AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jeu avec l'eau [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jeu avec l'eau [libre]   Lun 24 Oct 2011 - 0:14

Blue se promenait dans la forêt. Ses petits pieds nus la menèrent directement à la cascade. Ici il y avait de l'eau, beaucoup d'eau, et elle se sentait donc bien dans cet endroit. Elle marcha jusqu'à l'onde bleue. Calme lorsqu'elle arrivait sur les berges, à cet endroit elle n'était plus le gros bouillon qui venait se former au pied de la cascade. Elle se calmait. Elle aimait ce calme, l'eau le lui communiquait et parvenait toujours à apaiser son esprit.
La fée plongea ses pieds dans l'eau. Elle était fraîche, presque froide, mais cela ne l'incommodait pas. Elle aimait la sensation de l'eau contre sa peau quelque soit sa température. Qu'elle pouvait adapter à loisir ceci dit. De petits frissons parcoururent sa peau, faisant se dresser les poils de ses avants bras et courir des fourmis le long de son dos. Elle balança la tête en arrière et ferma les yeux en souriant. Il n'y avait rien de mieux que l'eau. Peut-être les arbres mais ils n'étaient pas aussi gentils que l'eau, même s'ils étaient leur maison. Ils n'étaient pas liés à elle de la même manière qu'elle se liait avec l'eau. Les liquides seraient toujours son préféré des quatre éléments. La fée bleue rouvrit les yeux et décida qu'un petit bain ne serait pas du luxe. Elle s'immergea doucement dans l'eau avec délectation, elle laissa tout de même sa tête hors de l'eau.
Elle avait du mal à rester calme et en place lorsqu'elle se plaçait entièrement sous l'eau. Elles se retrouvaient complètement l'une dans l'autre dans ces moments là et c'était ... grisant. Voir même plus que ça. Il lui était déjà arrivé de perdre pied et de se perdre à l'autre bout d'un fleuve à cause de sa négligence. Le temps lui semblait filer plus vite dès qu'elle était dans l'eau. Lorsqu'elle se liait à elle. Entièrement et complètement. Enfin pas complètement, elle ne se liquéfiait pas non plus mais c'était l'impression qu'elle avait, de faire corps avec la rivière ou quelconque petit court d'eau dans lequel et faisait trempette.

La tête toujours hors de l'eau elle perçut des bruits de pas. Qui venait par là ?! Ce ne devait pas être une fée. Elle faisait partie des rares qui utilisait leurs pieds plutôt que leur ailes. Pas un homme pitié ... Tout mais pas un homme. Elle était même prête à croiser une démone plutôt qu'un homme. Elle savait très bien comment cela se passerait dans ces cas là. Elle allait encore être très gênée et ne pas savoir que faire. Olala, pitié pitié pitié ! Elle plongea un peu plus dans l'eau, ne laissant dépasser que ses yeux et ses oreilles. Elle mourrait de peur et n'osait pas bouger ni faire un autre mouvement. Des fois que l'intrus ne l'ai pas vue et que le bruit de l'eau ne révèle sa présence... Alors elle restait parfaitement immobile, ses courts cheveux encore à peu près secs et ses ailes quasi transparentes dans l'eau. Quiconque n'aurait pas fait attention l'aurait prise pour une simple humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Mer 26 Oct 2011 - 6:57

« Une bonne journée s'annonçait sur Moonlight City. Le soleil brillait, les rues grouillaient déjà de monde... enfin, c'était le point de vue de la plupart des habitants. Celui de Sara Ashford, c'était une autre histoire.
Tout d'abord, elle avait passé la nuit dans une chambre dont toutes les fenêtres étaient ouvertes, à cause d'un incident, la veille. De l'extérieur, on aurait vu une crise de somnabulisme, pendant laquelle elle aurait essayé un tas de vêtements pour les abandonner sur le sol boisé de sa chambre, chantonnant de petites chansons innocentes, tournoyant sur elle-même dans des tenues plus excentriques les unes que autres, mais qui auraient toutes terminé par terre. De l'intérieur du crâne de Sara, elle accusait les Farfadets qui avaient décidé de faire le bazar dans sa chambre, rien que pour l'embêter. Une logique -quoiqu'on ne pourrait pas appeler ça ainsi- tout à fait infondée, mais qui avait largement suffi à ce qu'elle se rassure elle-même. Snow White n'avait pas jugé bon de lui expliquer la chose, alors elle était restée dans son panier, recroquevillée sur elle-même afin de se tenir chaud. Malgré le fait que Moonlight City soit en plein été, il n'empêchait pas que les nuits étaient souvent froides, et les fenêtres ouvertes dans le but de faire partir les Farfadets avaient fait pénétrer une brise glacée, qui avait suffi à empêcher Sara comme Snow de dormir correctement. Ce fut donc en trainant des pieds que la vampire descendit les escaliers, pour prévenir sa sœur qu'elle sortirait. Juliet, depuis la mort de leurs parents, avait beaucoup changé, mais Sara n'avait pas vu ce changement radical. De toute façon, Juliet n'aurait jamais désiré inquiéter sa sœur, d'autant plus que son esprit était déjà assez dérangé pour aggraver les choses. L'aînée des Ashford accueillit donc sa cadette avec un grand sourire et lui proposa un peu de gâteau. Mis à part le sang, les deux n'avaient besoin de rien pour se nourrir, et les pâtisseries n'étaient rien d'autre que pour le plaisir du goût.

— Je vais sortir les Farfadets ! s'exclama Sara en prenant l'assiette, tout en se dirigeant vers la sortie.

Juliet ne répliqua pas. À quoi bon de toute façon ? Sara faisait ce qu'elle voulait, comme à son habitude...
Snow, accrochée cette fois-ci sur l'épaule de sa liée, réclama un morceau de gâteau, que Sara lui tendit après avoir enfilé son chapeau. Un chaton qui mange des sucreries... on aura tout vu ! Suivre le même régime alimentaire que les sœurs Ashford était toujours spécial, mais Snow White comme Black Jack -le Familier de Juliet- s'y étaient fait alors bon, pourquoi pas ?
La Chapelier et son Familier s'aventurèrent donc dans la forêt de Moonlight City, vouant toutes les deux de petits lutins verts que personne d'autre n'était capable de voir, puisqu'il s'agissait d'une illusion créée inconsciemment par la demi-sorcière. Ses iris d'ordinaire bleus avaient pris une teinte rose vif, comme chaque fois qu'elle utilisait son dont de sorcellerie. Elles s'enfoncèrent toutes les deux plus profondément dans la forêt, avant de déboucher maladroitement sur la chute d'eau enchantée, qui semblait déjà occupée par une tête aux couleurs châtain. En premier temps, Sara ne la vit pas, mais Snow en revanche, la remarqua bien vite et ne se garda pas de le dire à la vampire.

— Regaaaaarde ! Une Schtroumpfette ! s'exclama mentalement le chaton.
— Mais non, les Schtroumpfettes sont blondes. Je crois que c'est un lutin de l'eau !
— Bah non, moi je pense que c'est un Schtroumpf d'eau.
— Oh oui ! Un Schtroumpf d'eau !

Cette soudaine découverte la fit sautiller de joie. Elle n'avait jamais rencontré encore de Schtroumpf, et encore moins un Schtroumpf d'eau ! Toute excitée à l'idée d'aller voir cette créature, elle délaissa complètement ses Farfadets pour s'approcher du bord de l'eau, d'où dépassait la petite tête brune de l'être à la peau bleutée. Le Chapelier s'accroupit au bord de l'eau, posa sa canne au sol et se pencha vers la Schtroupfette d'eau.
Être apeuré en voyant Sara était une réaction normale. Ses yeux roses redevinrent peu à peu bleus, et un sourire inquiétant se dessina sur son visage.

— Coucou petit Schtroumpf, et joyeux non-anniversaire !

On dira que c'est sa façon de dire bonjour... »


Dernière édition par Sara J. Ashford le Mar 13 Déc 2011 - 22:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Mer 26 Oct 2011 - 12:35

Ce n'est pas un homme qui apparut mais une vampire. Avec un chaton. La petite fée avait peur. C'était peut-être bien une femme mais elle était vraiment trop bizarre. Et puis, c'était quoi un Schtroumpf ? Le fée restait bien cachée dans l'eau. L'eau pourrait la défendre contre l'autre si elle se décidait à la mordre. Il ne fallait pas sous-estimes son pouvoir. Sa force physique oui, son pouvoir non. Et puis, c'était quoi cet histoire de non-anniversaire ? Blue sortit sa bouche de l'eau. C'était tout de même plus pratique pour parler. Enfin, elle se serait comprise mais la vampire sûrement pas.

- Je sais pas ce que c'est un schtroumpf mais moi j'en suis pas un.

Cette phrase prononcée la petite fée replongea la tête sous l'eau ne laissant dépasser que ses oreilles et ses yeux comme elle l'avait fait auparavant. Ceci dit, la vampire n'avait pas l'air méchante. Bizarroïde mais pas méchante. Curieuse aussi. Elle la prenait vraiment pour une bête de foire. La fée se rembrunit. Elle avait l'habitude de cette réaction vis à vis de sa peau bleuté. Elle savait bien que ce n'était pas commun mais en quoi cela les gênaient-ils ? Ce n'étaient pas eux qui avaient l'épiderme coloré alors ils auraient du ne rien en avoir à faire. ce n'était pas leur problème alors pourquoi tant d'attention sur sa personne seulement pour cela ?
La vampire semblait perdue dans ses réflexions. La fée se demanda si le chaton était son familier ... Ce devait-être bien quand même d'être lié ainsi. Elle se faisait la même réflexion à chaque fois qu'elle voyait un familier et son maître. Aucune des deux ne parlaient. La fée finit par sortir de l'eau. Elle se dit que si l'autre bizarroïde voyait ses ailes elle comprendrait peut-être qu'elle était pas un schtr ... sctoum ... enfin un truc dont elle avait parlé tout à l'heure. Une fois sortit elle ordonna silencieusement à l'eau qui imbibait ses vêtements de se retirer. C'est donc une fée à la peau bleue et aux cheveux ébouriffés qui déclara.

- Ca se voit pas que je suis une fée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Mer 26 Oct 2011 - 23:20

« Lorsque le petit être bleu affirma ne pas être un Schtroumpf, Sara fit la moue. Dommage, elle avait toujours rêvé rencontrer un représentant de cette espèce, rien que pour pouvoir se vanter d'avoir vu un Schrroumpf. Snow soupira également et sauta au sol, non loin de la canne qu'avait posée le Chapelier. Ce dernier était plongé dans une incompréhension totale. Que pouvait-être cette fillette si elle n'était pas un Schtroumpf ? Il n'y avait pourtant que ces êtres qui possédaient une peau d'une couleur pareille, nom de Diou ! La vampire s'assit et remit en place son haut-de-forme, pendant que la jeune fille sortait de l'eau. Sara vit alors deux ailes transparentes accrochées dans son dos, mais ne chercha pas à comprendre d'où elles venaient. La Schtroumpfette -Sara ne saurait l'appeler autrement- posa alors une question, à laquelle Sara répondit en haussant des épaules.

— Moi je suis sûre que t'es une Schtroumpfette, c'est tout... Peut-être que les Schtroumpf sont une sorte de fées, non ?

Quand Sara avait une idée en tête, il n'était pas facile de le lui enlever. Pour elle, la fée devant était une Schtroumpfette, et c'était ainsi... étrange façon de juger les gens, mais elle ne parviendrait pas à se faire à l'idée qu'elle soit une fée normale. Après tout, c'était bien plus facile que de demander les noms, c'étaient une formalité beaucoup trop ordinaire ! Snow White se frotta contre les genoux de sa liée, et cette dernière se mit à genoux afin que le chaton puisse trouver un endroit confortable. La boule de poil blanche alla se nicher sur ses cuisses, affirmant qu'elle avait faim. Bien sur, elles avaient déjà fini leur pâtisserie, et Sara n'avait aucune envie de courir après le sang... Snow allait devoir attendre un moment avant de pouvoir manger. Comportement assez égoïste mais que voulez-vous, Sara reste Sara...

— Ah ça non, chaton ! Je t'ai déjà donné la moitié de mon gâteau, ça suffit ! ... Que dis-tu ? Ah ! Tu veux que je lui demande, c'est ça ?

Snow miaula, et Sara releva la tête vers son Schtroumpf, avant de lui demande quel goût avait le sang de Schtroumpfette. C'était une question stupide, une fée ne boit pas de sang, et encore moins le sien ! Cependant, Sara ramenait généralement tous les cas au sien, et boire le sang étant normal pour elle, elle ne se rectifia pas. De toute façon, sa logique était ainsi: « Je vais très bien, merci. C'est vous qui êtes fous ! », et personne, pas même Juliet, ne pourrait lui faire changer d'avis. Ses yeux virèrent à nouveau au rose vif, indiquant que son don de création d'illusions refaisait des siennes. Décidément, il était de plus en plus incontrôlable, ce don ! Elle pointa l'autre coté de la rive, se releva d'un bond, oubliant complètement le chat allongé sur ses genoux et sautilla d'un air joyeux.

— Regarde ! Là-bas ! Il y a deux... non, trois ! Regarde ! Regarde ! Trois lutins jaunes !

Bien évidemment, Blue ne pouvait pas voir ces lutins qui faisaient des signes malicieux de la main en leur direction, étant complètement issus de l'imagination débordante de la sorcière. Les yeux de Snow, eux aussi devenus roses, se dirigèrent vers l'endroit que pointait la jolie folle. Étant liées, elles pouvaient toutes deux voir ces lutins, et Snow choisit de trouver une place sur le haut-de-forme de Sara, beaucoup plus confortable que son épaule. La demi-vampire prit la main de Blue et l'entraina derrière elle, en direction de l'autre rive. Voir de nouvelles créatures était le passe-temps favori de la sorcière, aussi imaginaires soient-elles. La brune aux stries roses s'arrêta net devant des êtres invisibles aux yeux de la fée, s'accroupit et se mit à parler aux petits êtres jaunes, sous les yeux étonnés de la Schtroumpfette. De son point de vue, elle voyait une Sara hystérique, accroupie devant rien, en train de parler le plus naturellement du monde.

— Bien le bonjour à vous ! Dites, venez-vous d'un pays lointain pour avoir une telle couleur de peau ? ... De Loin, dites-vous ? J'avais toujours imaginé que les êtres jaunes vivaient à l'envers, vous savez, comme ceci !

Elle pencha la tête sur le côté, pour enfin finir la tête presque en bas. Elle releva les yeux vers Blue et lâcha un « Pas toi ? » enjoué, puis se remit dans sa position initiale, accroupie devant les lutins invisibles. Elle continua son monologue, divaguant jusque dans le nom du peuple, et tenta de deviner d'où ils venaient exactement. Elle resta bien cinq minutes à parler ainsi, avant de se relever d'un bond et de courir vers le coté opposé, hurlant des « Attendez ! J'ai encore des questions à vous poser ! » à tout bout de champ. Elle finit par s'asseoir, replia ses jambes contre sa poitrine et enfouit sa tête dans ses genoux, secouée de sanglots soudains. Ils étaient partis, et à présent, elle était triste... enfin c'était l'impression qu'elle donnait, en tout cas. Ce qui se passait dans son esprit dérangé était un mystère non résolu pour le moment. Blue avait dû assister à la scène, et trouver Sara bizarre était... normal. »


Dernière édition par Sara J. Ashford le Mer 14 Déc 2011 - 9:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Jeu 27 Oct 2011 - 0:48

« - Moi je suis sûre que t'es une Schtroumpfette, c'est tout... Peut-être que les Schtroumpf sont une sorte de fées, non ? »

Blue était estomaquée. Elle n'y comprenait rien du tout et se demandait si, au final, les vampires affublés de hauts de forme n'étaient pas plus dangereux que les hommes. En tout cas, celle qui lui faisait face en était la preuve vivante. Et puis, elle ne savait toujours pas ce que c'était qu'une sctroumachin. Elle n'arrivait même pas à prononcer le nom de cette espèce inconnue convenablement. La fée vit le chaton blanc se recroqueviller sur les genoux de la vampire. Celle-ci lui dit qu'il avait déjà mangé la moitié du gâteau et qu'il n'en aurait pas d'autres. La fée trouvait incongru qu'une vampire mange des sucreries. C'était pas censé boire du sang les vampires ? En tout cas, c'était ce qu'on lui avait raconté. Cela se confirma lorsque la vampire lui demanda quel goût avait le sang de schtroumpfette. Blue allait lui répondre qu'elle n'en avait aucune idée quand un léger détail lui parvint. La schtroumpfette, c'était elle. La fée pâlit et, pour une fois, on aurait presque pu croire que sa peau avait une couleur normale.
D'un coup d'un seul la bizarre se détourna de sa carotide pour fixer son regard sur la rive opposée de celle où elles se trouvaient. Elle hurla qu'elle voyait des lutins jaunes. Blue se retourna et ne vit rien tandis que la vampire continuait de enthousiasmer en pointant du doigt un endroit aussi vide de vie que le reste des abords du cour d'eau. La fée sentit que la vampire lui agrippait le bras. Elle l'obligea à courir vers l'endroit qu'elle avait désigné quelques instants auparavant. Le chaton blanc n'avait pas bougé du haut de forme de sa sœur d'âme et semblait lui aussi voir les lutins dont parlait la jeune fille. Cette dernière lui demanda si elle pensait que les êtres jaunes devaient vivre la tête en bas ou non. La fée bleue haussa les épaules. Que pouvait-elle savoir du mode de vie de gens qu'elle ne voyait même pas ?
La vampire était toujours agenouillée à parler au sol d'un air très inspiré. Blue était en train de se demander si c'était elle qui était anormale quand elle vit la vampire partir en hurlant à des êtres inexistants de l'attendre. Qu'elle avait encore des choses à leur demander. Vraiment, c'était à ne rien y comprendre. La fée se sentait idiote à rester planter là, les bras ballant et ses ailes immobiles. La folle finit par s'assoir de nouveau à même le sol avant de fondre en larmes. La fée se gratta la tête, c'était pas commun de voir passer des gens ainsi du rire aux larmes sans raisons apparente. Sa gentillesse naturelle reprenant le dessus Blue se dirigea vers la vampire. Elle s'arrêta deux pas derrière elle. Que pouvait-elle dire à une vampire triste parce qu'elle venait de voir partir ses amis imaginaires ?

- Vous savez ils finiront bien par revenir.

La fée ne se sentit pas très convaincante. Elle ne croyait pas elle même à ce qu'elle disait. En même temps elle ne croyait pas à l'existence de ces prétendus lutins. Seulement, les sanglots de la vampire ne se calmaient pas et Blue se sentait de plus en plus mal à l'aise. Voir les gens malheureux n'était pas ce qu'appréciaient les fées en général. Et celle qui nous intéresse actuellement encore moins que les autres parce qu'elle savait ce que cela faisait d'être différente et d'être regardée bizarrement juste pour une histoire de coloris.

- Peut-être même que la prochaine fois ils viendront sur les mains, en signe de confiance.

La fée sourit à cette idée qui lui semblait étrange mais, après tout, pourquoi ne pas rentrer dans son jeu ? Cela ne pourrait en aucun cas lui porter préjudice. Et puis, au final, la vampire et sa folie lui plaisait bien. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu de nouvelles personnes. Surtout une qui ne la regardait pas de travers avant de se dire que peut-être, hypothétiquement elle pouvait être gentille malgré sa peau bleue. La vampire semblait encore plus dérangée qu'elle. La différence n'avait pas l'air de lui poser le moindre problème, pas plus qu'à son chaton qui tentait de la consoler de la disparition des petits lutins jaunes. Blue se demanda comme la petite boule de poils faisait pour vivre quotidiennement avec une telle pile électrique. La vampire n'avait pas l'air d'être capable de rester au même endroit et dans la même position pendant plus de trente secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Ven 28 Oct 2011 - 6:32

« Sara demeurait inconsolable, incapable de répondre quoi que ce soit. Les lutins étaient partis, et elle se retrouvait maintenant toute seule, la Schtroumpfette lui étant complètement sortie de la tête. Elle s'avanca d'ailleurs vers la vampire et tenta de la consoler un peu. Les sanglots de Sara ne cessèrent pas, et Snow vint se frotter à ses jambes, dans l'espoir de la calmer. Rien n'y fit, Sara demeurait encore en pleine crise de tristesse. Ce fut cependant une phrase de Blue qui la fit réagir. Elle entra dans le jeu de Sara et lui affirma que, peut-être, ils reviendront sur les mains, ce qui fit relever la tête de Sara vers elle.

    — Tu... Tu crois vraiment ? répondit Sara


Avec ses yeux rougis et ses joues trempées, on pouvait constater qu'elle avait vraiment pleuré, ou alors elle jouait fichtrement bien la comédie. Verser de grosses larmes pour des lutins inexistants était étrange, mais Sara n'était pas tout à fait normale alors bon, pourquoi pas ? Elle passa une main sur son visage afin de sécher ces perles salées et un sourire vint illuminer son visage. Toute trace de tristesse s'était envolée, et un changement aussi radical de comportement était effrayant. Ne restait de ces pleurs que ses yeux encore légèrement rougis, mais elle était maintenant en pleine forme et se relevait d'un bond, sautillant comme dix minutes auparavant. Une vampire folle et lunatique... Blue n'était pas sortie de l'auberge ! Le Chapelier Fou regarda ce qui l'entourait et son retard s'arrêta sur la cascade enchantée. Elle s'accroupit au bord de l'eau et regarda un instant son reflet, puis se mit à lui parler, en lui hurlant d'arrêter immédiatement de répéter ses gestes. Pourtant, elle aurait dû savoir qu'il ne s'agissait que de son reflet, Juliet le lui avait répété tellement de fois ! Cependant, elle semblait avoir complètement oublié, et Snow vint donner un coup de patte dans l'eau, dans l'espoir de divertir un peu sa liée qui commençait à devenir... hystérique. Une Sara en colère n'était jamais bon, et sa sœur ainée n'était pas présente pour la stopper, donc il ne fallait pas prendre de risque.

    * — Arrête de faire l'imbécile !
    — Mais Snow... c'est elle qui m'embête ! plaida mentalement Sara.
    — Juliet t'a déjà dit que ce n'était que toi, qu'elle existait pas ! *


Ah oui, c'était vrai... maintenant que Snow le faisait remarquer, elle se souvint. Non en fait, elle ne se souvint de rien du tout, car les informations détenues dans son crâne n'étaient pas correctement triées, et qu'elle ne s'y retrouvait pas. Le reflet était dans l'eau... Ou non, elle était le reflet de la fille dans l'eau. Voilà, elle ne parvenait plus à pratiquer sa logique ! C'était malin, et elle n'était pas vraiment convaincue de ce qu'elle affirmait. Snow White préféra laisser tomber et alla donner des coups de patte curieux dans l'eau, à la recherche de divertissement, ou d'un petit poisson à disséquer. Bizarrement, Snow White était tout à fait lucide, le contraire même de Sara qui avai un esprit dérangé. Black Jack -le jumeau de Snow- en revanche, aurait été mieux assorti à la brunette, les deux étant aussi fous l'un que l'autre. C'était pourtant le chaton blanc qui avait choisi de se lier à Sara plutôt qu'à Juliet, et même si le Chapelier Fou faisait trop l'idiot, Snow ne regretta jamais son choix. Après tout, comme ça, elle ne risquait pas de s'ennuyer ! Sara s'allongea dans l'herbe et regarda le ciel d'un air bien juvénile, ses iris bleus se promenant de nuage en nuage, à la recherche de formes à faire partager. Son bras se leva finalement, et elle appela Blue tout en pointant sa trouvaille.

    — Schtroumpfette ! Il y a un nuage qui te ressemble ! s'écria-t-elle. Il a des ailes, comme toi !


On ne voyait pas tellement de ressemblances entre la fée et le nuage que pointait Sara, mais avec une imagination comme la sienne, il fallait s'attendre à tout. Elle roula un peu sur l'herbe moelleuse qui bordait la cascade et se mît finalement, après une dizaine de tours qui la firent arriver aux pieds de la fée à la peau bleue, elle posa ses coudes au sol et appuya sa tête contre ses mains. Elle regardait à présent la fée d'un air perplexe, comme soudainement plongée dans une profonde réflexion où des tas de questions se bousculaient dans son esprit dérangé. Personne ne sut jamais -sauf peut-être Snow- ce que se demandait maintenant Sara Ashford, mais elle finit par pointer les ailes -décidément, elle aimait ce geste- de Blue du doit et de poser innocemment une de ses nombreuses questions. Après manger des gâteaux en tout genre, c'était sûrement son passe-temp favori.

    — Dis, dis... c'est bien de voler ?


Elle qui allait passer le restant de ses jours au sol, il était toujours bon d'avoir l'avis d'êtres qui savaient pirouetter dans les airs. Elle aurait aimé voler, un jour, mais bon, le sol était pas mal, aussi. »


Dernière édition par Sara J. Ashford le Ven 11 Nov 2011 - 21:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Sam 29 Oct 2011 - 0:07

Les paroles de le petite fées durent consoler un tant soit peu la vampire parce qu'elle releva le visage vers elle. Ses yeux et son nez étaient encore rouges mais elle semblait un peu plus sereine. Blue se demandait bien ce qui ne tournait pas rond dans la tête de l'étrange vampire ... Au final, la crise de larmes cessa aussi subitement qu'elle avait commencé. La vampire se remit sur ses jambes en un bond leste. La fée admira sa souplesse et son habileté. Elle même n'était pas aussi gracieuse. Après avoir sautillé dans tous les sens pendant elle ne savait combien de temps la folle commença à faire un nouvelle chose étrange. Elle commença à se battre avec son reflet. La fée était complètement perdue. Comment pouvait-on enguirlander son propre reflet ? Vraiment, elle n'allait pas bien. Le chaton blanc ne semblait pas plus perturbé que cela par les écarts de son amie. Était-ce habituel ? Dans ce cas là elle se dit que c'était encore plus embêtant et se mit à plaindre le chaton et toute personne devant vivre avec cette énergumène. Elle devait pas être facile à vivre tous les jours. Au final elle sembla prendre conscience que son manège ne servait à rien du tout et que son reflet ne cesserait pas de faire comme elle. Quoi qu'elle fasse ou dise. A la place elle se coucha dans l'herbe, sur le dos, et roula jusqu'au pieds de Blue qui n'avait toujours pas bougé d'un millimètre. Cette dernière était mal à l'aise. Elle qui vivait parmi les fées, un peuple paisible qui aimait la nature plus que tout.

« - Schtroumpfette ! Il y a un nuage qui te ressemble ! Il a des ailes, comme toi ! »

Blue leva les yeux au ciel. Elle ne voyait absolument pas de quel nuage la vampire voulait parler mais elle avait compris qu'elle était folle à lier et que chercher à comprendre le cheminement de sa pensée revenait à sombrer soi même dans la folie. Et elle tenait à sa raison donc elle ne chercha pas. Elle sourit simplement devant cette remarque et agita machinalement les ailes. Ses jolies petites ailes translucides qui ne lui servaient pas à voler bien souvent malheureusement. Elle savait bien qu'elle devrait s'entraîner plus souvent mais bon. Elle n'avait pas le courage et personne pour l'aider. Sa mère était toujours trop occupée et elle n'avait pas de réel ami capable de supporter ses innombrables échecs et son vol plus que chaotique. Mais bon, elle se déplaçait vite grâce à l'eau et elle avait toujours ses jambes pour marcher alors la vie était belle.
La vampire lui posa une question qui allait parfaitement avec ses pensées. Elle n'en coupa pas le fil comme elle l'avait fait auparavant avec ses grands bonds et ses raisonnements impromptus. Comment c'était de voler ? Si elle lui disait que c'était dur et désagréable elle allait sûrement casser tous ses rêves et l'un de ses mythe. Ce qui ne semblait pas vraiment conseillé après ce qu'elle avait vu lors de la disparition des lutins jaunes. La fée ne voulait pas la décevoir. En plus qu'elle était grandement instable. Lorsque l'on se trouve en présence d'une vampire dont l'esprit ne tourne pas rond et qui vous a demandé quel goût avait votre sang, on se méfie. Et Blue se méfiait. Elle choisit bien ses mots, pensant plus à la sensation qu'elle ressentait dans l'eau que celle qu'elle avait lorsqu'elle se trouvait en l'air.

- Voler c'est être libre. Les nuages c'est tout mouillé. On dirait que c'est tout moutonneux et doux vu d'ici, mais là haut on passe au travers presque s'en rendre compte. C'est juste une sorte de brouillard très épais.

La fée ne savait plus quoi dire. Elle mentait un peu mais avait pu se relier avec son élément de prédilection, l'eau. En parlant d'eau, elle abandonna la vampire pour aller remettre ses jambes dans le bassin sous la cascade. Elle se retourna et sourit à la vampire. Cette dernière ne bougea pas. Qu'est-ce qu'elle avait ? Elle voyait encore des lutin ? Parce que son regard semblait bien fixe. A moins qu'elle ne soit en train de penser. Blue haussa les épaules et se détourna. Pour refaire le geste en sens inverse quelques secondes après. Elle fit un signe de la main à la vampire.

- Venez voir je vais vous montrer un truc magique.

Si elle aimait les petits lutins et toutes ces choses bizarres elle allait pouvoir l'émerveiller. Enfin, si l'eau du bassin était d'accord. Blue ne savait pas encore la maîtriser. Il fallait qu'elle demande à l'eau de faire ce qu'elle voulait. Ce qui pouvait des fois prendre du temps. Tout dépendait de son humeur. L'onde vint clapoter contre ses mollets. Ah, elle était de bonne humeur.
La vampire au chapeau vint se placer à côté d'elle. La fée plongea ses deux mains dans l'eau et se mit à lui parler. Enfin, dans sa tête. Elle n'avait pas besoin de mots pour communiquer avec le liquide. Elle lui demanda de former de grandes arabesques. L'onde était d'humeur joueuse et se mit à faire le tour que lui demandait la fée. Elle le fit même mieux que Blue ne l'aurait imaginé. Des dizaines jets d'eau hauts d'environ deux mètres surgirent et s'entrecroisèrent pour le plaisir des yeux. L'onde n'était pas inanimé. Et là, elle avait décidée de faire les choses bien. Les gouttelettes se séparaient. Formant de petits arcs-en-ciel tout autour d'elles grâce à la lumière du soleil qui venait s'y refléter. C'était magnifique. L'eau cessa ses cabrioles et la fée la remercia. Lui promettant des cadeaux dès qu'elle serait seule ou qu'elle lui aurait trouvé le bon cadeau. Car l'eau était un être joueur et enfantin. Elle jouait mais voulait aussi être récompensée. La fée bleue lui offrait donc des fleurs ou des coquillages lorsqu'elle se trouvait près de la mer. Tout dépendait de ce qu'elle trouvait sur place.

[H.RP. : en espérant t'avoir débloquée.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Ven 18 Nov 2011 - 0:40

« L'explication de la fée sembla tout a fait convenir à la vampire, qui ne releva pas, bien qu'elle soit encore en train de chercher la signification de ses mots. Pas qu'elle n'aie pas compris mais... Elle n'avait pas vraiment compris. Sara n'était pas une idiote finie, bien au contraire -quoique certains de ses actes vous portaient à douter- mais c'etait surtout ce sentiment de liberté qu'elle n'assimilait pas. La liberté n'était pas quelque chose de concret, et elle ne pouvait comparer ce sentiment à rien, comme elle le pouvait à tout. N'était-ce pas ce qu'elle ressentait lorsqu'elle courait sans jamais vouloir s'arrêter ? Qu'elle rencontrait de nouvelles personnes en compagnie de Snow White ou Black Jack ? Pas vraiment, mais en même temps... bref, c'était confus dans son esprit déjà pas très ordonné à la base. Elle se concentra par la suite sur la remarque de Blue sur les nuages, qui étaient pourtant, vu s'en bas, de gros blocs cotonneux, et non pas le brouillard très épais que lui décrivait la Schtroumpfette. Là non plus, elle ne répondit rien, beaucoup trop occupée à songer au fait d'attraper un nuage à pleines mains, et ainsi à la sensation qu'elle aurait à ce moment. Si c'était vraiment aussi brouillé que l'avait expliqué la fée, alors Sara ne contemplerait plus les nuages de la même façon. En fait, il y avait dans sa tête un gros bonhomme qui s'amusait à construire des figures et à les lancer dans la nature, pour obliger les simples personnes à deviner ce qu'il avait voulu créer. Mais si c'était du brouillard, alors il fallait trouver une solution pour que ce bonhomme puisse continuer à créer des nuages sans qu'ils ne lui glissent des mains ! Décidément, trouver des solutions n'était pas une partie de plaisir. Alors qu'elle allait demander son avis à sa nouvelle amie, la vampire fut prise de court par Blue qui lui intima de la suivre, affrimant qu'elle allait lui montrer un truc magique. Le Chapelier bondit sur ses deux jambes et sautillant derrière l'être à la peau bleue. Chic, elle allait voir une chose nouvelle ! D'un naturel très curieux, Sara avait toujours été enthousiasmée à l'idée de vivre de nouvelles expériences, de découvrir des choses qu'elle ne connaissait pas...

Elle suivit Blue en direction du bassin et vint de placer à ses cotés, son regard bleu toisant avec entonnement les faits et gestes de la fée. Cette dernière plongea les mains dans l'eau et sembla se concentrer, ce que Sara ne vit pas spécialement, trop occupée à essayer de déceler la raison de cette réaction de la part de Blue. D'ailleurs, ce fut le bruit de l'eau qui réveilla l'esprit de Sara, qui releva les yeux pour observer les étranges signes que formait l'eau au-dessus du bassin. Elle porta les mains à sa bouche, laissant passer un « Ooooooooh ! » émerveillé, de temps à autres. Ces arabesques finirent par laisser place à d'enormes jets d'eau surgissant du milieu du bassin, se croisant et se décroisant tels des serpents en transe. L'eau dansait devant les yeu brillants de curiosité de la sorcière, ainsi que de ceux de son Familier qui assistait également au spectacle, tranquillement posée sur le haut-de-forme qui couvrait désormais la tête brune striée de rose.
Les jets d'eau se dispersèrent en de fines goutellettes, près des deux filles et du chaton, formant ainsi de magnifiques arc-en-ciel tout autour du trio, qui attendit que le spectacle ne termine avant de reprendre leur respiration. Sara sautilla en applaudissant, la mine tellement heureuse que c'en paraissait presque faux. Simuler était cependant impossible pour Sara qui ne savait pas contrôler ses émotions, alors on dira que c'était un vrai sourire enfantin.

— Waouh Schtroumpfette ! T'as vu ça ? C'était trop bien ! Tu recommenceras, hein ?

Cette réaction juvénile était bien digne du Chapelier Fou qui sautilla de plus belle en constant que les arc-en-ciel n'avaient pas totalement disparus dans la nature. Aussi vite qu'elle était partie en courant, Sara se stoppa et s'accroupir près de l'eau, approchant son visage de son reflet. Snow lui ordonna de n'engueuler personne, mais Sara avait en ce moment une autre préoccupation que le personnage qui lui ressemblait trait pour trait. En réalité, elle de demandait si l'eau était une personne comme elle et Blue, ou si c'était finalement une autre sorte de personnage. Met-être pourrait-elle lui donner plus de précisions sur l'endrot d'ou elle venait... Elle enleva ses chaussures, s'assit au bord de la rive et trempa ses pieds dans le bassin d'eau froide. Le contact du liquide contre ses mollets la fit frissonner, mais elle n'en tint pas compte et balança ses jambes d'avant en arrière, ignorant le courant qui claquait contre ses petits mollets. Elle invita la Schtroumpfette à prendre place à ses cotés et montra la chute d'un air curieux et enjoué.

— Elle vient de loin, cette eau ? Oh, attends ! Ça existe des villages remplis d'eau ?

Elle avait ouvert ses bras, l'air de montrer une grande étendue, à sa façon. Une question bien étrange qui ne changerait, pas vraiment de d'habitude. La cadette des Ashford était un personnage bien étrange, et entre les sœurs, à elles deux, formaient un duo peu commun. En songeant à son ainée, la sorcière décida de demander à sa nouvelle amie si elle, elle avait de la famille. Vivre tout seul ne devait pas être vraiment drôle...

— Moi j'ai une grande soeur qui m'attend dans une graaaande maison ! L'eau elle a une grande sœur aussi ! fit-elle à Blue, avant de poursuivre. Et toi Schtroumpfette, tu as beaucoup de Schtroumpfs autour de toi ?

Si on lui avait répété maintes et maintes fois que sa curiosité trop infantile allait causer sa perte, elle ne pouvait pas s'en empêcher, quitte à blesser les autres sans le savoir. L'avantage d'être fou, c'est que s'excuser n'est pas vraiment indispensable... »


Dernière édition par Sara J. Ashford le Mar 29 Nov 2011 - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Ven 18 Nov 2011 - 21:06

La vampire sautillait dans tous les sens en applaudissant. Blua avait un sourire jusqu'aux oreilles. Elle était très heureuse d'avoir fait plaisir à la jeune vampire. Ce n'était pas souvent qu'elle faisait aussi plaisir aux gens. En même temps, on l'évitait souvent à cause de sa peau bleue. Mais, heureusement, l'eau était toujours là pour la soutenir lorsque les siens n'étaient pas gentils. Qu'est-ce qu'elle ferait sans elle ? La vampire lui demanda si elle pouvait recommencer.

- Euh, pas maintenant. L'Eau ne fait que ce qu'elle veut bien faire. Je peux lui parler mais pas la contrôler.

La vampire avec un chat sur la tête ne sembla pas l'écouter. Elle était repartie près de l'eau et regardait son reflet. Sans l'enguirlander comme elle l'avait fait la dernière fois. Cette fille était un véritable mystère pour Blue. Elle ne savait pas trop que penser de ses faits et gestes. Elle était tellement bizarre. La fée se détourna et se mit à la recherche de quelque chose de joli à offrir à l'Eau. Elle lui avait montré un si joli spectacle. La fée aperçut un arbre en fleur et elle allait s'élancer pour aller en chercher une en hauteur. Une vraiment jolie, la plus belle qu'elle puisse attraper. Mais la vampire décida qu'elle avait assez observé son reflet et lui posa une question.

- Elle vient de loin, cette eau ? Oh, attends ! Ça existe des villages remplis d'eau ?

C'était une question à laquelle elle pouvait répondre. L'Eau lui parlait souvent de ses voyages. Elle venait de partout et de nulle part à la fois. Blue sourit en se souvenant de tout ce que son amie lui avait racontée. Tant par images qu'avec sa propre langue. Elle lui racontait tous les animaux étranges, la vie dans les nuages, la vie sous la terre aussi. L'eau était indispensable à toute vie. Elle était la vie. La fée était tellement heureuse d'avoir ce lien avec l'Eau. Elle allait donc répondre à la vampire lorsque celle-ci posa d'autres questions. Des questions qui ne plurent pas à la fée.

- Moi j'ai une grande sœur qui m'attend dans une graaaande maison ? L'eau elle a une grande sœur aussi ! Et toi Schtroumpfette, tu as beaucoup de Schtroumpfs autour de toi ?

La petite fée baissa la tête. Finalement la vampire n'était pas si amusante que cela. Elle aussi finissait par aborder les sujets qui fâchaient. Cependant, Blue ne pensait pas que ce soit par pure méchanceté comme c'était parfois le cas. Ses bras grands écartés et son sourire enfantin parlaient pour elle. La fée décida de donner quelques réponses. Peut-être pas toutes. Elle n'avait pas encore décidé.

- L'eau vient de partout. Elle est tout autour de nous autant que dans la terre et dans le bassin. Elle est libre d'aller partout où elle veut.

La fée à la peau bleuté réfléchit ensuite à la réponse qu'elle pouvait donner en ce qui concernait les "villages remplis d'eau". Elle n'avait jamais rien entendu de tel mais peut-être que ça existait. Souriant la fée décida de donner une belle explication poétique. Certaine qu'elle plairait à l'étrange femme.

- Il n'y a pas vraiment de villages plein d'eau pour les gens mais les poissons, eux, vivent dans de jolis coraux près de la mère. C'est leur village à eux.

Sa réponse sembla satisfaire la vampire chapeautée. Qui frappa de nouveau dans ses mains. Cette attitude enfantine amusait Blue. Elle continua de prendre ses questions petit à petit. En évitant celle qui parlait d'elle même. Elle ne voulait parler ni de sa solitude ni de sa mère qui lui cachait des choses.

- Elle est comment ta maison ? Elle est dans la ville ? Moi je vis dans la forêt et des fois dans les villages des elfes mais c'est tout.

Elle parlait d'elle mais pas trop. C'était parfait. Elle espérait que l'autre ne creuserait pas trop. Blue repensa à son idée d'aller cueillir une fleur pour l'eau.

- Bouge pas, je reviens.

La fée s'envola un peu maladroitement comme toujours. Elle maîtrisait mal les décollages qui étaient toujours un peu chaotiques. Elle avait du mal à s'équilibrer. En même temps elle était un être aquatique pas vraiment aérien. Ce qui était un peu idiot pour une fée ceci dit mais bon. La fée bleutée monta jusqu'à la cime du cerisier. Et cueillit une petite fleur délicatement rosée avec un sourire. Cette couleur tranchait étrangement sur sa peau bleue. Elle redescendit sur terre. Manquant tomber en plaçant l'un de ses pieds de la mauvaise manière. Elle avait vraiment un mauvais équilibre. Blue s'approcha en sautillant jusqu'au bassin et elle déposa la petite fleur en murmurant un remerciement. L'onde l'emporta dans son sillon. La fée était contente et elle vit que la vampire était quelque peu étonnée de ses gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Mar 29 Nov 2011 - 23:24

« Si seulement Sara avait été en mesure de comprendre les paroles très poétiques de Blue, peut-être aurait-elle pu acquiescer et faire une remarque dessus... malheureusement, Sara donnait dans ces moments l'impression d'être une enfant âgée d'une dizaine d'années, qui ne comprenait pas la profondeur de ce qu'on lui disait. Dommage. Pour ne pas vexer sa Schtroumpfette, la vampire préféra se balancer d'avant en arrière, en écoutant attentivement ce flot de paroles incompréhensible. L'eau ne vivait pas dans les villages... alors où pouvait-elle bien vivre ? Des poissons qui vivaient dans l'eau ? Voilà un fait bien étrange car à sa connaissance, personne ne vivait dans son corps, à elle, non mais ! Cela dit, le Chapelier se mettait maintenant à craindre l'existence de petits poissons, ou même de bonshommes au sein de son organisme... elle frissona et rangea cette question dans un coin de sa tête. Peut-être que Blue serait en mesure d'y répondre, plus tard. Elle applaudit quand même la réponse de la fée, qui avait eu l'effet de soulever de nouvelles questions dans la tête déjà surchargée de la vampire aux cheveux striés de rose. Elle n'eut cependant pas le temps de s'étendre sur le sujet car la fée bleue décida de lui poser quelques questions à son tour, ajoutant qu'elle vivait dans la forêt, mais parfois aussi dans les villages elfiques. Sara se mît alors à réfléchir longuement sur cet habitat non fixe, et laissa le temps a Blue d'aller cueillir une fleur plus loin et la ramener près de l'eau, puis y déposa sa petite cueillette, sous les yeux intrigués de la sorcière qui fut ramenée à la réalité par le miaulement de Snow, qu'elle réussit à interpréter avec aisance... depuis le temps, il fallait bien.

▬ Ma maison ? Elle est grande ! Derrière comme devant. En plein dans Moonlight City. Devant, il y a la boutique, où Juliet pose les vêtements qu'elle crée mais aussi les accessoires que je fabrique derrière ! Tu vois ce chapeau ? -elle désigna son couvre-chef- C'est moi qui l'ai fait toute seule !
Quand elle ne pouvait pas sortir, Sara avait de quoi s'occuper à la maison. La demeure que leur avait laissée leurs parents étai assez grande pour accueillir aisément une famille de cinq personnes, mais n'était pas non plus aussi grande que celle des familles de la haute société de Moonlight City. Un logement plutôt modeste, quoique peut-être plus luxueux qu'il ne le paraitrait. À deux -plus deux chats aussi- les sœurs Ashford avaient réaménagé la maison à leur avantage, même s'il restait tout de même deux chambres inoccupées: celle des parents défunts mais aussi la dernière, qui n'avait jamais servi. Mis à part ces deux pièces, toutes étaient animées à différentes heures de la journée, les deux sorcières étant de jeunes filles relativement actives si l'on mettait de coté leur excentricité mentale. La folle balança encore ses pieds dans l'eau en fixant la fleur qui s'éloignait, portée par le courant, sa lueur rosée se détachant du bleu de l'eau.

▬ Si tu veux, je te ferai un chapeau un jour. Hum... Rouge ! Comme ça tu pourras aller voir les autres Schtroumpfs et leur dire que c'est toi la chef parce-que ton chapeau aura la même couleur que celui du Grand Schtroumpf, déclara Sara en réajustant le sien. Et s'il y a déjà un chef, tu lui diras que ton chapeau est un million de fois plus joli que son bonnet, et rien que pour ça, ce sera toi la chef !
Ses paroles avaient, certes, peu de logique, mais cela suffisait à faire comprendre à Blue qu'un jour, elle lui apporterait un joli couvre-chef décoré avec sophistication et originalité, comme elle avait l'habitude de faire. Snow, qui de réveillait encore un peu, fit remarquer à Sara que si la Schtroumpfette lui avait montré une partie de ses pouvoirs, le Chapelier n'avait pas fait de même, et peut-être que lui montrer un peu à quoi ressemblait son petit monde n'était pas une mauvaise idée. Sara approuva cette proposition sensée venant de son chaton, et elle le prit dans ses bras avant de le déposer sur son chapeau, puis de se relever brusquement afin de se mettre en face de Blue et de pointer le milieu de la plaine dans laquelle elles se trouvaient. Les iris bleus de la vampire virèrent presque instantanément en rose, aussi flashant que celui contenu dans cheveux et un sourire éclaira le visage de la folle au chapeau. Maintenant que son pouvoir prenait de l'effet sur elle, Snow et Blue, le tour pouvait commencer. Évidemment, Sara ignorait tout sur cette réalité faussée par ce don, et ce que lui avait dit Snow White avait sonné comme une proposition de rencontre entre ses amis colorés et Blue. En clair, la vampire croyait à ces apparitions dur comme fer, comme si tout le monde voyait comme elle ce qui était désormais le cas. Au milieu de l'herbe se tenaient deux petits êtres verts, habillés de la panoplie des Leprechauns tirés de légendes traditionnelles. La vampire sautilla sur place, ses yeux roses rivés sur ces lutins verts apparus comme par magie, au moment où elle avait besoin d'eux pour les présenter à sa Schtroumpfette. Elle agrippa la main de la fée et l'entraina derrière elle afin de les faire se rapprocher... vu la tête de Blue, elle devait être étonnée de voir de ses propres yeux les illusions dont Sara était régulièrement victime, sans pour autant savoir qu'ils n'étaient pas réels. Comme pour les êtres jaunes, quelques minutes plus tôt, Sara se pencha au-dessus des lutins et leur montra Blue.

▬ Bonjour, vous deux ! Moi c'est Sara, et elle c'est Blue... vous êtes qui, vous ?
Plus vrais que nature, ils se regardèrent mutuellent, un air perplexe au visage. Même des illusions pouvaien de sentir gênées face à un tel regard qu'était celui de Sara, qui pesait sur eux en guettant la moindre réaction de leur part. Elle était curieuse d'entendre leur réponse, qui allait sans doute être plutôt complexe dans la mesure où c'était l'inconscient de la vampire folle qui générait ces informations. »


Dernière édition par Sara J. Ashford le Mer 29 Fév 2012 - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Sam 3 Déc 2011 - 0:16

- Ma maison ? Elle est grande ! Derrière comme devant. En plein dans Moonlight City. Devant, il y a la boutique, où Juliet pose les vêtements qu'elle crée mais aussi les accessoires que je fabrique derrière !

Tout cela impressionnait beaucoup la fée qui ne parvenait pas vraiment à se rendre compte de ce à quoi pouvait bien ressembler un tel endroit. Elle qui ne connaissait que les villages elfes perdus dans les arbres tous ces concepts de magasins et de maison l'intriguait beaucoup. Elle se dit qu'il faudrait qu'elle aille en ville un jour. Dans la vraie ville, visiter Moonlight. Elle voulait voir de ses propre yeux toutes les constructions humaines. Il paraissait que c'était très impressionnant. Les fées qui y avaient déjà été disaient souvent qu'il n'y avait cependant pas assez de verdure. En même temps, les fées étaient très attachées à la Première des Mères. La Nature, celle de qui toute vie émane. Mais Blue voulait tout de même voir la ville. Elle ne voulait pas se baser seulement sur ce que les gens disaient. Elle voulait voir pour de vrai avec ses yeux à elle. Ce serait une magnifique sortie. Sauf si elle était toute seule. Ce n'était pas vraiment drôle de se promener seul. Mais, sait-on jamais, peut-être que la vampire voudrait bien lui faire voir toutes les merveilles de sa ville. Enfin, si elle arrivait à être connectée à la réalité suffisamment longtemps, ce qui semblait assez aléatoire. La vampire semblait constamment perdue dans ses pensées. La fée aurait donnée cher pour être dans sa tête rien que pour voir ce qu'il s'y passait. Tout cela avait l'air purement anarchique. Ou, tout du moins, c'était ce que les actes de l'étrange chapelière laissaient penser. Elle parlait avec son reflet, voyait des êtres imaginaires ... Il ne fallait pas être un génie pour penser qu'il y avait quelque chose qui ne tournait pas très rond. La vampire n'était pas dans le monde mais dans son monde. Il avait fallu que son chat miaule pour qu'elle daigne répondre à ses questions. Blue ne pensait pas que ce soit par méchanceté. La vampire n'était pas méchante. Un peu bizarre mais pas méchante. C'était la conclusion à laquelle était arrivée la fée bleue. Elle savait parfaitement que étrange ne veut pas dire méchant ou bête même si c'était ce que pensait de nombreuses personnes. Dont celles qui la rejetait à cause de l'étrange teinte de sa peau.

- Tu vois ce chapeau ? C'est moi qui l'ai fait toute seule ! Si tu veux, je te ferai un chapeau un jour. Hum... Rouge ! Comme ça tu pourras aller voir les autres Schtroumpfs et leur dire que c'est toi la chef parce-que ton chapeau aura la même couleur que celui du Grand Schtroumpf. Et s'il y a déjà un chef, tu lui diras que ton chapeau est un million de fois plus joli que son bonnet, et rien que pour ça, ce sera toi la chef !

Blue écarquilla les yeux. Voilà que l'étrange vampire recommençait avec ses histoires de bestioles dont la fée n'avait jamais seulement entendu le nom avant aujourd'hui. Mais la vampire semblait tellement heureuse et persuadée de la véracité de ses dires que Blue n'avait pas le courage de la contredire. La fée bleutée se contenta de lui adresser un beau sourire. Cette vampire lui plaisait décidément beaucoup. Elle était trop étrange elle même pour faire attention à la couleur de sa peau.

La fée remarqua un changement aussi soudain que subtil chez son interlocutrice. Ses yeux virèrent du bleu au rose éclatant en moins d'une fraction de seconde. Et, soudain, apparut sous ses yeux ébahis de Blue deux petits êtres rabougris à l'apparence plus qu'incongrue. La fée n'avait jamais rien vu de tel. Les petits êtres étaient encore plus petits que la fée pourtant pas bien haute. Ils étaient tout de vert vêtus. Un haut aux manches d'un joli vert sapin accordé avec un pantalon court de la même couleur. Le tout était agrémenté d'un chapeau vert prairie à la forme biscornue.
Blue ouvrait de grands yeux émerveillés. Il existait donc des gens encore plus bizarres qu'elle ?! Sur lesquels plus de gens se retourneraient dans la rue ? Elle ne savait pas par quel miracle ces petites bêtes étaient apparues mais elles avaient l'air aussi étonnées que Blue. Cette dernière se retourna vers la vampire qui était en train de faire les présentations. La fée pencha la tête de côté ses courts cheveux châtains lui chatouillant le cou. Ces petits êtres l'intriguaient vraiment beaucoup. Cela avait aussi l'air d'être le cas pour Snow qui regardait les êtres sagement perché sur le chapeau de sa maîtresse.

- Dites, vous êtes des quoi ?

La fée se rendait bien compte que sa question n'était pas posée avec beaucoup de tact mais elle ne savait absolument pas comment la formuler autrement. Elle tenta de sonder le visage des êtres, à la recherche d'une quelconque émotion. Mais elle ne parvint pas à comprendre ce qui passait sur les visage creusés de sillons. Blue trouvait que ce visage de vieillard faisait bizarre ainsi poser sur un corps d'aussi petite taille. Vraiment, la rencontre avec la vampire était pleine d'enseignements !
Les petits êtres tapèrent le sol de leurs bâtons et Blue se dit qu'elle les avait peut-être mis en colère à parler ainsi à tort et à travers. Elle se rapprocha de la vampire. S'il y avait réellement un problème elle la protégerait n'est-ce pas ? Les yeux de cette dernière n'avaient toujours pas repris une teinte normale. La fée mit ce détail dans un coin de sa tête se demandant si cela avait un quelconque rapport avec les petits bonshommes. Elle lui avait bien dit voir des lutins jaunes tout à l'heure qui devaient revenir la voir en marchant sur les mains, à la mode de chez eux. Alors pourquoi pas des petits rabougris à chapeau verts ? Cela ne l'aurait même pas étonnée à vrai dire. Snow ne semblait pas plus surpris que ça même si l'apparence des êtres n'étaient pas communes. Avait-il l'habitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Lun 27 Fév 2012 - 11:07

.Sara & Blue.

« C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans ce monde de fous. »
« Cette étrange apparition n'était autre que le fruit de l'imagination de la vampire qui avait laissé son pouvoir de Sorcière prendre le dessus, inconsciemment. Il l'affaiblirait, certes, mais au moins, Blue pouvait enfin marcher dans son jeu complètement fou. La fée se rapprocha des espèces de vieux lutins.

▬ Dites, vous êtes des quoi ?
Après avoir posé sa question, Blue se rapprocha de Sara, qui regardait intensément les deux petits êtres qui se trouvaient devant elle, histoire de deviner quelles étaient leurs origines. Des lutins ? Non, ils étaient mignons, normalement. Des Leprechauns ? Possible, mais ne restaient-ils pas au pied des arc-en-ciel, eux ? Aah, avec tous ces noms en « L », comment voulez-vous que la vampire se rappelle des caractéristiques de chacun ?

▬ Moi, je pense qu'ils sont mi-Leprechauns, mi-Gnomes, chuchota-t-elle à Blue. Donc on va dire que ce sont des « LepreGnomes » !
▬ Et moi, je vous en pose des questions ! Est-ce que je te demande –il des ligna Blue– pourquoi t'as des cheveux ? Et toi, –il montra cette fois Sara– pourquoi t'as un chat sur la tête ?
▬ Ben non... mais je peux répondre si tu veux...
▬ Mais est-ce que je t'ai demandé de répondre ?!
« Waaah, colérique le monsieur ! »
« Il est pas gentil avec moi... En plus, il arrête pas de poser des questions et ça m'énerve ! »
« T'as beau dire ça, je suis sûre que tu chialeras quand ils seront partis. »
Sara fit la moue et prit son chaton dans ses bras. Le chapeau rose qui ornait sa tête bougea en même temps que cette dernière lorsque la Vampire se pencha vers le LepreGnome à l'élocution désagréable. Son confrère, qui n'avait pas ouvert la bouche depuis le début, regarda attentivement l'adolescente aux yeux rose vif qui le toisait avec attention. Il n'était pas bien beau à voir, avec toutes ses rides et sa moustache ! Sara n'aimait pas les hommes barbus, qui semblaient faire « plus vieux » que les autres, et donc plus ennuyeux. Oui, la logique de Sara veut que « tout ce qui est vieux est ennuyeux » parce que ça rime, d'abord ! Logique à laquelle Snow n'hésite pas à répliquer que « tout ce qui porte un chapeau n'est pas beau » pour lui montrer que les rimes ne sont pas toujours vraies. Dans ce genre de moments, Sara préfère la compagnie de Black Jack.

▬ Qu'est ce que t'as à me regarder ? finit par déclarer le petit être.
▬ Je me demande pourquoi t'es pas beau, c'est tout, répliqua Sara, plus emballée du tout à l'idée de faire leur connaissance.
▬ Tu te crois jolie, toi ?
Elle se redressa et recula en direction de Blue. Voilà, il avait gagné ; il venait de la vexer. Elle réajusta son chapeau et se retourna vers Blue, un peu perdue. Elle n'était pas jolie ? Étrange, car chaque fois quenelle se regardait dans le miroir, elle se trouvait belle pourtant ! Pourquoi lui disait-il ça, alors ? Est-ce qu'elle était la seule à se trouver agréable à regarder ? Cette petite question qu'il venait de poser –mais qu'ils arrêtent un peu !– venait de soulever un débat dans la tête de la pauvre Sara. Sa santé mentale était déjà plutôt fragile, il avait fallu qu'elle s'embrouille un peu plus.

▬ Dis, Schtroumpfette, je suis jolie, hm ? Est ce que je suis jolie, moi ? lui demanda-t-elle avec sérieux. Toi, je sais que tu l'es... mais moi, ben je sais pas.
Elle lui sourit. Que c'était compliqué de devoir réfléchir pour des simples questions comme celles-ci ! Elle commençait à en avoir un peu marre de ces bonshommes désagréables avec elle, d'autant plus qu'ils arrivaient à la faire douter, les vilains ! Elle commença caresser son chaton blanc, qui ronronnait comme n'importe quel autre. D'ailleurs, Snow lui fit savoir qu'elle commençait à avoir faim, alors Sara la posa au sol et la petite chatte détala en direction des fourrés, à la recherche d'un volatile ou d'un rongeur à croquer. Enfin, croquer n'etait pas le mot approprié puisque le régime alimentaire de S of White était le même que celui de Sara, à savoir pâtisseries et sang. Les gâteaux n'étaient jamais là que pour le plaisir, mais ne nourrissaient en aucun cas les deux qui étaient dans l'obligation de boire quelque chose de consistant. Pour l'instant, Sara n'avait pas faim, alors elle continuerait à jouer un peu avant de partir chasser à son tour. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   Jeu 10 Mai 2012 - 14:33

Mon retard est tout simplement impardonnable !! Mais je n'avais pas vu que tu m'avais répondu --"
Je te fais ta réponse d'ici ce week-end !

EDIT : Voici ma réponse. Qui vaut ce qu'elle vaut même si c'est pas grand chose ...


La fée bleutée observa avec surprise les petits êtres qui étaient apparus lorsque la vampire avait saisi sa main. Elle soupçonnait là l'action de son pouvoir. Mais comme elle ne pouvait être sûre de rien, Blue se tint coite. Elle regarda sans intervenir l'échange qui se déroulait entre Sara et la bestiole que la vampire venait de baptiser. Ce qui ne sembla pas vraiment lui plaire puisqu'il commença à s'énerver. La fée disait "il" parce qu'il avait une voix grave et qu'il n'était pas bien beau. Ce qui semblait aussi être l'avis de la vampire. Le petit être prononça alors une phrase qui sembla bouleverser Sara. Cette dernière se tourna vers Blue, l'air vraiment incertaine.

- Dis, Schtroumpfette, je suis jolie, hm ? Est ce que je suis jolie, moi ? Toi, je sais que tu l'es... mais moi, ben je sais pas.

La fée bleutée rougie violemment. On ne lui avait jamais dit qu'elle était jolie. Surtout avec son affreuse peau bleue et ses trop grands yeux de la même couleur. Elle laissa passer quelques secondes pour rependre ses esprits avant de répondre à la vampire, espérant que cette dernière n'interprète pas mal son silence.

- Bien sûr que tu es jolie ! Tu es jolie et en plus tu t'habilles bien alors tu es encore plus belle.

Elle ponctua sa phrase d'un sourire sincère. Ce qu'elle venait de dire pouvait paraître un peu enfantin mais qu'importe. Cela n'avait aucune importance si, grâce à ça, elle parvenait à rassurer Sara. Blue chercha le chat noir de la vampire des yeux. Elle ne le voyait nulle part ce qui était bien dommage. Lui saurait vraiment quoi dire, il connaissait la vampire depuis plus longtemps qu'elle. La fée fit la moue. Elle trouvait ces lépreugnomes bien impolis et désagréables. Elle s'adressa à eux, sans l'ombre d'un sourire sur son visage bleu :

- Et toi t'es vraiment pas sympa en plus d'être moche. Quand on est pas beau on essaie d'être au moins agréable. A moins de vouloir finir sa vie tout seul. Et, t'as vu, je t'ai pas posé une seule question.

Blue se serrait presque plaqué une main sur la bouche tant ses paroles l'étonnaient elle même. Ce n'était pas dans ses habitudes de parler ainsi à qui que ce soit. Habituellement, elle était agréable avec tout le monde et fuyait devant ceux qui lui voulaient du mal. Là, pour l'une des premières fois de sa vie, elle tenait tête à quelqu'un. Cependant, son éclair de courage disparu bien vite et l'habituelle fée peureuse fit de nouveau son apparition. Craignant des représailles venant des gnomes elle se dissimula à demi derrière la vampire au couvre chef rose. Elle allait l'aider n'est-ce pas ? Il fallait qu'elle la protège de la colère des lépreugnomes. Parce qu'ils avaient vraiment l'air méchants avec leurs têtes toutes difformes. La fée savait bien qu'il ne fallait pas juger les créatures sur leur physique mais bon. Son ouverture d'esprit avait ses limites. Blue murmura quelques paroles inquiètes à l'adresse de Sara :

- Ils ne vont pas nous faire du mal hein ? Moche ne veut pas dire méchant, tenta-t-elle de se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu avec l'eau [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu avec l'eau [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» agent libre avec restriction/avec compensation
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Agents libres AVEC compensations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La chute d'eau enchantée-
Sauter vers: