AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 { La vie en rose. — Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: { La vie en rose. — Libre   Jeu 15 Déc 2011 - 17:32



La vie en rose



En temps normal, lorsqu'on se réveille en pleine nuit, on se retrouve là où on s'est couché. Sauf que, Sara Ashford est loin d'être normale. Ce fut donc pour cette raison qu'au lieu de retrouver l'agréable odeur de la chambre, elle huma cette odeur âcre qui, généralement, la faisait sautiller de joie.
L'odeur du sang.
Sauf que ce sang était, si on devait le comparer à du lait, moisi depuis une dizaine d'années. Inutile de préciser qu'elle n'apprécia guère ce parfum d'ordinaire si exaltant. La vampire se leva en position assise, les jambes tendues devant elle, se frotta la tête comme lorsqu'elle venait de se réveiller et ouvrit les yeux en grand. Rouges. Ses pupilles azur avaient pris leur teinte vermeille qui indiquait que son organisme avait besoin de sang. Elle constata un instant sa tenue: son pyjama composé d'un short et d'un débardeur court, tous deux rose foncé à pois noirs avec de la dentelle. Hum, elle risquait d'avoir un peu froid, peut-être. La pierre gelée sur laquelle le Chapelier était assis n'était pas des plus confortables, et la pièce dans laquelle elle se trouvait n'était pas bien jolie, au contraire.

Un petit retour en arrière s'impose. Tout d'abord, si Sara se retrouve aujourd'hui dans l'ancienne prison de Moonlight City, c'est qu'elle a tout simplement été victime d'une nouvelle crise de somnambulisme, qui l'a ramenée à ce changement brutal de décor. Ensuite, Snow White n'a pas été alertée par le départ de sa compagne d'âme, tout simplement parce-que ces crises sont tout à fait anodines dans l'esprit de Sara comme du sien. En conclusion, le fait que la sorcière se retrouve dans l'une des cellules abandonnées de la prison était dû au simple fruit du hasard. Sauf que pour sortir, il faudrait plus que du hasard, certainement.
La brunette se leva, ses piesd nus à même le sol, et entreprit de sortir de la cellule afin de jouer les touristes dans ce lieu inconnu. Evidemment, elle était en pleine admiration devant ce lieu lugubre, puisqu'il s'agissait d'un nouveau terrain de jeu. La sorcière déambula dans les couloirs pendant cinq bonnes minutes, en discutant avec l'écho de sa voix.
Pendant sa balade, elle croisa des « bonshommes qui dormaient » par terre, et qui refusaient de lui répondre. Alors, elle s'énerva à plusieurs reprises, mais son katana n'était pas sur elle, alors elle pleura. Puis elle entendit des bruits de pas, alors la vampire se releva, les yeux brillants et les joues encore rosées.

▬ Ohéé ! Il y a quelqu'un ?
Seul le son de sa voix qui se répercutait sur les murs lui répondit, alors elle croisa les bras et s'assit par terre, ses longs cheveux traînant sur le sol de part et d'autre de son buste. Ses canines commençaient à la démanger, et elle maintenant qu'elle était fatiguée, elle n'avait qu'une envie: rentrer chez elle. On lui avait dit un jour que, si on était perdu, il suffisait de rester toujours au même endroit, et que quelqu'un finirait forcément par vous retrouver... Mais qui viendrait la chercher dans un endroit comme celui-là ? Ah, peut être que s'il était attiré par un peu de bruit... ? Sara chercha un moment une chason, puis se mit à fredonner distraitement « La vie en rose » tout en regardant le plafond. La faim commençait à l'épuiser, mais elle n'avait aucune envie de dormir, non. Tout ce qu'elle voulait, c'était rentrer chez elle. »



Dernière édition par Sara J. Ashford le Ven 20 Avr 2012 - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   Dim 4 Mar 2012 - 20:11

Prune avait envie de visiter les anciennes prisons depuis longtemps, car elle pensait que cela lui ferait du bien d'avoir peur. Elle avait profité d'un soir où ses parents n'étaient pas là pour y aller. Elle avait revêtue un manteau par-dessus son pyjama en coton, des chaussures, avaient pris une lampe torche pour s'éclairer et partit en chemin. Elle frissonna car le fond de l'air était frais et resserra encore plus son manteau contre elle, et se dirigea d'un pas plus rapide vers les souterrains. Arrivée là-bas, elle alluma sa lampe et se dirigea d'un pas mal assuré vers les prisons. Là-bas, elle respira un grand coup, et toussa aussitôt. C'était horrible, l'odeur sentait le renfermé et le moisi ! Les barreaux étaient rouillés et à chaque fois qu'elle s'approchaient d'une cellule, elle voyait des squelettes empilés les uns sur les autres, et cela la dégoûtaient au plus haut-point. Elle avançait comme cela, balayant tout l'espace devant elle avec le faisceau lumineux de sa torche électrique. Au bout d'un certain moment, son ventre commença à crier famine. Elle regrette de ne pas avoir apporté quelque chose à manger, et tous ces squelettes commençaient à lui ronger son moral. Elle avait bien envie d'utiliser ses pouvoirs mais n'osaient pas, par peur qu'un squelette se réveil, et se jette sur elle. Arrivée vers les cellules qui comportaient le plus de squelettes, elle entendit quelqu'un se lever. Cela la fit sursauter, et sa lampe tomba par terre. Elle se baissa pour la ramasser alors qu'une voix se faisait entendre :
▬ Ohéé ! Il y a quelqu'un ?
Cela la fit légèrement sursauter, et se dirigea où elle l'avait entendue. Elle arrangea légèrement ses cheveux, car ils étaient sortis de son chapeau, et inspira un grand coup. Avant d'arriver, elle entendit la personne chanter " La vie en rose". Cela la ravie, car elle l'aimait particulièrement. Lorsqu'elle arriva, elle fit un signe de la main et lança :
- Euh, salut ! Excuse-moi mais je t'ai entendu et je n'ai pas pu résister à venir te voir.
Elle s'était lancé, enfin ! Elle étudia l'inconnue et la trouva légèrement étrange : elle avait les cheveux noirs avec des mèches roses qui arrivaient à la taille, des yeux rouges quelques peu effrayants, et était d'une maigreur affolante. Elle était vêtue d'un haut rose à pois avec de la dentelle et un short assorti.
* Bon mon expédition ne s'est pas passée comme prévu mais peut-être que ça me sera bénéfique *
Prune espérait ne pas avoir l'air trop cruche car elle n'était pas vraiment à son avantage dans son pyjama long de coton couleur parme. Mais bon, qui sait ce qui pourrait arriver ? L'avenir le lui dira !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   Lun 12 Mar 2012 - 0:19



La vie en rose


« La chanson n'est pas une fille indigne de la littérature. On dit souvent plus dans une chanson de trois minutes que dans un roman de cinq cents pages. »


Sara s'était avancée dans la grotte en se mordillant le bout des doigts. C'était presque un réflexe pour elle quand elle avait faim, mais elle n'était pas bête au point de se faire saigner... boire son propre sang est déjà dégoutant, à la base, alors si en plus on est Vampire, imaginez un peu le goût écœurant qu'on a dans la bouche... Même si parfois, il lui arrivait de se couper accidentellement. Mais elle faisait attention, c'était déjà un énorme progrès.
Ce qu'elle ne savait pas en cet instant, c'était qu'une autre jeune fille se baladait au fond de ces prisons abandonnées, habillée d'un pyjama. Celui de Sara, qu'elle avait conçu elle-même, lui allait à merveille, épousant joliment sa –trop– fine silhouette. Sara avait beau être folle, elle était incroyablement avantagée physiquement. Normal, elle est vampire. Tout le monde sait que les Vampires sont extrêmement beaux. Aussi demi-Sorcière soit-elle, la jeune fille avait hérité des particularités physiques de son père, vampire de sang pur.

Il y eut un coup de vent, et la Sorcière frissona. Normal, elle était en short-débardeur, dont le tissu n'était pas des plus épais. Son regard se balada un peu partout, et ses canines douloureuses lui faisaient part de son envie de sang. Encore une fois, elle se mordilla les doigts, un peu plus fort qu'avant. Les goûts de Sara avaient toujours été très différents de ceux de sa sœur. Si Juliet adorait le sang d'Anges, de Fées ou d'Elfes, Sara avait une affection particulière pour le sang de Démons, de Sorciers ou d'Hybrides. Ainsi, elles arrivaient à se mettre d'accord lorsqu'elles se permettaient une petite folie de temps en temps. Sinon, elles devaient de contenter du vulgaire sang d'animaux. Le seul sujet sur lequel elles arrivaient à se mettre d'accord était le fait que le sang de Vampire était écœurant.

Mademoiselle Ashford se stoppa dans sa chanson et s'étire comme un chat sortant de sa sieste. Autant au début elle s'amusait bien, autant elle commençait à en avoir assez de marcher dans le noir. La solitude avait toujours ete quelque chose que Sara appréhendait. Pas qu'elle avait peur d'être seule, mais c'était seulement qu'elle avait besoin de compagnie. Si on est tout seul, à qui faut-il poser les questions qui vous viennent à l'esprit ? Par exemple, « Pourquoi les monsieurs allongés sont si maigres ? » se demandait-elle. « Parce que ce sont des squelettes, Sara. C'est parce qu'ils sont morts depuis longtemps. » aurait-on pu répondre. Mais qui était là pour le faire ? Personne, alors la question demeurait sans réponse car Sara était incapable de la générer toute seule, voilà tout.
Elle passa son autre main –celle qu'elle n'etait pas en train de mordre– dans ses cheveux étrangement lisses bien qu'elle vienne de se réveiller et entendit une voix qui venait de plus bas. Plus bas car même si Prune était grande, Sara l'était un peu plus. En premier temps, la Vampire ignora l'Ange. Non, elle ne l'avait pas fait exprès. En vérité... elle ne l'avait juste pas vue. Étrange effectivement, mais n'oublions pas que vous avez devant vous l'être le plus bizarre de la planète.

Alors, la brune aux mèches roses passa à côté de la blonde sans la voir, tout en chantonnant joyeusement. Au moins, chanter lui évitait de se mordre les doigts pour rien...
Elle se stoppa finalement après avoir parcouru cinq ou six mètres, puis elle se retourna brusquement, alarmée par on-ne-sait quoi. Enfin Sara savait, car c'étaient de petits êtres verts qui couraient vers Prune, en tournant autour d'elle comme s'il s'agissait de leur prochain dîner. Encore une hallucination. Rien de magique dans tout ça. Juste la victoire de la folie sur la raison. Les E.T imaginaires firent trois tour et disparurent au fond du couloir. La Sorcière fixa un instant le bout du tunnel et reporta son regard vermeil sur l'ange aux cheveux blonds. Ce qui frappa le Chapelier Fou, ce fut l'accoutrement qu'elle avait revêtu. Elle ne dit aucun commentaire et se contenta de sourire étrangement.

▬ Tu sais comment je peux rentrer chez moi ?
Le Chapelier n'avait jamais été un personnage impoli. Elle suivait juste ses règles à elles, c'était tout. Si elle ne s'était pas présentée, c'était simplement qu'elle pensait –oui, Sara pense, de temps en temps– que tout le monde savait qui elle était. Maintenant, elle posait des questions, pour pas changer, et répondait en partant dans son délire. Un squelette se tenait adossé contre le mur, tête baissée et main enchaînée à la bâtisse à l'aide de menottes en fer forgé. Sara vint s'asseoir à côté de lui et posa sa tête sur son crâne nu, épuisée d'avoir autant marché. Elle avait eu beau se sentir en forme quelques minutes plus tôt, la faim avait commencé à l'affaiblir considérablement. Elle fredonna l'air de sa chanson et ferma les yeux, en attendant la réponse de l'adolescente qui avait des idées bizarres en s'aventurant dans un tel endroit.



Dernière édition par Sara J. Ashford le Ven 20 Avr 2012 - 20:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   Lun 12 Mar 2012 - 17:35

Lorsque la jeune fille s'avança dans la grotte; Prune vit qu'elle se mordillait nerveusement le doigt. Elle ne semblait pas savoir où elle était, ni ce qu'elle faisait. Ce qui était plus étrange encore, c'est qu'elle continuait de chanter, et ne semblait pas l'avoir remarqué, alors qu'elle lui avait parlé ouvertement quelques instants plus tôt. Elle passa juste devant Prune, tout en chantonnant, et Prune put voir ses cheveux étonnamment lisses, alors qu'elle les avaient en batailles. elle passa juste devant elle, tout en chantonnant, et ne s'arrêta que quelques mètres plus loin, pour lui demander si elle savait comment retourner chez elle. Prune ne savait pas comment elle pourrait rentrer chez elle, vu qu'elle ne savait même pas comment elle s'appelait ni où elle habitait, mais elle avança, histoire de lui faire face afin de pouvoir lui répondre.
- Heu, je suis désolée, mais je ne sais pas où tu habites, mais je sais comment sortir d'ici. Je peux te montrer la sortie si tu veux. Au fait, je m'appelle Prune, et toi tu t'appelles comment ?
Peut-être qu'elle avait l'air idiote, peut-être que la jeune fille ne voudrait pas lui dire son prénom. Mais bon, elle resta confiante, si jamais elle ne voulait pas le lui dire, elle ferait avec. Prune la regarda attentivement, et se dit qu'elle devait avoir bien froid, habillée comme ça. Et puis, entouré de tous ces squelettes, rien qu'à les voir, Prune en avait la chair de poule. Et puis ce souterrains ne faisaient pas beau à voir. Elle dirigea la faisceau de sa lampe un peu partout,et le braqua soudainement sur l'inconnue; qui fredonnait encore. Elle était vêtue d'un petit ensemble, comme elle avait pu le voir auparavant, et semblait avoir froid. Peut-être qu'elle accepterait son manteau. elle le lui tendit donc.
- Tu n'as pas froid comme ça ? Tu veux mon manteau ? Il te réchauffera peut-être ! Je sais qu'il n'est pas très beau, mais il te réchauffera quand même.
Et elle attendit comme ça, en attendant de savoir si elle allait accepter son manteau. Et puis, elle le reprendrait si jamais elle ne le voulait pas, un sourire chaleureux aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   Ven 20 Avr 2012 - 21:35



La vie en rose


« Peu importe le dialogue ou le monologue, les gens ne comprennent et ne saisissent que ce qui fait leur affaire. »


Sara n'avait jamais été une fille très agréable. Oh, pas qu'elle soit méchante, bien au contraire, elle était d'une gentillesse infi... assez gentille pour ne pas s'attirer trop de problèmes. Le seul hic, c'était qu'elle était franche et égocentrique, rien que ça ! Aussi, c'était pour cette raison que la Vampire ne se souciait guère de comment son interlocutrice s'appellait si elle ne pouvait pas la conduire chez elle. Alors Sara soupira et son regard passa encore une fois à travers l'Ange, à la recherche d'une autre personne susceptible de l'aider. Bien évidemment, elles étaient seules. Sara vit alors l'un des squelettes se lever -jusque là rien d'anormal quand on savait que ça ne se passait que dans sa tête- puis s'approcher d'elle. Il lui montra les alentours tout en se moquant d'elle sans gêne, affirmant à tout va qu'elle se retrouvait toute seule avec cette fille aux oreilles bizarres.

▬ Au fait, je m'appelle Prune, et toi tu t'appelles comment ?
La Vampire ne chercha pas à écouter la fille plus que ça, trop concentrée sur ce qu'il se passait du côté du squelette à l'air narquois. Qu'est ce qu'il avait à lui parler aussi familièrement, ce maudit squelette ? Tu est toute seule, Sara ! Toujours toute seule, parce que même Snow White n'est pas venue avec toi ! Et Juliet qui doit bien se marrer pendant que t'es pas là, n'est ce pas, toi qu'on appelle Mad Hatter à longueur de journées ! répétait-il depuis tout à l'heure, tandis que Prune ne semblait pas le voir du tout, alors qu'il gesticulait derrière elle en hurlant des imbécilités. Devant ce brouhaha, elle lui proposa même son manteau ! Sara fronça des sourcils et plaqua ses mains sur ses hanches, contrariée.

▬ Je suis seule ! Ah, vraiment ? Non, non, non... ce n'est pas possible voyons, qu'est ce que vous racontez Monsieur ? Avez-vous déjà vu le Chapelier Fou sans le Lièvre de Mars ? ... Ah oui ? Je voudrais bien voir ça, tiens ! .. Allons, cessez de rire ainsi, vous êtes ridicule ! -elle sembla l'écouter parler car elle s'arrêta un instant, avant de reprendre de plus belle- Mais non, bien sûr que je ne suis pas perdue, vous dis-je ! Juste légèrement égarée... comment la même chose ? N'importe quoi espèce de goujat ! Et laissez donc cette pauvre fille tranquille !
Elle donna un petit coup de la main dans le vide, comme pour chasser une petite bête, et posa sa main gelée sur l'épaule de Prune, afin de s'appuyer. Ses pieds nus étaient tout aussi froids que ses mains, et bien qu'elle soit une Vampire, il était vrai qu'elle commençait à manquer de sensations aux extrémités de son corps. Elle baissa les yeux vers l'Ange et avisa un instant le manteau qu'elle lui tendait. Ignorant cette fois le squelette qui hurlait la même chose de plus belle, elle avisa le... morceau de tissu tendu.

▬ C'est pas un manteau, ça ! C'est... C'est révoltant, oh là là ! Et regarde-moi tes bras... non, garde ton... garde-le, ou tu vas finir par mourir de froid !
Bien que l'intention de Prune soit très bonne, les vêtements n'étaient pas un sujet sur lequel il fallait plaisanter avec Sara. De plus, l'Ange semblait assez fragile du point de vue de Mlle la Vampire égocentrique, pour qui ce n'était pas la première fois qu'elle se réveillait dehors en pleine nuit alors qu'elle s'était endormir emmitouflée dans ses couvertures.
D'ailleurs, la peau de Sara était, en temps normale, pâle... enfin là, elle avait faim, alors elle était blafarde. Sauf que là, elle avait faim et froid, alors on pouvait presque croire qu'elle était violette tant la circulation de son sang était déstabilisée à l'intérieur de son organisme. Son regard vermeil se dirigea par-dessus l'épaule de l'Ange, puis elle regarda le squelette qui dansait désormais comme un imbécile. Bien sûr, Prune ne pouvait pas le voir, puisque tout cela n'était que dans la tête de la Sorcière.

▬ Viens à la boutique, demain, comme ça je pourrais te donner une tenue plus convenable que celle-là... mais ne me dit pas que tu portes ça pour sortir ?
Elle prit le manteau entre l'index et le pouce en l'agitant devant elle comme s'il s'agissait d'un morceau de chiffon. Il n'était pas si moche que ça, mais puisque ce n'était du goût de Sara, elle préférait dire que c'était une horreur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   Sam 21 Avr 2012 - 18:37

Prune resta ébahi lorsque la fille devant elle commença à parler toute seule. Bon, cela lui arriver à elle aussi, mais l'inconnue faisait une conversation avec un "monsieur", et d'après ce qu'elle lui disait, elle était le chapelier fou. Elle venait de dire qu'elle était une pauvre fille ? Bon, garde son calme, puis sourire, encore et toujours, c'est la seule façon de s'en sortir. Elle s'avança encore un peu, mais s'arrêta net lorsque le Chapelier lui dit que ce n'étais pas un manteau, ce qu'elle avait. Elle le prit délicatement de ses doigts, et le mit sur ses épaules, avant de répondre d'un ton calme et neutre :

- Bien sur que c'est un manteau, mais je ne risque pas d'avoir froid, mon pyjama est chaud. T'es sure de ne pas avoir froid ?

Elle le réajusta sur ses épaules, puis reprit sa lampe torche qui était tombé par terre, lorsque la femme lui proposa d'aller à sa boutique demain. Elle ne pouvait pas refuser, mais elle ne savait pas où elle était.

- Je veux bien venir, mais je ne sais pas où elle est, ta boutique. Et, oui je portes ça pour sortir, un problème ?

Prune tourna ensuite sur elle-même, afin de repérer par où elle était arrivée, mais n'y parvint pas. Elle s'avança d'un ou deux pas, mais revint ensuite sur ses pas. La sortie ne se situait pas loin, mais elle ne voulait pas partir, et laisser l'inconnue toutes seule.

- Alors, tu veux osrtir, ou rester ici ? Je sais où est la sortie, mais je ne vais pas te laisser toutes seule ici, c'est pas sympa, à moins que tu ne veuilles sortir toute seule. A toi de choisir.

Elle alla s’asseoir par terre, en attendant que l'inconnue daigne lui répondre. Elle somnola légèrement, pensant à son lit douillet qui l'attendait chez elle. Et dire qu'elle avait désobéi à ses parents. Mais bon, au moins elle avait fait une rencontre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { La vie en rose. — Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ La vie en rose. — Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose MCSean (libre et négociable)
» Guilhem de Landrey / Le Renard (La Rose Ecarlate) [Libre]
» Oscar et la dame Rose
» La rosée du matin sur un air de poème [Libre]
» [LIBRE]Naya - La Rose Sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les souterrains :: Les anciennes prisons-
Sauter vers: