AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Ven 24 Juin 2011 - 23:42

Le déjeuner à la maison
«Ryu. K & Tatiana. M »

Après la petite altercation avec Lylianne, ma soeur nous avait proposer à Tatiana et moi de rentrer à la maison pour manger quelque chose. Et après quelques minutes de réfléxion, ma petite amie avait dit oui, pour mon plus grand bonheur. Je ne savais pas encore si c'était de l'amour fou, mais je pouvais facilement dire que je tenais à elle, ce qui me fit sourire, moi qui pensait ne plus avoir le droit à ce sentiment. Nous étions en ce moment en train de traverser la grande étendue d'arbre en volant pour rentrer à la maison. Mon regard se perdit dans le vague un moment, tandis que je repensais à Haruka, elle qui me paraissait si forte, je me demandais comment elle avait fait pour tomber des mains d'un démon. Je savais que ma soeur avait toujours trouver cette histoire louche, d'ailleurs elle n'hésitait jamais à me le faire rapeller, cependant, pour moi tout était clair et nette.

Je soupirai tandis que je sentais la main de ma petite soeur se glisser dans la mienne, elle voyait si facilement lorsque j'étais tracasser que s'en était déroutant. Je lui fis un léger sourire tandis qu'elle passait une main dans ses cheveux. J'avais du mal à croire que ma petite soeur était devenue une femme et je devais avouer que depuis qu'elle sortait avec Nero, elle était devenue beaucoup plus mature et sûre d'elle. Je posai une main sur la tête de ma petite soeur et lui ébourrifais gentiment les cheveux, sachant qu'elle détestait ça. Elle tourna vivement son regard vers moi, et j'aurais presque cru y voir une flamme tellement elle semblait énervée. Kaïri me sermona en me disant que je n'avais pas le droit de faire ça, que j'allais lui emmêler les cheveux, qu'elle avait eu un mal fou à se coiffer ce matin... ect. J'embêtais toujours ma petite soeur, mais c'était simplement pour lui dire que je l'aimais.

Après l'annonce du décès de mon ancienne petite amie, j'avais eu beaucoup de mal à m'en remettre et seul ma petite soeur avait été là pour me réconforter. Bien que nous avions toujours été très proche, cette épreuve à été dure à surmonter, pour moi comme pour elle. Haruka avait toujours représenter beaucoup de chose pour nous, Kaïri lui avait toujours vouer un respect sans limite, elle était sa confidente, sa meilleure amie mais aussi sa grande soeur tandis que pour moi Haruka avait toujours été la femme de ma vie. Je me souvenais très bien, qu'un jour nous nous étions fait la promesse de continuer à vivre si il arrivait quelque chose à l'un d'entre nous deux, et j'avais essayer d'honorer ma promesse le mieux possible, m'empêchant presque de pleuré. Ce fut ma soeur qui me tira de mes songes on nous annonçant que nous étions arrivé.

La petite maison du grand père de Ice nous changeait beaucoup, Kaïri et moi, de notre ancienne maison, ou devrais-je plutôt dire de notre ancien manoir. Oui, le luxe me manquait, mais je pouvais bien me contenter de rester avec ma petite soeur un moment, quand j'aurais trouver un travail et que je pourrais acheter un appartement ou une maison, j'emménagerai avec ma petite soeur. J'espérais d'ici-là qu'elle aurait plaquer son démon de petit ami et qu'elle aurait de nouveau les idées claires. Malgré tout, Nero Rasphodos ne m'inspirait vraiment pas confiance, et je ne pouvais pas voir ma petite soeur avec lui, c'était tout bonnement impossible pour moi. Cependant j'étais à ce moment loin de me douter de la mauvaise surprise qu'allait me faire ma soeur quelques semaines après.

Pour le moment, je posai mon regard indigo sur la petite maison devant moi, et Kaïri entra la première tout en criant que nous étions rentré. Personne ne lui répondit, signe que ni Ice, ni son Grand père n'étaient à la maison. Ma petite soeur nous avertit qu'elle allait préparer à manger et j'entrainai Tatiana sur le canapé tout en la prenant dans mes bras. Je posai ma main sur la joue de ma petite amie et approchai mon visage pour l'embrasser tendrement . Il y avait longtemps que je n'avais pas ressentit l'envie d'embrasser quelqu'un.


- On a au moins une demi-heure tous les deux, Kaïri prends toujours tout son temps pour préparer à manger. Mais tu verras, c'est toujours un vrai délice.

J'entendais d'ailleurs déjà le tintement des casseroles que ma petite soeur venait de sortir. Je lachai Tatiana doucement, et lui posai un léger baiser sur le coin des lèvres .

- Je reviens, je vais voir ce que ma soeur fait à manger, lui avouais-je avec un clin d'oeil.

Je me levai du canapé et me dirigeait vers le cuisine. Je n'avais pas encore pris l'habitude de voir un tel tableau et je ne pus m'empêcher de sourire en voyant ma petite soeur derrière les fourneaux. Avant, c'était des employés de maison qui nous faisait à manger et ce dès que nous leur demandions. Je finis par m'assoir sur l'un des tabourets et regardai ma soeur, mon sourire toujours collé au visage. Celle-ci finit par sentir ma présence et elle se retourna, un faux air vexé sur le visage, tandis qu'elle me demandais pourquoi je n'étais pas avec Tatiana. Je secouai la tête tout en passant une main dans mes cheveux bruns-roux similaires à ceux de ma soeur.


- Je voulais savoir ce qu'on allait manger, dis-je tout simplement.

Ma petite soeur m'énnonça un repas tout ce qu'il y avait de plus banal, comme entré une salade avec du thon et du maïs, comme plat des pâtes à la bolognaise et comme désert un gâteau à la fraise fait maison. Mon regard indigo croisa celui améthyste de Kaïri qui me fit un léger sourire.


- Nero ne viens pas manger à la maison ce midi?

J'avais pris un ton totalement détaché, signe que je ne m'en préocupais pas tant que ça. La belle ange devant moi me répliqua qu'il avait de nombreuses choses à faire et qu'il ne pouvait pas venir aujourd'hui. J'haussai un sourcil, je me doutais que tuer faisait partit de ces nombreuses choses, mais je n'en fis pas part à ma soeur, puisque je savais que ça ne servirait à rien d'essayer de la raisonner, je l'avais fait déjà plein de fois sans grand succés. Elle reprit sa cuisine tout en me murmurant que je devrais rejoindre Tatiana. Malgré tout je savais que ma décision avait blessé ma petite soeur, elle était très attachée à Haruka encore, et elle aurait beaucoup de mal à accepter que je puisse refaire ma vie. Je me levai et enlaçai ma soeur par la taille.

- Ne t'en fais pas, tu sais très bien que je ne l'oublierais jamais, mais si je reste ainsi je n'avancerai jamais. Tu es d'accord avec moi?

Kaïri hocha la tête et je repartit dans le salon rejoindre ma bien aimée. Je me rassis à côté d'elle et lui collai un bisou sur la joue.

- Et en attendant que ma soeur ne serve le déjeuner, que voudrais-tu faire?

Il n'y avait absolument aucun sous entendu dans ma phrase puisque déjà je n'étais pas comme ça, et puis je ne forcerai jamais une fille à le faire sans avoir son entier accord.


Dernière édition par Ryu Kumiko le Sam 14 Juil 2012 - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana Manuelle
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Dragon
Messages : 63
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 29
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Lun 27 Juin 2011 - 4:47

Le battement de mes ailes synchronisé à mon coeur me faisait presque mal, en ce moment. J'avais voulu quelque chose, j'avais travailler fort pour l'avoir et maintenant… et bien, je l'avais. Mais je me rendais compte à présent que c'était vraiment plus que je ne l'avais imaginer. C'était spécial, oui. Magique aussi, dans une certaine limite. Mais… à quel point ça pouvait être compliqué me déroutait. Je croyais que dans de telles circonstances, on pouvait se laisser aller, vivre notre histoire au maximum sans impliquer tant de gens. Mais là, j'avais presque peur d'avancer trop de choses. J'aurais voulu aller le rejoindre plus en avant et lui prendre la main, mais c'était sa soeur qui était là, alors je me contentais de rester plus reculée, attendant de voir ce qui allait se passer. 
Mais il ne se passa rien. Juste une balade fraternelle où on exclu la récente "petite amie". Non, je ne voulais pas que sa jeune soeur me vois mal, mais elle me regardait tellement d'un air froid qui signifiais très clairement: "Qu'est-ce que tu fais ici? Dégage, tu nous dérange, tu vois pas?", et ce regard me faisait presque sentir coupable.

Lorsque la jeune fille nous annonça que nous étions arrivés, je remarquais au sol une petite maison bien banale mais accueillante, tout de même. Je ne passais aucuns commentaire et me posais doucement, agilement sur le sol. J'entrais après les deux jeunes gens et me dirigeais au salon, où Ryu m'entraina et m'embrassa en m'attirant dans ses bras. Mon mal-aise était à son comble lorsqu'il se leva pour aller retrouver sa jeune soeur dans la cuisine. Seule, à présent, je laissais tomber ma tête dans mes mains et me permit quelques larme discrète, ayant en tête Lylianne. Elle était revenue, juste sous mes yeux, par ma faute et sans même que je ne puisse y changer quelque chose. J'aurais dû sauter de joie, m'exclamer que le fille que j'avais toujours aimer plus que les autres soit revenue parmis nous. Que la fille qui était tombée amoureuse de moi soit revenue, encore une fois.
Mais non. J'étais mal. Mal car je l'avais remplacer par deux personnes. Par Amélia, qui représentait dorénavant le feu dans notre clan, et par Ryu, qui occupait maintenant la place qu'elle aurait toujours voulu occuper dans mon coeur. 

Je portais alors mon oreille vers la cuisine, où le vent de leurs paroles m'atteignait très clairement. Je crus entendre que la jeune fille avait elle aussi un petit copain et que Ryu en était très indifférent. Mais que celui-ci était très occupé, qu'il ne pouvait donc pas venir déjeuner avec nous. Puis, j'entendis quelque chose qui me fit bondir, qui me fit alors comprendre que je n'avais pas dutout affaire ici. Ryu avait déjà eu, ou avait déjà une petite amie, et que sa soeur avait peur qu'il la remplace. Au début, je ne savais trop quoi penser. Mais je n'eu pas le temps de faire quoi que ce soit que Ryu était déjà revenu dans le salon, m'avait à nouveau embrasser, sur la joue cette fois, et faisait comme si de rien était. Difficilement, mais tout de même, mon mal-aise s'accentua. Je ne savais quoi dire, ni quoi faire.

J'étais prise. On m'avait embarquer peut-être dans un jeu auquel je ne voulais pas jouer, dans lequel je n'avais pas envie de faire office de victime. J'étais chez un inconnu qui était tout simplement qu'un coup de foudre sans savoir si ce garçon se servait de moi pour passer sa frustration sur quelqu'un d'autre, et Dieu seul savait à quel point les coups de foudre pouvaient ne pas durer longtemps.
Pourtant j'étais amoureuse. Et je ne pouvais plus le nier. Mais, même encore, je n'avais pas eu d'histoire d'amour concrète avec ce jeune homme. Et peut-être que je n'en aurai jamais, puisqu'avec ce que j'avais entendu, je me posais de réelles questions sur la franchise et l'honnêteté du jeune garçon que je considérais présentement comme mon petit-ami.


"-... Aucune idée, avouais-je, avec un tond qui signifiait que quelque chose n'allait pas, de qui tu parlais, à ta soeur?"

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Mar 5 Juil 2011 - 18:02

Après avoir parler quelques minutes avec ma petite soeur, j'étais retourné dans le salon où j'avais retrouver ma petite amie. Je me doutais que l'avoir laissée seule comme ça avait du l'embarasser, Kaïri me faisait le même coup à chaque fois, et c'est pour cela que je lui avais demander ce qu'elle voulait faire en attendant que l'ange aux cheveux bruns-roux ne fasse à manger. Cependant, le ton que pris Tatiana pour me répondre ne me plus pas vraiment, je n'aurais jamais imaginer qu'elle puisse m'en vouloir simplement parce que j'étais aller parler à ma petite soeur. Malgré que j'étais déjà beaucoup attaché à l'ange blonde, il allait falloir qu'elle comprenne que Kaïri représentait énormément pour moi et qu'elle devrait me "partager" avec elle. Je ne comptais pas du tout abandonné ma petite soeur pour Tatiana. Je ferais donc tout pour qu'elle se sente à sa place, sans paraitre de trop, Nero y arrivait bien lui ,pourquoi pas ma petite amie?

Mon regard se posa vite fait sur l'étagère qui se trouvait devant le canapé, où se trouvait diverses photos, dont quelques unes de ma petite soeur. J'avais pleinement conscience que cette dernière n'allait pas vraiment apprécier Tatiana, et pourtant elle devrait faire un effort, comme moi quand j'avais toléré la présence de son petit ami, que je n'appréciait toujours pas soit dit en passant. Les paroles de ma petite amie me revinrent en tête et je finis par sortir de mes pensées. Je tournai la tête vers elle et plongea mon regard indigo dans celui émeuraudes de Tatiana. Devais-je lui cacher la vérité? Je pense que cette solution était plus judicieuse, pour elle, pour moi et pour ma petite soeur qui entendrait tout.


*Autant ne rien lui dire, je n'ai pas envie de créer une dispute pour rien.*

Partit sur cette bonne décision, je regardai intensément ma petite amie, rien chez elle ne me rappellait Haruka, ni ses yeux, ni ses cheveux, et encore moins son visage ou sa façon de penser, et pourtant, elle m'attirait, inlassablement Tatiana m'attirait. Je ne saurais dire si c'était son regard émeuraude qui me poussait à l'embrasser, ni même si c'était sa voix qui me rendait ivre de ses paroles. Mais j'avais envie de partager du temps avec elle, par n'importe quel moyen. C'est ainsi qu'une idée me traversa, certe une idée qui pourrait être mal vue par ma petite amie, mais qui me permettrait de passer du temps avec elle. Cependant, je décidai quand même de répondre avant à sa question, pour ne pas qu'elle se pose trop de question.

- Tu parles de la personnes dont je parlais avec ma petite soeur? Oh, ne t'en fais pas pour ça, ce n'est rien.

J'avais toujours été très convainquant dans ma manière de parler, on pouvait dire que mon don d'empathie m'avait toujours servit à me contrôler. En parlant de pouvoir, il faudrait que je parle des choses importantes par pensée avec ma petite soeur, surtout si Tatiana était dans les parages. Il y avait bien sûr beaucoups de choses que je ne pouvais pas lui révéler, du moins pour l'instant. Je pensais bien sur à toutes les choses qui touchaient à Haruka, je voyais encore très bien son visage souriant, joyeux et surtout très amoureux. Je posai une main sur mon visage un moment, comme pour me sortir de mes pensées. Mon attention alla ensuite vers Tatiana et je pris une de ses mains dans la main, tout en la caressant doucement du pouce.

- Dis moi, ça te dirait de dormir à la maison ce soir? Cela nous permettrait de passer du temps tous les deux, lui demandais-je dans un sourire charmeur.

A vrai dire, même si c'était simplement pour dormir, j'avais envie de passer la nuit avec ma petite amie, et après si il se passait d'autre chose, cela ne pourrait que me rendre heureux. Je devais me l'avouer, si cela devait se passer, ça serait sûrement très plaisant, surtout avec les très belles formes que possédait Tatiana. Mon regard indigo se posa d'ailleurs inconsciemment sur la poitrine de cette dernière, qui se levait au rythme de sa respiration. Je devais sûrement passer pour un pervers où je ne sais quoi, mais cette vue était vraiment très belle. Ma tête se releva vers celle de ma petite amie, et je capturai les lèvres de cette dernière dans un baiser langoureux, beaucoup plus significatif que les autres.


Dernière édition par Ryu Kumiko le Sam 14 Juil 2012 - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana Manuelle
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Dragon
Messages : 63
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 29
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Sam 31 Déc 2011 - 22:16

J'aurais aimé ne pas avoir de doutes, ne ;pas me poser de questions, laisser tout aller et être aveugle à tout sauf à l'amour que j'éprouvais, que je croyais éprouver. Mais je n'arrivais pas à oublier les doutes, car je ne connaissais pas le passé de Ryu. Et avant de faire quoi que ce soit, je voulais connaitre ce qui m'entourait d'avantage, c'est pourquoi je décidais d'accèpter la proposition de Ryu, celle de passer la nuit avec lui.

Je vu son regard dévier vers ma poitrine, et une envie fit iruption dans ma tête, que j'essayais de calmer un peu. Peut-être passer la nuit avec lui allais comprendre des scènes de ce genre, mais j'allais attendre de voir. En attendant, ça ne me dérangeais pas que son regard soit rivé dans cette direction, car j'y étais habituer. À Moonlight, ce n'était pas rare les regards appréciateurs que les autres me lançaient. J'aimais bien.

Ça allait trop vite. Tellement que j'étais plonger là dedans sans savoir les pensées que l'ange avait derrière la tête. Mais j'aimais presque ça. J'avais peut-être des doutes, mais j'étais amoureuse de l'amour, et peut-être que ça me mènerait quelque part. Je me ferais peut-être tromper, berner, détourner, mais ça vallait le coup d'essayer.


-Je veux bien passer la nuit avec toi.
*Et au diable mes soeurs*


Et à ce moment, je sentis les lèvres de Ryu se plaquer contre les miennes, dans un baiser plus intense que les autres précédents. Nous passâmes quelques instents ainsi, si bien que j'oubliais que j'avais faim. J'avais envie de me retrouver seule avec lui pour poser mes questions et calmer mes certaines envies, mais j'allais me taire et être gentille jusqu'au moment ou j'allais enfin être seule avec lui.


-On devrait aller manger, je crois...

En effet, l'odeur agréable de plats frais se faisait sentir jusqu'ici, même si ma faim avait totalement disparut. Être gentille impliquait aussi le tirer jusqu'à la salle à manger, et ainsi je me levai, pris sa main et l'entraina à travers la maison.

-Ça a l'air bon! dis-je, tout bonnement

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Mer 29 Fév 2012 - 21:40

A ma grande surprise, Tatiana accepta mon invitation et je lui fis un sourire en guise de remerciement . J'avais déjà hâte d'être à cette nuit pour enfin revivre la si bonne sensation qu'était le fait d'avoir quelqu'un dans ses bras la nuit. De plus la nuit semblait intéressante puisque la jeune ange répondait avec envie à mon baiser, ce qui me donna quelques idées mal placées certes, mais cela restait des idées. J'ouvris un œil pendant le baiser et vit ma sœur nous regarder à travers la porte de la cuisine, je lui fis un clin d’œil et elle soupira, lasse de me voir si indigne et sans gêne. Elle repartit ensuite dans la cuisine, me laissant tranquille avec Tatiana . Celle-ci se décala doucement de moi et m'avoua qu'on devrait aller manger. J’acquiesçai à sa remarque mais je restai dans le canapé à ses côtés, pour pouvoir sentir la chaleur de son corps contre le mien.

Cependant, l'odeur des bons petits plats que nous avait mijoté Kaïri venait à mes oreilles et mon ventre ne pouvait plus s'empêcher de crier famine. Je soufflai, n'ayant pas la moindre envie de me lever, mais bon ma petite soeur serait vexée si je n'allais pas à table avec la simple excuse de vouloir passer un peu de temps avec Tatiana. Et puis en plus d'être vexée elle serait jalouse et en colère, et ces temps-ci elle était beaucoup trop susceptible pour que je la laisse s'énerver contre moi. Ma nouvelle petite amie se leva et me traîna jusqu'à la salle à manger qui contenait juste une petite table avec cinq ou six chaises autour. Je lui tirai une chaise pour qu'elle puisse s'asseoir et allait dans la cuisine pour aider ma soeur à apporter les couverts et les plats. Je posai le tout sur la table et tirai une nouvelle fois une chaise pour que ma petite soeur puisse s'asseoir à son tour. Je m'installai devant les deux jeunes femmes qui se retrouvaient donc côte à côte. Kaïri me fusilla du regard, elle n'aimait pas Tatiana, je le savais . Ma soeur se tourna vers ma petite amie et posai un regard dédaigneux sur elle, je lui donnai un petit coup dans les jambes pour lui dire d'arrêter mais elle continua. Je soupirai, ma soeur ne changerait donc jamais, elle était comme moi jalouse comme pas deux . Elle avait peur que Tatiana prenne sa place, certes, mais aussi celle qu'occupait Haruka dans mon coeur avant et même toujours maintenant.


- Dis moi Tatiana, tu fais quoi comme métier? Parce que à ton âge tu dois bien travailler non? demanda ma petite soeur d'un ton hypocrite.

Elle m'adressa ensuite un sourire complètement surfait et je me lamentai en baissant la tête. Kaïri pouvait user de tous les moyens pour faire craquer Tatiana, et là elle venait de s'attaquer à la différence d'âge notable entre moi et la belle ange blonde.

- Petite soeur, je n'ai pas de travail alors garde tes réflexions.

- Ce n'était pas une réflexion, juste une question, parce que si jamais tu dois vivre avec elle un jour il faut bien qu'elle gagne sa vie elle aussi non? Juste au cas où tu la laisserai tomber.
- Kaïri ...


Bien que j'étais de nature très patiente, ma petite soeur arrivait à me sortir de mes gonds en quelques instants. Cependant, je soupirai une deuxième fois, essayant de me mettre à la place de ma petite soeur et comprenant que c'était loin d'être facile. Je n'avais pas non plus été très doux avec Nero quand j'avais appris la relation qu'il entretenait avec ma petite soeur. Mais ce n'était pas la même chose puisque le cher petit ami de ma petite soeur était un démon, une race infecte qui ne faisait que du mal aux autres, Kaïri était bien placée pour le savoir. Je relevai la tête et plongeai mon regard indigo dans celui vert de ma nouvelle petite amie en attendant la suite qui ne tarda pas à venir.


- Au faite Tatiana, il faut que tu sois au courant de tout ce qui se passe ici. Alors pour commencer je sors avec un des frères Rasphodos, expliqua ma soeur d'un ton médisant. Alors ne t'amuse pas à te permettre n'importe quoi ici, il serait dommage qu'on te porte disparue pour si peu.

Je me demandai bien pourquoi Kaïri disait tout ça, ce n'était pas pour rien qu'elle avouait à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas qu'elle était en couple avec Nero. Non ma soeur me cachait quelque chose, et je ne tarderai pas à le savoir. Elle pouvait se montrer très méchante, malheureusement je me doutai que Tatiana en ferait les frais ce midi . Je commençai cependant à me servir, ainsi que les deux jeunes femmes en ma compagnie. Ma petite soeur me gratifia d'un sourire véritable, celui que j'aimais voir sur ces lèvres, je lui rendis tout en lui serrant la main chaleureusement. Ce n'était peut-être pas la main de la bonne personne que je serrais, mais j'aimais ma soeur plus que tout, et je ne changerai pour rien au monde.


Dernière édition par Ryu Kumiko le Sam 14 Juil 2012 - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana Manuelle
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Dragon
Messages : 63
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 29
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Mer 25 Avr 2012 - 4:08

Lorsque nous arrivâmes dans la cuisine et que les plats nous fûmes servits, je leur fit honneur, tout en restant polie et digne comme je savais si bien le faire. Cette fille ne m'aimait pas, je le savais et le sentait. Mais pour tout dire, je ne m'en préoccupais guère. Je pouvais décider de me faire aimer à tout moment, et avec le plis de discrétion possible, en plus. J'entendis la jeune fille me demander si je travaillais, et je retins un éclat de rire.

-Travailler? Je n'en ai vraiment pas besoin, j'habite un manoir avec deux de mes soeur et deux autres anges. On suffit à nos besoin par nous même.

Puis la jeune fille décida de m'expliquer ce qui en était de la vie familiale dans cette maison et j'appris qu'elle sortait avec un Rasphodos, et ce nom me disait quelque chose, sans vraiment plus. Elle me menaça alors, ce qui m'écrit un peu rire. J'étais l'esprit du vent, je ne pouvais pas me faire enlever aussi facilement.
Mais tant pis, je resterai digne devant cette fille. Je n'avais rien à lui prouver, elle ne changeait pas grand chose dans ma vie. De plus, je pouvais faire en sorte qu'elle m'apprécie à tout moment, alors je n'avais vraiment rien à craindre.


-Jamais je n'auserais.

Après quelques réflexions, je décidais d'agir un peu. J'étais tannée de ce comportement plutôt dégradant. J'envoyais alors une onde appaisante dans la pièce ainsi que la perception dirigée vers la jeune fille que j'étais quelqu'un de bien. Ce que j'aimais de ce pouvoir, c'est que ceux touchés ne se rendaient compte de rien.
Le diner passa et j'envoyais de temps à autre des vagues d'apaisement dans la pièce, pour m'assurer que tout allait bien.
Lorsque nous eûme fini de manger, je desservis la table en bonne invitée et décidais d'attendre de voir ce que Ryu ferait bien de moi. J'avais des idées plein la tête, mais j'avais envie de me laisser faire.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   Mar 1 Mai 2012 - 16:09

Mon regard passa de Kaïri à Tatiana, plus le temps passait plus la situation m'amusait. Bien qu'au début j'avais été réticent face au peu de sympathie dont faisait preuve ma petite soeur face à ma nouvelle petite amie. Kaïri se retourna, pris une photo et me la donna face contre la table. Je la pris, et fit un sourire en voyant la personne sur la photo. Je caressai du pouce la chevelure brune de la personne . Ma petite soeur me fit un petit sourire triste et une conversation mentale commença. Si nous ne parlions pas de vive voix, c'était seulement parce que nous avions un secret que peu de gens connaissais, en plus du fait que Kaïri sortait avec un Rasphodos bien sur. Mon regard indigo se posa sur Tatiana et je me mis à regretter de lui avoir fait croire à des choses impossibles.

* Petite soeur, dans quel merdier je me suis foutu encore?*

* Fallait pas faire de conneries en lui disant que tu l'aimes. Idiot !*
* Hey j'te permet pas, bon aides moi et je serais plus gentil avec Nero.*
* Comme si j'allais te croire, mais bon j'suis d'accord je vais t'aider. Mais Haru reste tabou.*

J’acquiesçai d'un coup de la tête et fit comme si de rien n'était . Je reposai la photo sur la table, et mangeai avec entrain ce que ma petite soeur avait préparé. Comme d'habitude c'était délicieux et je me demandai comment elle avait fait pour apprendre aussi vite à cuisiner. Elle qui ne savait rien faire de ses dix doigts avant de partir de la maison faisait maintenant le ménage, la cuisine et toutes les taches que incombaient le rôle de maîtresse de maison. Comme quoi, ne plus être servit vingt-quatre heures sur vingt-quatre avait du bon.

Mon intention se reporta sur Tatiana quand celle-ci répondit à la question de ma petite soeur en lui avouant qu'elle habitait avec ses sœurs dans un manoir et qu'elle n'avait pas besoin de travailler. J'haussai un sourcil à cette remarque, puisque ma petite soeur et moi avions nous-même des bonnes économies à la banque, mais cela ne m'empêchait pas de travailler quand même. J'avais très récemment trouvé un petit job à mi-temps en tant que serveur dans un des restaurants de la ville. Je gonflai ainsi notre compte en banque en travaillant une semaine sur deux. Ma petite soeur avait été très étonnée quand je lui avais annoncé la nouvelle puis avait trouver que c'était une très belle prise de responsabilité de ma part. Le reste du repas se passa sans encombres, bien que ma soeur rêvait de lancer quelques piques à Tatiana, je le sentais.

Une fois les assiettes vides Tatiana se leva pour commencer à les débarrasser mais je l'empêchais bien vite, une invitée ne se devait pas de faire les corvées. Je lui pris les assiettes et les couverts des mains et les apportais moi-même à la cuisine tandis que ma soeur faisait de même pour les plats. Les plats sales mis dans le lave vaisselle je rejoignit Tatiana dans le salon et vit que Kaïri me suivait. Un fin sourire s'afficha sur mon visage, elle n'allait pas nous lâcher de si tôt.


- Dis moi petite soeur, tu ne comptes pas nous laisser seuls c'est ça?

- Et bien non. Pourquoi ma présence vous dérange?
- Non pas du tout. Ca vous dit d'aller au lac faire une petite baignade? Il fait chaud et le temps est idéal pour se baiger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le déjeuner à la maison [PV : Tatiana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Centre ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: