AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Monument historique [PV Chacha']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Monument historique [PV Chacha']    Mar 4 Juin 2013 - 20:12

Enfin ! Après près de deux mois passé ici, je m'octroyais un moment de détente, en partant à la conquête de l'histoire de Moonlight. Les villages elfiques, la grande place du marché. Tout cela change des aventures dans les souterrains. Je me remémorai les moments que les sinueux dédales sous Moonlight m'avais fait don, comme la rencontre avec Yukia, ou celle avec Kuroi. Mes pas m'avais donc mener cette fois-là vers une endroit désert malgré sa célébrité, la chute d'eau enchantée. Les rumeurs voulaient que cette eau guérisse n'importe quelles blessures. Je n'avais aucune envie d'essayer de me couper pour une chose aussi idiote. Je passai en revue la magnifique cascade prenant des teintes dorées à la lumière d'or du soir du crépuscule. Captivé, je ne prend pas le temps de voir qui est présent ici. Dans un élan d'admiration, mon visage se radoucit et je souris en coin, puis murmurai :


C'est magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monument historique [PV Chacha']    Dim 9 Juin 2013 - 9:53


.Monument historique.
❝ Charlotte & Ebène ❞


CHARLOTTE ❝ J'ai si faaaaaaaaim. ~
    Ç'avait été une bonne journée. Longue et fatigante, mais une journée parfaite en ce qui concernait les affaires du duo Kingsleigh. Au bout de deux ans, elles avaient réussi à se faire une place dans le prêt-à-porter de Moonlight City, Charlotte se laissa tomber dans le fauteuil et regarda longuement le plafond. Aussitôt la boutique fermée, Elsa s'était empressée de sortir faire des courses, étant donné qu'elles s'étaient toutes deux rendues très vite compte que le frigo était vide. Ce qui n'était pas étonnant en soi, les Kingsleigh avaient toujours eu un problème d'organisation en ce qui concernait les diverses tâches ménagères. Pour nettoyer le loft ainsi que la boutique, c'était un calvaire. Sans parler de l'atelier, qui devait être la pièce la plus dérangée de la planète... mais l'heure n'était pas au bavardages inutiles, car ce soir plus que d'habitude, Charlotte crevait de faim. Mais c'était une faim ordinaire, qui s'apparentait plus à de la gourmandise qu'autre chose, étant donné que la seule chose qui pouvait la rassasier désormais était le sang humain. Quand on a le palais fin, le sang animal ne convient pas, et c'était précisément le problème de Charlotte. Heureusement, sa sœur était là pour lui éviter d'agresser les gens dans la rue, et lui procurait une quantité suffisante pour tenir une semaine sans se plaindre.

    Mais cette fois-ci, la sang-mêlé avait juste envie de manger pour le plaisir de manger. Elle avait supplié son aînée de lui acheter une charlotte aux fraises - le fait que son gâteau préféré porte son nom est une totale coïncidence - mais malheureusement pour elle, Elsa était d'une humeur exécrable, alors elle avait refusé catégoriquement avant de claquer la porte. Le temps qu'il faisait dehors l'avait peut-être rendue un peu irritable, mais ça n'était pas comme si ça affectait Charlotte. Il fallait l'avouer, elle était encore un peu fermée aux sentiments des autres, même sa propre sœur. Seraph calé entre ses jambes sommeillait à moitié en attendant le retour d'Elsa, et poussa un couinement lorsque sa liée se leva d'un bond, l'envoyant valser contre le sol.

CHARLOTTE ❝ Sortons acheter cette charlotte nous-même !
SERAPH ❝ Pitié Lottie... on se les gèle dehors.
CHARLOTTE ❝ Peu importe, je meurs de faim. ♥
    Sans attendre plus de réaction de la part du louveteau, elle enfila un long manteau bleu pâle à capuche, bordé de fourrure d'un blanc neigeux. Alors elle sauta dans ses bottes et quitta la boutique, suivie par Seraph qui, malgré sa réticence quant à l'idée de sortir sans prévenir Elsa, suivit la petite folle non sans rechigner un bon coup. Arrivés devant la boulangerie, quelle ne fut pas leur surprise quand ils constatèrent qu'elle était fermée ! Charlotte resta plantée devant la vitre, à regarde les étagères vides comme si elles allaient se remplir par magie. Ne savait-on jamais, parfois quelques créatures arrivaient à faire ce genre de choses, elle l'avait vu une fois... ou deux.

SERAPH ❝ Toi aussi... tu voulais trouver une boulangerie ouverte à dix-neuf heures passées ?
CHARLOTTE ❝ Savais-je au moins qu'il était dix-neuf heures ?
SERAPH ❝ Si t'avais réfléchi, tu aurais pu le savoir !
CHARLOTTE ❝ Et puis zut ! Rentrons à la maison, j'en ai assez d'être dehors !
    Elle tourna les talons et s'enfonça dans la rue, et alors qu'elle s'apprêtait à prendre la direction de sa maison, un éclair lui passa dans les yeux, signes que son pouvoir venait de s'activer. Devant ses yeux apparurent un duo de gnomes, qui tenaient dans leur main un gâteau. Ele poussa une exclamation, somma Seraph de les rattraper et malgré les dires de son Familier à propos de son pouvoir qui faisait des siennes, s'élança derrière le couple qui s'enfonça dans la forêt. Seraph fut contraint de la suivre, mais abandonna vite l'idée de la raisonner. On ne raisonne pas quelqu'un qui a perdu la raison... si on considère que Charlotte en a déjà possédé une. Au bout d'un petit quart d'heure de marche, Lottie s'arrêta net en fit un tour sur elle-même.

CHARLOTTE ❝ Nous avons perdu la ville...
    Seraph ne prit même pas la peine de répondre et préféra lui mordiller les doigts tandis quelle s'était accroupie devant lui pour le caresser. La demi-Sorcière étouffa une plainte et se leva d'un bond, avant de se recroqueviller sur elle-même. Son pouvoir d'illusions se dissipa quelque peu, et le couple de gnomes disparut également, emportant avec eux la délicieuse charlotte aux fraises qu'elle aurait voulu leur emprunter. Se poser des questions à elle-même n'étant pas dans ses habitudes, elle continua son petit bonhomme de chemin dans la neige qui recouvrait le sol depuis des jours et des jours. Doucement, elle laissa ses pieds glisser et enfila sa capuche, juste pour se protéger de la morsure du froid. Ses mains gantées se promenèrent sur les arbres, et elle se laissa emporter par son corps qui la mena jusqu'à la chute d'eau enchantée. Charlotte n'y avait jamais mis les pieds, mais même si ça avait été le cas, jamais elle ne s'en serait souvenue. Quand bien même elle y aurait fait un tour la veille.

SERAPH * Lottie, il y a quelqu'un...
    Ses yeux dénués d'expression se relevèrent vers la cascade, devant laquelle se trouvait un jeune homme aux cheveux noir corbeau. La folle s'avança sans grande discrétion, ses petits pieds laissant des traces de semelle dans la neige parfaite. Il ne sembla pas faire attention à elle, mais à vrai dire c'était bien le cadet de ses soucis.

EBÈNE ❝ C'est magnifique...
CHARLOTTE ❝ Hm, ça dépend de ce que vous entendez par "magnifique".
    Pour quelqu'un qui ne connaîtrait pas Charlotte, on aurait pu croire à une remarque tout à fait sensée. Mais bon, il n'y avait rien de bien réfléchi sur cette affirmation, c'était juste son instinct de styliste qui prenait le dessus, et pour qui la beauté était un concept que chacun modelait à sa façon. Elle n'avait pas vraiment idée de ce qu'était la beauté en soi, et n'avait aucun avis à se faire sur cette belle cascade lumineuse si ce n'était qu'il devait y faire drôlement froid. Charlotte se retrouva à côté du jeune homme planté devant le spectacle qu'offrait la chute d'eau enchantée crépuscule, entourée d'une neige immaculée.

CHARLOTTE ❝ N'avez-vous pas froid comme ça ?
    L'une des grandes qualités de Charlotte était sans doute sa politesse. Parler comme ça était tout à fait naturel, même si sa voix claire donnait l'impression qu'elle posait perpétuellement des questions à ceux à qui elle s'adressait. La fée fessera sa grosse écharpe de laine blanche autour de son cou et se recroquevilla sur elle-même. L'hiver ne lui avait jamais réussi, et dans ces conditions elle préférait toujours s'enfermer chez elle, où il faisait toujours relativement chaud.

CHARLOTTE ❝ Dernièrement ma sœur est tombée malade. Oh, elle avait dû attraper un vilain rhume, mais toujours est-il qu'elle est restée au lit toute une semaine.
    En plus de ça, Charlotte adorait raconter sa vie, et détestait écouter celle des autres. C'était assez égoïste comme comportement, mais on ne refait pas Charlotte. Ne se souciant pas de si son interlocuteur l'écoutait, elle poursuivit.

CHARLOTTE ❝ Vous imaginez ? Ne plus pouvoir sortir du lit pendant une semaine, c'est monstrueux !
    À ses nombreux troubles, on pourrait ajouter une certaine hyperactivité, raison pour laquelle l'idée d'être immobilisé lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monument historique [PV Chacha']    Dim 9 Juin 2013 - 13:41

Cette fille est.. étrange.

Voilà ma première réaction, depuis le premier regard posé sur elle. Certes, elle était polie, mais on aurait dit que sous toute cette banalité, se terrait un immense océan de je ne sais quoi, parfois tempétueux , parfois paisible. En fait ce qui m'inquiètait, c'était le je ne sais quoi. Dès la première fois où je l'ai vu, j'ai tout de suite pensé " Que cache-t-elle ? ". Est-ce moi qui est parano ? Peut-être bien. De toute façon, il n'y avait qu'une seule façon de le savoir : lui parler. Ce qui m'amusait, c'était sa première question. Pour répondre, je plaça ma main devant elle, et fit jaillir une flamme incandescente faisant briller l'eau de la cascade d'un intense contraste de clair-obscur. Je lui souris joyeusement, au cas où elle serait effrayé. Essayant de prendre une intonation aristocrastique, je lui répondis :


En effet, ca ne doit pas être très commode. En même temps, si elle n'a pas de quoi se réchauffer, c'est normal. Au fait, je suis Ebène. Serais-je indiscret si je vous demande votre prénom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monument historique [PV Chacha']    Ven 14 Juin 2013 - 9:32


.Monument historique.
❝ Charlotte &  Ebène ❞


    Charlotte ne retint pas son excitation lorsque la flamme incandescente jaillit du bout des doigts du jeune homme. Elle hoqueta un « Oh ! » impressionné et se rapprocha de lui, légèrement courbée vers lui afin d'apercevoir plus en détails cet étrange apparition qu'elle avait certainement déjà dû voir, mais dont elle ne gardait aucun souvenir. Dès ce soir, elle ne s'en rappellerait certainement plus, mais était-ce réellement important ? L'herbe avait beau ne pas être recouverte de neige à cet endroit, Charlotte ne se risqua pas à poser les fesses au sol : on lui avait toujours appris à ne pas s'asseoir par terre, cela salissait les vêtements. La sorcière resta aux côtés de son nouveau copain et continua de papoter.

CHARLOTTE ❝ Oh mais elle avait largement de quoi se réchauffer ! Mais c'est Elsa, elle a tendance à se croire toute puissante. Ce n'est pas sa faute, cela va de soi.
    Charlotte leva les yeux et regarda autour d'elle tandis que son louveteau galopait jusqu'à elle, malgré sa réticence à laisser sa liée discuter avec un parfait inconnu. Sa précieuse Charlotte était capable de tellement de choses lorsqu'il ne la chaperonnait pas que c'en était alarmant. Elle somma Ebène de se rapprocher et lui chuchota ces mots à l'oreille :

CHARLOTTE ❝ Je pense que les lutins des bois lui ont soufflé de se soigner par elle-même afin qu'elle guérisse moins vite.
    Elle leva à nouveau les yeux, puis regarda autour d'elle avec prudence, de peur que ces fameux lutins des bois soient en train de les observer. Charlotte redoutait les représailles, après tout ils pouvaient se montrer tellement teigneux lorsqu'ils le voulaient... La mordue se pencha à nouveau et poursuivit.

CHARLOTTE ❝ Ils pensent que je leur vole leurs récoltes de mûres... mais ils ne savent pas que je préfère de loin les fraises ! Alors ils me prennent ma Elsa, et je suis forcée de travailler seule... c'est tellement petit de leur part !
    Charlotte fit la moue et se redressa d'un bond. Une nouvelle fois, elle regarda autour d'elle et cligna docilement des yeux en voyant un Seraph totalement abasourdi traîner ses pattes vers sa liée. Elle se baissa avec élégance, manqua de tomber et ramassa le louveteau qu'elle garda dans les bras comme s'il avait s'agit d'un ours en peluche. Ses iris azurés teintés de folie regagnèrent Ebène, à qui elle décida enfin de répondre après tout un blabla inutile concernant des lutins qui n'existaient que dans sa tête.

CHARLOTTE ❝ Ça l'aurait été si vous ne m'aviez pas donné le vôtre avant.
    À croire qu'elle aimait faire patienter les gens. Mais Charlotte était très axée sur les paroles exactes que les gens prononçaient... et ce charmant jeune homme ne lui avait pas posé directement de question concernant son prénom. Alors en toute logique, elle ne répondit pas, et préféra lui sourire avec une naïveté qu'on ne connaissait qu'aux enfants à qui on disait de ne pas parler aux inconnus.

CHARLOTTE ❝ Maintenant que je connais votre prénom... puis-je encore vous considérer comme un inconnu ?
    Charlotte vit une courte pause et couvrit sa tête de la capuche rembourrée de son long manteau bleu. Il ne fallait pas non plus qu'elle attrape froid, car elle n'avait décidément aucune envie de se retrouver clouée au lit comme Elsa avait pu le faire quelques temps auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monument historique [PV Chacha']    Ven 14 Juin 2013 - 20:17

Quelles questions étranges... je répondis à chacune d'entre elles par un " Hmm. ", " Ah ok " ou encore " Je vois. ", sans trop me creuser la tête, et surtout sans trop y prêter attention. Lorsque sa dernière question survint, je tournai la tête vers elle, un peu surpris. Que devais-je dire ? Troublé, je répondis, d'abord mal à l'aise, puis déterminé, le regard farouche :


Ca, c'est à toi de le décider. Mais si tu veux mon avis, n'accorde pas ta confiance à n'importe qui. Certaines personnes peuvent te trahir à tout moment. Si tu veux différencier quelqu'un qui te veux du mal et celui qui te veux du bien, le seul moyen, c'est d'écouter ton coeur.


 Mes traits durcirent. Cela me remémorais la trahison qui aurait pu me coûter la vie. En même temps, sans cette trahison, jamais je n'aurai pu arriver ici. Pire encore, jamais je n'aurai pu rencontrer Yukia, Alissa et surtout Kuroi. Pensif, je plongeai la tête dans mes souvenirs, fixant la cascade et ses petites furoles luminescentes d'énergie magique neutre, semblant à de la poussière lunaire.


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monument historique [PV Chacha']    

Revenir en haut Aller en bas
 
Monument historique [PV Chacha']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Limonade: un berceau historique méconnu
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» Ménage à 3 historique!!!
» Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La chute d'eau enchantée-
Sauter vers: