AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une envie de se défouler ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Une envie de se défouler ...   Dim 15 Mai 2011 - 22:23

Moonlight était ma ville, mon paradis et mon enfer, depuis toujours, et je n'avais l'intention de la quitter pour rien au monde. Je m'étais longtemps sentie seule, c'est vrai, mais aujourd'hui, je n'avais qu'une seule personne dans ma vie, et cette personne me suffisait pour continuer de vivre, pour ne pas perdre l'espoir d'un jour, peut-être, retrouver ma soeur jumelle. En réalité, je ne m'étais jamais vraiment mise à sa recherche, persuadée qu'elle avait périt dans l'incendie qui avait ravagé notre village il y a de celà une dizaine d'années, mais quelque part au fond de moi, je croyais possible qu'elle ai pu en réchapper. C'était sûrement sans espoir, mais je préférais ne pas être trop pessimiste, sait-on jamais.

Aujourd'hui, et comme tous les autres jours depuis cette nuit fatidique et sanglante, je me trouvais dans la forêt, accompagnée de mon ami de toujours, celui qui m'avait retrouvée dans les montagnes de Moonlight et qui m'avait tiré de l'envie de mourir. Seulement, j'avais décidé de m'isoler totalement en cette matinée, tandis qu'il dormait encore sur la branche d'un arbre. En effet, j'avais décidé de ne pas retourner vivre dans un des nombreux villages elfiques, et de ne plus me mêlerà mon peuple. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'avais ressenti ce besoin de solitude. Je ne souhaitais rencontrer personne, sauf Ikuto. Je savais que j'aurais pu regretter beaucoup de chose en croisant le chemin d'elfes, et au fil des années, j'avais fini par vivre à part, même des autres créatures magiques.

A ce moment, j'étais donc en train de marcher tranquillement à travers la forêt luxuriante de Moonlight, croisant de temps à autres de petits animaux qui venaient me voir volontiers. Je devais leur inspirer confiance, avec ma connexion à la nature qui leur était apparente, et les voir bouger entre les arbres ou de buissons en buissons me faisait sourire. Un sourire que je n'affichai presque jamais, préférant laisser la place à une visage froid et distant, défait de tous les sentiments qui puissent exister, qu'ils soient bons ou mauvais. J'avais mit longtemps à me détacher de ma joie de vivre enfantine, mais aujourd'hui, elle était loin, et c'était comme si j'avais toujours agis de cette manière.

Je ne savais pas vraiment où j'allais comme ça, mais la sensation que je n'étais aps seule me tira de mes pensées, et mes sens se mirent tous en alerte. Je bondis dans un arbre, me disimmulant aux yeux de quiconque. Mon long manteau aux couleurs sombres m'aidait à me fondre à la nature, sans pourtant entraver mes mouvements, et je pu aisément voir qui approchait comme ça. Une jeune fille à la longue chevelure flaboyante ne tarda pas à faire son apparition, dévoilant une aura douce et bienveillante : une ange ou une sorcière surement. Je restai cachée ainsi, attendant de voir ce qu'elle pouvait bien faire ici, et qui sait, pour en faire peut-être ma prochaine proie ...

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Lun 16 Mai 2011 - 19:46

Étrangement je m'étais arrêtée, peut-être même assoupis un moment, difficile de justifier mon attitude. Enfin ... il est vrai que ces temps-ci j'était plus fatiguée que d'ordinaire, épuisée par les voyages, et aussi un peu par les pensées refoulées qui ne cessent de refaire surface. Marchant désormais dans cette forêt que je connaissais si peu, sur mes gardes, à l'affut du moindre bruit. Je m'était préparé à rudement me défendre en cas de nécessité, et avait emporté mon sabre avec moi, glissé sous mes vêtements pour le cacher. Peut-être étais-je trop craintive pour accepter qu'un endroit puisse être dépourvu du moindre danger, mais cette fois-ci, j'était certaine que quelque chose d'étrange allait croiser ma route, restait à savoir quoi ...

N'ayant au fond de moi aucunement envie que cet individu vienne à ma recontre je pressais le pas, promenant mon regard alentour pour m'assurer de ma sécurité, car je ne voulais pas infliger du mal à une personne par gratuité, si cette personne ne me cherchais pas de problème. J'avançais dans la pénobre, sur le bord du chemin où la lumière était cachée par le feuillage épais des arbres. La matinée claire ne l'était donc pas tant à mes yeux, mais mon élément fidèle produisait une sorte de lueur en moi, de manière à ce que je ne me sente pas mal, l'ombre me mettant dans mon plus pire état.

Ma famille avait disparu dans la pénombre, une nuit, et je ne m'y aventurais plus de peur de ne pas pouvoir en ressortir, définitivement éradiquée. C'est sur cette pensée qui me glaça le sang que je m'arrêtais une seconde fois, sentant une présence. Mon instinct me poussa à croire que c'était seulement un petit animal, rien de plus innofensif, pas de quoi s'inquiéter. Certes, je pouvais me raccrocher à ce maigre et ridicule espoir, mais ce fut des bruits de pas qui me mirent sérieusement le doute. Alors prête à sortir ma lame si le danger s'affichait je m'avaçais prudament vers la source du bruit.

Parvenu à quelques mètres du but, je cru pouvoir enfin apercevoir la source de ma soudaine panique, mais je vit seulement une étrange bosse sombre, une cape cachant quelqu'un sans doute, en pensant que la personne avait pu se cacher car elle avait elle même peur de moi je souriais, non pas que cela me fasse plaisir, c'était amusant pour moi qui avais cru l'individu froid et sait-on, avec de mauvaise intention. C'est donc certaine que je ne craignais rien que je décidais de m'approcher. Du bout des doigt je soulevais le tissu. Je vis une jeune elfe, de quelques années plus jeune que moi, aussi brune que ses prunelles, habillées de vêtement sombres.


- N'ayez craintes, qui que vous soyez je ne vous veux aucun mal, fis-je toujours en souriant légérement, puis je tendis la main à l'inconnue pour l'aider à se relever, je passais par là par hasard, j'ai sentis votre présence, et je suis venue jusqu'à vous.

Je mettais mes mains bien en évidence comme pour appuyer mes propos, et relevais la jeune elfe, elle m'inspirais confiance, j'espérais juste ne pas m'être trompé sur elle et ses intentions, un démon peut très bien se cacher sous l'apparence de l'être de la Nature ... Après réflexion je décidais de voir la suite des événement, un tendue, me préparant à tout hasard à sortir mon sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Lun 16 Mai 2011 - 21:46

La jeune femme qui m'était encore inconnue semblait avoir des sens affutés, un peu comme une elfe, mais son aura me montrait bien qu'elle n'appartenait pas du tout à la même race que moi. Certes, elle était pure, et bienveillante, mais pas elfique, et je me mis à penser sérieusement qu'elle ressemblait plus à une ange qu'à autre chose.
Cette dernière me repéra d'ailleurs assez rapidement, et voyant qu'elle me regardait, je m'étais laissée tomber sur le sol, au pied de l'arbre, accroupie pour atterir plus souplement. Cette jeune femme s'approcha de moi, tandis que la capuche de mon manteau recouvrant ma tête retombait en arrière avec une légère brise, dévoilant mes longs cheveux bruns foncés et les petites ailes d'anges de chaque côté de ma tête, puisque mes cornes n'apparaissaient que quand j'utilisais mes dons, en ce moment en repos au fond de moi. Ainsi, je me dévoilai sans vraiment le vouloir, plantant mon regard noisette dans les yeux dorés de cette jeune fille qui souriait, étrangement. Elle me tendit ses mains, comme pour me montrer qu'elle n'était pas armée, et après m'avoir dit qu'elle ne me voulait aucun mal, elle attrappa mes mains pour me relever, précisant qu'elle était là tout à fait par hasard.

Je restai incrédule quelques instants, me relevant donc avec son aide, mais alors que je réalisai le contact des mains de cette jeune fille sur les mienne, je m'écartai brusquement d'elle, reculant même d'un pas, tout en la fixant d'un regard obscur et presque rancunier. Les contacts avec les autres, cela faisait bien longtemps que j'y avait pas gouté, même d'aussi simples, sauf avec la seule personne que je voulais bien garder à mes côtés, et ça me rendait nerveuse. Je me sentis soudainement mal, face à cette inconnue pourtant et sûrement pleine de bonne volonté. Cependant, je ne m'en rendais pas compte, je ne voyais pas le bien qui pouvait exister, je ne pensait que mal, et j'avais l'impression qu'elle n'était pas nette. Après tout, une ange n'a pas autant de facilité à repérer un elfe d'ordinaire, alors pourquoi m'avait-elle directement vue ? Et surtout, pourquoi avait-elle fait ce pas vers moi, pour me relever ?


- Pourquoi tu fais ça ? Je ne te connais pas, lui dis-je simplement dans un ton des plus froids.

Je l'avais tutoyée, comme je le faisais avec tout le monde, alors qu'elle venait de me vouvoyer. Je ne trouvais d'ailleurs cela pas bien normal, puisqu'elle semblait même un peu plus âgée que mon apparence de seize ans, et vouvoyer quelqu'un de plus jeune était assez étrange, selon moi.
Mon regard était tellement fixe sur elle que je devais donner l'impression de la fusiller du regard. Il n'en était pourtant rien, je ne faisais que la toiser, bien que je le faisais de manière très distante et même malveillante. C'était comme si j'étais incapable de sourire, de resssentir de bonnes émotions, ou de lier un lien, même juste d'amitié, avec quelqu'un. C'était clair comme de l'eau de roche, elle ne me voulait aucun mal, et je ne pouvais pourtant pas m'emêcher d'être désagréable. J'ignorais si cette partie de moi viendrait à disparaitre un jour, mais pour l'heure, elle était bien présente ...

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Mar 17 Mai 2011 - 21:34

Un regard, il n'en fallu pas plus pour me destabiliser. Les yeux de la jolie elfe me fusillaient, j'en avait tout l'impression, et je sentait comme si les balles transperçaient mon corps à toute vitesse. Mon sourire jusque là bien présent baissa légèrement, mon visage parraissant soudainement un peu triste. En effet de nature aimable je ne pouvais pas comprendre que cette jeune elfe soit un individu dangereux ou en tout cas pas très sympathique, et j'avais l'habitude de transmettre une bonne énergie toute autour de moi, je savais par expérience qu'être triste n'était pas très agréable. Alors qu'elle me dévisageait légèrement, mon sang se glaça et j'eu presque l'envie de lâcher la main que je tenait amicalement, ce qui du sans doute surprendre l'inconnue. Mais oui, j'aimais aider les gens, les comprendre. Lorsqu'elle fut debout je reculais de quelques pas, et me rendit compte qu'elle faisait de même. A mon tour je la dévisageais un moment, distante pour ne pas la perturber.

Mais pour ma grande tristesse elle ne sembla pas s'adoucir par la suite, mon coeur fit un court arrêt durant lequel je suffoquais légèrement, deplus j'étais tendue, j'avais beaucoup de mal à reprendre un rytme de respiration normale. Lorsque j'y parvins je relevais la tête vers elle qui devais avoir remarqué la situation dans laquelle j'avais été un instant auparavent. Rien à faire elle ne semblait pas beaucoup m'apprécier, voir pas du tout. Elle n'avait sans doute pas l'habitude de rencontrer des personnes de mon genre, que seul le Bien préoccupe. Soit, je pouvais tout à fait comprendre, emmurée moi-même dans le silence avant de venir à Moonlight, mes parents me manquaient encore tellement. On pu croire que ce fut un effet de lumière mais mes yeux brillèrent soudain sur le point de laisser glisser une larme, que je retains tant bien que mal. En face de l'elfe, je serrais les poingts sans lui vouloir aucun mal, mais la tension trop grande me faisais un peu paniquer. Une question à laquelle je m'étais préparée s'extirpa froidement de la bouche de la jeune elfe, et je serrais les poingts encore un peu plus fort.


- Et bien, juste ... pour être gentille ... j'étirais mes lèvres en un sourire qui avait disparu, moi non plus je ne te connais pas, mais je n'ai pas non plus l'intention de te faire du mal, sache-le !

Le tutoiment m'étais apparu comme ça. Je l'avais vouvoyée la première fois, mais cette manière de lui parler avait du la déranger comme il se voyait bien que j'étais plus âgée qu'elle. A vrai dire elle paraissait seize ans, moi un an de plus que le mien. Donc voilà pourquoi la vouvoyer me dérangeait maintenant que je voyais que c'était la même chose pour elle.

La jolie elfe semblait plongée dans ses pensées et je n'osais la déranger par politesse. J'en profitais moi aussi pour rappeler plusieurs souvenirs agréables à ma mémoire qui semblait fixée sur les mauvais. J'agittais la main, comme si ils étaient matériels et que je cherchais à les chasser. Soudain je repris tout mon sérieux et mon sourire disparu entièrement, laissant place à un visage neutre, sans aucunes expression visibles. Je prenais alors la parole à demi-tournée dos à la jolie elfe.


- Bon écoute, je ne tiens pas rester ici juste pour te déranger, je ne veux pas troubler de beaux instants, donc si ma présence t'ennuis, je m'en vais.

Je tournais maintenant complétement le dos à l'elfe. J'attendais qu'elle me dise quelque chose, le moindre mot aurais pu avoir un effet sur moi en cette situation. Certes ma remière intention avait été de la rassurer, et moi-même par la même occasion, mais là je ne voulais pas m'emporter sur des chemins trop innutiles pour les emprunter. La géner me dérangait et je ne tenais donc pas à le faire, pour elle et pour moi. Je restais immobile un moment puis commençais à partir d'un pas lent et léger toute fois ...
Revenir en haut Aller en bas
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Mer 18 Mai 2011 - 23:01

Je ne parvenais décidemment pas à comprendre ce que pouvais bien me vouloir cette fille, et ce, même par gentillesse, comme elle voulait bien me le laisser entendre. J'avais parfaitement remarqué la sorte de malaise qu'elle était en train de ressentir, puisque ses poings s'étaient soudainement serrés devant ma réaction. Je me méfiais déjà d'ordinaire de tout le monde, mais là, j'étais encore plus attentive aux moindre sdétails qui pourraient me révéler des choses sur cette jeune fille. D'ailleurs, cette denrière m'affirma qu'elle ne me voulait aucun mal, bien qu'elle ne me connaissait pas, et s'était mise à me tutoyer.

*Elle est très nerveuse, c'est bizarre ...*

A vrai dire, je l'étais également un peu, comme à chaque fois que je pouvais me retrouver nez à nez avec un inconnu, à la différence que moi, je ne montrais absolument aucun de mes sentiments, surtout pas s'ils dévoilaient mes faiblesses. C'est après quelques secondes, durant lesquelles je m'étais un peu perdue dans mes pensées, que j'entendis à nouveau la voix de la jeune femme. Je n'avais pas répondu à sa première phrase, et elle avait dû en conclure qu'elle m'ennuyait. De ce fait, elle se tourna à moitié, m'informant qu'elle ne resterait pas là si elle me dérangeait, et alors qu'elle me tournait complètement le dos, un long soupir s'échappa de ma gorge.


- Je ne vois simplement pas quel est le but d'aborder des gens de cette manière. Nous ne nous connaissons pas, et tu sembles déjà me faire confiance, déclarai-je tandis qu'elle commençait à s'éloigner.

La jeune fille s'arrêterai sûrement en m'entendant, puisqu'elle ne voulait s'en aller que si, d'après ce que j'avais compris, je l'ignorais. Ce n'était pas vraiment que j'avais envie de parler avec elle, mais quelque part, le fait qu'elle se refroidisse de cette manière, j'avais eu l'impression de me voir un court instant, et je me disais ainsi qu'il était possible de passer d'un état souriant à un état froid en une seconde, sans difficulté apparente. Cela me serait certainement utile ...
Je m'avançai alors de ma démarche féline et pourtant naturelle vers cette jeune inconnue, me plaçant rapidement devant elle, comme pour l'empêcher d'aller plus loin, et à nouveau, je plantai mon regard d'ébène dans ses yeux d'or.


- C'est imprudent, lâchai-je simplement.

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Jeu 19 Mai 2011 - 21:51

Comme quoi, certaines habitudes parfois, il vaut mieux les perdre. Durant les onze longues années passée sans aucune famille je m'étais accrochées à mes principes, et m'étais juré également de toujours vouloir faire le Bien. Tâche aisée lorsque la personne en face de vous est encline à l'être elle aussi, l'elfe semblait tout sauf d'accord, ce qui me refroidit quelque peu. D'ailleurs, d'après ses dires, elle ne voyait même pas quelle raison j'avais d'être gentille avec elle, et deplus me reprochait presque de lui faire confiance, alors que nous ne connaissions pas. Je réfléchis un instant, me mettant en garde moi même de ce que j'aillai faire.

- Écoute je vais bien commencer les choses : je m'appelle Seito, et je pense que tu as pu le deviner je suis une ange, et pour un peu plus de précision : un ange du feu, déclarais-je impassible

J'espérais tout au fond de moi que la jeune elfe cesserais de me demander le but de chacune de mes manoeuvre, soit, j'étais peu être un peu compliquées au premier abord, mais en fouinant un peu plus il était facile de me comprendre.

Je ne m'étais pas retournée d'un seul milimètre, et je ne comptais d'ailleurs pas le faire. Mais soudain je fis volte-face et me plaçais devant l'inconnue.

De longues minutes suivirent où je tentais de comprendre moi-même l'elfe, mais c'était une pratique risquée, et très compliquée, étant donné qu'elle cachait bien ses émotions, et que malgrès l'air un peu nostalgique qu'elle avait prit la première fois qu'elle m'avait vu, j'avais du mal à me croire moi même à propos de ce souvenir tellement il semblait disparu.

J'haussais les épaules et souriai un court instant. Je prennais confiance en moi mais aussi en elle.


-Peut-être, fis-je un peu hésitante, mais je n'en sais rien moi même, pour tout te dire je ne suis encore jamais venue ici, et la seule personne que je connaisse pour l'instant, c'est toi, alors, si l'on faisait un bout de chemin ensemble, on aurait peut-être l'occasion de faire plus ample connaissance?

J'étais presque sûre qu'elle refuserait, mais je ne pouvais après tout pas voir le futur, donc je préférais poser une question. Mes poings se desserèrent, je me détendis, en attente de sa réponse. Ma mémoire me jouait des tours, et je passais du passé au présent, avec le sentiment de me trouver à chaque fois que j'étais dans l'un, dans l'autre, en plein coeur d'un de mes rêves. J'avais peine à tenir debout et je sentais mes jambes pliées sous un poid invisble. Mon coeur rata un battement, je tournais de l'oeil. Impossible pour moi à ce moment de savoir ce qui se passait alentour. Il ne s'écoula pas plus d'une minute avant que je tombe à terre, perdant tout contact entre chaque élément de mon corps, je ne pouvais plus penser. Alors que je sentais mon dos heurter lourdement le sol, avec une douleur plus que ressentie, puis me vue se troubla.

Mon état par la suite fut des plus étranges. Je voyait à peine ce qui m'arrivait, suffisemment pour distinguer des formes. Je pouvais entendre les paroles, vagues et résonnantes, provoquant une atroce douleur dans mon crâne. Mais je ne pouvais répondre, bouger, agir, j'eu alors l'impression que la vie me quittait, dans la douleur de longues heures avant que mon corps quitte définitivement la terre ferme. Je fermais les yeux, tentant de faire glisser une larme sur ma joue, une seule, pour que l'elfe qui devait déjà être en alerte comprenne ma détresse. C'est à ce moment où j'avais le plus de mal à réaliser la fin de ma vie, dix-neuf ans de tristesse et de solitude, de détresse. Jusque là je m'étais complétement moquée de mourir, maintenant ou demain, ou dans quinze, vingt, ou cent ans, mais maintenant qu'enfin je me sentais libre et heureuse, c'est maintenant que la Grande Dame venait me prendre, j'espérais juste que l'elfe réagirais, je ne la pensais pas assez froide pour refuser de m'aider. Aussi, sans même le vouloir ou m'en rendre compte, je plongeais dans un profond sommeil, dont je ne voyais désespérément pas le bout ...
Revenir en haut Aller en bas
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Sam 21 Mai 2011 - 2:02

La jeune femme à la longue chevelure flamboyante conserva son air à présent froid et impassible, et décida de se présenter à moi, sous le nom de Seito, voulant apparement bien commencer les choses, comme elle le disait. Elle me conforta également dans l'idée qu'elle était une ange, en précisant qu'elle possédait un pouvoir de feu, et j'ancrai ce détail dans un coin de mon esprit. Connaître les forces des personnes qui m'entouraient ne pouvait être que bénéfique.
Un long silence s'installa ensuite, durant lequel je décidai de ne rien dire non plus. Je n'allai pas me présenter à elle, du-moins, pas pour le moment. Je préférais attendre d'être bien plus en confiance pour cela. D'ailleurs, lorsqu'elle entendis ma remarque au sujet de son imprudence, la jeune ange reprit la parole et m'expliqua que c'était le premier jour qu'elle était à Moonlight et que j'étais la seule personne qu'elle avait rencontrée pour le moment.

*Il a fallut que ça tombe sur moi ...* soupirai-je intérieurement.

C'est la suite de sa phrase qui m'interpela un peu plus, puisque Seito me demanda si je voulais faire un bout de chemin avec elle, histoire que nous fassions plus ample connaissance. Je retins difficilement un petit rire sarcastique, mais il resta en moi. Finalement, je ne voulais pas me montrer méchante avec cette fille. Elle ne me voulais rien de mal, je commençai à en être persuadée, alors pourquoi ne pas essayer ...
La jeune fille au regard dorée se détendit, je pu le voir car ses poings se relâchaient et tout son corps semblait redevenir souple et défait de toute colère. Je laissai passer quelques secondes, jusqu'à commencer à lui répondre :


- Si tu marches dans la forêt, je ne vois pas où est le probl...

Seulement, je ne pu terminer ma phrase que la jeune ange s'écroulait soudainement sur le sol, inconsciente. Ne comprenant pas pourquoi elle était prise si subitement d'une telle faiblesse, je me précipitai à ses côtés, m'agenouillant sur l'herbe fraiche et douce, qui avait heureusement amortie la chute de Seito,ne provoquant, au pire, qu'un hématome dans son dos. Pour m'assurer qu'elle n'avait rien de très grave, je posai une main sur son front, tout en fermant les yeux, et je pu sentir son énergie vitale et magique. Je sentais encore la chaleur de son feu et de son corps, mais malheureusement, son corps était en train de refroidir.

*Ce n'est pas normal ...*

Alertée par la situation et ayant bien heureusement des connaissances en médecine grâce à ma condition d'elfe, je décidai d'aider cette jeune fille. Je n'allai pas la laisser mourir là, alors qu'elle était la première à venir me parler et à être gentille avec moi, sans raison particulière. De plus, je voulais savoir quel était ce mal qui la rongeait, puisqu'en voyant une larme rouler sur sa joue, je pu comprendre qu'elle souffrait effectivement. Son souffle était saccadé et le resta pendant un long moment, jusqu'à ce qu'il se calme, comme si elle s'endormait.
Elle n'avait aucune plaie ouverte, et mes connaissances en médecine elfique me permettaient seulement de guerrir les blessures de cette sorte. Ainsi, la maîtrise des plantes ne me serviraient à rien pour l'instant. Il y avait cependant une chose que je pouvais faire, grâce à l'esprit de la Nature. De cette manière, je fermai mes yeux noisettes pour me concentrer sur mes pouvoirs, et après seulement quelques secondes, mon corps s'entoura d'une Aura verte foncée. Cette même Aura, comme j'avais encore ma main sur le front de la jeune ange, se transmit à elle et elle fut entourée de ma magie. L'esprit de la Nature fut invoqué, et il lui communiqua l'énergie nécessaire à soutenir son coeur et à ce qu'elle se réveille rapidement.


- Allez Seito, tu peux te réveiller, ne baisse pas les bras ... murmurai-je alors, persuadée que la jeune fille pouvait m'entendre, même dans son inconscience.

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Sam 21 Mai 2011 - 14:01

Mon regard se voila, je tentais de fermer les yeux, mais je n'avais plus aucuns pouvoirs sur moi-même, mes bras, mes jambes, ma tête, tout mon corps refusait de répondre et je commençais à penser que la fin était proche pour moi. Un instant je pu penser, mais rien d'autre, on raconte que ceux qui meurent voient leur vie défiler à toute vitesse, c'est que qui m'arrivait. Je revivais avec horreur chaque moindre secondes de mon éxistence n'en étant que plus triste et presque dégoutée. Je voyais encore, ma mère et mon père disparaitre l'un après l'autre, me laissant seule, comme aujourd'hui, où cette fois c'était à mon tour de partir. Le contrôle sur moi-même déjà, diminué, jusqu'à s'atténuer complétement, s'éteindre. Seule me restait la vue, et la pensée, l'ouïe sans pouvoir répondre à aucune paroles, je me croyais dans un cauchemar.

*Que je me réveille, que je vive ...* Me lamentais-je en faisant glisser les perles salées, les unes après les autres, le long de mon visage

C'était horrible, interminable, je n'en pouvais plus. Ma mère me disait qu'une bataille telle qu'elle soit n'était jamais innutile «Bats-toi jusqu'à ton dernier souffle pour qu'il arrive le plus tard possible» me disait-elle. Aujourd'hui seulement je comprennais le sens de ses paroles, mais à quoi bon, cette fois, c'était vraiment terminé.

La détresse s'empara de plus en plus de mon coeur, et je voulu crier, m'éfondrée si cela était encore possible, mais mes membres ne répondaient plus, je perdais tout contact avec la vie réelle autour de mon corps étendu. L'espoir me quitta, rien ne me retenait plus à la vie. Rien sauf ...

Un souffle chaud contre ma tête, une personne était agenouillée à mes côtés, la main sur mon front. L'elfe ? J'eu envie de sourire, de rire, de crier, sans rien pouvoir faire, et c'est ce manque de réaction qui me ramena à la réalité : j'était entrain de mourrir. Elle avait commencé par vouloir me répondre, mais finalement mon corps s'était écroulé avant qu'elle puisse terminer, et bien innutile de toute manière était le fait qu'elle termine si je mourrais ...


Combien de temps restais-je ainsi innerte ? Je ne savais pas. Un murmure parvint à mes oreilles : l'elfe me parlais, elle était près de moi et me disais de ne pas perdre espoir, comme ma mère. Je devais me battre, me concentrant le fit jaillir toutes une cage de flamme autour de mon corps. Soudain je sentis éclater les chaînes qui freinaient tout mes mouvement, enfin, je souriais.

Une larme de joie glissa sur ma joie, et je priait pour que ce soit la dernière. Je levais la main vers son visage et tournais le mien vers elle. Je posais mes coudes à terre, mes mains en appuis pour essayer de me remettre debout. Mon corps de releva légèrement, mais pas assez, et sans parvenir à me retenir je retombait lourdement à terre. Voulant la rassurer au sujet de mon état, je dis d'une hésitante et entrecoupées de reprise de respirations.


Je ... Je crois que ... ça va mieux je pense ..., je souriais pour montrer le sens à mes paroles et tentais une seconde fois de me remettre sur pied sans y parvenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Sam 21 Mai 2011 - 23:44

A part transmettre un peu dénergie à la jeune ange, j'étais bien impuissante face à ce qu'il était en train de se passer. J'ignorais totalement pourquoi elle s'était écroulée aussi soudainement, et j'avais bien l'intention de comprendre pourquoi, une fois qu'elle serait de nouveau sur pied. Seulement, de ce que je pouvais voir et sentir, elle n'était pas prête de guerir. De chaudes larmes coulaient sur ses joues, elle tremblait de tout son corps, mais elle ne parvenais pas encore à parler. Elle souffrait beaucoup, c'était indéniable, et j'avais mal pour elle. Oui, bien que je n'en sois pas consciente, je compatissais.

Tout à coup, la chaleur monta autour de nous, et des flammes jaillirent du sol, venant de nulle part, et étrangement, elles ne brulaient pas le sol. Dans le même temps, un fin sourire apparu sur le visage de Seito, et je fis le rapprochement avec son pouvoir de feu. Elle laissa encore couler une larme, puis fini par ouvrir completement ses yeux, me regardant. Elle semblait apaisée maintenant, et releva une main vers moi, mais la laissa retomber. Elle tenta ensuite de se relever, s'aidant de ses avant-bras, mais elle n'avait plus de force. De ce fait, alors qu'elle réessayait de se redresser, je passai une main dans son dos pour la soutenir et qu'elle puisse rester au moins assise.

Sa voix se fit enfin entendre, bien qu'hésitante, mais je pouvais comprendre : elle reprenait son souffle en même temps. Ainsi, elle affirma penser qu'elle allait mieux, en souriant toujours, mais je voyais très bien qu'elle était encore très faible. Cependant, je ne me voyais pas le lui dire. Elle avait dû avoir très peur, et devait être contente de se voir encore en éveil, après s'être écroulé comme ça. Aussi, j'hochai doucement la tête, comme acquiessant ce qu'elle disait, sans pour autant sourire aussi. Mon visage restait encore froid, je n'étais pas suffisament prête à changer d'expression.


- Tu t'es finalement réveillée ... Est ce que tu sais pourquoi tu as eu cette espèce de crise ? lui demandai-je.

J'étais très curieuse de savoir si elle était au courant de quelque chose. Si ça se trouvait, elle était déjà malade, ou alors avait-elle été empoisonnée, ou quelque chose dans le genre. A vrai dire, j'avais pleins d'idées et de scénarios impossibles qui me trottaient dans la tête. C'était sûrement mon côté sadique qui prenait le dessus dans un moment pareil, et je pestai contre moi même. Parfois, on n'est vraiment pas fier de ce que l'on est ...

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Mer 25 Mai 2011 - 14:10

Après plusieurs temps d'inconcience, je sortais enfin de cette phase terrible dont j'avais cru ne jamais échapper. Tout ceci me parraîssait maintenant à mille lieux de moi, peu à peu je reprenais le contrôle de mon corps. Je me sentais beaucoup mieux qu'il y a encore quelques secondes, ma main passa sur mon front et l'essuya de toute les perles de chaleur qui m'avais prises lors de cette effusion de feu jaillant du sol autour de nous. Effectivement j'avais pris sur mes dernière force pour gérer mon pouvoir, et ainsi me redonner le courage de rester en vie, et de m'éveiller.

Jusque là se succédèrent mes tentatives de me relever, en vain, jusqu'au moment où je sentis quelque chose dans mon dos qui me permit de me redresser un peu plus. Elle parla. Mes membres certes encore moindrement endoloris ne l'étaient cependant pas plus que mon cerveau, retourné et désorirenté par tout ces événements. Cependant, je luttais pour qu'il de remette à fonctionner normalement, et je pus donc comprendre qu'elle me demandait, après un constat de mon éveil, si j'avais la connaissance de la raison de mon soudain malaise. Mon regard fit un quelque seconde un rapide état des lieux, je me rassurais en voyant que je n'avais pas bougé de la forêt.

Je me demandais moi même parfois si j'étais en état de savoir ce qui m'arrivais assez fréquemment, mais en vain. Je ne savais pas pourquoi, et une sorte de perte de mémoire me prenais de cours à mon réveil, m'interdisant de me rappelais ce qui s'était passé. Et pourtant je me forçais à maintenir mon cerveau en "veille", de sorte qu'il n'oubli que partiellement, et à chaque fois j'échouais. Mon coeur fit un bond dans mon poitrine et je reprit difficilement une respiration normale.


- Non, pas vraiment, cela fait plusieurs semaines maintenant que ça me prend, et le plus souvent il est très dur de me calmer ...

Si un jour j'y arrivais, elle serait le première tenu au courant, après moi bien évidemment. Le temps passait si vite que déjà je me rendais compte soudain que les heures s'étaient écoulées, les unes après les autres. Je fixais mes yeux dorés dans les yeux noisettes de l'elfe, son visage toujours aussi froid me tira une légère grimace, j'avais du mal à me rendre compte qu'elle était gentille, sans vouloir le paraitre, qui ferait une telle chose ? C'est décidemment dépourvu de tout sens, tout comme l'individu incompréhensible qui me faisait face ...
Revenir en haut Aller en bas
Xecty Luinil
Mage respectable
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 122
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 21
Localisation : ah nín nibin meidh ~
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 100 ans elfiques, 16 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   Sam 28 Mai 2011 - 23:34

Tout autour de nous, les flammes avaient fini par s'estomper peu à peu, tandis que la jeune ange reprenait ses esprits et le contrôle d'elle-même. Puis après quelques secondes, durant lesquelles elle s'efforça de se calmer, elle me répondit enfin qu'elle avait ces crises depuis plusieurs semaines, qu'elle n'en connaissait pas la cause et qu'elle avait beaucoup de difficultés à les calmer. Je trouvai cette situation de plus en plus problématique, autant pour elle que pour moi, mais je fis aucune remarque à ce sujet, restant froide comme à l'habitude, bien que la méfiance que j'avais pu ressentir plus tôt s'était calmée considérablement.

*Si c'est si violent à chaque fois, elle a interêt à ne pas se retrouver seule ...*

Et à cette pensée, je compris que cette jeune fille allait peut-être me demander de l'accompagner en ville ou je ne savais où ... Ce qui ne m'arrangeait pas du tout. Bon, d'accord, je commençais à la voir comme une potentielle alliée, et je ne craignais plus qu'elle m'attaque, mais je n'en voulais pas plus. Pas question de me lier à elle, même seulement d'amitié ...
Je repris bien vite le cours de mes pensées, me refusant de songer à de telles choses pour me concentrer sur le présent, et le fait était que Seito n'était pas au meilleur de sa forme. D'ailleurs, je remarquai à peine qu'elle me regardait dans les yeux depuis un moment, et je penchai légèrement ma tête sur le côté.


- Tu me le dis, quand tu te sens de te tenir toute seule, lui dis-je dans une voix adoucie.

Je commençai sérieusement à me demander comment j'avais fais pour me retrouver dans une histoire pareille. Moi qui d'habitude me faisais discrète et solitaire, voilà que je venais de sauver la vie d'une jeune femme inconnue et que je l'aidais à tenir un peu en place parce qu'elle était affaiblie. Vraiment, je ne serais pas descendue de ma branche si j'avais su ça plus tôt ...



[Désolée si c'est court, mais je sais vraiment pas quoi faire de plus ><]

~~~~~~~~~~~~
¤ RP en cours : Remember ~ Une petite soirée en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une envie de se défouler ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une envie de se défouler ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: