AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Jeu 6 Oct 2011 - 23:28

[Suite de ce RP]
« Haku finit par répondre qu'il existait un certain nombre de restaurants, et Alice se trouva bien stupide d'avoir posé une telle question, puisqu'il était évident que Moonlight était une ville qui devait être assez grande pour accueillir les êtres magiques du monde entier, elle se devait donc d'avoir de quoi les aider à se restaurer. Haku ajouta qu'elle l'y emmènerai Alice en volant, et cette dernière se laissa donc faire lorsque l'ange déchue l'attrapa par la taille et déploya ses énormes ailes noires. Key se nicha dans les bras de sa compagne d'âme juste avant qu'elle ne décolle et ils partirent tous les trois d'où ils étaient venus. Le soleil leur tapait sur la tête mais le vent procuré par la vitesse à laquelle Haku volait permettait d'équilibrer amplement cette chaleur. Alice pouvait donc apprécier le paysage qui entourait la ville, et elles arrivèrent rapidement au dessus de Moonlight City, et Haku se posa dans une rue où les bâtiments dominants étaient des magasins. L'ange décida donc d'entrer dans ce qui ressemblait à un restaurant, et le fait qu'il soit assez calme arrangeait Alice qui avait bien envie de manger tranquillement. Le serveur les plaça à une table et elles s'assirent face à face, puis on leur apporta des cartes. La sorcière fut agréablement surprise de constater que les plats étaient exactement les mêmes que sur Terre, et elle le fit remarquer d'un ton joyeux à Haku et Key. Elle avait beaucoup plus faim qu'elle n'avait imaginé, et elle mit un certain temps à trouver ce qu'elle voulait manger. Ce choix en tête, elle pas la carte sur la table et regarda autour d'elle.

▬ Tu viens souvent au restaurant ? lui demanda-t-elle avec enthousiasme.
Son humeur joyeuse était, encore une fois, dûe à rien de spécial. Juste une partie d'elle qui avait décidé d'être de bonne humeur, et qui avait donc eu la contrôle partiel de son esprit. Après avoir posé sa question, la sorcière regarda autour d'elle, excitée comme une puce et incapable de rester à regarder un point fixe, et même s'il n'y avait pas grand monde à cette heure-ci, cela suffisait à attiser sa curiosité. Ainsi, la sorcière vit des groupes d'amis discuter tranquillement entre eux, mais aussi quelques familles venues passer du temps autour d'une table de restaurant. Tous rayonnaient de bonheur, et Alice fut heureuse de constater que Moonlight City n'était pas une ville terne et sans vie, bien au contraire. Elle sentait qu'elle allait vraiment se plaire ici... en tout cas bien plus que n'importe quel autre endroit, et la Terre entière lui parut beaucoup moins magique que cette ville, dans tous les sens du terme.
En tournant un peu le regard vers la droite, elle vit également des couples partageant leur repas en tête à tête, et Alice se surprit alors à penser qu'en vérité, elle n'avait pas encore rencontré celui qui avait fait « chavirer son cœur », comme le disaient si bien ses connaissances en Angleterre. L'amour n'avait jamais été quelque chose qu'Alice avait recherché. En vérité, elle n'avait même pas pris une seule fois la peine d'y songer vraiment sérieusement, son goût de l'aventure et de la liberté surpassant sans cesse tout autre sentiment. Ses doigts pianotèrent un instant sur la table d'un geste tendu, puis elle finit par poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis deux bonnes minutes de silence, peu après la réponse d'Haku à la précédente.

▬ Dis, dis, fit-elle avec l'impatience d'une gamine trop curieuse. Tu as un amoureux ?
Voilà une question formulée bien puérilement, mais c'était sa façon de poser des questions indiscrètes. Sa curiosité dépassait parfois des limites telles qu'elle n'en mesurait pas l'envergure, et se faire réprimander par la suite avec des déclarations du genre « Alice ! Ce n'est pas le genre de questions qu'on pose du tac au tac ! » ne la dérangeait pas le moins du monde. Le serveur finit par arriver, coupant court à la conversation des deux jeunes filles. Il leur proposa poliment d'annoncer leurs commandes, et Alice choisit un plat qu'elle ne connaissait que de nom, d'origine asiatique et que sa cousine lui avait conseillé de manger lorsqu'elle irait dans un restaurant qui en servait. D'ailleurs, cette même cousine, Hikari, était sûrement la personne qui lui manquerait le plus, mais elle secoua la tête énergiquement pour tenter de chasser ces pensées. Elle était venue partager un repas avec Haku, et la bonne humeur devait être au rendez-vous, car Alice était persuadée de pouvoir retrouver sa précieuse cousine dans très peu de temps...
La sorcière demanda alors ce que lui avait recommandé sa cousine aux étranges cheveux roses: un plat appelé Yakisoba. Elle n'avait aucune idée du goût que ça avait, ni avec quoi ça se mangeait, mais le serveur lui assura qu'il s'occuperait du reste, avant de demander à l'ange déchue ce qu'elle désirait manger. Alice n'avait pas oublié la question qu'elle lui avait posée -elle avait beau être tête  en l'air, lorsqu'il s'agissait de ce genre d'informations, Alice était au taquet- et comptait bien avoir une réponse, positive ou négative, peu importait, du moment qu'elle l'avait. Haku aurait très bien pu affirmer qu'il s'agissait d'une question indiscrète, et Alice aurait été tout à fait d'accord avec elle. Néanmoins, elle avait vraiment envie de savoir si sa nouvelle amie avait un penchant -aussi infime soit-il- avec une quelconque personne. »


Dernière édition par Alice Vickers le Ven 2 Mar 2012 - 22:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Mar 11 Oct 2011 - 21:14

Ces questions innocentes soulèvent, en réalité, bien des problèmes ...

Alice et moi venions de nous installer à une table, l'une en face de l'autre, guidées par un des serveurs qui ne tarda pas à nous apporter les menus pour que nous puissions choisir ce que nous allions manger. La jeune sorcière me fit alors remarquer que les plats étaient les même que sur terre, ce qui ne m'étonna à vrai dire pas du tout. Après tout, Moonlight avait été crée sur la Terre, il n'y a de celà finalement pas très longtemps, alors c'était normal de conserver certaines traditions des humains. La cuisine si variée d'un pays à un autre était d'ailleurs peut-être leur seule qualité. C'est alors qu'ALice me demanda si je venais souvent au restaurant, après avoir posé sa carte sur la table, ayant à l'évidence choisit ce qu'elle allait prendre.


- Ca m'arrive de temps en temps avec Hana, mais c'est vraiment rare. J'ai été habituée à manger peu.

En y repensant, c'était vrai que, de petite, je n'avais jamais vraiment "aimé" manger. C'était juste pour me nourrir, me sustenter en fait, un peu comme le fait que je dorme très peu. A vrai dire, c'était comme si toutes ces actions essentielles à la vie et qui pourrait être accomplie avec plaisir, je les voyais comme des pertes de temps. Et pourtant, quand je mangeais en compagnie d'Hana, ou à ce moment même avec Alice, je me sentais bien, bien mieux que d'habitude. Finalement, mes fréquentations y étaient vraiment pour quelque chose dans mon état d'esprit, et ça se confirmait de jour en jour ... C'est alors que ma jeune élève me sortit de mes pensées, me demandant dans une voix un peu enfantine si j'avais un amoureux. Je la fixai un instant, surprise de l'entendre demander une telle chose, avant de sourire.

Mais le serveur arriva sur ces entrefaits, et nous demanda ce que nous désirions manger. La jeune sorcière aux longs cheveux noirs commanda des Yakisoba, disant qu'elle ne savait pas vraiment comment ça se mangeait au serveur, et je demandai la même chose. J'en avais déjà mangé avec ma petite soeur, et j'aimais beaucoup cette préparation de nouilles sautées. Le serveur s'éloigna ensuite, remportant les cartes avec lui, et je reportai mon attention sur Alice, puisque la réponse que je devais lui donner était toujours en suspend.


- Un amoureux tu disais ? Je ne pense pas que ces termes soient très appropriés.

Et c'était le moins que je pouvais dire, puisque du plus loin que je connaisse, je n'avais jamais vraiment connu l'amour. Je n'entretenais que des relations purement "physiques" avec d'autres hommes, mais je n'osai le dire aussi cruement à Alice. Après tout, elle était plus jeune que moi et ne devait pas trop s'entendre avec ces choses là. Cependant, je me doutais que les sentiments en eux-même pouvaient l'interesser. Appuyant mes coudes sur la table, j'entremêlai mes doigts et posai mon menton dessus, posant mon regard vermeil sur Alice dans une expression malicieuse :

- Et toi ma petite Alice, dis moi, est ce que tu es amoureuse de quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Jeu 20 Oct 2011 - 0:05

« Haku commanda le même plat qu'Alice, et laissa le temps au serveur de partir avant de répondre à la question de la sorcière. D'après l'histoire que l'ange avait racontée à son apprentie, à propos de son passé, il était clair que le mot « amour » ne faisait pas partie intégrante de son vocabulaire. Du moins, pas avant l'intervention de Hana dans sa vie. C'est après cette réflexion que la réponse de Haku convint tout à fait à Alice, qui ne chercha pas à découvrir les termes appropriés pour décrire les relations de son amie. Enfin, Key lui en dissuada lorsqu'il anticipa le fait qu'elle veuille connaitre les explications de l'ange déchue... même si elle avait tout de même un petit doute sur le sujet.
En attendant, Haku avait posé son menton sur ses mains, les coudes appuyés sur la table, et la lueur qui dansait dans son regard écarlate ne présageait rien de bon, et Alice en eut la certitude lorsque l'ange aux cheveux blancs lui retourna sa question.

▬ N-Non ! Je crois pas... Enfin non, je suis sûre que je ne suis amoureuse de personne ! bégaya-t-elle, visiblement gênée. Et puis de toute façon, ça m'intéresse pas, les garçons.
Ses joues, habituellement rosées, avaient viré au rouge pivoine. Sa dernière phrase servait surtout d'excise improvisée, tant elle était gênée. D'un point de vue extérieur, elle était bien drôle, à s'emballer pour une simple question à laquelle Haku avait répondu avec nettement plus de calme. Contrôler ses réactions était beaucoup plus dur qu'Alice ne le pensait, mais peut-être arriverait-elle un jour à égaler le sang-froid dont avait fait preuve l'ange aux cheveux blancs.
Son teint reprit peu à peu une couleur normale pendant qu'elle buvait l'eau contenue dans son verre, rempli quelques temps auparavant par le serveur qui avait pris leur commande. Key vint se poser sur les genoux de sa compagne d'âme et finit par se replier sur ou-même pour former une petite boule de poil blanche. La fatigue du lapin était pour une fois bien plus grande que sa faim, car il s'endormit presque immédiatement, et Alice se rendit soudainement compte que les efforts qu'elle avait produits jusque maintenant avaient été repartis entre elle et lui, et le fait qu'elle soit moins affaiblie que quelques instants auparavant s'expliquait soudainement. Elle garda cette trouvaille pour elle et laissa son Familier dormir, avant de pianoter sur la table au rythme de la musique de fond.

▬ Tu aimerais avoir un Familier ?
Pendant un moment, Alice se demandait comment était sa vie avant de rencontrer Key. Au fond, elle avait l'impression d'avoir toujours connu ce petit lapin, et il lui était donc quasi-impossible de songer à cette partie de zone existence, comme s'il avait toujours été présent à ses cotés. Étrange...
Même si elle ne connaissait Haku que depuis quelques heures, elle avait cette certitude que l'ange déchue n'en avait pas. Peut être était-ce parce-que l'animal lié à soi était censé vous suivre partout ?
La question d'Alice fut d'ailleurs assez complexe. Elle-même n'aurait pas été sûre de répondre correctement à cette question si elle n'avait pas encore eu Key. Lorsqu'on ignorait la sensation d'être lié a quelqu'un, il était difficile de répondre à ce genre d'interrogations. »


Dernière édition par Alice Vickers le Ven 2 Mar 2012 - 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Dim 23 Oct 2011 - 19:57

A croire que les contraires s'attirent.

La réaction d'Alice face à sa question que je venais de lui retourner me fit légèrement rire, puisqu'elle sembla tout à coup complètement désemparée et obligée de se justifier alors qu'il n'en était rien, rougissant soudainement et rétorquant que les garçons ne l'intéressaient pas. A cette précision, mon esprit souvent mal placé se mit à me faire penser à certaines choses pas très catholiques, que je chassai très vite en secouant légèrement la tête. C'était dans ces moments là que je me rendais vraiment compte que toutes les deux, nous n'appartenions pas du tout au même monde, jusqu'à être l'opposé l'une de l'autre. Mais cela ne nous empêchait pas de nous entendre, et c'était le principal.

Après quelques secondes, la jeune sorcière pu se calmer et retrouver des couleurs plus pâles sur son joli visage tout en buvant un peu de son verre d'eau. Et c'est alors qu'Alice me demanda si j'aimerais avoir un familier. A cette question, mon regard vermeil se posa sur le petit lapin de ma jeune élève, qui était venu s'installer en boule sur ses genoux et dormait maintenant paisiblement. Un familier ... Voilà une chose à laquelle j'avais, en fait, déjà pensé, mais ce n'était pas un lien que j'arrivais à expliquer. Je pensais que je ne pouvais imaginer ce qu'il en était sans avoir moi-même un familier. Reposant mes avant-bras sur la table, je m'adossai un peu mieux à mon siège et reposai mes yeux sur Alice.


- Je vois beaucoup de gens autour de moi posséder un familier, et je me rends compte ce lien est quelque chose de très fort, qui semble même inaltérable ...

C'était ça que je ressentais, à chaque fois que je voyais un maître et son familier en contact l'un avec l'autre, et ce surtout quand j'étais à la maison avec Hana. Les filles qui nous hébergeaient possédaient toute, sans exception, un familier, et j'avais parfois l'impression que ces animaux devenaient des êtres du même statut que nous, en voyant à quel point elles pouvaient leur donner de l'importance dans tout ce qu'elles entreprenaient. Et il m'étais même déjà arrivée de les envier, tout simplement parce qu'elles étaient certaines d'avoir au moins une personne dans ce monde à leurs côtés jusqu'à leur mort.

- Alors oui, pourquoi pas, je pense que ça me plairait. Mais j'ignore encore quelle créature voudrait bien se lier avec moi, finis-je par dire dans un fin sourire.

Comme je le savais, les familiers choisissaient leur maitre, et non l'inverse. Enfin, ce n'était pas vraiment un choix, plutot une évidence, une attirance commune qui ne pouvait être éviter. Tout le monde n'avait pas un familier, mais je suis certaine que je me sentirais bien mieux avec l'une de ces créature en ma compagnie, et qu'elle m'aiderait beaucoup à avancer. Mais bon, seul l'avenir saurait me dire si je pourrais être choisie, moi qui avait été chassée des miens il y a de cela plusieurs années, un rebus de la nature comme il y en a peu sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Dim 30 Oct 2011 - 1:46

« Haku semblait avoir compris le lien qui unissait un être magique à son Familier, enfin plus ou moins. C'était, en soi, une chose d'indescriptible... de tellement fort que les mots ne suffisaient même plus pour le décrire ! C'était en tout cas ainsi que la sorcière le voyait, car si un jour on lui demandait comment qualifier ce lien, sa réponse serait un très net « Je ne sais pas ! » audible et parfaitement confiant. Ça effectivement, elle ne savait pas, et ne saurai sans doute jamais, même étant curieuse au possible. Cela dit, Alice ne se plaignait pas de Key, au contraire. Il était même pour elle quelqu'un d'exceptionnel, malgré son caractère surprotecteur. Au moins, il tentait de surmonter ses faiblesses pour aider du mieux qu'il le pouvait la petite sorcière, et cette dernière lui devait une fière chandelle, depuis qu'ils avaient créé ce lien. Elle passa une main machinale sur son pelage blanc et continua d'écouter la réponse de l'ange déchue. Alice sourit innocemment à Haku, avant commenter sa réponse.

▬ Le monde est grand, et je suis sûre qu'il y a plus d'une pesonne sur la planète destinée à te rencontrer. Je ne crois pas au destin mais avec un peu de chance, tu tomberas sur l'une de ces personnes, qui se trouvera être ton Familier, non ?
Les pensées innocemment optimistes de la sorcière étaient généralement illogiques, ou même irréalistes, mais elles parvenaient parfois à remonter le moral de son interlocuteur, lui donner une once d'espoir. Sans y faire attention, Alice dégageait une sorte de joie de vivre presque palpable, qu'elle tentait inconscemment de faire partager à son entourage. Parfois, cela la rendait lourde, souvent, même, mais il arrivait qu'elle y parvienne vraiment, ce qui n'était pas plus mal après tout.
Le serveur finit par arriver, plateau à la main, et lorsqu'il posa leurs plats devant elle, Alice réprima de justesse un cri d'admiration. Il avait l'air encore meilleur que sur la photo ! Elle attendit qu'il ne parte pour prendre en main ses baguettes d'un air guilleret, regardant avec appétit l'assiette présentée devant elle. Malgré ses nombreux séjours au Japon, pour rendre visite à la famille qui y vivait, Alice n'avait jamais été aussi habile que ses parents en ce qui concernait le maniement des couverts japonais. Elle préférait de loin sa fourchette et son couteau, mais tenta tout de même de se débrouiller avec ce qu'elle avait. N'étant pas du genre à se laisser abattre, ni à abandonner au premier échec, elle tenta de faire avec.

▬ C'est fascinant de voir tout le monde manger avec une telle facilité ! déclara Alice en voyant les autres clients déguster machinalement, baguettes à la main. Je comprends pas pourquoi les nouilles glissent !
La sorcière se mit alors à rire de sa façon de faire. On voyait bien qu'elle était européenne, tiens ! Un jour, elle s'était promis d'arriver à manier ce genre de couverts... à force d'essayer, elle y parviendrait sans aucun doute. La seule chose qu'il lui fallait, c'était d'un peu de volonté et beaucoup d'entrainement. Encore une pensée positive à ajouter dans la boite imaginaire de la petite brunette, qui ne cessait de se remplir chaque jour. Enfin, ce n'était pas plus mal après tout, les songes positifs valaient toujours mieux que ceux plus négatifs.
Elle secoua un peu Key et lui tendit une nouille, qu'elle avait réussi à capturer après cinq bonnes minutes de galère. Le petit lapin la prit dans la bouche, encore un peu fatigué, puis en réclama encore quelques autres, qu'Alice lui donna en une seule fois, avant de se rendormir. Un petit sourire éclaira le visage de la sorcière en constatant comment il se comportait lorsqu'il était dans les vapes. Décidément, la fatigue peut calmer même le plus gros des mangeurs...
Alors qu'elle était occupée à se battre contre ses baguettes, Alice songea à ce qu'il s'était passé jusqu'à maintenant. Elle avait l'impression d'être dans un rêve tant tout ça semblait irréalisable ! Des pouvoirs magiques, des conflits inter espèces, au sein d'une seule ville, qui était si près depuis le début ! Fascinant et impensable, pourtant... elle ne parvenait qu'à y croire dur comme fer, comme si cela avait été toujours présent dans sa tête, après tout. Maintenant, elle se demandait, qui de son père ou de sa mère, était son ascendant magique. À moins que ce ne soit les deux, ce qui était tout à fait possible également. Elle se stoppa. Ne plus penser au passé, se concentrer sur le présent et accepter l'avenir tel qu'il de présentait, et tel qu'elle l'avait toujours fait. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait toujours réussi à subsister, elle qui était en quelque sorte programmée pour aller de l'avant. Bon, il fallait se concentrer sur ce maudit plat de Yakisoba, ou elle ne parviendrait jamais à terminer de manger !

▬ Regarde, j'y arrive presque ! s'exclama-t-elle d'un air triomphant. Enfin, je suis sûre que c'est comme la magie. À force de m'entrainer, j'y arriverais sûrement, non ?
Haku devait bien être étonnée de voir à quel point la sorcière s'acharnait sur la même chose depuis le début du repas, mais à force de côtoyer Alice, elle finirait sans doute par se rendre compte à quel point elle était persévérante, sans en donner l'impression. Enfin, peut être était-ce déjà le cas, après tout. »


Dernière édition par Alice Vickers le Ven 2 Mar 2012 - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Ven 4 Nov 2011 - 23:25

Il y a des fois où l'on peu s'énerver tout seul, sans raison apparente.

La discution que nous avions Alice et moi à propos des familiers m'intéressait vraiment, puisque ce lien m'intriguait au plus haut point. Et bien que j'ignore si j'aurais le droit d'y gouter un jour, la petite sorcière me rassura en me disant qu'en voyant le monde et sa grandeur, j'étais certainement à rencontrer beaucoup de gens, et si ça se trouvait, parmi eux serait peut-être mon futur familier. Je ne répondis rien de plus qu'un sourire chaleureux à la jeune fille, puisqu'elle avait sans doute raison, puis de toutes manières, seul l'avenir nous le dirait. C'est alors que le serveur revenais, portant nos deux assiettes ainsi que des baguettes en guise de couverts. L'expression admiratrice sur le visage d'Alice me suffit pour comprendre qu'elle trouvait son plat très beau, et ne fit que renforcer ma joie.

Ayant l'habitude, je saisis les baguettes et commençait à manger avec aisance, mais je voyais bien que la jolie sorcière face à moi galérer comme ce n'était pas permis. Elle s'exclama d'ailleurs, surprise que tout le monde parvienne à ce servir de ces baguettes sauf elle, finissant par dire que les nouilles glissaient, dans un étonnement enfantin très mignon mais aussi très amusant. Je me mis d'ailleurs à rire doucement, en même temps qu'elle, mais ce n'était pas de la moquerie. Les réactions de la jeuen fille étaient juste surprenante, et en même temps adorables. Au bout d'un moment, elle réveilla son lapin et lui fit manger quelques nouilles, qu'il ne refusa pas avant de se rendormir, ce qui m'étonna un peu. Depuis quand les lapins étaient-ils omnivores ? Je laissai cette remarque de côté, trop occupée à observer Alice se débattre avec ses baguettes, puis à sa remarque d'Alice, je lui adressai un sourire :


- Bien sûr que tu y arriveras. Et pour la magie, tu es déjà très bien partie, ajoutai-je dans un clin d'oeil.

Cette petite était très prometteuse, je ne pouvais m'empêcher de le penser. L'entrainement que je lui avais fait subir pour l'instant s'était plutot bien passé, même si j'avais eu à lui venir en aide. Mais au moins, il lui avait permi de comprendre que dans un monde magique comme celui-ci, connaître ses aptitudes de base était plus que nécessaire, vital même, ne seraitce que pour se repérer grâce aux Auras environnantes. Puis, avec la manière dont elle était enjouée à l'idée d'apprendre encore, et sa gentillesse, elle ne pourrait que progresser. Se serait une puissante sorcière servant le bien dans le futur, j'aurais été prête à le parier. Seulement, cette seule pensée suffit à me mettre de mauvaise humeur, puisque je m'étais alors mise à penser à une certaine sorcière puissante servant le bien.

*Allons bon, ça faisait longtemps ...*

Un soupir m'échappa après avoir avalé une bouchée de mon plat, que j'avais d'ailleurs presque terminé et mon sourire disparu de mon visage, malgré moi. Avec la chance que j'avais, Alice allait s'en apercevoir, surtout que je la soupçonnais de posséder un don d'empathie ou de voyance, quelque chose dans le genre ; cela expliquerait bien des choses, dont sa curiosité et le fait qu'elle ait voulu m'aider à m'éclaircir les idées un peu plus tôt dans la matinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Mer 16 Nov 2011 - 0:41

« Comme n'importe quelle personne dite "normale" qui recevait un compliment, Alice sut remercier Haku du sien en souriant gaiment. Cependant, alors qu'elle était concentrée sur son plat impossible à manger avec des couverts pareils, elle sentit une sorte de... tension, qui planait du coté de l'ange déchue. La sorcière ne sut pas vraiment d'ou venait une telle certitude, mais elle était convaincue que quelque chose n'allait pas dans l'esprit de son amie, et décida d'approfondir un peu ses recherches avant de poser des questions à tout-va. La tension s'était mutée -en l'espace de quelques secondes seulement- en une sorte de colère, et si elle craignait que ce ne soit de sa faute, elle ne releva rien... pour le moment. Mieux valait d'abord s'assurer que ses sources étaient fiables avant de tirer des conclusions hâtives ! Si elle récapitulait, Alice parvenait à sentir dans son esprit à elle un sentiment émanant visiblement de son amie... étrange fait, peut-être dû à son imagination paranoïaque ou alors... à un autre pouvoir ? Bon, toujours était-il que se fier à son instinct était la plupart du temps une chose raisonnable.... sauf si on s'appelait Alice Sharon Vickers. Cette dernière faisait partie de ces individus qui, lorsqu'ils faisaient confiance à leur instinct, finissaient toujours par se mettre dans des situations coriaces, et pas forcément très confortables. Nenlins, elle vaut la chance d'avoir le sort de son coté et toujours réussir à s'en sortir, ou alors à trouver un aspect positif à ce qu'elle subissait. La sorcière pencha donc la tête d'un coté... puis de l'autre, afin de voir si l'expression dans les iris vermeils de l'ange ne trahissaient pas ce qu'elle ressentait. Peine perdue, puisqu'elle ignorait complètement à quoi reSemblaient des "yeux énervés". Un regard noir ? Impossible à voir, à cause du voile qui semblait censurer la vue d'Alice à toges les méchancetés de la vie, faisant d'elle un personnage relativent innocent, et candide également. Ces traits de caractère avaient leurs avantages comme leurs inconvénients.

▬ Ça va aller ? J'ai l'impression que tu es un peu... ailleurs ? Ahah, ça fait tout bizarre de dire ça, parce-que j'ai plus l'habitude de l'entendre !
Avoir la tête dans les nuages, une chose si commune chez Alice ! Toujours le nez en l'air, à rêvasser innocemment de son présent, sans retours en arrière ni réflexions profondes sur le futur. Vivre l'instant présent était un état tellement appliqué chez elle que désormais, on la voyait peu protégée du monde extérieur. En se rendants compte qu'elle avait changé de sujet sans aucune transition, elle sursauta et posa ses baguettes sur la tablette prévue pour et reprit son sérieux. Désormais, elle était certaine que quelque chose n'allait pas bien dans l'esprit de Haku... peut-être avait-elle, en evoquant certains points, ravivé quelque mauvais souvenir ? Elle n'avait aucune idée du genre de personnes qu'avaient fréquentées l'ange durant les années passées, même si elle avait clairement sous-entendu des connaissances peu commodes. L'avantage d'être craint, c'était qu'on était respecté, et que les gens vous fichaient la paix, finalement. La sorcière prit un air désolé, comme lorsqu'elle se persuadait que les maux des autres étaient causés par sa faute.

▬ Excuse-moi d'aoir changé si subitement de sujet... c'est plus fort que moi ! J'avais l'impression sur tu étais un peu énervée, disons. Quelque chose te tracasse ?
La petite sorcière curieuse ne pouvait s'empêcher de toujours questionner son entourage lorsqu'elle sentait que quelque chose n'allait pas, ou le contraire. On ne savait pas vraiment si c'etait machinal pour elle de poser des questions à longueur de journée, ou si elle s'inquiétait pour ce qu'il se passait autour d'elle. Un esprit bien bizarre que celui d'Alice Vickers, mais puisqu'elle parvenait à fêlée vu et bouger, on la laissait faire...
Peut-être que Haku déciderait de se confier un peu à son amie, puisque après tout, n'était-ce pas fait pour ça, un ami ? À épauler quand on avait besoin, mais aussi à écouter lorsqu'on avait besoin de parler. Elle aimait bien ça, Alice, qu'on lui parle; ça lui donnait une impression d'exister au moins pour une autre chose que de tomber et de casser des os sans arrêt... Enfin, même étant du genre borné, Alice n'allait tout de même pas insisiter plus que ça, puisque c'en deviendrait bien trop ennuyeux. De toute manière, la sorcière de disait que, au fond, déballer la cause de sa mauvaise humeur ne pouvait être que bénéfique, puisque cela permettait d'evacuer un peu les sombres pensées qui pesaient lourd sur nos épaules, et ainsi les partager avec son entourage. Alice n'était pas un personnage facile à mettre en colère, et déverser un flot d'atrocités sur quelque chose ou quelqu'un devant elle n'affectait aucunement son état mental. En vérité, on aurai pu la qualifier de "Peace and Love", ou alors penser qu'elle était droguée en permanence... Comprendre la mentalité des autres était beaucoup plus facile que de cerner la sienne, et Alice se mît à sourire intérieurement en songeant à faire carrière dans la psychologie. Cabinet du docteur Vickers... Hum, pas mal comme nom. La prochaine étape, après avoir acheté un logement, serait d'ouvrir un cabinet de psychologie en plein cœur du centre-ville... Non, ce n'était pas une si mauvaise idée que ça ! »


Dernière édition par Alice Vickers le Ven 2 Mar 2012 - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Sam 17 Déc 2011 - 15:17

[Je crois que j'ai jamais eu autant de retard en RP ... Gomen ><]

Un monde équilibré, dans une harmonie parfaite, c'est une utopie.

Et ce, même quand on parle de Moonlight. Je connaissais bien l'Histoire de cette ville la façon dont elle avait été créee et les raisons pour lesquelles elle avait été érigée. Des créatures de toutes les races s'étaient réunnies parce que l'ascendance des humains sur la société magique devenait de plus en plus importante et dangereuse. Aussi, Moonlight fut créee dans le but d'accueillir toutes les espèces magiques existantes, dans une paix comparable à un paradis sur Terre, sans aucune confrontation ressemblant aux batailles contre les humains passées. Mais des fauteurs de troubles existaient, de tous temps, et ce rêve de perfection était, depuis toujours, voué à l'échec.

Je venais de m'énerver toute seule intérieurement à propos de ce fameux équilibre, et apparemment, la jolie sorcière brune l'avait remarqué, puisqu'elle me demanda si quelque chose n'allait pas, tout en s'excusant par la suite parce qu'elle venait de changer subitement de sujet. Je ne pu que me calmer en entendant sa voix si tranquille et soucieuse, puisqu'elle contrastait grandement avec sont ton enjoué habituel. Cette petit était vraiment très gentille, elle avait un bon fond et refusait que la peine et la colère se répande autour d'elle. Je la trouvais de plus en plus remarquable ...


- Ne t'excuse pas ma petite Alice, tu n'as rien fait de mal, au contraire. Tu es bien une des rares qui arrive à comprendre ce que je ressens, lui avouai-je dans un fin sourire.

Il était très rare que je montre le fond de mes pensées, préférant les cacher derrière un sourire sarcastique et ironique ou une expression des plus froides. Les seules personnes autorisées à me voir entièrement étaient Hana et, bien inconsciemment, Alice. Enfin, entièremment, il fallait le dire vite, parce que je continuais à avoir mes secrets, des choses que je ne pourrai jamais dévoiler, que je serai obligée de conserver tout au fond de moi, surtout pour la sécurité de ceux que j'aime.
Seulement voilà, le fait que ces deux jeunes filles aient le droit de me poser des questions et de voulopir en apprendre plus sur moi ne m'obligeait pas pour autant à tout leur dire, et ce n'était vraiment pas dans mon intention de me mettre à nue, devant n'importe qui. Aussi préférai-je rester encore un peu vague, tout en expliquant quand même un peu de ce qui m'occupait l'esprit à Alice :


- Tu es une jeune sorcière très talentueuse et je sais que tu me respectes, c'est même réciproque. Mais quand j'en viens à penser que, dans l'ordre des choses, nous devrions être ennemies ...

Je sentis mon poing se serrer sur le sombre tissu de ma robe. Ennemies ? Ca jamais, se serait comme renier ma petite soeur. Après tout, sorcière et ange n'étaient pas des créatures si éloignées d'un point de vu idéologique, alors je ne devrai même pas faire la différence. Mais cette impression de rivalité qui m'assaillait à chaque fois que j'entendais parler ou que je voyais cette sorcière me rappelait à chaque fois que je ne pouvais appartenir à ce camp-là. Pour autant, j'en avais assez de toujours cotoyer des démons de bas-étage qui ne savaient réfléchir par eux-même. C'était comme vivre dans le corps de quelqu'un d'autre, sans pouvoir rien contrôler. Mon regard vermeil perdu dans le vague se posa alors sur la jeune fille en face de moi, et je me détendis doucement, relâchant ma robe et soupirant légèrement.

- Enfin, ce n'est pas bien grave, ne fais pas attention à mes sautes d'humeur.

Je croisai alors mes bras sur ma poitrine et m'appuyai bien au dossier de ma chaise. Mon assiette n'était pas encore terminée, mais mon estomac était noué, sans que je ne puisse vraiment l'expliquer. A vrai dire, j'en avais plutot marre de me prendre la tête pour des futilités pareille, mais je ne pouvais m'en empêcher depuis peu.

*Je devrais peut-être aller voir un psy ...* pensai-je dans un énième soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   Jeu 8 Mar 2012 - 23:27

.Alice & Haku.

« Rien n'est bon ou mauvais en soi, tout dépend de notre pensée. »
« Cette fois encore, Alice ne comprenait pas. « Nous devrions être ennemies » avait dit Haku. L'esprit –très à l'ouest– de la sorcière ne voulait pas comprendre pourquoi il y avait des rivalités inter-espèces, même dans une ville aussi fascinante que Moonlight City. Alice appuya sa tête sur l'une de ses mains tout en pianotant avec l'autre, et un tel geste montrait son anxiété. Même si le sourire d'Haku avait rassuré la jeune fille aux yeux bleus, cette dernière ressentait encore un petit trouble dans l'esprit de l'ange, comme si quelque chose la dérangeait encore. Par expérience, Alice sut qu'elle ne devait rien lui demander, et qu'il fallait la laisser évacuer... quitte à communiquer tous ses sentiments à la sorcière, qui luttait pour ne pas aborder un sujet plus gai.
Des secondes passèrent, durant lesquelles Alice regardait innocemment tout autour d'elle tandis que l'humeur d'Haku se calmait peu à peu. Elle finit par soupirer, puis invita Alice à ne plus faire attention à ses sautes d'humeur. Remarque à laquelle Alice s'empressa de répondre d'un ton joyeux accompagné d'un énorme sourire.

▬ Je peux pas m'empêcher de me faire du soucis pour toi, alors ne me demande pas de faire comme si je ne voyais pas quand quelque chose te tracasse parce... j'y arriverais pas ! –elle se mit à rire toute seule– et puis c'est le rôle d'une amie, après tout, d'être là quand tu ne te sens pas bien.
La vie serait vraiment bizarre si tout le monde agissait avec le principe du « chacun pour soi ». Évidemment, il existait beaucoup de gens, dans le monde, qui vivaient avec un voile devant les yeux, et qui refusaient de penser à autre chose qu'à eux-mêmes. Pour Alice, il était inconcevable de faire comme si elle ne voyait rien, de s'occuper de ses affaires. Avoir un caractère pareil pouvait être aussi utile qu'enquiquinant, mais elle était faite comme ça. Comme un personnage « Mary-Sue », finalement.
Le serveur revint et, voyant que ni Alice, ni Haku ne toucherait plus à son plat, débarrassa la table et leur laissa la carte des desserts. La sorcière pris son temps, car les mets sucrés avaient toujours été ses favoris, et en choisir un parmi tous ceux de la carte était un véritable dilemme.

La jolie sorcière opta finalement pour une glace à la vanille, puisqu'il faisait relativement chaud dans le restaurant comme dehors... l'excuse était tout à fait pourrie, mais lui permettait au moins de trancher entre tous les choix qui s'offraient à elle. Le serveur prit la commande de l'ange déchue et disparut dans les cuisines, et Alice le suivit des yeux, impatiente de recevoir son dessert. La sorcière sursauta alors qu'une pensée lui venait à l'esprit.

▬ Je te prends un peu beaucoup de temps depuis hier, mais ça va aller pour ta sœur ? Enfin, j'ai l'impression de te garder avec moi plus que nécessaire, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire...
Pour faire simple, elle avait l'impression de « piquer » les moments où Haku aurait pu rester aux côtés de sa jeune soeur. Elle aimait beaucoup la compagnie de l'ange déchue, mais Hana avait peut-être besoin de son aînée, et le fait que cette dernière reste avec son apprentie seulement à cause d'un caprice égoïste aurait mis un poids sur la conscience innocente d'Alice. »


HorsRP: Ce post est nul... je rallongerais si tu veux, j'ai encore quelques idées mais là, j'arrive même plus à aligner deux mots. X.x
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Après l'effort, le réconfort ! — Haku Honne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort + Cassiopée et Ezreal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Centre ville :: Avenue des magasins-
Sauter vers: