dit un mot et ne m'avait donné comme réponse qu'un sourire d'une innocence désarmante. Et je n'y étais pas immunisé.

Mais quand nous entrâmes dans l'Atrium, je la vis tout d'un coup reprendre des formes, comme si toute la verdure excitait sa personne. Mais bon, il est vrai que j'avais une collection de plantes étrange que peu connaissait, mais je ne pensais pas la rendre si heureuse !

A peine de retour avec la trousse de soin, je la vit émerveillé en train de regarder tout autour d'elle. Je pense qu'une visite sera nécessaire dès qu'elle sera remise. Mais commençons par la soigner. Mais alors que je posais mon matériel, ma nouvelle amie retrouva la parole:


"Parler de moi? Que veux tu savoir Edwin? C'est quoi un détective? Tu crois qu'on pourrait se balader dans ta petite forêt après? Je trouve les fleurs très jolies! Je n'en ai jamais vu de pareilles là où j'habite! C'est la première fois que je viens dans la ville!"

Ah, bon, d'accord, j'ai du pain sur la planche. Bon, je sais au moins maintenant que j'ai en face de moi une petite boule d'énergie naturelle qui connait presque rien du monde. C'est déjà cela de prit.

"Moi c'est Lilly! C'est trop joli ici! Cela fait bizarre que tu me soignes. D'habitude c'est moi qui me soigne ou soigne les autres...  Enfin les animaux qui habitent près de ma cabane et qui se font attaquer par des gens qui veulent les manger!" continua t'elle de débiter d'une voix rapide et enjouée.

Elle est juste adorable. J'ai envie de la prendre dans mes bras mais me retiens, jugeant que les soins commencent à devenir réellement prioritaire. Elle remet aussi une de ses mèches derrière son oreille.

"Tu es une fée toi aussi?" me demande t'elle.

Je découvre mes oreilles jusque la cachées derrière mes cheveux et agite mes oreilles pointues.

" Non, je suis un Elfe. Mais nous avons quelques amies fées." lui répondis-je.

Je m'installe juste à côté d'elle et m'apprête à lui demander comment elle se sent lorsque je vois perlé des larmes dans ses yeux. J'ai peur un instant qu'elle ai peur de moi ou encore qu'elle ne se sente pas à l'aise mais elle me dit alors :

"J'ai l'impression que mon bras ne fonctionne plus, comme s'il était tout raplapla et cassé... Alors qu'il est encore en pleine forme. Je crois que je n'ai plus beaucoup de forces..."

Elle a perdu du sang et commence à en ressentir les effet.

" Ne t'en fais, tout va bien aller." lui dis-je avec un sourire confiant. Je tend une main vers une mèche de lierre grimpant le long du séquoia et un morceau de celle-ci se coupe et tombe dans ma main. Je l'infuse et le met dans mes cheveux.

" Je vais commencer par soigner ton bras pendant que mon petit ami là-haut te distrait d'accord ?"

Et à peine ai-je fini ma phrase que le morceau de lierre se transforme en un petit bonhomme qui se met à crapahuter dans toute ma chevelure, faisant le pitre puis se balance de mèche en mèche pour finir sa course sur le haut de ma tête, essayant de se faire une cabane dans mes cheveux qui retombent l'instant où il les relâche.

Pendant qu'il s'amuse, je soigne la fée avec dextérité et précaution. Seule la blessure de son bras était importante. Une fois finie, j'applique quelques pansements à ses jambes immaculées - bon sang, mais comment pouvait on vouloir s'en prendre à elle ? Cela me mettait hors de moi...- et finit en appliquant un onguent réparateur sur ses petits pieds écorchés par le bitume.

" J'ai fini." dis alors que le petit bonhomme venait d'attacher quatre mèches sur le haut de ma tête. Surpris, il enleva immédiatement le nœud et se glissa sur mon  épaule et fit mine de regarder mon travail puis fit semblant de tendre sa main comme pour dire à la petite fée que j'avais bien travaillé.

" Non mais !" dis-je jouant le jeu de ma marionnette alors que celle-ci bombait le torse en faisant la maligne.

Puis je me tourne à nouveau vers elle.

" Et si je te faisais visiter ?" lui proposais-je en finissant de ranger les affaires dans la trousse.

Et ni une ni deux, je la pris dans mes bras telle une princesse avant que cette petite tempête joyeuse ne file à tout vas dans l'atrium. Je fus surpris de sa légerté mais son sourire me fis vite oublier mes tracas incessants. Et je me mis en marche doucement, lui présentant toute les plantes qu'elle me montrait du doigt.

" Celle-ci, c'est une orchidée bleu. Et là c'est une tulipe Hollandaise. Elle sont très réputées pour leurs parfum. Et là-ba tu as...."

Et nous fîmes ainsi le tour de l'atrium pendant presque une heure pour satisfaire l'esprit de ma petite compagne. Je l'amène alors dans la salle de bain. Elle a l'air un peu fatiguer mais ses yeux pétilles de milles lumières après ce qu'elle vient de voir et elle me parle de pleins de choses.
Je l'installe alors tranquillement sur le bord de la baignoire et lui dit:

" Je vais te rincer les pieds, d'accords ?"

Et elle se laissa faire. J'avais mis l'eau un peu chaude afin que la pommade s'enlève.

" Si tu veux je peux changer la température." lui dis-je d'un sourire la voyant regarder le pommeau de douche incrédule.
Et je fit comme elle me demanda. Je lui montra aussi comment s'en servir et la laissa se laver après lui avoir montrer comment utiliser les bouteilles de produits.

Puis en l'attendant, je rejoignis la chambre ou mon maître stockait les cadeaux et autres présent que l'on recevait lors de nos différents contrats. Je me souvenais d'un lot de robes parmi laquelle j'en avais vu une qui conviendrait à Lilly. C'était une robe carmin avec une belle rose en tissu.
Robe:
 
Je pris l'ensemble (robe, sous-vêtements et petites chaussures) et les laissa par dessus les siens dans la buanderie qui séparait la salle de bain du couloir.

Puis je l'attendis patiemment dans le couloir, assis sur une chaise que j'avais pris de l'atrium. Quand elle sortit enfin, mon cœur fit un bond. Elle était adorable à croquer. Je du inspirer un coup afin de ne pas me jeter sur elle et la prendre dans mes bras. Je ne pus cependant pas retenir le début d'un sourire béat.

J'émis un petit sifflement respectueux pour lui montrer mon plaisir et lui dit :

" Et bien, tu es tout simplement ravissante. Que dirais tu que nous nous présentions l'un l'autre dans la grande salle. Je penses que nous avons plein de choses à nous dire et à apprendre l'un de l'autre." terminais-je complètement sous le charme, la guidant vers une de mes salles privées remplies de coussins en tout genre.

La salle où je me dirige:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly Hope
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Bélier Rat
Messages : 81
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 33
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Mar 15 Nov 2016 - 13:17

Je ne m'étais pas faite prier pour me faire soigner, je n'avais pas bronché, parce qu'il était très doux, bien que j'aurais du avoir bien mal. Mais en effet, la branche me distrayait à tel point que je ne faisais que rire aux éclats. Il ne m'en avait pas fallu plus pour me faire oublier ma douleur et tout ce qui venait de se produire. Je n'avais presque rien senti quand je m'étais faite soigner.

Bien-sûre, je fus surprise, mais qu'à demi, en apprenant qu'il était un elfe, j'en avais déjà rencontré un dans la forêt, sans trop savoir qui il était. J'aurais pu avoir quelques questions, mais pour l'instant je n'y pensais pas, j'étais bien trop ravie des découvertes que je venais de faire, dans les bras de mon sauveteur. J'aurais pu voleté, mais il s'avérait reposant et sécurisant de rester ainsi. J'avais appris les non de fleur avec rapidité, me promettant qu'un jour je visiterai tous ces endroits que je ne connaissais pas. Tout était aussi odoriférant que dans ma forêt, mais bien différent. Bien que des étoiles plein les yeux, je fus déçue que la visite se termine, parce que je voulais en voir encore et toujours plus, mais de toute façon, il n'avait plus rien à me présenter.

J'avais aussi un peu envie de dormir, de toute façon, bien que je ne tarissais pas de question. Vint le moment délicat où il s'occupa de mes pieds. Je me découvris une sensibilité que je ne connaissais pas, à ce niveau là. J'étais chatouilleuse des pieds. Tout allait bien, et je résistais fortement de jouer avec l'eau qu'il avait utilisé pour rincer mes pieds. Je n'avais encore jamais vu de douchette, et j'étais trop positivement impressionnée pour me demander comment ça fonctionnait. Je demandais plus d'eau chaude quand il me proposa le changement de température, et remuait des doigts de pieds quand ce fut fini et l'écoutais quand il m'expliqua comment prendre une douche. Pour moi c'était tout nouveau, je trouvais toujours ce dont j'avais besoin dans la nature, d'habitude, ou fabriquait mes propres produits pour me nettoyer, et j'allais dans l'eau d'une rivière ou d'un lac pour me rincer. Quand il faisait trop froid je faisais un feu et bouillir de l'eau pour ma toilette. Ce confort ne me fit pas oublier que j'adorais jouer avec l'eau. Si je n'avais pas été fatiguée ou "invitée", peut-être même que j'aurais pu m'amuser pendant des heures avec cette chose qui envoyait de l'eau, et le sol en aurait été recouvert. Je pris le tissu laissée de côté pour me ressuyer et cherchais mes vêtements quand j'en découvris de nouveau par dessus les miens. Émerveillée par la robe je tournoyais avec les cheveux encore mouillés virevoltant au gré de mes mouvements et battements d'ailes. Je fronçais les sourcils en voyant les sous-vêtements. Je ne savais pas bien ce que c'était, et je bataillais de longues minutes pour réussir à comprendre comment se portait ces choses. Je ne me sentis pas très bien avec le soutien-gorge et le retirais de toute façon. Je conservais la culotte, car je trouvais cet habit rigolo et confortable, et délaissais les petites chaussures. Je me baladais toujours pieds nus et je n'avais pas envie de changer. Les yeux pétillants j'enfilais alors la robe, conçue de façon à ce que mes ailes puissent être déployées sans aucune gêne. Il fallait croire que l'elfe avait pensé à tout. Je n'étais pas très à l'aise mais finit par sortir de la salle de bain, les cheveux toujours mouillés et ne compris pas pourquoi il me disait ravissante et se mit à siffler.

-Je crois que je suis toujours la même personne, même dans cette... robe...

Je le suivis mais mon naturel revint au galop, et au lieu de marcher je me mis à voleter, encore une fois:

-Je te l'ai déjà dis, je suis Lily Hope... qu'est ce que tu veux...

Je m'interrompis dans ma phrase en découvrant ce nouveau lieu. Je ne connaissais pas ce genre de confort mais j'étais époustouflée par le mariage de couleur, qui m'attira aussitôt. Je volais jusqu'à un amoncellement de coussins, et me jetais dedans comme s'il s'agissait de poudreuse. Je gloussais en me sentant m'enfoncer dedans. C'était à la fois agréable et tout neuf. Je me relevais, et recommençais, puis me mis à sautiller de coussins en coussins, comme s'il s'était s'agit de petites pierres traversants un ruisseau. Mes pas, bien que petits et répétés, étaient délicats, comme si j'étais montée sur ressort. D'ailleurs je finis par me poser sur un coussin et je sautillais dessus longuement en éclatant de rire, faisant parfois remonter ma robe au delà de la décence que j'ignorais de toute façon. Puis après avoir bien rigolé, je sautais et me laissais retomber sur les fesses sur un coussin, et n'en bougea plus. J'avais pourtant une grosse envie de bouger, à cause de mon enthousiasme et d'un sacré regain d'énergie, gesticulais un peu sur place, caressant des mes bras un des voilage à portée de main:

-Merci Edwin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Skirata
Mage respectable
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 104
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 27
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 69 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Mer 16 Nov 2016 - 5:31

Lily ne mit pas bien longtemps à se remettre de ses émotions et se mit à virevolter autour d’Edwin pleine d'énergie. Il semblait que la douche avait eu un effet des plus revigorant sur la petite Fée.
Elle ne comprit cependant pas le sens des paroles d’Edwin et s’apprêtait a lui répondre juste quand ils arrivèrent dans la salle de détente:



“ Je te l'ai déjà dit, je suis Lily Hope... qu'est ce que tu veux…”


Mais elle ne finit jamais sa phrase car la montagne de coussin colore venait de lui ôter les mots de la bouche. Elle ne perdit pas une seconde et se jeta dans une pile de coussins comme dans un tas de feuille et s’amusa dedans. Puis, tel un petit tourbillon, elle sauta avec grâce dans toute la pièce. Un vrai ressort.
Edwin sourit. Il était agréable et doux pour le coeur de voir autant d’innocence. En revanche, avec tous ces mouvements, Edwin fut vite forcé de constater que la petite Fée n’avait pas la moindre notion de la société ni la moindre notion de pudeur. En tout cas une chose était sur, elle ne se préoccupait pas du fait qu’il puisse voir ses sous-vêtements. Mais en même temps, Edwin se doutait qu’elle ne devait même pas le voir comme un mâle, alors pourquoi se cacher.
Il avait entendu dire que les Fées était frivole et légèrement inconsciente de leur entourage mais la c'était déroutant. Avec un léger soupir devant la tâche qui l’attendait, Edwin s’assit tout sourire que la jeune Fée se pose. Il en profita pour l’observer, jouant maintenant gaiement à rebondir sur un autre canapé.


Si elle lui avait paru enfantine de prime abord, il était maintenant clair qu’elle avait pourtant passé cet âge. Plus petite que lui elle restait tout de même dans les proportions humaines, un mètre soixante, soixante-cinq peut être. Ses formes étaient celles d’une jeune femme,
avec un corps parfaitement proportionné et balance. Elle possédait deux paire d'ailes fine telle celles des papillons. Edwin avait toujours été curieux de ce peuple mystérieux qu’il ne voyait presque jamais. Et puis voilà que, pouf, comme cela, Lily arrivait chez lui. Edwin se demandait bien ce qui s'était passé mais il avait une idée. Heureusement, il avait réglé le problème pour le moment. Mais maintenant, il lui faudrait protéger la Fée le temps de lui enseigne les bases de la société.
Il était hors de question que….


Edwin fut soudain sortit de ses pensées par l’adorable demoiselle qui rebondissait maintenant sur son coussin et caressais un des voiles à sa portée :



“ Merci Edwin !”


Edwin sourit en imaginant le défis qui l’attendait. Cela promettait d'être intéressant.


“ Je t’en prie, il n’y a pas de quoi. Tu es chez moi, il n’y a pas de mal a te laisser découvrir ce que tu ne connais pas. En revanche je pense qu’il serait bon pour toi de rester ici un moment le temps que la situation se calme. Et puis je pense qu’il serait dans ton intérêt que je t'apprenne quelque règles de notre société. Et en échange je te ferais visiter la ville quand tu auras retenu les bases.” dit il en se dirigeant vers la jeune Fée tranquillement.
“ Et la première leçon, demoiselle, est que les jeunes filles se doivent de ne pas montrer leurs sous-vêtements !” dit il en remettant correctement la robe de Lily. “ Et la seconde est que tu dois te méfier des hommes, moi compris. Ou des choses terribles pourraient arriver.” dit il en collant presque son visage sérieux au sien. Puis il se releva et se prépara à un coup pendable. “Sinon tu le regretteras !” dit il en se jetant sur elle pour lui chatouiller les côtes jusqu'à ce qu’elle se rende. La méthode était inoffensive mais il espérait qu’elle fonctionnerait. Sinon la route allait être très très longue et semée d'embûches…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly Hope
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Bélier Rat
Messages : 81
Date d'inscription : 14/11/2013
Age : 33
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   Jeu 3 Aoû 2017 - 8:12

Peu à peu je finis par calmer la pile électrique en moi. C'est à dire que je n'avais jamais vu de telles choses de ma vie, et que les découvrir m'avait surexcitée au possible. Mais maintenant que je commençais presque à m'apaiser, en continuant de caresser le voilage, j'étais concentrée sur la voix d'Edwin.

Je fis un petit oui convaincu, en hochant la tête. Moi aussi je pensais qu'il valait mieux attendre, je ne voulais pas que la bestiole revienne. D'un autre côté, j'avais une folle envie de rentrer chez moi, mais je savais que bien que soignée, j'étais encore trop faible pour me défendre. Du moins je le sentais. Et dans la forêt certains dangers rodaient, elle commençait seulement à en prendre conscience. Quoi que même des fois, face à des loups elle s'était comportée comme avec des doux chiens-chiens et avaient failli y laisser la peau, par moments. Mais elle avait toujours réussi à s'en sortir, et pour elle, cela restait des pauvres bêtes sans défense qui avaient juste eu peur d'elle. Sauf que là, avec ce monstre, elle avait compris qu'il s'agissait de quelque chose d'un tout autre genre. Et... Elle était un peu effrayée maintenant, à l'idée de retourner là-bas, en pleine nature. Près de la source d'eau, il régnait des drôles de créatures et énergies, elle l'avait senti. Mais elle n'avait été approchée que par des ondines et autres petites créatures qui ne lui voulaient aucun mal excépté la fois avec Eichiki, où ils avaient dérangé une bête dans sa grotte. Là encore, elle avait pensé que c'était parce qu'ils l'avaient dérangé et qu'au fond elle ne leur voulait pas de mal, juste les défendre. Seulement aujourd'hui, une part de cette innocence avait fuit en même temps que le monstre, en laissant place à une peur qu'elle ne comprenait pas pour le moment.

Autant je comprenais le début, autant la suite me laissa perplexe. Je ne comprenais rien avec ce qu'il voulait dire sur les règles de la socié... quoi? J'haussais un sourcil, de plus en plus décontenancé. Elle avait quoi ma robe? Et mes sous-.... c'était ça le truc qu'il m'avait donné pour aller par en dessous? Je n'avais mis que la moitié, juste le bas. J'avais fais quelque chose de mal? Je ne croyais pas pourtant.

-Mais tu as dit que j'étais ravissante?

Je le regardais avec hébétude maintenant qu'il parlait de se méfier des hommes et de choses terribles. Il vint me planter sa figure devant la mienne, et j'avais déjà envie de rire, même si je ne voyais pas le but de me méfier de lui. J'ignorais le sens même de ce mot. Sinon j'aurais rétorqué qu'il m'avait sauvé, et que si c'était le cas, pourquoi j'aurais dû me méfier? Je n'eus pas le temps de demander des clarifications que déjà il se mit à me chatouiller.

Je ne l'avais pas vu venir, sinon un pas chassé de côté, et le tour était joué. Au lieu de cela, il me fit un truc étrange avec ses mains mais qui me donnait encore plus envie de rire encore et encore. Et je riais, riais, gesticulais comme une folle, manquant lui donner des coups de poings dans la machoire; à en perdre haleine, sauf que je perdais mon souffle un moment, et que le jeu fini par ne plus m'amuser. Sans le vouloir je le repoussais brusquement avant de reprendre mon souffle, mes mains plaquées sur la gorge alors que j'étais toute rouge, cherchant mon air. Une fois que je l'eus recouvré, je reculais rapidement de lui en voletant les larmes montant aux yeux:

-Pourquoi tu as fait ça? C'est douloureux... Après...

Je ne me sentais pas trahie, c'est juste que je ne comprenais pas qu'il m'avait soigné pour finalement ce que j'interprétais comme quelque chose qui pouvait me faire du... mal? En l'espace de quelques secondes je venais d'apprendre un tas de sentiments négatifs qui ne me plaisaient pas non plus. La peur, la méfiance, l'incompréhension et... le mal. Je connaissais la tristesse, mais elle était bien plus forte que d'habitude, quand je me faisais mal ou que je retrouvais un oiseau mort sur le sol moussu de la forêt. Je devenais toute rouge, et je lui en voulais. Et un de plus. Je n'avais même pas eu le réflexe de me défendre, c'était la première fois qu'on me faisait des chatouilles.
Échevelée, la robe encore en désordre, une des bretelles tombait de mon épaule, et le bas un peu froissé, je le fixais en l'interrogeant de mon regard larmoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre innatendue et protection   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre innatendue et protection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» protection d'hivernage essais
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» [ Protection Rapprochée ] PV
» Operations de protection du Morne l'Hopital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: