AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ballade au parc (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une ballade au parc (Libre)   Ven 2 Mar 2012 - 20:20

Prune venait de finir de lire son livre, et avait décidé de faire un tour au parc pour s'aérer. Bien que cela faisait un an qu'elle soit arrivée à Moonlight City, elle n'avait pas encore eu le courage de se faire des amis, car toutes les personnes qu'elle avait rencontré jusqu'ici n'était que des humains, et elle ne savait pas trop comment se comporter avec des gens qui ressentait, à quelques détails près, les mêmes sentiments qu'elle vis-à-vis des humains. Elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre vu que la seule personne avec qui elle s'était lié d'amitié était une humaine qu'elle avait facilement oublié. Ses parents avaient , bien entendu, essayé de l'aider à se faire des amies ou juste des rencontres, mais elle s'était désisté à chaque fois, prétextant qu'elle avait quelque chose à faire en vitesse. Cela cachait en fait un véritable malaise de peur de ne pas se faire accepter par les autres. Elle était déjà venue ici, mais lorsqu'elle y allait, elle ne rencontrait jamais personne. Elle se balada librement, laissant son regard se balader rêveusement sur les oiseaux, et se dirigea inconsciemment vers son endroit préféré: l'ombre d'un grand chêne. Elle avait revêtue, un T-shirt parme avec un jean blanc, et avait mis un serre-tête avec des oreilles blanches et roses, ce qui lui donnait un petit air robotique. Elle bouscula quelqu'un, alors qu'elle mangeait une sucette, et ne regardait pas où elle allait.
*Zut, parfoit, je devrais peut-être faire un peuplus attention !* Se dit-elle intérieurement, car elle ne voulait de mal à personne.

- Euh, excusez-moi, je ne regardais pas où j'allais et j'été perdue dans mes pensées.
Elle se releva, épousseta son T-shirt et son jean, et tendis les mains pour aider la personne qu'elle venait de bousculer à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Ven 9 Mar 2012 - 22:54

Evann était de très bonne humeur aujourd'hui.
Le soleil brillait comme il fallait et elle n'était pas tombé en se tordant la cheville comme elle le faisait d'habitude quand elle se levait le matin.
Elle sortit dehors et partit acheter quelque chose de bon à manger, histoire de ne pas retomber tout de suite dans la monotonie de son quotidien.

Elle décida de passer par le parc pour profiter du paysage que ce lieu apportait.
Elle donna à manger aux poissons de la rivière qui traversait le parc avec le pain qu'elle venait de s'acheter. Evann eu une envie soudaine d'enlever ses chaussures et de tremperses pieds. Elle laissa la faunes de la rivière les lui nettoyer jusqu'au moindre détaille et riant à cause de tout ces petits êtres sur ses pieds.

Peu après elle laissa le soleil la séchez et elle remis ses chaussures pour continuer son chemin. En se dirigeant traquillement vers la sortie en regardant les nuages et tentant d'y voir des formes tel qu'un crocodile, un avion ou autre...
Elle avançait comme ça le nez en l'air, parfaitement persuadée qu'il n'y avait personne d'autre qu'elle dans ce parc.

Et ce qui devait arriver arriva, heurta de plein fouet quelqu'un.
Son instinct combatif réagit au quart de tour et elle se prépara au cas où l'autre le prenne mal. Elle s'attendait en premier à des choses du genre : "He !!! excuse-toi !!!", "De quel droit tu ne t'écarte pas ?!!!", etc...
C'est pourquoi et s'étonna presque que l'autre personne s'excuse.
Evann réussi à se détendre et eu un sourire en pensant à son braquage de l'instant d'avant.
"Ce n'est rien, finit-elle par dire. Moi aussi j'avais la tête dans les nuages."
*Littéralement d'ailleurs...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Dim 1 Avr 2012 - 15:04

[Désolée, je ne sais pas pourquoi mais j'ai jamais remarqué que tu m'avais répondue >-< vraiment désolée !!
La jeune fille qu'elle venait de rencontrer (bousculer serait plus juste) avait les cheveux bruns, elle en avait pas mal d'ailleurs, et avait une peau bronzée, le contraire de Prune en quelque sorte. Elle s'était excusée elle aussi. Prune la détailla du regard. Elle n'était pas plus grande qu'elle, mais sa poitrine était assez..... développée va-t-on dire. Elle resta un bout de temps comme ça, et en oublie de se présenter. Elle tendit alors sa main, une seconde fois, et se présenta.
- Je m'appelle Prune, enchantée ! Encore désolée, je devrais faire plus attention parfois moi !
Et elle se donna un petit coup sur la tête en tirant la langue dans une mimique assez drôle, alors que l'autre jeune fille restait là, devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Dim 1 Avr 2012 - 22:33

Evann détailla la jeune fille. La peau très pâle et les cheveux blonds, elle lui faisait penser à un ange. C'en était d’ailleurs peut-être une... Elle avait de curieuses oreilles, sûrement des fausses robotisées. Ça lui allait plutôt bien et semblait faire partit intégrante de la jeune fille.

Elle disait s’appeler Prune, un nom plutôt coloré pour une fille don la couleur principale est le blanc. Elle fit une mimique plutôt bizarre tout en s'excusant une nouvelle fois ce qui fit sourire Evann. Prune était assez marrante ma fois.
"Moi c'est Evann, et c'est une bonne idée, je garderais ce conseil pour moi-aussi... Jolies oreilles !!"

C'était tellement rare de croiser des gens si innocents, sans arrière-pensées qu’Evann voulu faire plus ample connaissance avec l'ange.
Elle l'invita à s'assoir sur un banc tout près.
"Tu es un ange ? Je ne t'avais jamais vu ici... Ça fait combien de temps que tu vis à Moonlight city ?"

Bon d'accord, ça faisait beaucoup de questions de la part d'une inconnue. Mais c'était presque un test pour l'hybride, après tout, elle se faisait peut-être des illusions.
C'est vrai que les anges étaient des êtres vraiment bons, ils plaisaient à Evann. Mais ils y en avait souvent des très conservateurs qui voyaient en elle soit un être avec du sang d'humain ou un être démoniaque. Euh... En fait c'était vrai, mais eux le voyait très mal en tout cas.

Si Prune lui répondait sans arrières pensées c'était une bonne nouvelle, sinon... et ben elle serait déçue une nouvelle fois et c'est tout...
Malgré son look plutôt garçon manqué, elle tenta de se faire la plus rassurante possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Lun 2 Avr 2012 - 17:42

Elle sourit lorsqu'Evann complimenta ses oreilles. Oui, c'est vrai qu'elles étaient jolies ! Elle alla ensuite s'asseoir sur le banc, à côté d'Evann.
-Oui, je suis un ange, et je vis depuis seulement un an ici. Et toi ? Tu vis depuis combien de temps ici ?
Prune n'avait jamais rencontré beaucoup de monde, et elle ne savait pas comment il fallait s'y prendre. Elle suivit son instinct, si elle faisait une gaffe, elle se reprendrait.
- A vrai dire, c'est normal que tu ne m'es jamais vu ici, je ne me ballade jamais dehors. Vu que je n'arrive pas à être très à l'aise avec les gens, j'évite le plus possible les lieux publique. Mais là, j'avais une soudaine envie de me balader dans le parc, alors je suis sortie, et je t'ai renversé !
Oui, elle n'était vraiment pas douée ! Mais comprenait là ! Elle n'avait vécu qu'avec des humains égoïstes, et mal élevé, et n'avais jamais réussi à se mêler aux autres. Elle croisa nerveusement les jambes, et son regard alla en direction du lac. Il y avait des canards.
- Tu aimes bien les canards et l'eau ? Dit-elle pour parler d'autres choses qu'elle.
Moi j'aime bien l'eau, mais pas trop les canards. Une fois, quand j'étais petite, un grand canard blanc m'a pincé et depuis je ne veux plus les approcher !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Jeu 5 Avr 2012 - 17:45

Evann assimila patiemment tout ce que lui disait l'ange, parce que s'en était effectivement une. Elle vivait donc depuis un an à peine à Moonlight city et elle ne se mêlait pas aux autres.
La jeune fille sourit, en effet elles n'auraient jamais pu se croiser durant cette année. L'ange ne semblait pas fréquenter les bas-fonds de la ville, hors c'était là que l'hybride avait passé la plupart de son temps.
Elle travaillait dans un bar, "Les Damnés" et ça lui avait pris tout son temps libre. Au final elle avait réduit ses heures, et son salaire, pour avoir une vie, quitte à se retrouver sous la paille.

"Je vis ici depuis ma naissance." répondit-elle tout en la laissant continuer.

Mais Evann se rendit vite compte que Prune ne savais plus trop quoi dire d'autre. Quand on avait pas l'habitude de parler aux gens ce genre de situations arrivait souvent. Et s'était le cas pour l'une et pour l'autre.
La jeune fille se fit violence, l'ange avait fait un effort pour parler de tout et de rien, c'était un peu son tour non ?

"J'aime les canard, enfin surtout dans mon assiette. J'ai appris comment les manger quand je suis descendu sur Terre une fois... C'est bizarre, on a beau dire tout le mal du monde sur les humains, j'ai aimé vivre parmi eux."
Et elle se tue. Qui sait comment son interlocutrice allait prendre ces paroles... Elle ne voulait pas en dire plus pour l'instant.


Dernière édition par Evann Til' Nouih le Jeu 5 Avr 2012 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Jeu 5 Avr 2012 - 18:59

Prune se raidit lorsqu'Evann dit qu'elle aimait bien les humains. Bon, c'était son avis, chacun avait le droit d'avoir son avis quand même ! Elle lui répondit, essayant de paraître la plus calme possible.
- Moi aussi j'aime bien manger les canards, mais je n'aime pas trop cotoyer les humains. Tout le temps où j'étais avec eux, je ne pouvais jamais surmonter ce sentiment de dégoût que j'ai envers eux. Mes parents auraient bien aimés que je puisse passer ma vie avec eux, mais malheureusement, je ne les aimais pas.
Elle essaya de se détendre, et regarda son interlocutrice en penchant un peu la tête sur le côté, comme une enfant qui veut poser une question.
- Tu as de la chance de vivre ici depuis ta naissance, est-ce que tu as eu l'occasion de rencontrer beaucoup de monde ?
Elle était vraiment curieuse, et devrait s'empêcher d'en pose mais ne pouvait le faire, sa curiosité devait être toujours rassasié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Ven 6 Avr 2012 - 9:56

Evann sentit la crispation de Prune quand elle lui avait dit qu'elle aimait les humains. Elle se résigna, et oui, ici, rare était les gens qui aimaient les humains... Il ne fallait pas s'attendre à un miracle.

Elle lui expliqua qu'elle ne pouvait pas s'empêcher d'être dégouté par les humains. Pourquoi dégouté ? Aucune idée, ça devait être chronique. Ça expliquait pas mal de choses alors... Mais bon, elle n'était pas spécialiste et elle ne voulait pas l'être.

Un seul chose était sûr, Prune était un ange, donc hors de question de lui dire qu'elle était demi-démone. Et vu qu'elle n'aimait pas non plus les humains, elle ne lui dirait pas non plus qu'elle était hybride. Evann aimait sa compagnie et elle ne voulait pas tout gâcher trop tôt. Parce que l'ange s'en rendra bien compte...

"J'ai rencontré des gens, oui... Mais il n'y en avait pas beaucoup d'aussi aimables que toi. J'ai souvent tendance à m'énerver pour un rien donc on est souvent froid avec moi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Sam 7 Avr 2012 - 14:26

La dernière phrase qu'Evann prononça, Prune le prit comme un compliment. Oui, pas mal de gens n'est pas vraiment gentil. Elle en avait fait l'expérience, quelques années plus tôt.

- Moi aussi, les gens n'étaient pas gentils avec moi..... En fait, la raison que je déteste les humains est très simple : je me suis rendu compte que, à chaque fois que je faisais un pas en avant vers eux pour être gentille, ils l'acceptaient, mais après, ils me donnaient des coups de couteaux dans le dos. Et je n'ai jamais supporté cela. Alors, tu peux me dire que je suis complètement idiote, mais pour moi, rien n'est plus important que la franchise. Si il n’y a plus de franchise, où est-ce que l'on va ?
Elle ponctua la fin de sa phrase par un grand coup sur sa jambe, qui lui fit serrer les dents, mais elle ne le montra pas. Elle qui était si calme d'habitude, elle venait de céder à la tension, et ce n'était jamais bon. Elle essaya de se reprendre, bien difficilement.

- Excuse-moi,dit-elle en se tournant vers Evann,mais ça me fait toujours mal au fond de moi, et à chaque que je m'engage sur ce sujet, je m'énerve vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Jeu 12 Avr 2012 - 15:21

Evann sourit en voyant l'ange s'exciter comme ça. La franchise semblait être une valeur qui lui tenait à cœur. Elle eut une petite pointe de culpabilité en sachant qu'elle lui cachait sa nature alors qu'elle se confiait à elle de la sorte. Mais techniquement, Prune ne le lui avait pas demandé donc elle n'était pas obligé de le lui dire, ni de lui mentir, enfin pas maintenant.

Il était vrai que la majorité des humains avaient la fâcheuse manie de faire des coup-bas très désagréables. Mais Evann avait surtout adoré l'anonymisation qu'il se passait dans les rues des grandes villes de la Terre. Là-bas, personne ne devinait sa nature en sentant son aura et elle pouvait vivre sa vie tranquille. La majorité des gens était simple et ils n’affichaient donc pas ce visage arrogant qu'elle ne retrouvait que trop souvent ici, à Moonlight city.

Mais elle ne donna pas son avis tout haut, ne voulant pas s'enfoncer dans un sujet aussi glissant et qui énervait Prune à ce point.
Elle se contenta de sourire.
"C'est pas grave, il n'y a aucun mal à manifester ses sentiments, au contraire. Personnellement j'ai une nature très spontanée, voir trop spontanée."

Evann se tut en voyant arriver deux commères qui discutaient de tout et de rien. Ce n'était pas gênant, mais ce qui irritait la jeune fille, c'était qu'elle parlait en les regardant.
Quand elles passèrent devant elles, elles arrêtèrent leurs messes-basses et l'une dit tout haut le fond de sa pensée.
"Une démone qui sympathise avec un ange, mais où va le monde ?!!!"

La demi-démone se figea sur place, il venait de se passer la pire chose qu'elle pouvait imaginer.
Elle entra dans une fureur noire contre les deux vielles mégères et elle ne réfléchit pas avant de leur crier le fond de sa pensée.
"Je ne suis que demi-démone !!! Je suis aussi hybride !!! Fermez-là, vous n'y connaissez rien !!!!"
Les deux haussèrent les sourcils sans s'arrêter et reprirent leurs chuchotements avec quelques gloussements qui agacèrent Evann au plus haut point.
"Vielles peaux…"

Elle avait la respiration haletante quand elle se rendit compte que Prune avait entendu tout ce qu'elle venait de dire. Cela eut l'effet d'une douche froide et elle se calma aussitôt.
Elle détourna la tête et pris son sac de provision comme si elle voulait partir.
"Désolé." dit-elle un peu rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Jeu 12 Avr 2012 - 17:17

Prune fut surprise de voir Evann s'énerver aussi vite. Elle n'avais pas menti ! Elle pouvait vraiment se mettre très vite en colère. Mais les deux "vieilles peaux" (pour reprendre l'expression de la jeune femme) avait dit qu'elle était une démone, et que c'était bizarre qu'elle sympathise avec un ange. ah bon ? Pourquoi cela ? Mais Prune n'en voulut pas à Evann lorsqu'elle s'excusa.

- Ne t'excuse pas, ce n'est pas grave. Mais attends, je vais faire quelque chose qui ne devrait pas leur plaire....

Elle se concentra, et essaya de créer une tempête mais vraiment à très très basse échelle, juste de faire en sorte que les deux femmes qui venaient de passer devant elle soient secoués. Quelques instants après, les deux commères se retrouvaient les quatre fers en l'aire; après que leurs cheveux furent secoués dans tout les sens, et que leurs jupes se furent retournées contre elles. Elles se relevèrent, s'essuyèrent, jetèrent un regard haineux au jeune ange, et s'enfuirent en marchant d'un pas étonnamment rapide. Prune afficha un sourire satisfait, et se retourna vers sa jeune amie.

- Elles ont eu ce qu'elles méritaient ces deux-là, non ? Au fait, tu as dis que tu étais hybride. Tu es à demi-démone et à demi-quoi ? Mais ne me le dis surtout pas si cela te gêne hein ! Je ne veux que ça t'embête.

Et elle sourit derechef, se demandant si elle n'était pas trop curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Ven 13 Avr 2012 - 11:07

Tiens ? Prune ne s'énervait pas... Décidément, cet ange avait la manie de surprendre Evann. Alors comme ça être avec une démone, enfin seulement à moitié, ne la dérangeait pas ? Mais par quel miracle ?!!!
Si la jeune fille n'avait pas été autant marqué par cette nouvelle réaction inattendue, elle aurait éclaté de rire en voyant ce que leur avait fait Prune. Elle eut un bref sourire espiègle.

La journée qui avait été un peu gâché par l'intervention des deux commères venait de retrouver sa beauté. Et même si le temps n'avait pas évolué d'un poil, Evann eut l'impression que le soleil brillait plus à présent.

Elle refit face à l'ange et écouta sa question. Hybride, elle avait bien compris qu'elle était hybride. Et bien sûr, ça ne la gênait pas non plus...

Et dire qu'Evann avait eu peur de la voir devenir froide. En fait, plus elle parlait avec Prune, moins elle arrivait à imaginer une expression froide sur son visage innocent.
"Louve... Je suis aussi hybride-louve." répondit-elle machinalement.

Elle posa ses pieds sur le banc et ramena ses genoux sous son menton. La jeune fille laissa son regard vagabonder dans le vide. Et elle sortit enfin le fond de sa pensée.
"Ça ne te gêne pas de savoir que je suis une demi-démone ? Ni un demi-hybride ? Les démons son réputé pour être violents et les hybrides... ont du sang humain."
Elle avait baissé la tête et presque murmuré les 4 derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Ven 13 Avr 2012 - 13:24

Demi-démone et demi-louve ? Ça ne se voyait pas pourtant ! Mais la question de l'hybride la désarçonna. Peut lui importait, qu'elle ait une part humaine en elle. Bon, si elle le lui avait dit au début, peut-être que ça ne lui aurait sûrement pas plus, mais maintenant qu'elle la connaissais plus, cela ne la dérangeai pas. Elle la vit du coin de l'oeil rabattre ses jambes sous sa tête. Elle se leva du banc, et ses bras se placèrent machinalement autour de sa nouvelle amie.

Je m'en fiche que tu sois à demi-démone, et à demi-hybride. Bon, j'avoue que si tu l'aurais dit au début, je t'aurais fuit comme la peste, mais maintenant que je te connais mieux, cela m'importe peux. Les démons ne sont pas censés être gentils, mais il y a toujours une exception qui confirme la règle ! La preuve, les anges ne sont pas censés s'enerver vite, et ils sont censé être compatissants. Mais je suis l"exception !

Elle réalisa soudain de ce qu'elle faisait. Elle se dégagea vite fait, gêné de ne pas lui avoir demandé son avis.

- Excuse moi si je ne devais pas faire cela ! Je n'aime pas voir les gens tristes, et lorsqu'ils le sont je me précipite tout de suite pour les réconforter ! Je suis vraiment désolée ! Goben ne !

Mais elle n'alla pas se rasseoir pour autant, et resta devant, les bras ballants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Dim 15 Avr 2012 - 12:59

Evann releva la tête. Ainsi donc, pour Prune, la nature des gens n’avait pas d'importance quand elle connaissait la personne ?
Elle était franche, elle disait ce qu'elle avait sur le cœur sans cacher la moindre pensée. Elle était transparente comme l'aire. Elle se disait être l'exception pour les anges comme Evann était l'exception pour les démons.

Evann sentit un poids immense s'enlever de ses épaules. Elle aimait plus l'ange qu'elle n'osait l'avouer et elle ne voulait pas la décevoir.
Celle-ci sembla soudain gênée par la situation. Comment peut-on être gêné de consoler quelqu'un de triste ? Peut-être qu'elle ne voulait pas trop se montrer envahissante.

C'est vrai, après réflexion, Evann remarqua que l'ange était entré dans son périmètre de sécurité sans prévenir. Mais ça ne l'avait pas marqué.
Ce fut la preuve pour la jeune fille que Prune était quelqu'un de vraiment bien, pas trop optimiste mais débordant de joie de vivre.

Elle lui sourit, le visage illuminé.
"Tu n'es pas l'exception, tu es exceptionnelle. C'est différent. Et de tous les anges que j'ai ou rencontrer dans ma courte vie, tu es celle qui est la plus Ange de tous."
Puis elle pencha la tête amusée.
"Au fait, tu t'es rendu compte que tu m'as parlé en japonais et qu’heureusement je connaissais cette langue ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Dim 15 Avr 2012 - 14:05

Prune se sentit mal à l'aise lorsqu'Evann la complimenta. Mais ses parents lui avaient toujours appris d'accepter les compliments, car c'est rare qu'on en reçoive. Elle s'assis en tailleur devant l'hybride, et l'observa. Elle ne semblait pas être gêné par son élan. Une vague de chaleur monta dans son corps. Elle se sentait enfin apprécié pour elle, et ne se sentait pas rejetée ou pas comprise.

- Merci, on ne m'as jamais dit cela. Mais je ne pense pas être exceptionnelle, juste faire de mon mieux pour être honnête.

Seulement lorsque son amie le lui fit remarquer qu'elle se rendit compte qu'elle lui avait parlé dans sa langue maternelle. C'était un réflexe qui était venu tout seul. Elle s'était tellement excusée au cours de sa vie, que ses anciens réflexes étaient revenus d'un coup. Et elle était heureuse que sa nouvelle amie parle sa langue. Mais elle n'était pas encore certaine qu'elle pouvait l’appeler "Amie".

- Ah ? Je ne m'en étais pas rendu compte ! Mais je suis contente que tu sache la parler, ça nous fait un point commun !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Mar 17 Avr 2012 - 19:21

Evann sourit face aux réactions de Prune, simples, sans barrières... C'était tellement rafraîchissant...
Elle se sentait tellement bien avec l'ange, elle avait l'impression de redevenir la petite fille qu'elle avait été. Elle ressentait même l'envie de préserver cette innocence qui se dégageait de la jeune fille.
"Si un jour, tu est dans le besoin, que tu as des problèmes, même les plus graves, appel-moi. Je t'aiderais." déclara-t-elle soudain.

Evann fut la première étonnée de ses paroles. Pourquoi avait-elle dit ça ? C'était sortit sans qu'elle s'en rende compte.
Peut-être qu’inconsciemment, elle sentait un lien ses former entre elles-deux. Un lien, amicale ? Peut-être... En tout cas ça y ressemblait, même si elle n'avait jamais eut de réels amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   Mer 18 Avr 2012 - 11:26

Prune fut un peu prise de cours par ce que la démone lui a dit. Personne ne lui avais jamais dit quelque chose comme ça.

- Tu sais, toi aussi tu pourras compter sur moi, je serais aussi là pour toi.

Prune trifouilla ses cheveux. Elle se sentait mal à l'aise. Elle pourrait peut-être lui proposer de venir chez elle, ou de venir la voir de temps en tant.

- Evann.... Si tu veux ut peux venir chez moi, ou on peut aller se promener. A moins que tu préfères rester ici. Moi ça m'est égal.

A un moment, son serre-tête tombe, et elle se dépêcha de le remettre en place, avant que quelqu'un se rende compte que ce n'était pas ses vrais oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ballade au parc (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ballade au parc (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soirée au parc d'atractions [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Centre ville :: Parc-
Sauter vers: