AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexie van Hammer
Apprenti attentif
avatar

Féminin Vierge Singe
Messages : 46
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 24
Localisation : Hiding in the darkness, sheltered from the rain.
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Sam 16 Mai 2015 - 11:35

In this kind of world

Encore ce cauchemar.
Les flammes dévorant les majestueux troncs de leurs habitations l'éblouissent dans la cohue de la panique. Lexie se crispe dans son sommeil et sa respiration se fait plus profonde à mesure qu'elle sent l'insupportable chaleur la gagner. Les cris de ses soeurs de la forêt retentissent en un effroyable écho et l'odeur des corps calcinés lui provoquent une nausée qui la fait inconsciemment se recroqueviller sur elle-même. L'elfe est allongée sur un lit de lianes, perchée en haut d'un arbre et, bientôt, ses gémissements désespérés troublent le silence paisible de la profonde flore.
Paralysée par la peur, elle est incapable de reprendre conscience, totalement enchevêtrée dans ses bribes de passés qui alimentent sa haine chaque jour et les sombres silhouettes qui hantent chacun de ses souffles apparaissent peu à peu pour troubler sa vision. Le brasier derrière eux lui donne l'impression qu'ils sont immenses et Lexie est même incapable de sortir un son. Elle sent presque leur aura menaçante couler lentement sur elle et la panique s'empare totalement de son corps. Si bien que l'elfe se débat inconsciemment dans son sommeil, se tournant juste assez pour finir par glisser dans le vide.
Une rapide chute de quelques mètres, cinq tout au plus, dont l'atterrissage fût assez violent pour lui faire étouffer un cri de surprise autant que de douleur.
Son corps s'écrasait brusquement sur le sol dans un quelconque bruit sourd, coupant net les atrocités de ses visions passées, et il fallut néanmoins quelques secondes à Lexie pour émettre un léger gémissement en relevant la tête du parterre d'herbe.

Doucement, elle se tourne sur le dos en sifflant entre ses dents et une vive douleur aiguë la saisit à la hanche qui semble avoir majoritairement prit dans l'impacte. Ses longs cheveux de feu sont emmêlés sur son visage et elle peste dans sa langue natale en dégageant sa vue d'un geste maladroit et frénétique de ses mains. Le fait de s'agiter ainsi n'a pour effet que d'accentuer la douleur qui se profile dans sa jambe et Lexie laisse échapper un râle en se redressant sur un coude pour porter une main sur sa hanche.

- Sainte Mère..., gémit-elle en fermant un instant les yeux pour refouler la douleur.

Des sueurs froides parcourent son échine et la jeune femme redresse aussitôt la tête dans une expression alerte. Une aura se dégage non loin... et elle n'est pas animale.
Lexie concentre aussitôt ses forces pour invoquer ses deux plantes carnivores qui sortent la tête du sol chacune à côté d'elle pour s'élever doucement. la jolie elfe passe alors ses bras autour de leurs épaisses tiges grimpantes et, lorsque son corps se soulève doucement en même temps qu'elles, elle est obligée de serrer à nouveau les dents pour étouffer un râle de souffrance.

Elle est presque incapable de tenir debout et l'aura se rapproche. Lexie fronce les sourcils dans sa direction et les deux plantes claquent de leurs épaisses mâchoires dentées pour lui signifier qu'elles sont prêtes à la défendre.

- Ce n'est vraiment pas le moment de venir me chercher... siffle-t-elle en crispant ses doigts sur ses appuis.



~~~~~~~~~~~~
Your lips are venomous Poison

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyna De'yranthern
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Demi-elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Sam 16 Mai 2015 - 18:17

Elwyna retourna dans la forêt. Elle s’y était toujours sentie plus à l’aise, à sa place. Nader lui avait dit que son peuple y habitait, que là-bas elle en apprendrait plus sur les siens. Mais la jeune fille avait peur. Du rejet, des désillusions, de la solitude. Elle avait peur d’apprendre la vérité. Et si l’histoire c’était simplement qu’elle avait été rejeté ? Elle n’avait connu que ça. Peut-être que dès sa naissance elle n’avait pas été bien pour sa famille.

*Est-ce si mal de vouloir garder mes illusions ? Au moins là personne ne me rejette plus*

La jeune elfe n’avait connu que les brimades, elle n’avait jamais été assez bien pour personne. Pourquoi ça aurait changé. Au final, c’est eux qui avaient raison. Ils avaient vu en elle ce qu’elle ne pouvait pas voir, ne pouvait pas croire. Elwyna hésitait à avancer, parlementant avec elle-même. Elle voulait savoir mais ce qu’on ignore ne peut pas nous faire du mal. Peut-être est-il plus sage de faire demi-tour, rentrer chez soi et oublier toutes ces histoires.

La jeune fille en était là de ces réflexions quand elle entendit un grand bruit. Suivit presque immédiatement d’un cri. La demi-elfe se précipita vers l’origine du bruit. Sa perception de l’espace était plutôt bonne alors elle trouva assez facilement l’endroit. Une jeune femme était au sol, elle avait l’air blessé. Le plus étrange était qu’elle avait autour d’elle deux plantes carnivores. Qui semblait prête à la protéger. Elle n’avait pas hyper envie de se faire grignoter par deux plantes qui n’avaient pas l’air super commode pour le coup. Mais elle ne pouvait pas envisager de repartir en laissant cette jeune femme blessée alors qu’elle pouvait l’aider. Elwyna soupira. Sa bonté la perdrait un jour. Elle déposa doucement son arc au sol, histoire de ne pas avoir l’air agressive. Puis elle se rapprocha de la blessée.


-Doucement mon p’tit, je ne vais pas lui faire de mal, je viens en ami

Elle passa entre les deux plantes qui semblaient attendre de voir ce qu’elle ferait par la suite. Elwyna faisait attention à garder des gestes lents et inoffensifs. Si on lui avait dit qu’elle risquerait de finir en quatre heures pour une plante, elle aurait bien ri. Elle s’agenouilla avec précaution devant la jeune femme et doucement sorti son pendule.

-Je ne vais pas te faire de mal mais il va falloir que tu te détendes un peu.

Elle se positionna au côté de la jeune femme et l’obligea à s’allonger. De toute manière elle semblait avoir trop mal pour faire autrement et Elwyna ne pourrait pas travailler autrement. Elle fit le vide dans son esprit et plaça le pendule au-dessus du corps. Elle se concentra sur le désir de trouver la source de la douleur. Le pendule se mit à décrire des cercles, d’abord large puis de plus en plus resserré désignant la hanche de la jeune femme. La jeune elfe regarda vers le haut. Il y avait une sorte de lit en liane, il était vraiment en hauteur. C’était une sacrée chute. Elle soupira, elle ne savait pas si elle pourrait faire grand-chose. Elle laissa le pendule au-dessus de la blessure et plaça son autre main sur la source de la douleur.

-Ça paraît bizarre mais ça peut t’aider à avoir moins mal, alors fais-moi confiance. Tu n’as de toute façon plus trop le choix.

Elle ferma les yeux et se concentra. Dans son esprit elle se focalisa sur la douleur de la jeune femme et l’attira à elle. Doucement, elle ramena la douleur de l’inconnue à un niveau acceptable avant d’être elle-même frappé par cette douleur. Si elle pouvait soulager les maux des autres, ils ne s’évaporaient pas, ils étaient juste déplacer. Et pour le coup elle avait servi de réceptacle. Elle avait en quelque sorte anesthésiée la douleur de la jeune blessée. Elle serra les dents et reprit la parole.

-Tu dois avoir moins mal, je t’ai un peu soulagé de ta douleur mais tu restes blessée. Tu as de la chance, ce n’est sans doute pas cassé, je ne comprends d’ailleurs pas comment c’est possible. Mais tu as pris un sacré coup, il va falloir te reposer un peu.

Elle se positionna contre l’arbre et attendit que la douleur s’estompe. Elle ne faisait ça que très rarement et le détestait toujours autant.

-En attendant, tu pourrais rappeler tes « chiens de garde », ils sont un peu oppressant pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie van Hammer
Apprenti attentif
avatar

Féminin Vierge Singe
Messages : 46
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 24
Localisation : Hiding in the darkness, sheltered from the rain.
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Mer 20 Mai 2015 - 14:56

Comme elle s'y attendait, et pas moins de dix secondes après qu'elle se soit relevée, Lexie finissait par apercevoir une silhouette sortir doucement des fourrés lui faisant face quelques mètres devant elle. La jeune femme reste immobile et plisse ses fins yeux verts dans une expression agacée.
Au loin, c'est une jeune femme qui apparaît peu à peu sous la pâle lueur de la lune et, lentement, cette dernière finit par s'arrêter à une proximité raisonnable pour déposer son arc au sol, permettant à l'elfe de la scruter rapidement le temps de ce signe pacifiste.
Elle a bien une tête de moins mais, même malgré sa plus petite taille, la jeune femme n'en paraît pas moins frêle. Ses habits lui rappellent ceux d'une personne qui se fondrait simplement dans la nature et, à en juger par le regard ambré- mais vraisemblablement dénué d'une quelconque étincelle- qu'elle porte à nouveau sur elle, Lexie ne doute pas plus longtemps sur sa probable nature.
Cette dernière s'adresse d'ailleurs d'une voix calme aux deux plantes prédatrices qui soutiennent l'elfe aux cheveux de feu, pour leur signifier qu'elle n'avait pas l'intention de leur faire de mal, ce qui semble la surprendre un instant. Personne ne s'était déjà réellement adressée à elles et, sur le moment, Lexie eut presque envie d'esquisser un demi-sourire amusé. Cependant, elle n'en fit rien et se contentait de la suivre de ses yeux émeraudes tout en indiquant silencieusement aux fleurs de ne rien entreprendre lorsqu'elle s'arrêtait une fois face à elle pour sortir un pendule- confectionné dans ce qui semblait être une pierre d'une couleur nuit tout à fait envoûtante- qui attirait toute l'attention de Lexie...

D'une voix toute aussi détendue, la jolie brune lui assurait- en s'adressant directement à elle cette fois-ci- qu'elle ne tenterait absolument rien mais qu'il lui fallait coopérer en se détendant un temps soit peu. L'elfe à la crinière de braise la toise alors un instant, silencieuse, avant d'abdiquer dans une petite moue contrariée en se rasseyant pour s'étendre dans un sifflement comme elle le lui demandait d'un geste. Après tout... si ses intentions étaient réellement mauvaises, Lexie aurait forcément décelé quelque chose dans son regard mais... il n'en était rien. Un étrange et intriguant vide subsistait dans ses prunelles pourtant animées et elles sondaient quelques secondes son corps allongé avant que la jeune femme ne tende le pendule au-dessus d'elle...
Lexie fronce doucement les sourcils dans une mine curieuse et sceptique tandis que les deux plantes se penchent avec attention au-dessus de leurs têtes.

- .. Qu'est-ce que tu fais ?

Pour toute réponse, la jeune femme se contente de lui expliquer que, malgré l'étrangeté du geste, celui-ci va la soulager et qu'elle n'a de toute évidence plus vraiment le choix. L'elfe suit alors son regard sur son corps affaibli et doit bien admettre qu'elle n'a pas tord... Sa hanche s'est probablement désaxée, ou pire, et elle n'a absolument aucun don de guérison alors...
Lexie déglutît, toujours sceptique, mais elle ferme tout de même les yeux en même temps que cette étrange inconnue en appréhendant quelque peu la suite. Après quelques secondes, elle semble ressentir une certaine chaleur émaner de sa hanche avant que de légers picotements ne s'en suivent. L'elfe serre alors les dents dans un autre sifflement appuyé puis, soudainement, la sensation s'estompe en même temps que l'agréable chaleur... Lexie n'a pas le temps de réaliser qu'elle ouvre déjà les yeux pour redresser la tête, une expression des plus surprises.

- La douleur..., s'étonne-t-elle.

Mais avant qu'elle ne continue sa phrase, la jolie brune s'exprime une nouvelle fois, visiblement plus tendue qu'à son arrivée, comme si un certain mal la prenait soudainement et qu'elle tentait néanmoins de refouler. Elle lui explique vaguement qu'elle a pu "soulager" sa douleur mais que la blessure est toujours là et, à ses mots, Lexie se met à l'écouter attentivement tout en s'aidant de ses coudes pour s'asseoir.
En effet... la douleur est beaucoup moins lancinante et la jolie elfe affiche alors peu à peu une mine réjouie en bougeant légèrement sa jambe allongée pour juger du degré actuel de souffrance.
Largement acceptable, désormais.
La jeune femme poursuit en lui assurant qu'elle doit cependant se reposer et Lexie relève ses yeux pétillants sur elle pour la suivre du regard lorsqu'elle se relève en titubant légèrement. Elle plisse doucement les yeux en réalisant alors que la petite brune n'a pas fait disparaître une partie de sa douleur... elle l'a comme absorbée et, à cette pensée, Lexie feinte un signe de la tête pour que les deux plantes l'aident de nouveau à se relever.
Au moins, elle tient plus ou moins toute seule debout désormais.

La jeune femme s'est adossée tout contre l'arbre duquel Lexie est tombée et cette dernière la regarde alors de sa position sans bouger, comme si elle la détaillait avec une attention toute particulière et, vraisemblablement intriguée. Il n'y a aucun doute quant à l'expression tirée qui se lit à présent sur son visage et, pourtant, elle lui demande toujours calmement si elle peut rappeler ses "chiens de garde", qui semblent légèrement la perturber et, à cette réflexion, Lexie ne pu empêcher un fin sourire amusé de se dessiner sur ses lèvres.
Elle se détend finalement à son tour en caressant la tête imposante et dentée de l'une des fleurs qui se frotte avec affection à sa main.

- Elles ne t'atteindront d'aucune manière si je ne leur en donne pas l'ordre, sois tranquille. la rassure-t-elle d'une voix qu'elle se veut tout aussi calme et amicale. De plus, tu viens de me tendre une main désintéressée et, je suis certaine qu'elles ne l'oublieront pas.

Et, avant même que son inattendue sauveuse ne rétorque, Lexie s'accrochait rapidement aux épaisses tiges de ses fleurs sans un mot, et le regard plein de malice, pour qu'elles la rapprochent de la jeune femme et la dépose à son tour au pied de l'arbre. Elle s'assoit aussitôt en tailleur à ses côté et la scrute des plus curieuse tandis que les fleurs se redressent derrière elle pour attendre.

- Dis-moi.. tu as vraiment absorbé ma douleur en toi ? s'enquit-elle en se penchant pour la humer d'une étrange façon, comme un animal méfiant le ferait. C'est étrange... je ne décèle qu'une infime partie de ton aura... et je n'ai pas la moindre idée de la magie que tu emploies. elle l'encourage d'un franc sourire enjoué. Est-ce que ça vient de cette pierre ?

Evidemment, l'elfe avait été subjuguée par la beauté du pendule dans un premier temps mais, au fil de son miracle, elle lui avait dès lors trouvé un tout autre intérêt... plutôt matériel.

~~~~~~~~~~~~
Your lips are venomous Poison



Dernière édition par Lexie van Hammer le Ven 22 Mai 2015 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyna De'yranthern
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Demi-elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Jeu 21 Mai 2015 - 17:09

Les plantes n’avaient heureusement pas bronché tout le long du « traitement » et Elwyna se détendit un petit peu. Elle ne voulait pas l’avouer mais bien qu’elle aimait la nature, la voir vivante et prête à lui sauter dessus à la moindre erreur, elle n’était pas rassurée. Il n’y avait qu’aux alentours de cette ville qu’on pouvait voir de tels prodiges. Et la demi-elfe se fit la réflexion que Moonlight city était sans doute bien plus dangereuse qu’elle ne l’avait escompté au premier abord. Néanmoins, Elwyna avait rencontré des gens bien plus hostiles par le passé. Elle ne s’inquiétait donc pas. Enfin, elle ne se l’avouait pas.

La jeune femme blessée semblait surprise que quelqu’un ose s’approcher malgré les deux plantes. Elle le fut encore plus quand la douleur s’estompa. Elwyna fut ravi, elle avait la confirmation que ça avait bien marché. Bien que la douleur qu’elle eût ressentie à ce moment-là en fut un bon indicateur. Au moins cette inconnue aurait moins mal. Quant à elle-même, la douleur disparaîtrait très vite puisqu’elle n’avait aucune source dans ce corps-là. Mais la jeune femme restait blessée et pour le coup, Elwyna n’avait aucune idée de comment la soigner. Si ce n’est de la patience qui n’aidait pas trop sur le moment. Pendant que son interlocutrice se redressait légèrement, Elwyna réfléchissait à comment la déplacer sans la blesser plus qu’elle ne l’était déjà. C’est à ce moment-là que les deux plantes l’aidèrent à se relever complétement.


*Peut-être qu’en cas de besoin, elles pourront faire quelque chose, c’est déjà ça.*

Elwyna remarqua vite que sa remarque sur les chiens de garde amusait son interlocutrice. Tant mieux d’un côté. Même si elle-même n’était pas tellement rassurée en présence de ces deux plantes. Bien qu’elle la rassura, Elwyna préféra rester méfiante. On ne risque rien à être trop méfiant. Par contre se reposer sur ses lauriers sur un potentiel territoire ennemi n’est pas la meilleure idée qui soit. Elle détestait vraiment être dans l’inconnu et là on ne pouvait pas trouver plus inconnu. Elle se demanda un instant comment c’était possible. Puis se rappela ce que Nader lui avait appris. Ici, la magie était presque une évidence. Ça devait faire partie des pouvoirs de la jeune femme. A moins qu’il y ait beaucoup de plantes vivantes dans le coin et là il faudrait commencer à se méfier un peu plus des promenades en forêt.

-Et bien, c’est gentil de leur part.

Mais elle n’avait que commencer à répondre que les plantes s’étaient à nouveau saisi de la jeune femme et l’avaient approché. Elwyna en fut surprise. Bien qu’elle commençait à comprendre qu’il ne fallait plus s’étonner de rien. Elle risquait de devoir se montrer plus réactive si souci il y avait. La douleur, bien que moins forte, la ralentissait considérablement. Le regard de son interlocutrice se fit plus curieux. Quand elle parla du pendule, Elwyna se mordit brièvement la lèvre inférieure. Elle n’aimait pas vraiment en parler. C’était encore une fois une différence dont elle avait bien souffert et n’avait pas tellement envie de retenter l’expérience. Néanmoins, la jeune femme face à elle venait d’expérimenter un des bons côtés du pendule. Elle serait peut-être moins sceptique après tout.

-Je ne peux pas faire simplement disparaître une douleur. C’est impossible. Par contre je peux la transférer. Là je l’ai récupéré en moi. Elle ne dure pas très longtemps parce que je n’ai aucune source pour l’alimenter puisque je ne suis pas blessée.

La jeune femme semblait s’intéresser énormément au pendule. Ce qui ne plus guère à Elwyna sans vraiment savoir pourquoi. La demi-elfe n’avait jamais envisagé son pendule sous une forme magique. Pour elle, il était un compagnon. Il l’aidait à avancer. Il était bien plus qu’une pierre, presqu’un ami. Jusqu’ici, il ne l’avait jamais abandonné.

-Et bien, je ne sais pas trop comment ça marche. Je marche beaucoup à l’instinct. Je fais parce que je sens que c’est comme ça mais t’expliquer quel est ce pouvoir c’est plus compliqué. Mais en tout cas, il ne vient pas du pendule. Il n’est qu’un réceptacle. Il me permet de guider mon énergie sur un point précis. C’est pour ça qu’il est en pointe vers le bas justement. Je pourrais le faire sans, mais ce serait beaucoup moins efficace car je ne pourrais pas me focaliser sur la zone que je souhaite.

Au fur et à mesure de ses paroles, Elwyna avait froncé les yeux. L’explication était des plus bancales. Et pour la première fois, elle se rendit compte qu’elle ne savait absolument pas comment ça marchait réellement. Elle avait essayé par le passé sans. Et ça mettait beaucoup plus de temps pour une efficacité médiocre. Elle en avait conclu qu’elle en avait besoin pour que ça marche, que ça venait de forme du pendule qui guidait. Mais elle se rendit compte à ce moment-là qu’au final, elle n’en avait aucune idée. Et qu’elle s’en fichait bien. Mais c’était dès lors plus compliqué d’expliquer le pourquoi du comment.

Tout à ses réflexions, Elwyna se rendit alors compte qu’elle ne connaissait pas le nom de la jeune femme en face d’elle. Elle la détailla alors, chose qu’elle n’avait pas encore faite puisqu’elle était restée bloquée sur la blessure. La jeune femme semblait plutôt fine et alerte. Ses cheveux rouges ne passaient pas inaperçue et semblaient dénoter dans le paysage. Pourtant, Elwyna sentait qu’elle y était complétement à sa place. Elle semblait avoir les traits d’une elfe. En était-elle une ? Ca expliquerait au moins cette impression.

-Je me rends compte que je ne connais toujours pas ton identité. Pour ma part, je m’appelle Elwyna.

Elle laissa volontairement son nom sous silence. Peut-être que l’inconnue pourrait lui en apprendre plus sur son passé mais elle préférait en savoir un peu plus à son sujet d’abord. Il y avait bien une raison pour laquelle sa mère avait fui. Et si jamais les mauvaises personnes apprenaient le retour de la fille, ça pouvait devenir très mauvais. Elle se rendit alors compte de l’ampleur de la tâche. Elle voulait savoir pourquoi ses parents l’avaient abandonné, donc ce qu’il s’était passé après la fuite de sa mère mais ne pouvait pas en parler ouvertement sans savoir ce qui l’avait motivé. Véritable problème. Elle allait devoir se montrer prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie van Hammer
Apprenti attentif
avatar

Féminin Vierge Singe
Messages : 46
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 24
Localisation : Hiding in the darkness, sheltered from the rain.
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Sam 23 Mai 2015 - 16:43

Alors que Lexie avait adopté une attitude tout à fait intéressée, la jeune femme qu'elle écoutait avec attention lui expliquait qu'elle était incapable de faire disparaître une douleur mais, en revanche, parfaitement apte à en concentrer une partie pour la déplacer à une autre source et, à cette révélation, le regard de la jolie elfe n'en fut que plus pétillant. Elle comprenait que cette femme n'avait pas hésité à infliger à son propre corps sa douleur temporairement pour la soulager et, à cette pensée, un large sourire franc venait faire apparaître sa dentition pour souligner son engouement.

- C'est vraiment fascinant..., constate Lexie dans une petite voix excitée.

Et son attention est d'autant plus captivée lorsque la jeune femme poursuit un peu plus en profondeur dans ce qu'elle semble avoir comprit de son don. Du moins, jusqu'à ce qu'elle ne lui affirme que ce pouvoir ne venait en aucun cas du pendule puisqu'aussitôt, le large sourire de Lexie s'affaissait lorsqu'elle réalisait que s'emparer de cet artefact ne lui apporterait aucune force supplémentaire.
Rien qu'un futile objet sans importance.

- Oh.., je vois.

Son attitude enjouée est ainsi moins marquée et Lexie finit par détourner les yeux dans une moue contenue de contrariété, pour s'adosser à son tour à l'arbre dans un soupire et, sans réellement prêter attention aux derniers mots de sa sauveuse nocturne. Maintenant, elle se retrouvait incapable de se mouvoir pour des futilités qu'elle se bornait à refouler et, sans même un petit lot de consolation pour égayer cette triste nuit. Il fallait croire que la chance n'était pas de son côté ces temps-ci, voilà tout...
L'une des deux plantes à leurs côtés claque de ses deux puissantes mâchoires sans raison apparente et Lexie est alors sortie de sa déception dissimulée par une nouvelle intervention de l'inconnue. Cette dernière lui donne son nom et l'elfe aux cheveux de feu la lorgne un instant de côté avant de lui répondre d'une voix nettement moins enjouée que quelques minutes auparavant.

- ... Lexie. souffle-t-elle sans conviction.

Elle passe doucement sa main sur sa propre hanche comme déterminer le degré de douleur actuelle et, dans un air totalement détaché.

- "Celle sur qui s'appuie le monde", un titre honorable qui aurait tendance à me faire défaut en ce moment-même, pas vrai ? poursuit-elle en lui glissant un léger regard de côté, retrouvant un semblant d'esquisse au coin des lèvres. Mais Elwyna, ça... nul doute que ce prénom provient de la langue de mon peuple. Pourtant..., elle se positionne un peu plus en face de la jeune femme pour la regarder de nouveau avec un certain intérêt non marqué, ton aura me laisse perplexe. Tu es hybride ? termine-t-elle en plissant légèrement les yeux, curieuse.

Lexie ressentait cette certaine pureté qui émanait de ses semblables mais, son aura était clairement masquée par quelque chose que l'elfe n'arrivait pas à déterminer. Quelque chose qui contrastait étrangement avec ses particularités clairement elfes et, d'autant plus quand Lexie réalisait que cette autre partie indéterminée ne lui rappelait aucune autre race qui soit, ou qu'elle ait rencontrée par le passé.



~~~~~~~~~~~~
Your lips are venomous Poison

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyna De'yranthern
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Demi-elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Sam 23 Mai 2015 - 23:00

Elwyna nota un gros changement d’attitude. A partir du moment où elle avait expliqué à son interlocutrice que le pendule n’avait aucun pouvoir, celle-ci sembla soudainement beaucoup moins intéressé. Elle ne put réprimer un petit rire devant la nouvelle attitude de l’autre jeune femme. Elle ressemblait à une enfant boudeuse. La demi-elfe lui pardonna donc ce changement d’attitude et lui offrit un sourire. Elle abrégea le sujet. Préférant se concentrer sur les bois environnant.

L’inconnue lui accorda quand même le droit de savoir son prénom. Lexie, joli nom. Elle semblait toujours sous le coup de la déception. Elwyna soupira intérieurement. Elle n’aimait pas tellement la tournure de la rencontre. La douleur ayant désormais complètement disparu, la demi-elfe en profita pour s’allonger. Elle adorait être en contact avec la nature, ça l’apaisait toujours. Elle ferma brièvement les yeux. Lexie ayant repris la parole, Elwyna tourna son visage vers elle.


-Et bien, même les plus grands ont besoin de repos et de soutien de temps en temps.

Elwyna lui rendit son sourire mais le perdit instantanément. Nerveusement, elle se mordilla la lèvre inférieure. Au fond, elle avait juste peur d’être rejeté. De fait, elle préféra se détourner, fixant le ciel. Ca ne servait à rien de mentir, Lexie ne semblait pas stupide. Même si elle pouvait éviter de mentionner hybride entre quoi et quoi, le fait qu’elle en était une sautait aux yeux. Il faudrait qu’elle apprenne à vivre avec ça. Ici aussi on lui rabâchera sa différence à chaque nouvelle rencontre. Il n’y avait qu’à faire en sorte que les gens l’oublient par la suite. C’est avec un peu d’amertume dans la voix qu’elle répondit.

-Je fais souvent cet effet-là aux gens. En effet, je suis hybride, une moitié d’elfe. Pas grand-chose en somme.

Elwyna avait eu l’habitude d’être traité comme une moins que rien. Alors apprendre qu’elle n’était qu’une moitié de quelque chose ne l’avait pas faite remonter dans son estime. On lui avait souvent répété qu’elle ne servait à rien, qu’elle n’était qu’un poids mort. Et dans demi-elfe, tout ce qu’elle retenait c’était demie. Elle n’était qu’une moitié, même pas un être à part entière. Pas étonnant après que personne ne voulait d’elle. Pas même ses parents. C’était peut-être ça qui causait le plus grand vide dans son cœur. Ne pas savoir pourquoi les deux personnes qui sont censés être toujours là pour soi l’avait juste jeté, sans explication, sans regret sans doute.

La demi-elfe osa enfin regarder sa comparse. On pouvait lire l’appréhension dans son regard. Elle s’attendait presque à voir une moue de dégoût sur le visage de Lexie. Elwyna se redressa, affichant une moue dubitative. Même si il avait été agréable de rencontrer une autre elfe, cette rencontre allait sans doute tourner court. Et plutôt que de se faire rejeter encore une fois, elle préféra prendre les devants. Aussi elle se releva et alla récupérer son arc, toujours abandonné au sol depuis le début de la rencontre. Elle se retourna une dernière fois pour faire un sourire à Lexie.


-Et bien, je suppose que tu n’as plus besoin de moi, je ne vais donc pas t’imposer ma présence plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie van Hammer
Apprenti attentif
avatar

Féminin Vierge Singe
Messages : 46
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 24
Localisation : Hiding in the darkness, sheltered from the rain.
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Dim 24 Mai 2015 - 16:23

Lexie ne lâchait pas l'elfe de son regard curieux lorsque cette dernière s'allongeait et, elle plissait même doucement ses fins yeux émeraude quant Elwyna se laissait aller à scruter le ciel dans un conseil avisé qui la laissait interdite.
Elle parlait de repos et d'un soutien mérité dans un détachement naturel qui, dès lors  provoquait un étrange frémissement chez la jeune femme aux cheveux de feu. Une sensation agréablement surprenante qu'elle n'avait plus ressentie depuis des lunes... pour ne pas parler en années.
Si Lexie s'était découvert un tout nouvel intérêt quant à l'aura inconnue qui se présentait à elle, elle n'en distinguait pas moins le soudain malaise dont était prise Elwyna qui fuyait clairement son regard avant de lui donner raison dans une certaine amertume.

- Une moitié d'elfe, hm..., répète-t-elle machinalement, comme intéressée.

Elwyna lui risquait enfin un oeil et Lexie s'étonnait d'y lire une soudaine crainte qu'elle chassait bien en vite en se redressant sans un mot, chose que l'elfe vêtue de lierre était incapable de faire dans l'instant à cause de sa hanche endolorie. Elle fronçait alors automatiquement les sourcils en la regardant s'éloigner pour ramasser son arc et, ce n'est que lorsqu'Elwyna se redressait pour lui offrir un dernier sourire, tout en prenant congé, que Lexie s'exclamait silencieusement.

- Ah.. Attends ! réagit-elle en clignant des yeux.

La femme à la chevelure de feu attrapait d'une main l'une des plantes pour s'y hisser et les deux la soulevaient automatiquement pour qu'elle se trouve assise sur une balançoire, tressée de lianes qui filaient doucement depuis les hauts feuillages au-dessus de leurs têtes jusqu'à Lexie. Ainsi déplacée, elle fût rapidement et de nouveau aux côtés d'Elwyna pour la cerner d'un regard tout ce qu'il y avait de plus intéressé et sincère, non sans un certain sourire peu assuré.

- Je.., elle passe une main nerveuse dans sa crinière de feu avant d'émettre un petit rire mal à l'aise, je suis pas certaine de vouloir passer le reste de la nuit toute seule.

Elle déglutît.
Lexie n'avait pas pour habitude de jouer les victimes en pleine panique mais... ce soir, elle avait l'intime conviction que si elle laissait passer cette rencontre fortuite, elle s'assurait de passer à côté de quelque chose qui pourrait bien la regonfler de cet espoir qui lui faisait cruellement défaut ces derniers temps.
Son fin regard calculateur l'analysait une fraction de seconde et, cet énième frisson confortait Lexie dans l'idée qu'Elwyna n'avait pas croisé sa route par simple hasard. Elle feinte un oeil contrarié sur le lit de fortune qu'elle a violemment quitté un peu plus tôt, et qui est toujours perché au-dessus des cimes.

- Et je n'ai plus tellement envie de dormir, d'ailleurs...

Sournoise, elle refixe ses deux pupilles scintillantes sur l'elfe et adopte une voix qu'elle se veut naïve et quelque peu détachée en venant frotter son visage contre la liane qui la suspend assise.

- Peut-être qu'un autre de tes petits tours de magie pourrait totalement me soigner ? elle insiste de ses yeux de félin dans une fine moue, Rien qu'un tout petit ?

Elwyna semblait clairement vouloir dissimuler quelque chose en rapport avec sa propre nature et, nul doute que la curiosité maladive de Lexie l'empêcherait de se défiler de si tôt.

~~~~~~~~~~~~
Your lips are venomous Poison

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyna De'yranthern
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Demi-elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Lun 25 Mai 2015 - 17:31

Elwyna entendit Lexie répéter sa condition. Elle soupira. Comme elle s’y attendait, ça n’allait pas passer. La demi-elfe se dit qu’elle avait fait le bon choix en prenant la décision de s’éloigner. Au moins elle aurait l’impression que c’était son choix, ça lui éviterait le rejet. Mais alors qu’elle ne s’y attendait pas, Lexie lui demanda d’attendre. Elle fronça les sourcils mais obtempéra quand même. En se retournant, elle remarqua que l’autre elfe était à nouveau proche d’elle.

Lexie semblait mal à l’aise. Hésitante à poursuivre sa phrase. Pour l’encourager, elle lui décrocha un petit sourire. Finalement, la suite la surprit. Elle lui demandait réellement de rester ? Elwyna ne savait que répondre, ayant l’impression d’avoir imaginé les dernières paroles. Elle savait que ne pas répondre était pas super mais elle était tellement surprise. La demi-elfe s’était attendue à du dégoût, à être repoussé, voir même être rabaissé. Mais qu’on lui demande son aide ? Lexie semblait sincère. Elle allait répondre quand cette dernière reprit la parole pour lui dire qu’elle n’avait plus tellement envie de répondre.


-Et bien, je présume que je n’ai personne qui m’attend alors pourquoi pas.

Elwyna se rappela soudain que la jeune femme était tombée de haut. Mais elle était seule. Et la dernière remarque qu’elle avait faite éveilla ses soupçons. Elwyna redéposa son arc. Elle avait l’impression de ne faire que ça aujourd’hui.

-Au fait, si ce n’est pas indiscret, que s’est-il passé pour que tu tombes ?

Le regard de Lexie changea. Elwyna haussa un sourcil, s’attendant au pire. Quand elle lui demanda s’il n’y avait vraiment rien qu’elle ne puisse faire pour sa douleur, la demi-elfe fit la moue. Elle aurait aimé pouvoir l’aider plus que ça mais elle restait consciente de ses propres limites. Pourtant, sans comprendre vraiment ses raisons, elle avait vraiment envie d'essayer une nouvelle fois. Après tout, elle n'avait jamais tenté l'expérience parce qu'elle sentait que plus elle allait loin, plus il fallait de l'énergie mais peut-être que ce serait suffisant. Elle se décida donc à tenter le coup et puis, on verrait bien.

-Normalement non. Je ne peux pas soigner. Mais je peux réessayer d’amoindrir la douleur.

Elwyna se plaça en face et ressortit son pendule. Il se remit à tournoyer autour de la blessure. Pendant qu’elle maintenait le pendule, elle posa sa main gauche sur la hanche meurtrie. Elle ferma les yeux pour se concentrer. Et comme un peu plus tôt, elle se concentra sur la douleur. Elle la sentait amoindri mais toujours là. Mentalement, elle s’en approcha le plus possible, attirant encore une fois cette douleur. Cependant, elle était un peu plus profonde que prévu. Elwyna grimaça, ça demandait plus d’énergie que prévu. Elle réduisit malgré tout un peu la douleur. Elle tenta d’aller plus loin, voir si elle pouvait agir à la source de la douleur, en essayant de réduire la blessure elle-même. Elle sentit qu’elle alla trop loin. Soudain, elle se sentit partir. Coupant net sa concentration. Elle eut juste le temps de se reprendre pour éviter de s’affaler sur Lexie et lui faire encore plus de mal. Elwyna grimaça.

-Je n’avais jamais essayé jusqu’à maintenant. Je suis vraiment désolée, je n’y arrive pas. Ça demande beaucoup trop d’énergie.

Elwyna ressentit le besoin de s’asseoir. Elle n’avait plus aucune énergie et n’avait en plus rien réussi à faire. Elle soupira. Finalement, elle se laissa tomber au sol. Elle grimaça encore, elle avait vraiment mal évalué la distance. La douleur réapparue soudain. Elwyna serra les dents et ferma brièvement les yeux. Quand elle les rouvrit, se fut pour prendre la parole.

-Je crois bien qu’il n’y a que le repos qui puisse faire quelque chose. J’espère au moins que la douleur n’est plus gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie van Hammer
Apprenti attentif
avatar

Féminin Vierge Singe
Messages : 46
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 24
Localisation : Hiding in the darkness, sheltered from the rain.
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Sam 30 Mai 2015 - 17:40

Lexie avait rapidement décelé la certaine surprise sur le visage de sa comparse lorsqu'elle lui avait proposé de rester et, l'esprit vif et calculateur de l'elfe n'avait pas mit longtemps à analyser ces quelques réactions. Un étonnement qui précédait la révélation d'une vie en solitaire mais, probablement imposée, contrairement à Lexie qui affichait dès lors une mine ravie devant son acceptation. Elwyna se détendait pour s'inquiéter des raisons qui avaient fait que l'excentrique femme ait chuté de si haut mais, lorsque cette dernière se montrait d'autant plus curieuse au sujet de son pouvoir de guérison, l'elfe brune semblait toute aussi intriguée par ses propres capacités et acceptait de réitérer ses soins.

Lexie trépignait doucement de joie sur son assise, comme une enfant avant un tour de magie, puis elle la suivait faire du regard lorsque sa comparse revenait se placer face à elle en ressortant son pendule qu'elle faisait aussitôt tournoyer au-dessus de la source de sa douleur. Bonne joueuse, l'elfe à la crinière de feu se redressait alors de tout son long, assise, pour laisser champs libre à ses gestes, et Elwyna venait placer son autre main sur sa hanche afin de se concentrer comme la première fois pour tenter de relocaliser la blessure. L'autre ne quittait pas ses faits et gestes de ses yeux émeraudes et, bientôt, elle ressentit de nouveau cette agréable chaleur venir détendre les muscles de sa jambe comme s'ils s'endormaient doucement. Elwyna n'avait pas mit longtemps à repérer la source de son mal puisque peu après, les picotements émanaient de nouveau de l'intérieur de sa blessure et Lexie soupirait d'un léger contentement en sentant qu'elle la soulageait un peu plus cependant, la guérisseuse grimaçait vite et, soudainement, le lien semblait se rompre en même temps qu'elle vacillait.

- Eh..! s'exclamait Lexie en ouvrant brusquement les yeux et en s'agrippant fermement aux lianes qui la maintenaient.

Elwyna se ressaisissait de justesse, toute aussi surprise, et s'excusait aussitôt en lui expliquant qu'elle n'avait jamais essayé de pousser aussi loin, l'effort lui demandant visiblement trop d'énergie. Devant sa culpabilité, Lexie se pinçait un instant les lèvres, comme prise d'un remord qui ne l'avait plus troublée depuis longtemps, et elle restait quelques secondes interdite devant l'expression tirée de sa comparse.. elle avait recommencé. Cette aigre petite égoïste avait cédé.

- Je.., commence-t-elle en se mordant la lèvre inférieure.

Mais la brune ne lui laisse pas le temps de continuer et elle se laisse finalement tomber assise sur le sol dans une autre grimace appuyée à cause de la douleur.
Elle avait clairement mal et Lexie préférait se taire le temps qu'elle reprenne bien contenance tandis que l'autre reprenait la parole. D'après elle, seul le repos permettait à présent un réel changement mais, elle espérait tout de même l'avoir quelque peu apaisée et Lexie soupirait doucement dans un demi-sourire désolé.

- C'est plutôt mon attitude qui me gêne, avoue-t-elle en accentuant son esquisse navrée, et ma curiosité n'a pas finit de me faire défaut, j'imagine.

Sans vouloir faire face aux réelles raisons qui la poussaient à regretter d'avoir insister, Lexie tendait doucement une main vers le sol pour amorcer un geste dans l'air du bout de ses doigts. Aussitôt, de petites pousses sortaient du sol autour d'Elwyna tout en filant dans le même temps un siège de lianes similaire à celui de Lexie pour la surélever de la même façon afin qu'elle soit plus à l'aise.

- Excuses-moi de t'avoir pressée, c'est juste que je ne pensais pas passer une journée de plus dans cette zone alors.. quand j'ai vu que tu pouvais me permettre de me mouvoir plus rapidement, je me suis laissée tenter..

Elle grimace un autre sourire peu convaincu, puis jette à son tour un regard à son nid perché en hauteur. Rien qu'une succession d'infortunes qui amenaient finalement Lexie à croire qu'elle avait toujours une chance d'atteindre son premier objectif. D'ailleurs, alors qu'elle laisse volontairement un léger blanc s'installer, l'elfe se surprend à penser qu'elle peut encore tenter quelque chose si sa comparse est véritablement un être solitaire comme elle le soupçonne. Pour cela, elle garde une attitude légèrement confuse, comme si elle se sentait toujours légèrement coupable puis, elle se risque à nouveau un regard curieux vers Elwyna.

- .. C'est tout de même étrange pour un être comme toi que personne ne t'attende, avec ces dons indispensable j'entends.. , se risque-t-elle en forçant une innocence intéressée.




~~~~~~~~~~~~
Your lips are venomous Poison

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwyna De'yranthern
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 16
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Demi-elfe
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   Mar 2 Juin 2015 - 22:22

Elwyna était frustrée. Elle n’aimait pas l’échec et encore moins la faiblesse. Et en quelques minutes, elle avait fait preuve des deux. La demi-elfe se promit de retenter l’expérience très vite. Dès que sa faiblesse momentanée daignerait disparaître. Mais d’abord, il fallait rassurer Lexie, sinon elle n’accepterait peut-être pas de recommencer. Elle mit en place un masque, cachant ce qu’elle ressentait et lança un sourire à son interlocutrice. D’autant plus quand cette dernière lui fit part de sa gêne. Elle utilisa ses pouvoirs afin de lui faire à elle aussi une sorte de siège. Elwyna la remercia d’un sourire.

-Tu n’as pas à être désolée et je n’ai pas à t’excuser. La curiosité c’est ce qui nous pousse à aller toujours plus loin, se dépasser afin de réussir ce qui quelques temps auparavant pouvait paraître impossible. Je n’ai jamais été aussi loin. Tu as attisé ma curiosité. Je me demande jusqu’où ça pourrait aller avec de l’entraînement.

Elwyna se fit pensive. Et si, cette capacité pouvait se développer elle aussi ? Peut-être que cette magie était comme tout le reste, à force d’entraînement, on améliorait son endurance. Et ainsi, elle pourrait peut-être aller plus loin. Le problème, c’est que la jeune elfe était assez impatiente. Elle aimait avoir les choses de suite. Mais pour une fois, peut-être que le jeu en valait la chandelle. Sauf que ce n’était que supposition. La magie avait des limites, qui sait si elle ne les avait pas déjà atteinte ? La demi-elfe pensa au malaise qu’elle avait ressenti précédemment. Elle jouait avec des forces qui la dépassaient. Ça n’avait été qu’une fatigue passagère mais ça pouvait devenir plus grave si elle poussait trop. Elwyna était joueuse. Elle tenterait le coup. Il serait toujours temps de s’arrêter si ça dérapait.

Elle en était là de ses réflexions quand Lexie capta son attention. Lui demandant pourquoi elle était seule. Son regard se voila. Plus elle tentait d’échapper à son passer, plus celui-ci lui revenait en pleine figure. On ne peut jamais oublier son passé. Il fait de nous ce que l’on est aujourd’hui. L’oublier serait oublié qui on est. Peut-être qu’il serait temps d’essayer de l’accepter. Arrêter de fuir. Elwyna laissa quelques longues secondes s’écouler, fixant hésitante Lexie. Elle savait que l’attente devait être assez désagréable pour elle. Mais elle n’arrivait pas à se décider. Toute sa vie, elle avait fui. Ca n’aurait été qu’une fois de plus. Elle n’avait qu’à se lever. Prétexter un truc important et partir sans se retourner. Elwyna l’avait déjà fait. Elle se tendit, prête à le faire une fois de plus. Sans remord. Elle fixa le regard de Lexie. Elle semblait vraiment intéressée. Et la jeune elfe avait tellement besoin d’une oreille attentive. Une fois de plus, se laisser aller. Elle serait forte demain. Question faiblesse, elle n’était plus à ça prêt face à elle.


-Je dirai que c’est ces dons qui font que personne ne m’attend. D’où je viens, la différence fait peur. J’ai appris à mes dépends que si on ne rentrait pas dans le moule, il n’y aurait aucune place à pourvoir. Juste la solitude. Alors j’ai fini par faire avec. Je n’avais pas vraiment le choix. Je ne l’ai jamais vraiment eu.

Cette dernière n’avait pas d’intérêt. Elwyna s’en rendait bien compte. Elle se demanda un instant pourquoi elle l’avait prononcé. Inconsciemment, c’était sans doute un appel. Ou une supplication. Qu’on lui laisse enfin le choix. Qu’on lui donne une chance de ne plus être seule. Même si ce n’était que passager. Juste un instant.

-Tu sembles seule aussi. Pourquoi ? Si ce n’est pas indiscret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern   

Revenir en haut Aller en bas
 
This kind of people__Ft. Elwyna De'yranthern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saturday night kind of pink
» James Buchanan Barnes ♣ I don't think he's the kind you save. He's the kind you stop.
» always stay humble and kind ♥ miss Shai
» We've found a kind of paradise, in a flowers bloom [Haramu] [ABANDONNE]
» Riley Anderson ≡ Be the kind of woman that when your feet hit the floor each morning, the devil says “Oh crap, she's up.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ In Moonlight City ~ :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: