AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Red
Maître magique
avatar

Masculin Vierge Singe
Messages : 996
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 25
Localisation : Au centre de même du délire.
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    Mar 12 Mai 2015 - 14:22

All the things come back to you...


Voilà plusieurs heures que Red était allongé là, inerte et laissé pour mort. Son corps était couvert de plaies béantes et, il fallait avouer qu'il était presque méconnaissable. Fenrir avait déchargé toute sa haine- des plus justifiées- sur le roi démon et, celui-ci avait été incapable de se défendre contre ses coups mortels qu'il avait accepté de bonne grâce ou, du moins, en dépit de son désespoir.
Il n'avait pas fallut longtemps au sorcier pour blesser mortellement le prince des ténèbres, par son katana et sa magie destructrice et, pourtant, il ne lui avait en aucun cas asséné le coup de grâce.
Alors que Red était au bord de l'inconscience, se maudissant d'être aussi résistant physiquement, Fenrir l'avait simplement abandonné là, tel un amas de chairs putréfiées dont plus personne n'aurait le soucis et puis.. plus rien.

Red savait qu'il puisait dans ce qu'il lui restait d'énergie afin de ralentir sa cicatrisation. Il se refusait d'ouvrir les yeux et.. d'affronter cet autre corps inerte, juste là, à un mètre de lui.
Ce corps qu'il avait lui-même meurtrit et destitué de toute sa vie. De toute sa joie. De toute son âme. Un meurtre de sang froid qui l'avait plongé dans une infâme folie qui obstruait jusqu'à son esprit. Dévorant l'insignifiant reste de sa lucidité. De son humanité.
Un râle. Red se crispe en se cambrant puis il se tourne difficilement sur le côté pour cracher du sang en agrippant sa chemise au niveau de son estomac. Fenrir a touché plusieurs de ses organes vitaux et il doit probablement souffrir de multiples hémorragies internes, du moins, jusqu'à ce que son corps ne cicatrise seul grâce à son énergie démoniaque. Sa vision est trouble à cause du sang coagulé sur son visage et, pourtant, il se hisse sur le sol de ses bras frêles en serrant les dents pour avancer jusqu'au corps sans vie d'Alissa... Chaque effort lui arrache un grognement de douleur et de fatigue et, enfin, il touche sa peau du bout des doigts.
Elle est glacée.
Un énième pincement au coeur lui donne cette impression de nausée et Red se traîne dans un ultime effort jusqu'à ses côtés pour la prendre doucement dans ses bras, comme s'ils étaient simplement endormis quelque part dans l'herbe douce de la forêt.
Inconsciemment, il force son corps à réchauffer celui de la sorcière et il resserre ses bras autour d'elle dans une étreinte désespérée, le souffle court.

Il voudrait attendre la mort ainsi, mais, Red est amèrement conscient qu'elle ne viendra pas.
Condamné à s'accrocher à ce corps sans vie qu'il avait tout simplement précipité dans les ténèbres. Plongeant à jamais cette ville dans la nuit.

- Alissa..., souffle-t-il presque imperceptiblement.

Il y avait tellement de choses qu'il voulait lui dire. Tellement de chose qu'il voulait lui faire comprendre, afin qu'elle n'ait jamais douté de son amour pour elle. Oui... il y avait tellement de sentiments que les mots étaient tout simplement bloqués dans sa gorge. Meurtris à jamais dans le corps de la pire aberration que ce monde ait connu...

Red ignore combien de temps s'est écoulé mais, une chose est sûre, il ne saigne plus. Il tient toujours fermement le corps frêle et sans vie d'Alissa entre ses bras mais son visage n'est plus crispé par la peur et la haine. Il est simplement... froid, et inexpressif.
Le démon reste ainsi quelque minutes encore, passant ses doigts ensanglantés dans les longs cheveux châtains de sa sorcière en quelques caresses désintéressées et plutôt nerveuses avant de finalement se décider à se relever. Toujours aussi délicatement, il entreprend de la soulever également afin de la porter comme si elle était simplement endormie et le démon avance d'un pas lent mais tristement déterminé afin de quitter ce lieu maudit et tombeau d'une vie d'espoirs trop tôt avortée.

Le roi démon se trouvait dans un tel état de détachement qu'il ne s'était même pas demandé pourquoi le corps d'Alissa subsistait toujours à ses côtés alors que Fenrir avait disparu. Brisé en un millier de morceaux qui ne retrouveraient plus jamais leurs semblables, Red avait simplement entreprit de l'emmener à la cascade enchantée, où il l'avait déposée sur un magnifique lit de fleurs et de feuilles flottantes à la surface de l'eau claire.
Elle était magnifique, même dans la mort.
Paisible. A un point que Red fût une nouvelle fois prostré face à son corps, incapable de bouger. Il était dans l'eau jusqu'à la taille, impassible et son regard anéantit fixé sur le cercueil de fortune qui la mettait tant en valeur dans ce cadre idyllique. Il savait qu'il la contemplait pour la dernière fois avant qu'elle ne se transforme véritablement en souvenir et, cette simple pensée alourdit l'air ambiant autour d'eux.
Une légère et chaude brise semble se lever doucement et Red se penche finalement, toujours dans cette expression des plus froides, avant de déposer ses lèvres contre son front. A ce contacte, quelques fleurs se mettent à flamber et, lorsqu'il se redresse à contrecœur, il est déjà trop tard...
Les flammes s'emparaient lentement de sa défunte bien-aimée et Red reculait dans l'eau de quelques pas incertains tandis que sa glaciale assurance se brisait sous la lumière ardente du brasier. Très vite, l'incompréhension et le désarroi se lisaient de nouveau dans ses yeux rubis et Red se détournait brusquement dans le crépitement des flammes pour s'en aller sans plus jamais se retourner, le coeur vide de tout.

La nuit a reprit ses droits sur Moonlight et, pour la première fois depuis des années, le démon ne sait où aller pour aller terrer son immense chagrin et sa honte. Il erre depuis presque deux heures, hagard et effrayé alors qu'il sait que cette maison dans la forêt, celle dont il est le seul à connaître l'existence, ne s'ouvrira plus jamais pour l'accueillir dans ses heures les plus sombres.
Une désagréable boule remonte lentement le long de son estomac et il est forcé de s'arrêter en prenant appui de sa main sur un tronc.
Red sait que, dans peu de temps, des troupes seront envoyées en éclaireur afin de le retrouver et, il ignore de quoi il sera capable face à ses propres sbires. La panique s'empare d'autant plus de lui et, inconsciemment, il se met à penser à Haku. Même dans un tel état de perdition, le démon n'est pas sans ignorer que sa seconde mettra tout en oeuvre pour le retrouver... quoi qu'il en coûte.
Il est tout simplement incapable de l'affronter... de lui faire face. De la regarder dans les yeux et de lui faire accepter le fait qu'il n'a plus aucune envie de vivre. Plus aucune envie de combattre. D'espérer. Comment pouvait-il prétendre à un royaume, alors qu'il n'avait pas été capable de sauver de lui-même la seule personne qui ait jamais compté pour lui ? Il ne le pouvait pas. Tout simplement.

Red reste ainsi plusieurs minutes à se morfondre contre le tronc de cet arbre jusqu'à ce qu'une autre personne ne lui vienne à l'esprit... Instinctivement, il baissait ses yeux mornes sur ses mains et le démon les scrutait avec un certain intérêt un moment avant de relever la tête dans une expression des plus résignée.
... C'était tout ce qu'il lui restait à faire pour prétendre à un "départ" sans vagues en attendant simplement la mort aussi, et sans une réflexion inutile de plus, le démon se téléportait dans un silence des plus total jusqu'en Enfer... là où son trône attendait le retour d'un Maître intransigeant, et que tous craignaient.

Malgré tout conscient qu'il était couvert de blessures et de sang autre que le sien, Red avait sciemment choisit d'apparaître dans ses propres quartiers et, leur simple vue plongeaient un peu plus le prince des ténèbres dans un malaise qu'il ne contrôlait pas. Totalement exténué par ce vide qui le consumait peu à peu, il se laissait tout simplement choir au pied de son lit, assit, et le regard dans le vide.
Il fallait que cela cesse. Au plus vite.

* Ly'...* appelait-il en se concentrant afin qu'elle entende sa voix dans son esprit.

Il fallait que Red disparaisse.
A jamais.






~~~~~~~~~~~~
Prince of Darkness
Your Satanic Highness



My world shows you no justice in life
Is brutal and senseless
Self control is dead and gone
Spoiler:
 


Dernière édition par Lord Red le Jeu 14 Mai 2015 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 70
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 19
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démone
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    Mer 13 Mai 2015 - 16:33

S'épuiser à la tâche, c'était le cas de le dire. Depuis mes nouvelles résolutions, le jour ou j'avais pleurer pendant presque la moitié de ma journée, j'avais décider que je tournais officiellement la page et que je suivais la voie de ce pouvoir qui m'avait choisi. Depuis lors, mes pensées n'était occupées que par l'entrainement excessif que je faisais subir à mon corps et les missions spéciales dont mon armée était chargée. Je me sentais épuisée, exténuée même, et vannée. Mais le temps n'était pas au sommeil, puisque si je me plongeais dans les bras de Morphée, j'allais inévitablement penser à elle.

Je n'étais d'ailleurs plus allée faire de surveillance chez les Manuelles depuis mon retour de cette grotte infâme où le pouvoir avait jaillis de moi comme d'un puits. Si cela m'avait fait découvrir l'étendu du pouvoir que je possédais lorsque j'étais avec Red, ça m'avait aussi fait découvrir à quel point j'étais faible avec une telle attache, un tel poids sur mon cœur. Mais je ne pouvais plus espérer maintenant, puisque le désir du pouvoir était rendu plus grand que tout. Et je devais me montrer à la hauteur, coûte que coûte.

Assise autour d'une table, accompagnée des généraux de mes armés, nous discutions tranquillement comme à chaque sept jours, afin qu'ils puissent me donner leurs comptes-rendus des différentes situations. Mais malheureusement, ce jour là, ma fatigue était à son comble, comme si on m'avait roué le corps sans que je ne m'en rende compte. J'arrivais donc difficilement à me concentrer sur ce qu'on me disais, mais j'avais confiance que tout se déroulait pour le mieux, alors je pris rapidement congé une fois que le tour de table avait été fait, étant tentée de me rouler en boule dans un coin pour dormir.

Errant dans les corridors à la recherche d'une de ses places, je dormais presque debout, seule la douleur que je ressentais étrangement me gardait éveillée. Il fallait que je me repose, j'avais passer trop de temps éveillée. C'est alors qu'un violent mal de tête me prit, qui me fit tomber. J'entendis mon nom dans ma tête, mais c'était la voix de Red qui le prononçait. Je ne savais absolument pas ce qui se passait avec moi, mais ça me fit l'effet d'adrénaline qui me fallut pour me relever et me mettre à courir à travers les corridors afin de trouver le roi des enfers. Lorsque j'arrivai devant ses appartements, je rentrai sans cogner, et pris soin de refermer la porte derrière moi. Je le retrouvai au pied de son lit, le regard perdu dans le vide, le corps si détruit qu'il en était presque méconnaissable. Et je ressentais sa douleur, puisque je remarquai que j'avais mal exactement aux places où il était blessé.

Je m'approchai doucement du beau démon pour ne pas l'effrayer, et m'assis à côté de lui sans un bruit. Je n'avais aucune idée de la raison qui l'avait pousser à m’appeler ainsi au beau milieu de la journée, alors je cherchai à croiser son regard afin d'y déceler quelqu'indice qu'il soit.
-Si tu es allé te battre avec des démons et qu'on est amochés autant, j'aimerais au moins que tu m'expliques pourquoi...

~~~~~~~~~~~~

I'm back, now...


Un rêve avec toi...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Red
Maître magique
avatar

Masculin Vierge Singe
Messages : 996
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 25
Localisation : Au centre de même du délire.
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    Jeu 14 Mai 2015 - 11:16

The end of the line

Alors qu'il était dans un était de semi-conscience, Red fût quelque peu attiré par le bruit de sa porte qui s'ouvrait doucement avant de se refermer.
Il n'avait pas relevé la tête. Il n'en avait pas besoin. Il savait que c'était la jolie succube qui avait entendu son appel et cette dernière approchait à pas feutrés sans qu'il ne la regarde une seule fois.
A quoi bon ? Son esprit n'arrivait plus à se concentrer sur quoi que ce soit. Comme si son cerveau avait disjoncté et qu'il était désormais incapable de penser. Son visage était couvert de sang, obstruant quelque peu sa vision pour la rendre floue et désagréable au possible et, enfin, Lylianne venait s'asseoir docilement à ses côtés au sol, au pied du lit.
Elle lui faisait doucement remarquer qu'il aurait pu la mettre au courant avant de meurtrir ainsi son corps et, instinctivement, le démon tournait quelque peu son visage dans sa direction, sans réellement la discerner. Lylianne semblait lui faire comprendre qu'à cause de leur lien, elle ressentait plus ou moins la douleur qui le lancinait mais cela ne marquait pas Red. L'information passait dans son esprit pour le surprendre une fraction de secondes avant de disparaître dans les flots d'images sombres et funestes d'Alissa qui n'avaient de cesse de l'assaillir.

- ... Ce n'était pas prémédité...

Rien que prononcer ces mots lui demande un effort surhumain et il serre la mâchoire en baissant de nouveau la tête.
Comment aurait-il pu prévoir un tel coup ? Comment aurait-il pu deviner qu'on le menait en bateau depuis des mois maintenant et que, à cause de son incompétence, la seule femme qu'il ait jamais voulu à ses côtés meurt de ses propres mains ?
C'était de la folie. Pure et dure. Injuste. Cruelle. Mortelle.
Il avait beau tourner et retourner les événements dans ce qu'il lui restait de conscience, Red ne comprenait pas pourquoi ni comment ils avaient pu en arriver là... Il ignorait le visage et le nom de l'ombre qui planait au-dessus de lui et, pour la première fois depuis sa création, Red était effrayé.

Pire. Le pauvre démon était le pied au mur. Décontenancé. Anéanti.
Il n'avait jamais ressenti de tel vide en lui et cette sensation de mort lente ne faisait qu'accroître la folie qui le gagnait peu à peu.

- Je crois... qu'on s'est laissé dépassé par les événements... ou peut-être.. a-t-on laissé échapper un détail...

Rien qu'un infime détail. Qui aurait pu le mettre sur la voie. Le prévenir. Lui faire comprendre que s'il n'agissait pas au plus vite, il perdrait tout ce qu'il avait jamais convoité jusque là. Jusqu'à... sa propre humanité.

- Ly'... je crois... que j'ai perdu. souffle-t-il finalement, le regard toujours dans le vide et le teint blême. ... J'ai échoué, et je nous ai tous condamné...


~~~~~~~~~~~~
Prince of Darkness
Your Satanic Highness



My world shows you no justice in life
Is brutal and senseless
Self control is dead and gone
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 70
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 19
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démone
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    Mer 20 Mai 2015 - 20:22

Je n'étais pas du tout douée à ce jeu. La compassion pour moi était quelque chose que je ne connaissais pas, ou plutôt que j'avais choisi de renier lorsque j'avais oublié mon côté bénéfique. Alors, voir le démon dans cet état, aussi dépassé par les événement que ça, me laissait complètement dépourvue. Clairement, son état de mal aise était plus intérieur qu'extérieur et malgré le soudain fait que nous étions maintenant capable de communiquer télépathiquement, je n'arrivais pas à le faire à volonté puisque nous n'étions pas si pratiqués que ça, finalement... Tout ce que je pouvais faire, et que je fis, c'est de rester pour écouter ce qu'il avait à dire et essayer d'y trouver une solution.

Cependant, ce qu'il me disait ne semblait pas faire de sens. Il me confia que nous nous étions laissé dépassés par les événements, pourtant je ne savais pas de quoi il parlait. Toutes nos troupes gagnaient sur la majorité de nos fronts. Nous avions subit une lourde perte la semaine dernière, mais chaque membre de l'armée qui avait été tué avait été remplacé dès le lendemain par de tout aussi bons, sinon meilleurs soldats. Il me dit aussi qu'il croyait avoir échoué et qu'ils nous avait tous condamné mais là encore, c'était impossible. Il avait dit lui-même que celui qui serait capable de l'avoir n'était pas encore né, et j'y croyais encore dur comme fer même en le voyant dans cet état.

Il y avait certainement quelque chose qu'il ne me disait pas.

Et moi, j'étais là, à côté, n'osant pas ouvrir la bouche de peur d’alourdir son mal-aise. À quoi bon tenter quoi que ce soit, puisque je n'arriverais sans doute pas à le changer d'état? Et en plus, je ne savais même pas de quoi il avait besoin. Avait-il besoin d'une bonne nuit de sommeil afin de récupéré ou bien un bon coup de pied au derrière afin qu'il continue à avancer? Pourquoi était-ai-je la première qu'il avait appelé et sans doute la dernière aussi? Je ne savais rien, et même si je désirais ardemment savoir, pourquoi me le dirait-il?

Je me levais d'où j'étais assise et m'en fut à la salle de bain ou j'attrapai la première serviette que je vis et l'humidifiai. À défaut de savoir quoi dire, je pouvais peut-être tenter de faire quelque chose. Je revins vers lui et entreprit de nettoyer le sang de sur ses bras, de ses cheveux et de son corps. Je découvris, derrière ces tâche qui avaient bien du mal à partir, bien plus de blessures superficielles que de blessures ayant pu causer autant de sang sur ses vêtement, malgré que ceux-ci étaient tous déchirés. Je tentais d'être la plus délicate possible, de peur de me faire renvoyer sauvagement.


-Tu m'as dit toi-même que celui qui viendrait à bout de toi n'était pas encore né... où est passé cet état? Pourquoi est-ce que cette confiance que je te connais si bien ne semble plus briller dans ton regard?

C'était un chef autoritaire, qui savait comment mener ses gens et qui respirait la confiance et l'assurance. Il menait d'une poigne de fer et ceux qui le contestaient étaient vite remis à leur place. Il ne laissait aucune place à la rébellion ni aux revirement de situation et tout le peuple des enfers le craignaient au plus haut point. Et maintenant, je ne voyais plus rien de tout ça, et sans nécessairement dire que j'avais peur, je ne le voyais plus du tout en état d'appliquer ces mœurs et de tenir son trône.

~~~~~~~~~~~~

I'm back, now...


Un rêve avec toi...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Red
Maître magique
avatar

Masculin Vierge Singe
Messages : 996
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 25
Localisation : Au centre de même du délire.
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    Sam 23 Mai 2015 - 17:59

Ses yeux brûlent et, pourtant, le démon est incapable de laisser s'échapper une seule émotion. Il est totalement prostré alors que Lylianne se lève doucement et, sans un mot, pour se munir d'une serviette qu'elle vient appliquer sur quelques-unes de ses blessures en s'agenouillant face à lui. Pour la première fois depuis leur association, la jeune femme se montre étrangement douce et délicate, sans aucun intérêt dans ses gestes et elle semble plutôt décontenancée par la situation.
Son regard est clairement perdu dans l'ombre qu'il est le seul à craindre et il ne cligne pas même des yeux lorsque la succube lui fait part de son état douteux.
Elle ne comprend évidemment pas.

- Je suppose.. que j'ignorais que je parlais de moi-même..., souffle-t-il sur un ton de fatalité comme s'il se parlait seul.

Lylianne ne laissait rien paraître de son trouble mais, elle avait clairement lue la détresse du roi, et ce dernier n'était pas sans ignorer qu'elle ne se gênerait pas à souligner chacune des faiblesse qu'il laisse paraître.
Red est incapable de reprendre sa belle assurance. Comme si son armure de fier démon intouchable avait été fissurée en son centre pour s'étirer jusqu'à l'explosion. Il est totalement démuni et, soudainement, ses yeux se fixent dans un froncement de sourcils sur la succube qui lui fait face. Il arrête ses mouvements destinés aux soins en saisissant fermement son poignet pour qu'elle le regarde avec attention.

- A quoi bon vouloir insister, une fois qu'on réalise qu'on est son propre bourreau ? il appuie sa question d'un court et mystique silence. Expliques-moi de quelle façon je peux totalement conquérir ce royaume, si je sais que je l’astreins à cette auto-destruction qui me colle à la peau comme la Mort ? Cette.. malédiction...

Sa mâchoire a un spasme tandis qu'il relâche le poignet de la succube en même temps que son regard. Il le détourne avec amertume en s'adossant de nouveau au lit dans une attitude résignée et lasse.

- ... La confiance ne suffit plus, Ly'. Et j'ai eu tord d'en abuser au point de me croire invincible. ses yeux glissent sombrement sur ses propres mains encore couvertes de sang. J'ai eu tord de penser qu'il fallait vaincre pour m'assurer une certaine sécurité... alors que je n'avais qu'à protéger.

Sa voix s'étouffe sur la fin de sa phrase et il refoule une nouvelle vague d'angoisse et de culpabilité.
Red tente de contenir au maximum le tremblement qui saisit son corps entier et, quelques sueurs froides viennent le faire siffler doucement alors qu'il baisse la tête pour dissimuler son visage derrières ses longues mèches noires.
Il reprend sur un ton aussi résigné que son attitude.

- Quoi qu'il en soit, cette.. prise de conscience ne regarde plus que moi.

Il frémit. Comparer la mort d'Alissa à une révélation lui donne envie de vomir et de s'arracher lui-même le coeur mais, le démon se contient et il serre un peu plus les dents pour ne pas céder à ses pulsions sanguinaires.

- Et puisque c'était la raison de ton intégration dans mes rangs..., son regard sombre et totalement vide remonte doucement sur Lylianne pour la fixer solennellement, tu seras heureuse d'apprendre que j'abandonne.

Ses yeux la sondent un instant avec une telle noirceur qu'on croirait presque que la démone est la source de tout ses tourments cependant, après une seconde, l'animosité disparaît totalement pour ne laisser place qu'à une évidente rancune amère et il baisse à nouveau le menton en détournant le regard.

- ... Ce trône est à toi. Je n'ai plus rien à lui sacrifier.

Il abdique.
Red sait qu'il est vaincu, et il accepte la défaite si la sentence lui permet de disparaître.

~~~~~~~~~~~~
Prince of Darkness
Your Satanic Highness



My world shows you no justice in life
Is brutal and senseless
Self control is dead and gone
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.    

Revenir en haut Aller en bas
 
You got to lose to know how to win__Ft. Lylianne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» Ron - Help me lose my mind
» Ten thousand promises, ten thousand ways to lose... ♠ Oktavia
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ In Moonlight City ~ :: Les souterrains :: Les tunnels vers les souterrains :: Les catacombes-
Sauter vers: