AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Lun 18 Avr 2011 - 21:16

Alors que je continuai de fixer mon cher et tendre, les larmes aux yeux face au comportement de mon frère, le beau démon se leva et attrapa mon frère par le col tout en lui disant que celui qui me blessait le plus était Ryu et non lui. Je regardai la scène, appeurée par ce qui pourrait arriver. Cependant, rien ne se passa et mon cher et tendre ne leva pas plus la main sur mon grand frère, ce qui me fit quand même pousser un soupire de soulagement. Avant que mon frère et moi n'ayons pu dire quelque chose, Nero me prit par la main et m'entraina jusqu'à la porte d'entrée où il avoua à Ryu que nous allions nous marier et que nous reviendrons quand il sera calmé.

* Si il se calme un jour*

Après ces mots, mon petit ami ouvrit la porte et commença à marcher rapidement dans la rue, beaucoup trop vite pour moi vu que j'avais du mal à suivre le rythme. Après avoir marcher ainsi pendant plusieurs minutes, Nero se stoppa brusquement et je m'arrêtai juste à temps pour ne pas lui foncer dedans, je repris doucement mon souffle et posai mon regard sur lui. Je posai une main sur sa joue, tout en lui souriant tendrement tandis qu'il me disait que c'était en grande partie de sa faute si ça s'était fini comme ça.

- Bien sûr que non mon amour, je suis toute aussi fautive que toi et sur ce coup-là, mon frère a dépasser les bornes. Ne t'en veux pas pour ça s'il te plait.

Je posai mes doigts sous son menton pour lui faire relever la tête vers moi, je n'aimais pas le voir dans un tel état, surtout que ce n'était pas en grande partie de sa faute comme il le disait. Si je le pouvais je ferais en sorte de ne jamais le voir comme ça, mais malheureusement pour moi ce n'était pas dans mes capacités. Je me mis à le fixer amoureusement et je déposai un léger baiser sur ses lèvres.

- Je n'ai pas envie que ce moment gâche notre belle journée tu veux?

Je tournai mon regard vers l'endroit où nous nous trouvions et je remarquai que nous étions encore dans les grands lotissements de la ville. C'est seulement à ce moment que je me demandai où j'allais dormir ce soir, puisque je ne pouvais pas rentré chez moi , et aller dans la rue de l'Ombre ne me plaisait pas, même avec Nero à mes côtés. Mes sourcils se froncèrent un peu, puis mes yeux se posèrent sur le seul hotel que possèdait la ville, cependant je n'avais pas envie d'y aller puisque j'avais des mauvais souvenirs là-bas, des souvenirs concernant le frère de mon cher et tendre. Je n'avais pas jugé utile de mettre au courant Nero de ce qui s'était passé avec Noctis, après tout, il ne s'était rien passé de grave.

Je levai ensuite la tête vers mon cher et tendre et lui adressai un tendre sourire, et voulant lui changer les idées, je repris notre marche, mais beaucoup plus doucement. Il n'était pas vraiment le bon moment pour faire une crise et je me demandai maintenant si notre bébé allait avoir la santé aussi fragile que moi, chose que je n'espérais pas du tout puisque je savais déjà à quel point cela pouvait être dur. Je posai instinctivement une main sur mon ventre tout en souriant béatement, malgré l'accrochage avec mon frère, j'étais bien plus qu'heureuse de savoir que j'allais former une famille avec mon cher et tendre. Il ne pouvait pas me faire de plus beau cadeau que celui-là et rien ne pouvait assombrir cette joie.


* Quoi que...*

Mes pensées se posèrent sur le temps qu'il faisait en ce moment, c'est-à-dire vraiment très gris et orageux. Il ne manquait plus que ça, de la pluie, ce n'est pas que je n'aimais pas la pluie, mais cela me faisait plus démoralisé qu'autre chose. De plus je n'étais pas très bien couverte pour me défendre face à ce temps-là, ne portant qu'un gilet de coton et un jean, j'allais encore choper une angine, ce qui n'était pourtant pas très conseiller vu mon état. Je frissonnai en sentant les premières gouttes de pluie tomber et me rapprochai discrètement de mon cher et tendre .


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Jeu 2 Juin 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mer 20 Avr 2011 - 21:09

Alors que je pestais contre moi-même, me traitant intérieurement d'idiot fini et d'incapable, je sentis la main de ma compagne se poser sur ma joue tandis qu'elle me disait que je n'était pas le seul fautif dans cette histoire, qu'elle et son frère l'étaient au même titre que moi. Le simple fait de sentir sa main sur mon visage avait suffit à calmer la colère que j'avais contre moi-même. C'était fou de voir à quel point Kaïri avait le don d'apaiser mes excès de rage tout aussi forts soient-ils par de simples gestes. Non, en réalité , c'était tout son être qui avait le don d'apaiser les pires de mes colères. Et, alors qu'elle m'annonça qu'elle ne voulait pas que ce différent avec son frère gâcher cette journée qui devait être merveilleuse pour nous, je ne pu que lui offrir un fin sourire.

Ma compagne reprit ensuite notre marche de façon bien plus lente et m'offrit son si beau sourire. Je pris sa main dans la mienne tout en restant silencieux,me demandant où nous allions pouvoir passer la nuit. Il était bien évidement hors de question que nous rentrions chez le grand père de Ice après ce qu'il venait de se passer, j'avais bien trop de fierté pour rentrer chez Kaïri et donner une quelconque satisfaction à son frère. Quant à la rue de l'Ombre ce n'était même pas la peine d'y penser...Cet endroit était trop malfamé pour que j'y emmène ma dulcinée. De plus les démons qui fréquentaient cet endroit sentiraient directement l'aura bénéfique de la belle ange, ce qui nous poserait bien des ennuis. Et qui sait, j'aurai très bien pu tomber sur mon frère, ce qui aurait été également une situation très délicate...


*Bon... Apparemment on a pas trop le choix...*

Alors que mon regard se dirigea dans la direction du seul et unique hôtel de la ville, ma main glissa instinctivement dans poche, tâtant les quelques billets qui s'y trouvaient. J'avais certes assez bien d'argent sur moi mais je doutais fort que cela suffise pour payer une chambre dans cet hôtel qui selon les rumeurs étaient assez coûteux. Les seules options qui s'offraient à moi pour le moment étaient soit de regagner le logis de mon tendre amour, soit me rendre dans la rue de l'Ombre afin de prendre l'argent nécessaire pour nous payer une chambre d'hôtel. Mais aucune de ces deux options ne me convenaient...

Ce fut une goutte d'eau tombant du ciel qui me tira de ma réflexion. Je levai aussitôt la tête vers celui-ci et remarquait qu'il était assez menaçant. En effet, les épais nuages colorés d'un gris sombre ne présageaient rien de bon. La pluie ne tarda d'ailleurs pas à tomber.


"Manquait plus que ça!"Soupirais-je d'un air agacé.

*J'ai plutôt intérêt à trouver un endroit où loger cette nuit avant que Kaïri ne se chope quelque chose.*

A cette pensée mon regard se posa sur ma tendre moitié à qui j'offris un léger sourire tout en posant ma veste sur ses épaule pour lui éviter de prendre fois. Alors que je pensais que la situation ne pouvait être pire, la pluie se fit bien plus forte et d'énormes gouttes se mirent à nous tomber dessus. Après avoir jeter quelques injures dans le vide, j'entrainais ma douce sous un arbre dans le but de nous protéger de cette pluie torrentielle. J'augmentai la température de mon corps et la serrai tout contre moi afin qu'elle ne prenne pas froid car quelques gouttes nous tombaient dessus malgré tout et il serait bine fâcheux que Kaïri tombe malade.

Mon regard se posa alors sur elle et tandis que je lui souriais tendrement une idée me traversa. Il n'y avait qu'un seul hôtel en ville mais peut-être y avait-il des auberges. Il y en avait bien une dans la rue ne l'Ombre alors pourquoi pas dans le reste de la ville? Contente de ma trouvaille, je décidai de poser la question à ma petite amie, espérant qu'elle y répondrai positivement puisque je me voyait mal aller loger dans le quartier qui faisait office de QG pour les être du mal de Moonlight City.


"Dis moi mon coeur?Tu connaîtrais pas une auberge qui se trouverait dans le coin?"

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Jeu 21 Avr 2011 - 23:49

Alors que mon regard était posé sur le ciel, mécontente de la pluie qu'il commençait à tomber, je sentis quelque chose sur mes épaules, et je ne fus pas surprise de voir que c'était la veste de Nero. Cependant alors que j'allais lui rendre, prétextant que c'était lui qui allait prendre froid, je finis par me souvenir d'un léger détail, mon petit ami maitrisait le feu. Je soupirai tandis qu'il m'entrainai sous un arbre et me serrai contre lui. Je posai alors ma tête contre son torse tout en passant mes bras autour de sa taille, c'était fou de voir à quel point sa présence pouvait m'apaiser et me rendre heureuse. Je relevai le regard vers mon cher et tendre quand celui-ci me demanda si il n'y avait pas une auberge par ici. Je me mise donc à réfléchir à la question, cherchant l'endroit où pourrais se trouver une auberge. Après quelques minutes de pure réflexion, mon regard s'illumina, signe que j'avais trouver la réponse .

- Et bien oui il y en a plusieurs, mais la plus proche d'ici doit se trouver à peine dans la rue d'à côté .

Je me tournai légèrement pour regarder la pluie torrentielle tombée et je soupirai, n'aimant pas le moins du monde ce temps . Je restai ainsi quelques minutes, puis je reposai la tête contre le torse de mon cher et tendre tout en frissonnant.

- On devrait peut-être y aller, on est trempé jusqu'aux os et on va choper un mauvais truc.

Je pris mon souffle et me décalai de Nero tout en prenant sa main. Je jettai un regard plein de malice vers mon cher et tendre et me mise à courir à travers la pluie tout en me dirigeant vers l'auberge. Après à peine dix minutes de course, nous arrivâmes devant une assez vieille batisse et j'entrai sans trop faire de caprice . Je me dirigeai vers le comptoire et posai mon regard sur la dame qui s'occupait des chambres.

- Nous aimerions une chambre avec un lit double et si possible une salle de bain attenante s'il vous plait, dis-je avec un sourire .

La vieille dame acquiessa et me donna une clé tout en me précisant que c'était la chambre 69. Je regardai la gérante d'un air amusé et posai mon regard sur Nero tout en laissant échapper un petit rire. Je remerciai la dame et repris la main de mon cher et tendre pour me diriger vers les escaliers tout en m'esclaffant de rire . Alors que je regardai toutes les portes pour trouver la notre, je finit par la trouver et mis la clé dans la serrure pour l'ouvrir. La chambre n'était pas très luxueuse et de toute façon je ne voulais pas ruiner mon petit ami. Je me tournai d'ailleurs vers lui et un fin sourire coquin se dessina sur mon visage. Je le fis entré dans la chambre et le plaquai contre le mur tout en l'embrassant langoureusement .


- On a une semaine à rattraper non? demandais-je avec un clin d'oeil.


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Jeu 2 Juin 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Lun 25 Avr 2011 - 13:54

Ma petite amie cogita longtemps sur la question que je venait d lui poser, si bien que je crus qu'elle allait me dire qu'il n'y avait de tels établissements dans le centre ville. Mais pour mon grand bonheur, ma douce m'annonça qu'il y avait bel et bien des auberges en ville, il y en avait même une qui se trouvait pas très loin de l'endroit où nous nous trouvions actuellement. Elle se blottit ensuite contre mon torse me proposant d'aller jusqu'à cette auberge avant que nous ne tombions malades à cause de la pluie. J'acquiesçai de la tête tandis que ma tendre moitié pris ma main dans la sienne regardant la pluie qui tombait d'un air dépité.

Nous nous mîmes ensuite à courir à toute vitesse sous cette pluie violente qui ne semblait pas vouloir s'arrêter. Après une dizaine de minutes de courses effrénée, nous arrivâmes devant un bâtiment tout ce qu'il y avait de plus rustique. Je soupirai à la vue de cet établissement qui promettait d'être des plus modeste. Je n'avais rien contre ce genre de bâtisse mais j'avais toujours été habitué à vivre dans un certains luxe et de ce fait il y avait certaines chose dont je ne pouvait pas vraiment me passer. Choses que je doutais trouver ici...Malgré tout, j'entrai dans l'auberge sans rechigner sachant que je n'avais pas trop le choix. De toute façon nous n'allions resté que le temps d'une nuit alors il n'y avait pas de quoi en faire toute une scène.

Une fois entrer dans l'auberge nous nous dirigeâmes vers le comptoir derrière lequel se trouvait une femme âgée, sans doute la gérante de l'établissement. Ma tendre moitié demande à celle-ci une chambre pour la nuit et, après avoir fouillé dans son comptoir, elle nous tendit une clef, nous indiquant que notre chambre portait le numéro 69, ce qui me fit sourire. Kaïri avait apparemment eu la même pensée que moi puisqu'une fois que nous fûmes dans éloignés de la vielle dame elle éclata de rire.


"Je ne savais pas que tu avais l'esprit aussi tordu mon coeur!"Confiais-je à me compagne dans un petit clin d'oeil.

Depuis notre rencontre, la belle ange au regard améthyste avait beaucoup changé, elle s'était affirmée et était devenue beaucoup plus ouverte, quelque chose me disait qu'au fond, j'y étais peut-être pour quelque chose. J'avais déteins sur elle comme on dis souvent.

Après avoir rigoler pendant quelques minutes, nous entrâmes dans notre chambre qui semblait être assez confortable et chaleureuse malgré sa grande simplicité. Cependant je n'eus le temps de l'observer plus en détail que ma tendre moitié me plaqua contre le mur tout en m'offrant un langoureux baiser auquel je répondis chaleureusement. Lorsque ce dernier prit fin, elle m'annonçais dans un de ses sourire qui me faisait tant craqué que nous avions une semaine à rattraper. J'affichai un mon tour un fin sourire coquin et reprit possession des lèvres de ma bien aimée à la fois avec passion et tendresse. Sans détacher mes lèvres de celle de Kaïri j'entrainai cette dernière vers le lit sur lequel je la posai délicatement tout en mettant fin à notre baiser. Je plantai alors mes yeux dans lesquels se trouvait une pointe de malice dans son doux regard.


"C'est vrai qu'on a une semaine à rattraper. Surtout que là...Tu me fais énormément d'effet amour."Dis-je avant de m'emparer de nouveau des lèvres de mon tendre amour, les délaissant bien rapidement pour aller m'en prendre à son coup.

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mer 27 Avr 2011 - 22:19

Alors que j'embrassai passionément mon petit ami, celui-ci répondit à mon baiser tout en me portant jusqu'au lit où il me posa délicatement. Les paroles qu'il prononça ensuite me firent monter le rouge au joue, je n'avais pas l'habitude de telles paroles, même venant de mon cher et tendre. Je plongeai alors mes yeux violines dans les siens dorés, essayant tant bien que mal de caché la gêne que ses mots avaient fait apparaitre chez moi puis je sentis ses lèvres dans mon cou, ce qui me détendit tout de suite . Nero savait exactement comment s'y prendre avec moi, et je me demandai toujours comme il faisait.

- Ne dis pas ça, c'est gênant, avouais-je en enfouissant ma tête dans le cou de mon cher et tendre.

Je relevai sa tête ensuite pour l'embrasser langoureusement, lui faisant comprendre qu'une semaine sans lui était beaucoup trop dur. Je ne savais pas pourquoi je n'avais pas été le rejoindre plus tôt, sûrement à cause de ma fierté qui m'était restée, cependant j'en avais mourru d'envie pendant tout le temps passé loin de l'élu de mon coeur. Je savais que c'était réciproque et qu'il était maintenant temps de nous rattraper, je me mise à fixer les yeux doré de mon cher et tendre tout en lui adressant un grand sourire.


- Si j'ai l'esprit aussi tordu c'est par ta faute, j'étais pas comme ça avant .

Je lui tirais la langue et croisai les bras sous ma poitrine, feintant de bouder. Je savais exactement la réaction que mon petit ami allait avoir, il allait me fixer un moment, puis me prendre dans ses bras et m'embrasser. Il était devenu beaucoup trop prévisible dans ses faits et gestes avec moi que ça en devenait presque drôle. Je passai une main dans mes longs cheveux bruns roux tout en regardant fixemment mon cher et tendre . Un fin sourire en coin s'installa sur mon visage tandis que je me retournai de sorte à être sur mon petit ami, lequel j'embrassai langoureusement tout en passant mes mains sous son tee-shirt . Bien que j'avais follement envie de profiter de lui, j'étais d'humeur plutôt taquine et Nero ne tarderait pas à le savoir . Après l'avoir embrasser pendant plusieurs minutes, je me relevais doucement et fis un clin d'oeil au démon aux cheveux gris lune. Je me mise debout et tournai le dos à mon cher et tendre et me dirigeai vers la salle de bain .

- Bon moi je vais prendre une douche, je reviens vite, lui avouai-je .

Je disparut dans la salle de bain, tout en laissant mon petit ami abasourdit sur le lit. Je fis couler l'eau du bain qui se trouvait dans la pièce, et je pris le temps de la contempler tout en me déshabillant. La pièce n'était pas très grande, mais suffisament pour pouvoir y caser un bain, une douche, un évier et des toilettes . Une fois le bain remplit d'eau chaude, je me glissai dedans tout en relevant mes cheveux pour éviter de les mouiller . C'est en immaginant la tête de mon cher et tendre que je me mise à rire doucement tout en regardant mon ventre arrondit former une bosse dans l'eau.

Je fermai les yeux tout en pensant au bilan que je pouvais faire de ma courte vie, bien que j'étais partie de chez moi assez précipitamment, j'avais toujours fais tout ce que voulais mes parents, jusqu'à ce que notre ville se fasse envahir par des démons ... C'est en me souvenant de la guerre qui s'était passé dans ma ville natale que je me rendis compte que la réaction de mon frère n'était pas si excessive que ça. Il avait beaucoup souffert à cause de ces démons de bas étages qui lui avaient pris la seule fille qu'il n'avait jamais aimé. Je soupirai tout en me remémorant l'état de mon frère à ce moment-là.


* En fin de compte il veut juste me protéger. *

Un deuxième soupire s'échappa de ma bouche et je me jurai que je devrais avoir une conversation seule à seul avec mon frère. Je pris aussi peur qu'il ne soit avec sa petite amie actuelle pour oublier Haruka, je secouai énergiquement la tête, sachant que mon frère n'était pas comme ça. Je rouvris les yeux et jouai avec la mousse qui s'était formé dans le bain, oubliant tout ce qu'il y avait autour de moi .


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Jeu 2 Juin 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Ven 29 Avr 2011 - 23:58

Lorsque je vis le rouge lui monter aux joues, je compris que ce que je venais de dire avait embarrassé Kaïri, ce qui me fit sourire. Malgré le fait que nous formions un couple depuis un bon bout de temps maintenant, certaines choses gênaient encore ma bien aimée, choses pour lesquelles il était souvent de se sentir mal à l'aise. La belle ange confirma ce que ma pensée en m'avouant que ce que je venais de lui dire était gênant.

"Ne t'en fais pas amour, il ne fat pas être gênée pour si peu! Surtout avec moi."Lui dis-je tout en riant un peu.

Mon tendre amour prit ensuite possession de mes lèvres dans un de ces baisers qui rendait fou et dont elle seule avait le secret. Les moments d'intimités semblables à celui que nous étions en train de partager à l'instant m'avait énormément manqué durant la semaine où j'avais été séparé de Kaïri. Mais ce n'était pas la seule chose qui m'avait manqué durant ce temps où nous étions resté isolés loin de l'autre. Son beau sourire, son parfum, le doux son de sa voix, ses tendres étreintes, son regards empli de malice grâce auquel je me pliai au moindres de ses désirs, tous cela m'avait manqué aussi. En réalité, c'était son être qui m'avait manqué...Après quelques minutes ma petite mit fin à notre baiser annonçant que si elle était devenue aussi perverse c'était par ma faute. Je ne pus m'empêcher de rire face à cette déclaration qui, au fond, était un peu vraie. Kaïri avait beaucoup changer depuis que nous sortions ensemble. A présent, elle avait bien plus confiance en elle et elle se préoccupait moins de l'avis des autres, agissant comme bon lui semblait. Je ne savais si j'y étais directement pour quelque chose mais il était sûr que notre relation était à l'origine de ce changement.

La situation s'était, à présent ,inversée et ce n'était plus moi qui me trouvait au dessus de Kaïri mais l'inverse. Et, tandis que nous échangions un baiser des plus langoureux, je sentis les mains de ma tendre moitié caresser mon torse, ce qui me fit frissonner de part en part. Imitant la belle ange, j'effleurai la peau de son dos du bout des doigts, laissant ses derniers glisser le long de sa colonne vertébrale. Mais alors que j'allais ôter son haut, elle se releva et me tourna le dos m'annonçant qu'elle allait prendre un bain. Je restais allongé dans le lit, littéralement abasourdi par ce que venais de faire ma petite amie. Elle m'avait cherché et maintenant que j'avais envie d'elle, la voilà partie dans la salle de bain. Je fixai d'ailleurs longuement la porte de cette pièce alors que j'entendais de l'eau couler de l'autre côté. Ce devait être sans doute Kaïri qui se faisait couler un bain.


*Non mais...Je vais pas rester planter là à rien faire non plus!*

Quelque peu encouragé par ma pensée, je me relevai d'un bond et me déshabillai, ne gardant que mon boxer. Maintenant qu'elle m'avait bien cherché ma petite amie allait en subir les "conséquences"...Et puis, pourquoi serait-elle la seule à pouvoir profiter d'un bon bain bien chaud?
J'entrai donc dans la salle de bain, à moitié nu , et trouvai Kaïri dans le bain, jouant distraitement avec la mousse qui flottait à la surface de l'eau. La belle ange devait être perdue dans ses pensée puisqu'elle ne m'avait même pas entendu entrer. A voir la tête qu'elle avait, elle ne devait pas penser à quelque chose d'heureux, aussi pour la faire rire, je manifestai ma présence, d'une manière quelque peu inhabituelle venant de ma part.


"C'est Nero le gentil nounours que v'là! Est-ce que mademoiselle veut bien lui faire une place?"Annonçais-je d'une voix niaise.

Sans attendre la réponse de ma bien aimée, j'enlevai le seule et unique vêtement que je portait encore et la rejoignis dans l'eau, m'installant juste en face d'elle. La baignoire n'était pas très grande mais assez pour que nous puissions nous y installer tout les deux. Une fois assis dans l'eau, je plongeai mon regard dans ses yeux améthyste que je trouvais vraiment magnifiques.


"Je ne sais pas vraiment à quoi tu pense mais ça à l'air de te préoccuper...Et si tu m'en parlais?"

Ce que je venais de proposer là, à ma tendre moitié n'était peut-être pas une si bonne idée que cela puisque je n'avais jamais été de bon conseil. Mais je savais que parler ferait un grand bien à Kaïri. Et peu importe le problème qu'elle avait, je ferai de mon mieux pour pouvoir l'aider à le résoudre.

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Sam 30 Avr 2011 - 17:02

Alors que je jouai encore distraitement avec le peu de mousse se trouvant dans le bain, je n'entendis pas mon cher et tendre entré dans la pièce et ce fut sa voix qui me fit lever le regard vers lui . Je passai un petit moment à observer Nero sous toutes les coutures, profitant du fait qu'il portait peu de vêtements . Je secouai doucement la tête en pensant à ses paroles et fit la grimace, cette personnalité ne lui allait vraiment pas, mais un petit rire sortit de ma bouche tandis que je tournai la tête pendant qu'il venait me rejoindre dans le bain. Je pris la main de Nero dans la mienne et croisai mes doigts avec les siens alors qu'il me demandait si je ne voulais pas parler de ce qui me préoccupait. Je posai un regard surpris sur lui, ne me doutant pas qu'il pouvait si facilement comprendre quand quelque chose me tracassait .

- Je pensais juste à mon frère, je me disais que sa réaction était justifiée . Ce n'est pas qu'il n'aime pas les démons, c'est qu'il les hait du plus profond de son être . Cependant, mon frère est assez fermé d'esprit, pour lui, tout ce qui ont la même race ont la même façon de penser et de faire. Quand notre ville à été attaquée, les démons ont fait un affront à mon frère qu'il n'est pas près d'oublier, avouais-je d'une voix sérieuse.

Je me demandais même comment mon frère avait fait pour supporter mon cher et tendre jusqu'à maintenant, sûrement par respect et amour pour moi. Ces êtres venus de l'enfer avait complètement détruit mon frère, et je leur avais, jusqu'à ma rencontre avec le beau démon, vouer une haine semblable à celle de Ryu. Je n'arrivais toujours pas à comprendre comment Nero avait fait pour gagner ma confiance et mon amour en si peu de temps, mais à vrai dire je m'en fichais un peu. Tout ce qui comptait pour moi était le fait que mon amour soit réciproque et ce encore pour longtemps . Pour en revenir à mon frère il devait juste avoir très peur que un démon ne lui enlève, à nouveau, une des personnes qu'il aimait le plus et pour moi c'était tout à fait compréhensible.


* J'aurais dû y penser avant, on s'est énervé beaucoup trop vite. *

Je laissai mon regard se perdre dans le vide, puis il se reposa sur mon cher et tendre, et ce fut à ce moment-là que je compris que nous étions tous les deux nus dans le bain, de plus la mousse s'était dissipée, rendant l'eau aussi limpide que du cristal. Les rougeurs qui s'étaient en allées de mes joues un peu plus tôt revinrent très vite et je ne pus m'empêcher de baisser le regard. Bien que cela faisait assez longtemps que j'étais avec Nero, j'étais toujours aussi gênée de me retrouver ainsi dévêtue devant lui . Cependant comme toutes les autres fois, ma gêne s'en alla bien vite et je me rapprochai de mon cher et tendre pour déposer un léger baiser sur ses lèvres. Une fois ceci fait, je plongeai mes yeux améthystes emplis de malice dans les siens dorés .

- Tu sais que si j'étais allée au bain c'était pour me laver et non pour que tu me rejoignes?

Un petit rire s'échappa de ma bouche, puisque je n'avais pas la moindre envie d'embêter Nero avec mes problèmes, ou plutôt avec ceux de mon frère j'allais vite changer de sujet .

* En repensant à ça, c'est quand même bizarre que nous n'ayons pas pu assister à l'enterrement d'Haruka*

La famille de cette dernière n'avait jamais beaucoup aimé mon frère, et avait toujours été contre leur relation, leur mettant souvent des bâtons dans les roues et je me doutais qu'ils n'avaient pas voulus de la présence de Ryu à la cérémonie. Cependant, ni moi, ni Ryu n'avons vu le corps de la jeune femme dite morte. Je fronçais un peu les sourcils, me demandant maintenant si la jeune femme aux longs cheveux noirs était bel et bien morte. Pourtant, je chassais bien vite mes pensées, je n'aimais pas me poser des questions sur des sujets comme ça surtout que je savais qu'elle avait beaucoup aimé mon frère et qu'elle ne serait pas capable de lui faire un coup pareil.

* A part si elle était obligée. *

Je secouai une nouvelle fois la tête et me tournai pour poser mon dos contre le torse de mon cher et tendre, cherchant du réconfort au près de lui. Je posai mes mains sur mon ventre tout en fermant les yeux, à vrai dire j'étais tellement apaisée par la présence de Nero que je pourrais m'endormir de suite rien qu'en sentant ses mains contre ma taille, son souffle contre mon cou ou tout simplement son regard se poser sur moi. Tout en lui m'apaisait et savait me vider de mes soucis et je savais que ce beau sentiment qu'était l'amour n'y était pas pour rien. Je tournai la tête de sorte à voir le beau démon et lui fis un grand sourire un peu coquin .

- Tu sais que toi ... moi ... seuls dans un bain ça me donne des idées pas très catholiques tout ça?

Je me relevai un peu et embrassai langoureusement mon petit ami, tout en passant, comme il y a à peine dix minutes, mes mains sur son torse que je trouvais décidément parfait .


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Jeu 2 Juin 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mer 4 Mai 2011 - 23:09

Lorsque je lui demandai ce qui la préoccupait, ma compagne me fixa d'un air surpris, ne s'attendant surtout pas que je devine si facilement que quelque chose la tracassait. Elle lia ensuite sa main à la sienne et m'avoua penser à son frère. Je fus aussitôt embarrassé car ,en prenant du recul, je me rendais compte que j'avais peut-être gais de façon excessive... Cette gêne que je ressentais s'accentua un peu plus quand Kaïri me parla des démons qui avaient ravagé sa ville. Elle m'expliqua que si son aîné détestait tant les démons s'était parce qu'ils avaient commis des actes qu'il ne pouvait leur pardonner...

Je restai silencieux, ne trouvant rien à dire pour la toute première fois de ma vie. A vrai dire j'avais honte de ma race et de moi-même. Certes, je ne faisais pas partie des démons qui avaient saccagé la ville natale de ma tendre moitié mais j'avais commis des crimes tout aussi odieux, idiots et cruel que celui-là. Si j'avais trouvé un certain plaisir à exterminé des populations entière par le passé, je me rendais compte aujourd'hui que ces actes n'avaient aucun sens et n'étaient que barbaries. Les êtres qui tuent seulement par plaisir de faire le mal n'étaient que des bêtes assoiffées de sang à mes yeux et savoir que j'avais été ainsi un jour me dégoutaient au plus haut point. Si j'avais tant changé en arrivant dans cette ville s'était en grande partie grâce à la belle ange au regard améthyste. Elle avait su voir en moi autre chose qu'une démon sang vergogne et avide de violence et m'avait fait découvrir ce beau sentiment qu'était l'amour. Elle avait fait de moi un homme meilleur, et ce même si ma nature de démon refaisait surface de temps à autre. Mais après tout, je ne pouvais renier complètement ce que j'étais et l'éducation de ma famille , profondément encrée en moi, n'allait pas disparaître du jour au lendemain.

Alors que le silence régnait en maître dans la petite salle de bain, mon tendre amour, cala son dos contre mon torse et, alors que je cogitai toujours, je posai mes mains sur les siennes, elle-même posées sur son ventre tandis que ma tête alla se poser doucement contre la sienne. Nous restâmes ainsi un moment, tout deux silencieux, le regard perdu dans le vide? Jusqu'à ce que Kaïri se tourne vers moi m'annonçant que si elle était venu prendre un bain ce n'était sans doute pas pour que je la rejoigne.


"Beu...J'aime pas rester tout seul..."Avouais-je tout ne prenant une tête de chien battu.

La belle ange s'empara ensuite de mes lèvres avec douceur et tendresse, m'avouant à la fin du baiser que le fait de se retrouver avec moi seule avec moi dans un bain lui donnait des idées quelque peu douteuses dirons nous. A cette déclaration , j'affichai un sourire coquin qui laissait bien transparaître mes intentions et repris possession des lèvres de ma tendres moitié alors que mes mains se faisaient baladeuses, appréciant les délicieuse courbes de ma bien aimée. Une fois que notre baiser prit fin, je me penchai vers son oreille que je laissai tranquille pour une fois, du moins pour le moment.


"Hmmm....C'est vrai que c'est....Tentant...."Susurrai-je à l'oreille de ma belle avant de mordiller cette dernière.

Mes lèvres quittèrent l'oreille de ma petite amie pour se diriger vers son cou où je déposai de petits baiser alors que mes mains remontaient doucement vers ses épaules, alors qu'une idée venait de me passer par la tête. Une fois mes mains posées sur les épaules de la tendre moitié, je la massai espérant que cela la détendrai un tant soit peu et l'aiderai à oublier ses soucis un instants. La semaine qui venait de passer avait été riches en évènements, pas toujours positifs malheureusement, et je savais que cela avait beaucoup affecté Kaïri. Vu son état,se détendre un peu ne pourrait que lui faire du bien.

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mer 11 Mai 2011 - 17:10

Alors que je m'étais complètement retourner vers mon petit ami pour profiter au mieux de notre baiser, je sentis les mains de celui-ci se balader sur mon corps, ce qui m'arracha des frissons non désagréables tant j'aimais sentir le contact de son corps contre le mien. Nero se détacha de mes lèvres pour m'avouer dans un murmure que ma proposition était tentante. Ses mains se posèrent ensuite sur mes épaules qu'il commença à masser, un soupire de bien être s'échappa de mes lèvres puisqu'après la journée plutôt tendue que nous venions d'avoir, un peu de réconfort ne me ferait pas de mal . Je laissai mon petit ami me masser pendant de nombreuses longues minutes, appréciant ce geste tendre à mon égard, puis je l'embrassai doucement.

- Merci mais j'aurai besoin d'un petit peu plus, si tu vois ce que je veux dire, avouais-je à Nero dans un clin d'oeil.

Je plongeai mes yeux violets dans ceux dorés de mon petit ami tout en laissant à mon tour mes mains se balader sur son corps. Cependant je voulais aller encore un peu plus loin avec mon cher et tendre et l'étroitesse de la baignoire m'en empêchait. J'embrassai furtivement Nero puis me relevai et attrapai une serviette que j'accrochai autour de ma poitrine . Je pris la main de mon petit ami et sans vraiment attendre si lui voulait une serviette pour se sécher, je l'entrainai dans la chambre puis vers le lit où nous nous allongeâmes . Je sentis la serviette se détacher puis elle tomba par terre, rejoingnant les affaires de mon cher et tendre . Puis comme les nombreuses autres fois, nous passâmes un moment mêlant tendresse et désire mais surtout amour .

A présent allongée contre mon petit ami, le regardant amoureusement, j'essayais de reprendre un rythme respiratoire normale, ce qui m'était difficile, comme à chaque fois que je faisais un effort "physique" . Cependant, après plusieurs minutes, je put enfin y arriver et je me redressai légèrement pour déposer un chaste baiser sur les lèvres de mon petit ami .


- On fait quoi cet après-midi? Je veux dire qu'on va pas rester ici toute la journée, quoi que ça pourrait être interressant.

Ce fut un gargouillement provenant de mon ventre qui me rappella que je n'avais pas manger depuis le petit déjeuner que m'avait apporter mon cher et tendre et qu'il était bientôt midi, et donc l'heure pour nous d'aller chercher quelque chose pour remplir nos ventres. Je regardai mon ventre rond découvert, puis je finis par me souvenir de cette marque, qu'il avait laisser en me blessant. Mon regard se voila un instant, et je me demandai si mon cher et tendre avait remarquer la longue cicatrice qui se trouvait sur mon ventre. Bien que celle-ci était accidentelle et que je n'avais que six ans, je me souvenais encore très bien de ce qui s'était passé ce jour-là . Si il y avait bien une chose que je redoutais c'était de le revoir, je me demandais bien quelle réaction je pourrais avoir et lui aussi d'ailleurs .

* Sûrement me tuera-t-il . Quoi que je ne le crois vraiment pas capable de faire une telle chose, c'était quelqu'un de gentil ... *

Je pris le drap, sûrement un peu trop brusquement pour que ça paraisse naturel et fit en sorte de cacher un maximum ma cicatrice, n'ayant pas la moindre envie que Nero ne la remarque maintenant . Mais ça m'étonnait vraiment qu'il ne l'ai pas encore fait, puisqu'il remarquait toujours les moindres détails quand il s'agissait de moi, mais je savais aussi qu'il m'en aurait fait part si il l'aurait vu . Je soupirai doucement tout en reposant mon regard sur mon cher et tendre et je l'embrassai une nouvelle fois tout en me blotissant encore un peu plus contre lui .


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Jeu 2 Juin 2011 - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Dim 15 Mai 2011 - 16:43

Ma tendre moitié sembla apprécier le massage que je lui faisais puisqu'elle soupira d'aise. J'affichai alors un léger sourire, content que cette petite attention plaise à la belle ange. Je n'étais pas du genre à me préoccuper des autres, à vrai dire j'étais quelqu'un de très égoïste , mais lorsqu'il s'agissait de Kaïri j'étais prêt à tout. Sans doute aurais-je été capable de tuer ma propre famille si cela avait pu lui faire plaisir...

Après l'avoir massée pendant un long moment, ma compagne m'offrit l'un de ses doux baiser dont elle seule avait le secret avant de m'avouer qu'elle avait envie d'un peu plus que ce massage. Devinant facilement de quoi elle parlait je pris un air coquin, très tenté par sa proposition. Nous nous dirigeâmes alors bien vite vers le lit de la petite chambre que nous avions loué le temps d'une soirée. Nous étions si vite sortis de la salle de bain que je n'avais eu le temps de me sécher, heureusement pour moi que je maîtrisais le feu. Une fois dans le lit, nous passâmes l'un de ces moment à la fois doux et passionné qui, comme à chaque fois avait été un instant magique.

Une fois cette étreinte amoureuse terminée, je posai un regard quelque peu inquiet sur Kaïri qui semblait bien avoir du mal à reprendre un rythme cardiaque normal. L'état de santé de ma dulcinée commençais sérieusement à me préoccuper puisque ses problèmes respiratoires étaient de plus en plus fréquents. Mais je n'eus le temps de lui dire quoique se soit que son mal sembla être disparu...
La belle ange déposa alors un doux baiser sur mes lèvres, me demandant comment allait se dérouler la suite de la journée. Un gargouillis provenant de son ventre se fit alors entendre, ce qui me fit rire.


"Et si on sortait manger un bout? Tu as l'air d'avoir faim...En même temps tu n'es pas la seule."Annonçais-je.

N'ayant encore rien manger de la journée, je commençais moi-même à voir faim. Mais,Bien que mon ventre commençait à crier famine à son tour, je ne bougeai pas d'un millimètre tant je me sentais bien dans ce lit aux côté de ma douce. Malgré le différent que nous avions eus avec Ryu, la journée n'avais pas si mal commencer, que du contraire... En moins de vingt-quatre heures, j'avais appris que j'allais être père et avais demander Kaïri en mariage qui, pour mon plus grand bonheur avait accepter. Après avoir fait le point sur cette journée qui venait à peine de commencer, je reportai mon attention sur ma petite amie dont le regard était posé sur son ventre, plus précisément sur la cicatrice qui s'y trouvais. En voyant cette marque je fronçai légèrement les sourcils. J'avais déjà remarqué cette cicatrice par le passé mais je n'avais jamais osé demander à Kaïri d'où elle venait, de peur de réveiller de douloureux souvenirs... Mais voir la belle ange caché précipitamment cette cicatrice me poussa à abordé le sujet. Ne voulant cependant pas la brusquer, je l'enlaçai tendrement et déposai un baiser furtif sur le coin de ses lèvres.


"Dis moi amour...Cette cicatrice sur ton ventre....D'où vient-elle? Enfin je veux dire...Comment tu t'es fait ça?"demandais-je timidement tout en plongeant mon regard des les yeux émeraudes de mon tendre amour.

Bien que je voulais savoir ce qui était arrivée à Kaïri, une anxiété me gagna subitement. J'avais l'étrange pressentiment que ce que j'allais entendre allait sans doute me contrarié. Mais peut-être me trompais-je...

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Dim 29 Mai 2011 - 11:54

Je fis un grand sourire à mon petit ami quand celui-ci proposa qu'on aille manger quelque chose puisque je n'étais pas la seule à avoir faim. Je ris un peu devant sa remarque et je l'enlaçai tendrement quand il me prit dans ses bras. Je fus tout de suite plus rassurée, oubliant tous mes soucis, bien qu'ils soient assez nombreux et je fermai les yeux tout en posant ma tête contre le torse du beau démon. Ce fut la question que me posa ensuite mon petit ami qui me fit rouvrir les yeux un peu trop brusquement. Je posai un regard inquiet sur Nero tandis que je me mordis la lèvre inférieur, signe que je ne savais pas si je devais lui avouer.

Mon regard améthyste croisa celui dorés de mon petit ami et je pris une grande inspiration, je ne pouvais pas dire à Nero que c'était un vampire qui m'avait fait ça, non vraiment je ne pourrais pas lui avouer, sûrement n'avais-je pas encore assez de courage pour assumer tout ça. Je fis un petit sourire à mon cher et tendre et passai ma main dans ses cheveux pour lui ébourrifer et ainsi détendre l'atmosphère.


- Cette cicatrice? Et bien on va dire que j'étais un peu casse-coup quand j'étais petite, je tombai pour un rien et une fois j'ai fini par me faire cette cicatrice en tombant contre un grillage. Je m'étais ouverte tout le ventre, avouais-je en faisant une petite grimace.

Je levai ensuite mon regard vers mon petit ami et secouai la tête tout en me traitant intérieurement d'idiote. Je ne voyais pas comment lui annoncer ce moment de mon enfance qui était encore trop douleureux pour moi. Ainsi, pour changer de sujet et pour ne pas s'attarder sur le mensonge complètement incensé et absurde que je venais de sortir à Nero, je m'asseyai sur son ventre tout en emportant le drap avec moi pour ne pas être découverte. Je me baissai légèrement vers mon petit ami pour l'embrasser langoureusement puis lui fit un clin d'oeil.


- Bon et si on se dépéchait d'aller manger? Comme ça après on pourrait profiter de notre après-midi tous les deux.

Cependant, malgré que je n'avais qu'une seule envie, changer de sujet pour ne pas aborder mon passé, un sentiment de culpabilité grandissait en moi, me faisant m'en vouloir un peu plus chaque seconde passé à regarder mon petit ami. Mais je ne savais pour quelle raison, j'étais certaine que lui avouer la cause de cette cicatrice allait rendre en colère mon petit ami, après tout, même si j'avais dix ans de moins à cette époque et qu'on ne se connaissait pas encore, on m'avait blessé et Nero ne pourrait sûrement pas l'accepter. Je m'allongeai alors complètement contre mon petit ami, et plongeai mon regard améthyste dans le sien doré tout en prenant une grande inspiration.

- Je me doute que tu avais compris que ce n'était pas la vraie raison, je ne sais pas du tout mentir, avouais-je d'un ton accablée.

Mon regard se fit un peu plus doux et je déposai un léger baiser sur la joue de mon cher et tendre, comme pour me donner moi-même du courage.


- Et bien c'est cette cicatrice sur mon ventre, c'est un vampire qui me l'a fait lorsque j'avais à peine six ans.

Je laissai un long moment de silence, comme pour faire "digérer" la nouvelle à Nero, après tout, ce n'était pas simple d'encaisser le fait que son/sa petit/e ami/e s'est fait attaquer par un vampire, même si cela nous fait remonter dix ans en arrière.

- Cependant tu dois maintenant te demander pourquoi ce vampire m'a attaquer non? En vérité, quand mon frère et moi étions petits, nous nous étions fait deux amis, une ange répondant au nom d'Haruka et un vampire qui s'appellait Akiro. Mais petits et innocents que nous étions, nous ne savions pas qu'il existait plusieurs "races" et donc nous pensions que nous étions tous égaux ou du moins tous les mêmes.

Je laissai à nouveau un long moment de silence, hésitant à continuer. Après cela, mon petit ami serait au courant de toute ma vie, sans exeptions et je me demandais si c'était vraiment une bonne chose. Après tout, dans un couple il y avait toujours des petits secrets, des choses que l'on ne voulait pas dire, un petit jardin secret comme disent certains. Malgré tout j'avais pleinement confiance en mon petit ami, et je ne voulais rien lui cacher. C'est ainsi que je me mise à continuer mon récit.

- Nous étions toujours tous les quatres, nous amusant comme pouvait le faire des enfants de notre âge, puis vint le jour où les parents d'Akiro apprirent que leur fils était ami avec nous et la situation tourna presque au désastre. Akiro pensait que nous étions devenu amis avec lui dans le but de nous moquer et il entra dans une colère folle, réveillant ainsi ses instincts de vampire. Je n'avais eu le temps de dire quoi que ce soit qu'il m'avait déjà planté un pique de glace dans le ventre. Ce qui s'est passé après? Je n'en sais pas plus que toi, mon frère n'a jamais voulu m'expliquer et encore moins Haruka, mon autre amie d'enfance.

Pendant tout mon récit, j'étais descendue du ventre de mon cher et tendre pour m'assoir à ses côtés, tout en le fixant continuellement de mes yeux violines.
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mar 14 Juin 2011 - 20:10

En voyant l'expression surprise et hésitante qu'avait prit mon tendre amour, je compris que ce qu'elle allait dire n'allait sûrement pas me plaire et qu'elle risquait donc de me mentir. Malheureusement pour elle, la belle ange n'avait jamais été douée pour le mensonge et je compris donc très vite que cette sois-disant chute contre un grillage n'était pas à l'origine de sa cicatrice et n'avait sans doute jamais eu lieu.

Je n'émis aucun commentaire sur ce que Kaïri venait de me dire et la fixai avec une certaine froideur dans les yeux alors qu'elle me proposait d'aller déjeuner tout en s'installant sur mon ventre. J'étais tellement contrarié par le fait que ma tendre moitié m'a ouvertement menti que je ne pris même pas la peine de répondre à son baiser. Je réagissais peut-être d'une manière un peu trop excessive mais je ne pouvais m'empêcher d'éprouver une certaine rancoeur envers la belle ange à cet instant précis. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi elle m'avait menti et cela me blessait dans mon amour propre. Depuis notre rencontre, j'avais toujours été là pour Kaïri et jamais, au grand jamais, je n'aurais trahi sa confiance. J'avais totalement conscience que certaines choses étaient dures à avouer mais elle savait qu'elle pouvait tout me dire. Je l'aimais tant que je pouvait lui pardonner tout, même la pire des trahison. Et ça, elle le savait mieux que quiconque. Alors pourquoi s'obstinait-elle à me mentir?


*Il faut croire nos liens ne sont pas aussi fort que ce que je le pensais...*

Cette pensée me blessa encore un peu plus. Savoir qu'une part de méfiance persistait dans notre couple après tout ce que nous avions traverser me déchirait de l'intérieur. Je m'était complètement investi dans cette relation. J'avais tout donné à Kaïri, que ce soit ma confiance, mon amour voir mon être tout entier. J'avais même changé pour elle, lassant derrière moi cette cruauté et cette brutalité sans qui je n'étais plus personne si ce n'est qu'un homme des plus banal. Et aujourd'hui, alors que ce jour était censé être l'un des plus beaux de toute ma vie puisque j'avais appris que j'allais être père, je me rendais compte que la fille que je considérais comme la femme de ma vie doutais encore de moi. Autant dire que cette prise de conscience eu sur moi l'effet d'une bombe et me mis hors de moi...

Néanmoins, je me calmai lorsque ma petite amie reconnu qu'elle m'avait menti. Elle m'expliqua alors la véritable raison pour laquelle elle une telle cicatrice sur le ventre. C'était apparemment l'un de ses amis d'enfance qui en était à l'origine, un vampire. Je pris un air stupéfait devant cette déclaration, jamais je n'aurai cru que Kaïri avait pu être amie avec un vampire. La belle ange continua son récit m'expliquant qu'à l'époque ni elle, ni son ami n'avaient conscience qu'il existait plusieurs races. Et, lorsque le jeune suceur de sang l'appris, il entra dans une colère noire, pensant que Ryu et Kaïri s'étaient joués de lui. Et comme, tout être du mal lorsqu'il s'énerve , il en vient à la violence et planta un pic de glace dans le ventre de ma tendre moitié qui n'était encore qu'une enfant. Ce qu'il s'est passé après? Kaïri n'en a aucun souvenir et ni son frère ni son autre amie d'enfance n'a voulu lui ne parler.

Après m'avoir fait part de cet aveux, chose qui n'avait pas du être facile , ma fiancée ,qui jusqu'ici était installée sur mon ventre, repris place à côté de moi et me fixa avec une certaine appréhension. Il était évident qu'elle attendais de voir ma réaction... Cependant, je me forçai à rester silencieux puisque j'étais toujours un peu en colère contre elle et que je pourrai donc lui dire quelque chose de blessant sans vraiment le vouloir. Mais je ne pu rester silencieux bien longtemps...


"C'est la vérité cette fois-ci....? Ou bine m'as-tu encore menti?"Demandais-je à Kaïri sur un ton des plus froids.

A peine ces paroles furent-elles dites que je me mis à m'en vouloir, me traitant intérieurement d'idiot. Ma petite amie venait de me raconter un moment douloureux de sa vie et tout ce que j'avais trouvé à faire c'était de m'énerver contre elle parce qu'elle m'avait raconter un simple bobard de peur que je ne mette en colère. Il n'y a pas à dire, j'étais vraiment le roi des idiots! Après avoir pester intérieurement contre moi-même durant un instant je m'approchai de ma tendre moitié et l'enlaçai, espérant lui faire comprendre de par ce geste que je regrettais mes paroles.


"Je...Excuse moi amour... Je ne voulais pas dire ça..."

Après quelques secondes de silence, je plongeai mon regard dans les beaux yeux améthyste de mon tendre amour et dégageai quelques mèches de ses cheveux de son visage, espérant qu'elle ne m'en voudrais pas trop pour le comportement quelque peu puéril que je venait d'avoir. Mais, même si je ne voulais pas que cette discution tourne en dispute, je voulais mettre certaine chose au clair avec Kaïri.

"Kaïri...Tu sais que je serai toujours là pour toi quoiqu'il arrive. Tu peux tout me confier, même tes pires secrets. Je serai toujours là pour t'écouter et je ne te jugerai jamais. Je t'aime mon ange, bien plus que tu ne peux l'imaginer. Mais... S'il te plais, ne me mens plus."Dis-je à vois basse.

Sachant que j'étais moi-même un gros menteur, il était peut-être déplacé de ma part de faire une telle demande à ma tendre moitié. Cependant, je ne voulais pas qu'il y ai de cachoterie entre nous car, si ça avait été la cas, cela aurait sans doute mis notre couple en péril? C'était bien la dernière chose que je voulais...

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Mar 14 Juin 2011 - 23:27

Le regard plongé dans celui de mon cher et tendre j'attendais sa réaction. Je savais qu'il n'avait pas du tout apprécier le fait que je lui mente et encore moins le jour où il venait d'apprendre qu'il allait être papa. Cependant, de mon point de vu je n'avais pas eu le choix. Bien que je ne savais pas du tout mentir, et surtout à Nero, j'avais pleinement conscience que mon mensonge l'avait blesser. Mais dire à quel niveau je n'en savais rien. Mon regard se baissa vers le lit, tandis que des larmes commençaient à couler le long de mes joues. Oui je m'en voulais d'avoir mentit au beau démon et si jamais il venait à croire que je lui mentais aussi facilement ce serait encore pire. Sûrement viendrait-il à penser que je lui aurait même mentit sur ma grossesse.

Les paroles que mon cher et tendre prononça par la suite eurent sur moi l'effet d'une bombe qui aurait tout dévasté sur mon passage. Alors c'était aussi simple que ça de gâcher la confiance de quelqu'un? Après Ryu, Nero allait-il m'abandonner lui aussi parce que je n'ai pas eu le courage de tout lui avouer d'un seul coup? Je n'en avais même pas assez pour relever la tête vers mon cher et tendre .


- Je ...

Tout aurait été tellement simple si je n'avais pas garder cette cicatrice. A présent je pouvais penser que tout était finit, qu'après tout je n'avais pas le droit d'être heureuse? Je pleurai maintenant en silence, les nombreuses larmes tombant sur le drap blanc qui me recouvrait. Puis mes pensées se dirigèrent vers le bébé que je portais dans mon ventre, mon bébé, mais également celui de mon cher et tendre, avais-je encore le droit de l'appeller comme ça? D'un instant à l'autre il se lèverait et me dirait que tout était finit, que ce n'était plus possible, qu'il ne m'aimait plus tout simplement. Cependant je ne pouvais plus faire marche arrière, que ce soit dans ma relation avec Nero, ou même dans ma grossesse. Avorter maintenant n'était plus possible, il aurait fallut que ma grossesse ne soit pas à un stade si avancer.

Alors je me résignai, je n'avais plus le choix de toute manière, certes ce ne serait pas bon pour le bébé de vivre sans père, mais ça se passerait comme ça. Je m'apprêtai à me lever, voulant partir loin de tous mes remords que je pouvais avoir, mais une voix finit par me retenir ainsi que des bras autour de ma taille. C'est alors que mon fiancé s'excusa, il s'excusa de m'avoir dit des choses ausi blessantes, mais je n'avais toujours pas la force de relever le regard vers lui. Les larmes continuaient de couler sur mes joues, maintenant rouges et je sentis la main de mon cher et tendre écarter mes cheveux qui étaient tombés sur mon visage, essayant ainsi de cacher l'eau salé qui coulait dessus.

Je finis par confronté mes prunelles améthystes à celles dorés de mon futur mari. Il me dit ensuite sûrement les plus belles et les plus belles paroles qu'il ne m'ai jamais sortit. Je finis simplement par me blottir dans ses bras, ne sachant pas rajouter quoi d'autre. Je cala ma tête dans son épaule, le corps toujours secouer par les larmes. Mais peu m'importait maintenant tout irait bien mieux. Je restai comme ça assez longtemps, profitant juste de sentir Nero contre moi. C'était fou de voir à quel point sa simple présence arrivait à me libérer de tous mes soucis et surtout de toutes mes craintes .


- Je suis désolée pour tout ça, j'avais juste trop peur de ta réaction.

Je ne savais plus quoi faire entre briser l'étreinte de mon cher et tendre ou rester ainsi et continuer à pleuré comme une madeleine. Malgré tout je ressentais le sentiment d'être protégée en permanance dans les bras de mon petit ami, et je ne briserais ce moment de tendresse pour rien au monde. Je passai donc mes bras autour du cou de mon cher et tendre et mes pleurs s'arrêtèrent peu à peu.

- Je t'aime, et je n'apprécie vraiment pas me disputer avec toi . Mais je pensais que tu le prendrais très mal et j'ai agis sur un coup de tête. Je promet de plus jamais te mentir mon amour. Je t'aime, je t'aime, je t'aime vraiment tu sais?

Alors que je m'apprêtais à embrasser mon cher et tendre, je sentis un vive coup contre mon ventre, bientôt suivit de trois autres. Je me courbai d'un coup en deux tant la douleur était forte. Cependant, je me demandais comment le bébé avait pu me donner quatre coups d'affilés.

- Aiie, gémis-je tout bas en faisant en sorte que mon cher et tendre n'entende pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Sam 18 Juin 2011 - 17:09

Une fois de plus, j'avais blessé ma dulcinée...

La voir pleurer ainsi me fendit littéralement le coeur, je ne supportais pas de la voir dans un tel état. J'avais l'impression qu'on me poignardais à chaque larme que je vois voyais ruisseler sur les joues de la belle ange. Savoir qu'elle était dans un tel état par ma faute me fit enrager contre moi-même. Bine que je m'étais promis de ne plus jamais faire pleurer Kaïri lorsque je m'étais battu avec son frère, je n'arrêtais pas de lui causer de la peine. Je l'avais laissée seule durant une semaine pour une simple dispute et maintenant elle pleurait par ma faute. Décidément, j'étais vraiment le pire des idiots...


"Kaïri...Pardon...Je suis désolée...Vraiment..."Murmurais-je tout en resserrant doucement mon étreinte sur Kaïri tout en la berçant afin de la consoler.

Nous restâmes ainsi ,enlacés alors que le silence régnait dans la chambre, pendant un moment. Ma tendre moitié m'avoua ensuite qu'elle m'avait menti car elle avait peur de la réaction que je pourrai avoir en sachant qu'elle avait côtoyer un vampire dans son enfance. Il était vrai que cette histoire me mettais hors de moi, mais pas parce que Kaïri avait été amie avec un vampire. Ce qui m'énervait dans cette histoire c'était de savoir que quelqu'un avait oser lever la main sur ma fiancée sans que je ne puisse rien y faire. Je réagissais peut-être de façon excessive puisque cette histoire s'était passé bien avant ma rencontre avec l'amour de ma vie mais je ne supportais pas de savoir que l'on ai pu user de la violence sur la belle ange.


"Tu sais amour...Je te mentirai si je te disais que cette histoire ne m'énerve pas mais...Jamais je ne m'énerverai contre toi pour de telles choses. Tu pourrai toujours tout me dire, je ne me mettrai jamais en colère contre toi. Je te le promets."Confiais-je à ma petite amie.

Alors que je liai ma main à la sienne, comme pour sceller la promesse que je venais de lui faire , Kaïri m'avoua tout les sentiments qu'elle pouvait avoir pour moi. Je me contentai de lui sourire tendrement, ne sachant quoi lui répondre tant j'étais ému. Je me demandais comment un être aussi vil que moi pouvait être autant aimer, de mon point de vue cela semblait totalement irréel. Et pourtant, je sortais avec la jeune femme qui à mes yeux était la plus merveilleuse au monde, elle m'avait offert son coeur ainsi qu'un enfant. Tout cela était bien réel...


"Je t'aime aussi Kaïri...Bien plus que tu ne peux l'imaginer..."Dis-je tout en me penchant vers mon tendre amour pour lui offrir un baiser.

Mais elle se courba subitement, comme prise d'une vive douleur. Je me redressai alors vivement et me postai juste devant Kaïri posant mon regard très inquiet sur elle. Je crus d'abord que c'était sa maladie qui était à l'origine de ce mal mais je me rendit vite compte que ce n'était pas sa gorge qui la faisait souffrir mais son ventre.


"Kaïri! Tu vas bien?! Qu'est-ce qu'il y a? C'est le bébé?! Il va arriver?!"Demandais-je à toute vitesse.

Il était clair que j'étais paniqué, cela se voyait comme le nez au beau milieu du visage mais c'était compréhensible. C'était la première fois que j'étais confronté à une telle situation et je ne savais pas du tout comment réagir. De plus, je ne savait pas ce qui était à l'origine des douleurs de ma petite amie. Je restai donc là durant quelques secondes ,immobile, regardant ma petite amie avec inquiétude ne sachant pas quoi faire. Puis, dans un moment de lucidité, je la fis s'allonger le la couvris avant de sortir de la chambre et de dévaler les escaliers à toute vitesse. Je me dirigeai ensuite vers à l'accueil et me postai devant le comptoir, juste devant la vielle dame qui nous avait accueillit un peu plus tôt et qui me regardait à présent avec des grand yeux.


"Je crois que ma copine va accoucher d'un moment à l'autre!!Vous pouvez appeler un médecin!?"demandais-je à toute vitesse.

Je regagnai ensuite ma chambre aussi vite que je l'avais quitté et m'accroupis devant le lit, juste devant Kaïri tout en posant délicatement ma main sur sa joue, espérant que ce geste l'apaiserait un tant soit peu.


"J'ai demander à ce qu'on appelle un médecin, il ne devrait pas tarder à arriver...Qu'est-ce qu'il se passe mon coeur...?"

Voir mon ange aussi mal sans que je ne puisse rien faire pour la soulager, me rendais extrêmement nerveux. Et le fait de ne pas savoir d'où lui venait cette douleur m'inquiétais énormément. Je n'avais jamais été confronté à une telle situation, c'était bien la première fois que je perdais tout mes moyens...

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Sam 18 Juin 2011 - 20:57

Recroquevillée sur moi même j'attendais que mon bébé arrête enfin de me donner de puissants coups contre le ventre, douleur qui était loin d'être agréable. Au moment où j'avais reçu le premier coup, Nero avait commencer à s'inquiéter, je pouvais le lire si facilement sur son visage que ça m'étonnait, lui qui cachait tout le temps ses sentiments. Il me fit allongé sur le lit, geste auquel je n'émis aucune résistance, et je ramenais mes genoux contre mon ventre, me mettant dans la même position qu'un foetus. Mon cher et tendre rabattit la couverture sur moi et je crispai mes doigts sur le drap tant la douleur était forte.

Je n'étais pas habituée à ce que le bébé me donne des coups, c'était bien la première fois ce qui voulait dire que la grossesse était beaucoup plus avancée que je ne le pensais. Plongée dans mes pensées, je n'avais pas vu que Nero était partit, ce n'est que quand je sentis sa main sur ma joue que je posai un regard doux sur lui . Je n'aimais pas quand il s'inquiète, surtout que je me doutais que ce n'était pas très grave, le médecin qui arrivera d'un instant à l'autre ne fera que me rassurer dans ce que je pensais. Je pris la main de mon petit ami dans la mienne et me redressai un peu pour lui déposer un baiser au coin de ses lèvres.


- Ca va bien ne t'inquiète pas, c'est juste le bébé qui bouge un peu trop violemment à mon goût.

Un sourire amusé s'afficha ensuite sur mon visage, tant la réaction de mon fiancé m'avait surprise. Bien que j'avais eu seulement eu mal à cause des coups que me donnait notre bébé , il avait, j'en suis sûre, crut que j'allais bientôt accouché, ce qui fit échapper de ma bouche un léger rire. Je me callai dans le fond du lit et m'assis tout en laissant une place pour que Nero puisse s'installer à côté de moi. Je passai ensuite mes bras autour de sa taille tout en posant ma tête contre son épaule.

- Tu n'avais pas besoin de t'agiter pour si peu, je n'accoucherais pas avant au moins deux mois je pense. Mais c'est une bonne chance que tu aies fait appeller un médecin, il nous dira pourquoi le bébé me donne autant de coup.

Je pris le visage de mon cher et tendre dans mes mains et l'embrassai langoureusement, cela faisait à peine dix minutes que mes lèvres n'avaient pas touchés les siennes, et pourtant j'avais l'impression que ça faisait une éternité, comme si c'était devenue une drogue. Je savais maintenant que je ne pouvais plus me passer des moindres faits et gestes tendres de mon petit ami à mon égard, et encore moins de sa simple présence à mes côtés . Je l'aimais plus que ma propre vie, j'en étais certaine. Alors que mes mains se faisaient plus balladeuses maintenant que le bébé avait enfin finit de jouer au punching ball avec mon ventre, un homme elfe entra dans la chambre avec un sourire amusée. Un peu gênée de la situation, je me décalai de mon petit ami tout en croisant les doigts .


- Elle me semble aller très bien cette jeune fille, et elle ne semble pas du tout sur le point d'accoucher, dit-il amusé .
- Je m'excuse de vous avoir fait déplacé aussi vite alors que ce n'était pas utile.

Le médecin secoua la tête comme pour me dire que ce n'était pas grave et après une heure d'observation, il nous rendit son verdict.


- J'imagine que vous n'aviez toujours pas vu de médecin n'est-ce pas ?

Et une longue conversation s'engagea, dans laquelle j'expliquai au médecin que j'avais sut le matin même que j'étais enceinte et je pus voir la surprise qui était apparut sur son visage l'espace d'un instant. Je comprenais parfaitement puisque je ne pensais pas moi même être à un stade aussi avancé. Cependant, j'étais loin de me douter de la suite des évènements. Assise sur le lit main dans la main avec mon cher et tendre, je regardai l'elfe adulte devant moi avec des gros yeux.

- Vous êtes sûrs? Je veux dire que vu comme ça on ne dirait pas qu'il y a deux bébés dans mon ventre.

Le médecin hocha la tête en signe d'affirmation et un grand sourire s'afficha sur mon visage, c'était une merveilleuse nouvelle que voilà. Je n'étais plus enceinte d'un seul bébé , mais bien de deux. Malgré tout, l'elfe rajouta que l'accouchement serait plus compliqué, surtout puisque j'avais une santé fragile, il ne fallait pas que j'use mon énergie tout de suite. D'après lui, je devais me reposer jusqu'au jour fatidique. Je soupirai, je n'aurais plus qu'à essayer d'amadouer mon petit ami pour qu'il me laisse sortir et faire ce que je voulais. Je n'avais pas la moindre envie de rester cloitrer chez moi à ne rien faire, surtout que je serais la plupart du temps seule, puisque Nero ne pourrait pas rester tous les jours avec moi. Mon regard améthyste étincellant de joie se tourna ensuite vers mon fiancé, tandis que le médecin partait. Une fois la porte fermée je me jetai complèment sur mon petit ami tout en l'embrassant un peu partout tant ma joie était immense.

- N'est-ce pas une bonne nouvelle? lui demandais-je tout en lui faisant de légers baisers dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Ven 1 Juil 2011 - 12:39

Dés que Kaïri m'avait annoncé qu'elle était enceinte, j'avais su que cette journée serait exceptionnelle. Mais je ne me doutais pas un seul instant qu'une autre surprise m'attendait....

Toujours accroupis en face de ma fiancée, j'attendais que son mal lui passe. La voir dans un tel état sans pouvoir faire quelque chose pour la soulagée un tant soit peu me rendait complètement fou. Mais sa douleur s'estompa assez vite, heureusement... Ma tendre moitié s'assit alors sur le lit de sorte à ce que je puisse m'installer à ses côté, me rassurant quant au fait qu'elle n'accoucherai pas avant un mois ou deux. Je me sentis quelque peu mal à l'aise après cette remarque puisque j'avais fait appeler un médecin en toute hâte alors que cela n'était pas nécessaire.


*Quel idiot....*

Néanmoins , Kaïri ajouta qu'avoir appeler un docteur était une bonne chose, ce qui me rassura quelque peu. Je n'aurai pas l'air trop bête quand il arrivera, ce qui ne tarda pas d'ailleurs...
Alors que ma petite amie m'offrait l'un de ses délicieux baisers tout en laissant ses mains se balader sur ma personne, la porte de notre chambre s'ouvrit sur un homme d'âge mur, une elfe plus précisément. Ce dernier nous fit remarquer dans un sourire amusé que Kaïri semblait en très bonne santé et non sur le point d'accoucher. Gêné par cet irruption soudaine, je m'écartai légèrement de la belle ange au regard améthyste alors que cette dernière s'excusa auprès du médecin pour l'avoir fait déplacé pour rien.

Il s'en suivit ensuite une série d'observation et une longue conversation entre ma compagne et le médecin à laquelle je ne compris que très peu de chose. Apparemment, Kaïri était déjà à un stade de grossesse assez avancé, chose qui me surpris énormément puisqu'en regardant le ventre de ma douce on penserait plutôt qu'elle était au début de sa grossesse. C'était d'ailleurs à cet endroit précis que mon regard était posé tandis que Kaïri discutait toujours avec le médecin.


*Je ne m'attendais pas à ce que le bébé arrive aussitôt ! *

Et je n'étais pas au bout de mes surprise puisque le docteur nous annonça que mon tendre amour n'attendait pas un mais bien deux bébés .Il nous quitta ensuite, non sans donner quelque recommandation à Kaïri car l'accouchement risquait d'être compliqué. Une fois l'elfe partit, la belle ange me sauta littéralement dessus me couvrant de baisers, tant elle était folle de joie. De mon côté, je restai immobile, comme si mon esprit était ailleurs. Bien que cela pouvait être facilement prévu vu les nombreux cas de gémellité dans ma famille,cette nouvelle avait eu sur moi l'effet d'une bombe .Ce n'était pas un mais bel et bien deux enfants que j'allais devoir assumer, en plus de ma fiancée et cela me faisait peur puisque je n'étais même pas capable de m'assumer moi-même. Alors comment allais-je faire pour m'occuper d'une famille? Néanmoins, j'étais tout aussi fou de joie que ma tendre moitié et j'avais hâte que mes enfant viennent au monde, malgré mes craintes. J'avais toujours su me sortir des pires situations, j'étais donc tout à fait capable de gérer celle-ci, il me suffirait de prendre mes responsabilités, chose que j'étais prêt à faire.

Ce fut la voix de ma dulcinée qui me sortit de mes pensées, en me demandant si je ne trouvais pas cette nouvelle merveilleuse. Je posai dés lors mon regard sur son doux visage qui rayonnait de joie et restai silencieux, me contentant de sourire. Après l'avoir contemplée ainsi durant un instant, je capturai tendrement ses lèvres, lui transmettant toute ma joie et tout mon amour à travers ce baiser.


"Bien sûr que si ! J'ai hâte que ces petits bouts viennent au monde."

Oui, j'étais vraiment impatient que mes enfants naissent. Les projets se bousculaient déjà dans ma tête et l'image de ma future famille me fit sourire béatement. Mais je revins très vitre à la réalité en me rendant compte qu'il allait nous falloir un toit. Bien sûr nous étions pas vraiment à la rue puisque nous avions louer cette chambre d'hôtel le temps d'une nuit que nous retournerions chez le grand-père de Ice dés le lendemain mais nous n'allions pas pouvoir rester chez le vieil elfe indéfiniment. Bien que je savais que la porte ce dernier nous était grande ouverte, il allait falloir que Kaïri et moi déménagions tôt ou tard. Sa maison était bien trop petite pour pouvoir tous nous accueillir et avec l'arrivée de ses bébés, il était nécessaire que Kaïri et moi prenions notre indépendance et nos responsabilités...

*Ça peut encore attendre un peu mais il va falloir que j'en parler assez vite avec Kaïri tout de même...*

Un second problème vint alors se poser dans mon esprit ou plutôt s'agissait-il d'une crainte... Les paroles du médecin me revinrent en tête,celui-ci avait parler "d'accouchement difficile." Mes pensées se tournèrent instinctivement vers ma mère qui avait également eu un accouchement difficile et qui en était morte. Une légère angoisse me gagna subitement en pensant qu'il pouvait arriver la même chose à ma tendre moitié. Si cela devait arriver je ne m'en remettrai sans doute pas...
Je savais au fond de moi-même que l'accouchement se passerait bien si Kaïri se reposait au maximum mais je ne pouvais m'empêcher d'être soucieux car je connaissais très bien ma petite amie et je savais donc qu'elle n'allait pas forcément suivre les conseille du médecin à la lettre. Aussi décidais- je de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour qu'elle se repose au maximum.


"Amour...Je veux que tu me fasse une promesse..."Dis-je tout en installant la belle ange sur mes genoux"Promets-moi de ne pas faire trop d'effort et de te reposer le plus possible."

Mon regard plongé dans les pupilles améthyste de Kaïri, j'essayais de prendre mon ai le plus sérieux afin de la convaincre/ L'idée qu'il puisse y avoir des complications durant l'accouchement me faisait vraiment peur et si il y avait un moyen pour éviter cela j'étais prêt à tout pour y arriver. Je voulais confier mes craintes à ma douce moitié mais je ne savais comment faire... Après un moment de silence, je décidai de lui confier une partie de ma vie comme elle l'avait fait un peu plus tôt. Peut-être comprendrait-elle mieux pourquoi je tenais tant à ce qu'elle se repose...

"Tu sais...Je ne te l'ai jamais dis mais... Ma mère est morte en nous mettant au monde...Je ne supporterai pas qu'il t'arrive la même chose mon ange..."Avouais-je alors que mon regard se perdait dans le vide.

C'était la toute première fois que je parlais de ma mère à quelqu'un et cela me provoquait un sentiment bien étrange. Même si je ne l'avais pas connu, il arrivait des moments où elle me manquait, comme à cet instant...

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Ven 15 Juil 2011 - 23:16

Alors que j'avais enlacer mon petit ami, tout en sourire béatement tellement j'étais heureuse, Nero me rassura en me disant qu'il était tout aussi impatient que moi que nos bébés viennent au monde. Je relevai le regard vers lui et lui donnai un doux baiser tandis que je passais mes mains autour de son cou. Jamais au grand jamais je n'aurais espérer ressentir tant de bonheur, bien que malgré tout j'aurais préféré prendre plus mon temps pour réaliser tout ça, je ne le regretterais pas moins. Cependant, je me demandais ce qui allait se passer pour la suite, puisque je me doutais que Nero ne voudrait pas rester chez Grand Père, pas qu'il ne l'appréciait pas, mais la présence de mon meilleur ami et de mon frère allait sûrement le déranger.

Je fronçai les sourcils, ne voyant absolument pas comment nous pourrions faire, ce n'était pas l'argent qui me manquait, puisque j'avais beau n'avoir que seize ans, mes parents m'avaient laisser beaucoup d'argent pendant toute mon enfance, ce qui faisait que j'avais un petit pactole à la banque. Non ce qui me gênait était de rajouter un déménagement à toutes les nouvelles que devait digéré mon frère. Je ne pouvais pas lui infliger un nouveau coup dur. J'avais beaucoup trop de respect pour mon frère pour le blesser une fois de plus, et je savais qu'il ne me laisserai pas habiter seule avec mon fiancé.


* Sûrement serait-il même capable de venir vivre avec nous. *

Ce qui ne serait pas du tout au goût du beau démon avec moi, mon frère et mon petit ami ne s'entendraient peut-être jamais et je les voyais mal cohabité tous les deux. C'est ainsi que je me plongeai dans une profonde réflexion, essayant de trouver un compromis pour que tout ça soit accorder. Mais aucune idée ne me venait à l'esprit, ce qui me fit pousser un long soupire d'agacement . Ce fus la voix de Nero qui me fit reprendre mes esprits, je posai un doux regard sur lui tandis qu'il me fit assoir sur ses genoux . Je me doutais bien de ce qu'il allait me dire, puisque le médecin avait grandement préciser que je ne devais pas faire beaucoup d'effort avant que j'accouche, et j'étais absolument contre, j'étais une fille très active, je ne pouvais donc pas du tout rester a ne rien faire pendant deux mois.

De plus, les hommes avec qui j'habitais étaient incapables de faire quelque chose de leur dix doigts et je ne pouvais pas laisser Grand Père faire, ne serait-ce que la vaisselle, il nous hébergeait gratuitement, et je n'étais pas du genre à profiter de l'hospitalité du vieil elfe. Mon regard améthyste qui s'était perdu dans le vide un moment se reposa sur mon cher et tendre tandis qu'il essayait de me faire promettre de me reposer le plus possible. Je fronçai les sourcils tout en croisant les bras et en prenant un air vexée .


- Mais ... Mais .. bégayais-je tout en faisant la moue .

Je n'avais pas la moindre envie de rester cloitré chez moi jusqu'à ce que les bébés arrivent, si cela devait arriver, je n'hésiterai pas à espérer qu'ils arrivent au plus vite, pour me permettre de pouvoir enfin bouger à ma guise . Mais la révélation que me fit ensuite mon petit ami me laissa de glace . Je ne trouvais rien à redire pour l'instant à ce que venait de m'avouer Nero et je le scrutais du regard un moment, sachant que parler de sa mère qu'il n'avait jamais connu devait le toucher bien plus qu'il ne le laissait paraître.

Plusieurs choses se bousculaient dans mon esprit, promettre à mon fiancé de me reposer un maximum et ne pas bouger de chez moi, ou ne pas lui promettre et risquer de le laisser s'inquiéter pendant les deux mois qu'il me restait avant d'accoucher. Vu comme ça mon choix était tout fait, je déposai un léger baiser sur la joue de mon beau démon tout en lui souriant amoureusement .


- Je te promet de ne pas trop faire d'efforts, mais dans ce cas-là ...

Un sourire taquin apparut sur mes lèvres et je passai ma main sur le torse nu de mon petit ami tout en lui déposant de fièvreux baisers dans son cou.

- Tu vas devoir céder au moindre de mes désirs d'accord? lui demandais-je d'un air amusé.


Dernière édition par Kaïri Kumiko le Lun 24 Oct 2011 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nero Rasphodos
Victime du paranormal
avatar

Féminin Vierge Coq
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : With the most beautiful angel ♥
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   Ven 5 Aoû 2011 - 15:19

Voilà que pour la toute première fois de ma vie ma mère me manquait...

Avant aujourd'hui, je n'avais jamais réellement pris le temps de tourner toutes mes pensées vers elle, pas parce que je lui en voulais de nous avoir laisser mais plutôt parce qu'il me semblait inutile de penser à une personne qui n'était plus là, cela ne changerait rien à la situation de notre famille. Pourtant, quelque chose au fond de moi me disait que les choses se seraient sans doute passées autrement si elle n'était pas morte. Mort sur laquelle planaient quelques doutes au sein de notre famille , puisque beaucoup pensait que mon père l'avait tuée afin de faire de nous ce qu'il voulait. Si j'avais longtemps rejeté cette idée à cause du respect que j'avais pour mon père, je me rendais compte aujourd'hui que cette rumeur n'était peut-être pas une divagation comme je l'avais toujours pensé...

Après m'être égaré pendant un court instant, je reportai mon attention sur Kaïri. Bien qu'elle fit la moue au départ ma fiancée me promis de ne pas trop faire d'effort, ce qui me rassura. Je savais pertinemment qu'elle ne pourrai rester allongée dans son lit sans y bouger durant ces derniers moi de grossesse puisqu'elle était une personne très active malgré sa santé fragile mais le simple fait qu'elle me dise qu'elle ferait attention suffit à m'apaiser l'esprit. Néanmoins, il y avait un prix à cela et, tandis que ma bien aimée m'annonça que je devrais céder à tout ses caprices en contre partie tout en déposant de brûlant baisers dans mon cou , j'affichai un sourire coquin avant de poser une main sous son menton afin de relever doucement son visage et pouvoir ainsi la regarder dans les yeux.


"Ça ne me dérange pas du tout, loin de là..."Susurrais-je à son oreille avant de capturer ses lèvres dans un baisers passionné.

Très vite, mes lèvres quittèrent le cou de la belle ange pour venir se poser de nouveau sur les siennes alors que mes mains vagabondaient sur son corps, ôtant les vêtements qu'elle portait et qui furent très vite rejoint par les miens. Ce fut ensuite une douce étreinte qui se forma entre ma tendre moitié et moi. Un tendre moment durant lequel se mélangeait passion et amour.

Tant à présent allongé , reprenant doucement mon souffle tout en tenant précieusement Kaïri dans mes bras , je fixai le plafond de notre chambre, songeant à ma future famille. J'étais à la fois impatient et effrayer par le fait de devenir père. Même si je ne laissai rien paraître afin de rassurer ma tendre moitié , j'avais peur de ne pas savoir assumer tout ça. J'avais déjà du mal à me prendre en charge alors m'occuper de deux enfants risquait d'être un véritable challenge pour moi. Néanmoins j'étais certains de pouvoir y arriver même si j'avais encore beaucoup de doutes à ce sujet.


"Dis mon ange, tu pense que je ferait un bon père?"Demandais-je à Kaïri sans jamais quitter le plafond du regard.

~~~~~~~~~~~~


Because it's you and me endlessly:
 

Rps avec: ¤ Kaïri ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle renversante [Pv:Kaïri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Centre ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: