AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Dim 6 Mar 2011 - 3:03

A ma dernière question, Alice me répondit qu'effectivement elle était fille unique, mais qu'elle considérait sa cousine comme une hrande soeur, ce qui la sortait un peu de cette vie enuyeuse, toujours toute seule. Elle s'entendait apparement plutot bien avec cette cousine, qui ne lui ressemblait pas beaucoup, et je me surpris moi-même à me demander si je pouvais la connaitre, arpentant la ville depuis maintenant pas mal de temps.
Je commençai alors intérieurement à me comparer à Alice. Elle était un peu comme moi, cette petite. Elle a grandit comme une fille unique, et elle a quitté les siens pour venir ici. Certes, pas pour les mêmes raisons, mais tout de même. Peut-être que bien d'autres choses pouvaient nous lier, et que c'était pour cela que je ressentais le besoin de prendre soin d'elle ...


- Tu la reverras vite, j'en suis sûre, lâchai-je comme pour rassurer la jeune fille aux longs cheveux noirs.

Lorsque la petit sorcière m'assura que ma petite soeur avait de la chance de m'avoir, je mis quelques secones avant de percuter. De la chance d'avoir une fille comme moi en guise de soeur, une fille qui ne savait même plus reocnnaitre le bien du mal, qui était incapable de tenir ses engagements. C'était ... Une chance ?..
Elle ajouta également que c'était mieux d'ùêtre deux dans une famille, et que nous ne risquions pas ainsi de nous ennuyer. Les paroles d'Alice étaient bien naïves, mais en même temps, elle était encore jeunes.


- Tu sais, ça ne fait que peu de temps qu'Hana m'accepte en tant que soeur. Ca a été dur pour elle, et je peux la comprendre. Finalement, elle a appris qu'elle partageait son sang avec une créature ignoble.

J'avais dis ces mots dans une voix neutre mais légèrement froide vers la fin, comme pour me blâmer moi-même. Oui, toute ma vie, j'avais été une créature infâme et sans coeur, j'avais beaucoup tué sans raisons, ou du-moins, pour me défendre. J'avais fait souffrir des innocents pour mon plaisir personnel. Tout ça pour quoi ? Je ne le savais toujours pas. Certes, j'avais l'intention d'arrêter toutes ces bêtises, pour me consacrer à ma petite soeur, mais mon passé continuerait de me poursuivre toute ma vie, je n'y pouvais rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Lun 7 Mar 2011 - 23:38

    « Lorsque la sorcière eut fini de parler de sa cousine, Haku lui assura qu'elle la reverrait sûrement bientôt, histoire de la rassurer. Par contre, elle n'avait pas l'air d'adhérer aux propos d' d'Alice concernant la chance de sa sœur avait de l'avoir à ses côtés. En effet, le fait que Hana considère Haku comme sa sœur était récent et que ça avait été dur pour elle. L'ange déchu n'avait pas l'air de lui en vouloir pour ça et que "finalement, elle avait appris qu'elle partageait son sang avec une créature ignoble". Ces mots étaient un peu forts pour décrire quelqu'un mais Haku était sûrement la seule personne au monde à pouvoir porter un jugement sur ce sujet. Il était vrai qu'étant donné qu'elle avait rte élevée par une famille de démons, elle avait eu la même éducation qu'eux et cet apprentissage n'avait sûrement pas été bénéfique mais maintenant qu'elle pouvait faire ses choix, elle avait le pouvoir de changer.

    - Je sais que c'est un peu bête ce que je te dis là mais réfléchis bien. On ne peut pas changer le passé, certes, mais ton avenir ne dépend pas complètement de ce qui s'est passé antérieurement... Si l'avenir était calculé selon ce qu'on a fait pendant le passé, je serais morte depuis longtemps ! Ce que je veux dire, c'est que j'ai compris au moment où tu m'as parlé de ta sœur que tu voulais changer. C'est quelque chose d'assez difficile mais pas impossible pour autant. Il suffit d'avoir de la volonté et ça, je suis certaine que tu en as !

    Ce que craignais Alice, c'était que Haku ne s'énerve. Il était vrai qu'elle n'avait pas à se mêler des affaires des autres mais la personnalité d'Alice voulait qu'elle veuille aider les personnes à tout prix, quitte à prendre des coups. Maintenant qu'elle connaissait une partie du passé de l'ange déchu, Alice avait besoin de lui venir en aide, non seulement parce qu'elle considérait l'ange comme une amie, mais aussi parce qu'elle voyait que sa nouvelle amie avai envie de changer.

    - Je suis désolée de dire toutes ces idioties, mais c'est en partie ce que je pense... termina Alice en esquissant un petit sourire désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Jeu 10 Mar 2011 - 0:53

Je venais de me plaindre sans vraiment m'en rendre compte, puisque j'avais affirmé être un monstre, une créature ignoble et sans coeur. Au yeux d'Hana, je sais que c'est la première image qu'elle avait eu de moi, et bien heureusement, elle l'avait vite chassée de son esprit. Nous ne serions sinon pas si attachée l'une à l'autre en ce moment même ...

Suite à cette phrase de ma part, Alice se rebella complètement, me faisant part de ce qu'elle pensait. Ainsi, elle affirma que même si nous ne pouvions pas changer le passé, il ne fallait pas penser que notre avenir était irréversible, à cause de fautes passées. La jeune fille aux longs cheveux noirs savait que je voulais changer pour l'amour de ma soeur, et que ce ne serait pas une chose impossible. Elle termina en disant qu'avec de la volonté, je pourrais y parvenir, et je lui souris lorsqu'elle s'excusa, balayant ce pardon, que je trouvais inutile, d'un geste de la main.


- Tu as raison, et je te suis reconnaissante de me dire tout ça. Tu sais, j'aimerais changer, si je pouvais retrouver mes ailes blanches, rien que pour Hana, je le ferais. Malheureusement, je ne suis pas totalement libre de mes faits et gestes. J'ai des responsabilités qui font que je risque à tous moments de mettre ma soeur en danger. Alors c'est assez ... délicat.

Si Alice voulait en savoir plus, je lui expliquerais que je dependais de certains démons, sans révéler leur identité bien entendu. Elle avait le droit de savoir, et je lui faisais confiance presque autant qu'à Hana.
Cependant, l'une des phrases de la jeune sorcière retint mon attention. Elle avait dit que, si l'avenir dépendait du passé, elle serait morte depuis longtemps. De cette manière, je ne parvenais pas à comprendre ce qu'avait bien pu faire Alice d'aussi horrible pour mériter la mort.


- Par contre, je n'ai pas bien compris ce que tu m'as dit. Tu serais morte depuis longtemps si l'avenir était calculé par rapport au passé ... Tu peux m'expliquer ?

Après en avoir tant dit sur ma propre personne, j'estimais juste que la jeune Alice m'en apprenne à son tour un peu plus sur elle. J'étais curieuse de savoir ce qu'elle avait pu faire dans le passé, parce qu'en la voyant, elle n'avait absolument rien de diabolique. C'était une forte tête, certes, mais elle n'était pas mauvaise, quoi qu'elle puisse en dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Lun 11 Avr 2011 - 20:43

    « - Tu as raison, et je te suis reconnaissante de me dire tout ça. Tu sais, j'aimerais changer, si je pouvais retrouver mes ailes blanches, rien que pour Hana, je le ferais. Malheureusement, je ne suis pas totalement libre de mes faits et gestes. J'ai des responsabilités qui font que je risque à tous moments de mettre ma soeur en danger. Alors c'est assez ... délicat.

    Alice sourit lorsqu'elle prononça ses mots. Si l'ange voulait changer et qu'elle avait cet état d'esprit, elle pourrait vite retrouver ses ailes blanches si c'était encore possible. De toute façon, que les ailes soient blanches ou noires n'était pas important, puisque l'essentiel était l'intérieur de la personne qui possédait ces ailes... noir ou blanc. L'ange déchu lui demanda alors la raison pour laquelle Alice serait morte si l'avenir était calculé par rapport au passé. La sorcière passa une main dans ses cheveux et répondit, tout sourire.

    - Oh, rien du tout... J'ai peut être un peu exagéré la chose. Je veux juste dire que quand j'étais petite, j'étais plutôt du genre à attraper les mouches et leurs arracher les ailes pour voir si elles criaient, c'est tout !

    Oui, Alice avait toujours été une enfant un peu dérangée mentalement. C'est vrai qu'elle avait toujours été du genre à aimer la vie... mais juste la sienne. Penser aux autres était une chose impossible pour elle et du moment qu'elle était satisfaite, son entourage ne comptait pas. En grandissant, elle s'était aperçue que les gens avaient plus "d'utilités" que de satisfaire ses désirs personnels et que si elle était gentille avec les autres, la vie était beaucoup plus jolie pour elle comme pour eux.

    - J'étais ce qu'on appelle une vilaine petite fille égoïste, pour qui le monde s'arrêtait au bout de son nez, tu vois ? continua-t-elle en riant légèrement. C'est peut être moins grave que ce que tu as dû endurer mais bon, on a toutes les deux changé, non ?

    Elle n'attendait pas vraiment de réponse à cette question mais si Haku avouait sincèrement d'avoir changé, ce serait déjà un grand changement. Alice avait toujours aimé aider ses amis depuis qu'elle avait appris que l'amitié était quelque chose de très précieux, et ça n'allait pas être aujourd'hui qu'elle allait arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Mar 12 Avr 2011 - 22:56

Les mots d'Alice m'avaient intrigués, c'était vrai, puisque, quoi que je pense, je n'arrivais pas à comprendre comment une jeune fille comme elle pouvait commettre des erreurs passibles d'une "peine" de mort, comme elle l'avait dit. Elle m'expliqua bien vite qu'elle avait certainement exagéré, et que c'était simplement qu'elle était assez turbulente quand elle était petite. Son exemple de tuer des petits animaux manqua d'ailleurs de me faire frémir, surtout qu'elle souriait très franchement en disant ça.

*Elle est légèrement flippante quand elle s'y met ...*

Plus calmement, la jeune fille aux longs cheveux noirs ajouta que, quand elle était plus jeune, elle était très égoïste, ne se préoccupant que de sa petite personne. Elle finit par dire que c'était certainement moins difficile que ce que j'avais dû endurer, mais qu'au final, nous avions toutes les deux bien changé, et à ces mots, un fin sourire vint illuminer mon visage.


- C'est sûr, si tu ne m'avais pas dit ça, je ne me serais jamais doutée que tu était une petite terreur avant.

Machinalement, je passai doucement une main sur le sommet de la tête d'Alice, dans un geste qui se voulait affectueux, et ne cessant de sourire. C'était clair, elle était devenue bien sage, même si elle avait gardé son caractère bien trempé, ce qui n'était pas plus mal. Au moins, elle ne se laissait pas marché sur les pieds.
Pour ce qui était de moi, je ne savais pas trop quoi penser. J'avais changé ... Oui, certainement, puisque je ne m'étais jamais autant soucié du bien être de quelqu'un. Mon sourire s'apaisa alors pour presque disparaitre.


- Tu as raison, depuis que j'ai retrouvée Hana, je n'ai plus du tout envie de m'attaquer aux autres. J'ai quasiment perdu mes envies de vengeance, et des fois, je ne me reconnais même plus ...

Mon regard vermeil se perdit quelques secondes dans le vide, tandis que je me revoyais en train de tuer des personnes qui ne m'avait rien fait de bien spécial. J'étais pire qu'une démone, et voilà qu'aujourd'hui, je m'interdisais de faire du mal à une gamine perdue en pleine nuit au milieu de la forêt ... Je ne savais pas où ce changement de caractère allait me mener, mais ce dont j'étais sûre, c'était que j'allai le regretter, d'une manière ou d'une autre, même s'il me permettait de rester avec ma chère petite soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Mer 13 Avr 2011 - 10:22

    « - C'est sûr, si tu ne m'avais pas dit ça, je ne me serais jamais doutée que tu était une petite terreur avant, fit Haku en esquissant un sourire.

    Elle passa une main dans les cheveux de la sorcière, et elles se mirent à réfléchir toutes les deux. Beaucoup de changements avaient été opérés sur ces deux jeunes filles et lorsqu'on y réfléchissait, même si de tels changements avaient été opérés, au fond elles restaient les mêmes. Alice soupira de penser cela. Il était inutile de se morfondre sur le passé, "because the past says in past", comme elle se le répétait tout le temps.

    - Tu as raison, depuis que j'ai retrouvée Hana, je n'ai plus du tout envie de m'attaquer aux autres. J'ai quasiment perdu mes envies de vengeance, et des fois, je ne me reconnais même plus.
    - Moi aussi, je n'arrivais pas à croire que j'étais devenue "gentille avec les autres", au début. C'est bizarre mais on s'y fait, des fois, on se dit même qu'on a aucun regrets sur notre ancienne vie...


    Il était vrai que, si elle avait le pouvoir de remonter le temps, elle ne se serait sans dotue jamais dit que la vie était plus belle quand tout tournait autour de sa petite personne. Maintenant, penser aux autres faisait partie de sa nature, et un tel changement ne s'était pas fait en deux jours. Il lui avait fallu pas moins de dix ans pour s'en rendre compte... heureusement qu'elle avait toujours eu du soutien, sinon quoi elle serait sans doute devenue complètement folle, sûrement.

    Aujourd'hui, tout allait pour le mieux. C'était comme si elle recommençait sa vie à partir de quinze ans, que tous ses soucis s'étaient envolés lorsqu'elle avait franchi la barrière de protection de la ville. Elle avait eu de la chance d'être tombée sur Haku alors qu'elle voulait changer, car si elle avait débarqué plus tôt, peut être que Haku l'aurait laissé mourir sans hésiter, si elle était aussi horrible qu'elle le disait. Comme quoi, Alice avait été chanceuse sur ce coup-là, contrairement à d'habitude. Rencontrer Haku alors qu'elle était en plein changement avait peut être été une chance pour Alice. Un signe ? Peut être. Personne ne le saurait sans doute jamais mais tout ce qu'elle pouvait affirmer, c'était qu'elle voulait l'aider dans son changement, la soutenir lorsqu'elle vacillerait et tout ce dont elle pourrait pour l'aider, tout simplement parce que maintenant, elles étaient amies.

    - Si un jour tu te surprends à regretter ton ancienne vie, il ne faut pas que tu essayes de refaire pareil. Crois-moi, au début c'est très difficile mais on arrive à combattre quand même, avec de la volonté et un bon soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Jeu 14 Avr 2011 - 0:01

Alors que je venais de passer doucement une main sur la tête de la jeune Alice, cette dernière sembla se plonger dans une profonde réflexion, et après que je lui eue dit ne plus me reconnaitre par moments, elle me fit par de ce qu'elle pensait. Comme moi en ce moment, la jeune sorcière avait eu du mal à s'habituer aux changement qu'elle avait opéré sur elle-même. Elle ajouta d'ailleurs que je ne devais pas regretter mon ancienne vie, car redevenir comme avant ne serait pas une bonne chose, même si c'était une tentation très forte et si facile ...

J'étais pas mal perdue ces derniers temps, c'était indéniable, mais à cause de ma fichue fierté, je ne l'avais encore montré à personne, pas même à ma petite soeur. De ce fait, Alice était la première à être témoin de mes "faiblesses", puisque je voyais cette nouvelle sensibilité en moi comme telle. Je lui faisais confiance à cette petite, parce qu'elle me faisait un peu penser à ma propre personne en fait. En réalité, si j'avais été une ange, j'aurais certainement eu exactement le même caractère qu'elle, et ça m'amusait un peu, mais je n'étais plus d'humeur à sourire ...


- Je sais très bien que je ne dois pas revenir en arrière, mais c'est tellement de sacrifices ... Tu ne te rend pas compte des répercussions que ça aurait si je perdais ma personnalité de démone aux yeux des autres, dis-je d'une voix un peu attristée, mon regard vermeil fixant un point invisible.

Voilà la vérité qui brisait toutes mes espérance de changer de vie. J'avais bien trop marquée les esprits avec mes faits et mes crimes que je ne pouvais tout bonnement pas arrêter tout ça. Ce serait comme une trahison, et je risquerais bien trop de choses ànpasser pour une autre. Etant déjà de nature "maudite", ajouter une autre faute à cela serait carrément suicidaire, et je ne comptais pas mourir. Pas maintenant que j'avais la chance de connaitre de nouvelles choses, bien plus humaines ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Sam 7 Mai 2011 - 8:34

    « La tristesse que ressentait Haku se sentait aussi bien dans sa voix que dans sa tête, et ça suffit à rendre Alice un peu mal à l'aise. Elle se sentait vraiment flattée que l'ange déchue se confie comme ça à elle, et il fallait qu'elle l'aide à se sentir bien. Il était vrai que si elle avait été un cruel personnage aux yeux de tous avant de rencontrer sa jeune sœur, il serait dur pour ces personnes de se faire à l'idée qu'une personnalité comme celle la était possible dans le mental de Haku Honne.

    - Si les autres dont tu parles te craignaient avant, pourquoi changeraient-ils d'avis sous prêt te que tu changes de point de vue ? fit alors Alice. Changer de personnalité ne veut pas dire changer en question de puissance magique, si ?

    La nature était parfois mal faite. Les gens changeaient d'avis vis-à vis du comportement à adopter auprès de quelqu'un sous prétexte que ce quelqu'un avait adopté une nouvelle façon de penser... Maintenant qu'on y pensait, c'était une façon de pensée plutôt hypocrite, mais tout le monde avait une par comme ça, dans sa personnalité. La nature humaine ou magique avait quand même beaucoup plus de points communs qu'on pourrait le croire.

    - Tu sais Haku, on peut se faire respecter aussi bien lorsqu'on est gentil que lorsqu'on est méchant... ajouta Key en essayant de remonter le moral de l'ange déchue.
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Mer 11 Mai 2011 - 17:48

J'étais en train de me plaindre ouvertement, bien que je ne m'en rende pas comtpe, et d'ordinaire, j'avais horreur que les gens me prennent en pitié ou me plaignent. Sauf qu'avec Alice, c'était différent. Cette petite m'aidait beaucoup, depuis que je l'avais rencontré. Elle avait un caractère bien à elle qui faisait que je la respectait, et qu'elle me faisait un peu penser à moi, en plus jeune et quelque part pourtant, en plus mûre. Seulement, la phrase qu'elle venait de prononcer me percuta.

- Cette façon de penser est naïve, Alice, lui dis-je dans une voix calme en fermant une seconde des yeux.

Ce qu'elle disait, c'était que la vision que les autres avaient de moi ne devait pas changer sous prétexte que mon caractère et mes idéaux changeaient, pour devenir meilleurs. Seulement, je ne savais que trop bien à quel points mes "relations" donnaient une importance capitale au paraître. La petite sorcière pensait également que quelqu'un de gentil comme quelqu'un de méchant pouvait se faire respecter. C'était peut-être vrai, mais même les plus puissants des sorciers ne se faisaient-ils pas attaquer et narguer par les plus vils des démons ?


- Agir avec méchanceté aide beaucoup, quoi que l'on puisse en dire. Le respect est toujours plus facile à instaurer lorsque l'on agit avec fermeté et cruauté.

Et ça aussi, je ne le savais que trop bien. Tous les démons qui m'avaient défié l'avaient regretté amèrement, parce que je m'étais donné une joie de les faire crier de douleur et de peur face à moi. Sadique, je l'avais souvent été, mais même si j'en avait un peu honte à cette heure, je me disais que si je n'avais pas agis de cette manière, je ne serais jamais devenue tel que je le suis à présent. Il fallait simplement que je trouve un équilibre, ou que je me débrouille pour avoir deux caractères. L'un avec Alice et Hana, gentil, et l'autres, plus méchant et fier, avec les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Ven 3 Juin 2011 - 9:57

    « - Cette façon de penser est naïve, Alice, répondit Haku d'une voix calme.

    Il était clair que la naïveté de la pauvre Alice avait encore faire des siennes. On pourrait croire qu'elle pensait que le monde était rose, et que tout allait bien, mais elle essayait du mieux qu'elle pouvait de remonter le moral de son amie qui était visiblement perdue. Même si Haku avait été "méchante" comme elle l'avait dit plus tôt, elle pouvait peut être le rester avec les personnes qu'elle jugeait mauvaises, mais un tel jugement ne pouvait pas se faire seul. Les personnes agissant pour le mal devaient trover leurs actes justes, tandis qu'un autre point de vue pourrait porter un avis contraire.
    L'ange ajouta alors qu'agir avec méchanceté aidait beaucoup, et Alice dut se rendre à l'évidence et approuver cette affirmation. Elle écouterait plus quelqu'un qui pourrait potentiellement la tuer plutôt que quelqu'un qui ne lui ferait rien, et tout le monde avait ce point de vue.

    - "Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin". C'est ce que ma mère me disait quand j'allais mal. Donc pour le moment, je te conseille de te conduire comme tu le sens avec les gens, et d'evaluer la personnalité de chacun avant de savoir comment réagir.

    La suite de mots qu'avait prononcés la sorcière étaient peu logiques, mais elle essayait de faire ce qu'elle pouvait pour ne pas dire de choses idiotes. Le naturel enjoué d'Alice avait quelques répercussions sur sa façon de parler, et même dans les pires moments, elle parvenait à prendre un ton jovial. Elle décida donc de changer de sujet, afin de parler de choses moins psychologiques, puisqu'elle avait toujours eu du mal avec ce genre de choses.

    - Tu comptes faire quoi aujourd'hui ? demanda-t-elle.


Dernière édition par Alice Vickers le Sam 9 Juil 2011 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Sam 11 Juin 2011 - 19:13

[Désolée du retard ><]

Alice était vraiment une jeune fille adorable. Dès que je lui montrais ne serait-ce qu'un peu de mon côté de démone, elle tentait de tout tourner du côté du Bien, comme pour me remettre dans le droit chemin, et ce, même après que je lui ai dit que ce qu'elle pensait être naïf. Mais c'était la vérité : une menace amenait toujours plus de résultat qu'une simple discution, même si c'était bien malheureux. Et elle me cita une parole de sa mère, qui lui disait quand elle se sentait mal : "Sourire est la meilleure façon de montrer les dents au destin". Encore fallait-il avoir l'habitude de sourire, et de se comporter naturellement et gentillement avec les autres ... Elle me demanda ensuite ce que je voulais faire dans la journée.

- Ce que je compte faire aujourd'hui ...

Mon regard vermeil se leva vers le ciel, qui était encore bien éclairé par les rayons du soleil. Nous devions être en debut d'après-midi, pas plus tard. Mais tout de même, il serait peut-être temps que je rentre à la maison. C'était étrange, mais j'avais envie de rentrer, et en même temps, je ne voulais pas laisser Alice toute seule ...

- Je ne sais pas trop. Si tu as envie que je t'aide encore en magie, je peux rester avec toi. A moins que tu aies faim.

Là était une proposition légèrement cachée pour aller manger avec elle. Je n'avais pas vraiment envie de rentrer pour le moment, bien que ma petite soeur continuait d'occuper entièrement mes pensées. Mais je savais qu'elle était très bien entourée, et qu'elle n'avait pas besoin que je sois constamment collée à elle. Tant que j'étais là pour qu'elle s'endorme, cela lui suffisait, puisqu'elle avait un peu peur de l'obscurité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Ven 23 Sep 2011 - 18:30

Haku répéta d'abord la question d'Alice, comme brusquement interrompue de profondes pensées. L'ange déchue leva les yeux vers le ciel, et partit une nouvelle fois dans une phase de réflexion, qu'Alice n'interrompit pas. Elle-même n'aimait pas trop se faire déranger lorsqu'il lui arrivait de penser profondément, alors elle patienta quelques secondes avant de recevoir une réponse de la part de Haku, qui répondit ne pas trop savoir, puis qui lui proposa de continuer à l'aider si elle en avait envie. L'entraînement avait été plutôt éprouvant aujourd'hui, et lorsque l'ange termina avec un « À moins que tu n'aies faim. » gentiment proposé, ce fut le ventre d'Alice qui fut le plus rapide, en émettant un bruit plutôt gênant qui la fit rougir. Oui, évidemment... elle n'avait pas mangé depuis maintenant près d'un jour et demi, mais tous les événements qui s'étaient déroulés l'avaient complètement fait oublier ce léger détail. Key, lui, n'avait pas oublié, car véritable ventre sur pattes, il comprenait parfaitement la seconde protestation qui retentit du ventre de la sorcière. Elle sourit, un peu gênée, et passa une main maladroite dans sa chevelure ébène.

« - Je crois qu'un petit repas ne serait pas une mauvaise idée,
avoua-t-elle, un sourire enjoué aux lèvres.
Ça te vas, si on va manger maintenant ? »

Quelques minutes plus tôt, Alice était exténuée. Maintenant, elle était encore un peu fatiguée, mais avoir quelqu'un comme Haku à ses cotés lui donnait une sorte de sentiment de puissance qui la maintenait debout et en mesure de marcher et parler. Elle se rendit soudainement compte de la chance qu'elle avait eue d'être tombée sur Haku, lors de son arrivée. Si elle avait été accueillie par une autre personne, peut-être se serait-elle beaucoup moins bien occupée de la sorcière. Haku lui avait été d'une grande aide, et Alice se mit à penser qu'elle ne réussirait jamais à la remercier autant qu'il le faudrait. Elle trouverait, un jour, un cadeau à offrir à cette ange en guise de remerciement, même si cela ne vaudrait jamais toute l'aide que lui avait procurée la jeune fille aux yeux vermeils jusque maintenant. Alice s'étira et regarda le ciel, comme l'avait fait Haku quelques instants plus tôt. La sorcière avait rarement fait attention au ciel, car chaque fois qu'elle levait la tête, elle le fixait sans le voir complètement, la tête plongée dans les nuages. Là, elle prit le temps de voir qu'aucun nuage ne venait troubler ce bleu clair particulièrement agréable à regarder, ainsi que le soleil situé à son zénith. D'après les cours de science qu'on lui avait donné, Alice réussit à déduire qu'il devait pas être plus de treize-quatorze heures. Il était donc normal d'avoir envie de manger, pour Haku comme pour Alice. Cette dernière prit le lapin dans ses bras et vit sans surprise qu'il était maintenant très emballé à l'idée de prendre un bon repas.

« - Il y a des restaurants à Moonlight ?
demanda soudainement Alice. »

Le fait que Moonlight City soit une ville magique n'était pas la raison d'une question aussi bizarre. En fait, Alice avait de nombreuses fois visité des villes dénuées de restaurants, et peut être que cette ville -aussi magique soit-elle- faisait partie de celles-là. Alice gigota encore un petit peu sur ses jambes, comme à chaque fois qu'elle était intriguée sur ce qu'elle pensait, ou ce qu'elle voyait. Elle leva les yeux une nouvelle fois au ciel, et cette fois-ci, ses yeux bleus le traversèrent sans le voir, en attendant la réponse de Haku. Si cette dernière décidait de prendre son envol afin de retourner en plein cœur de la ville, Alice la suivrait sans broncher, comme à chaque fois. De toute façon, c'était forcément l'ange déchue qui prendrait les décisions, puisqu'elle était la mieux placée pour le faire, car Alice n'était ici que depuis quelques heures, elle n'avait pas vraiment son mot à dire sur la direction à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 412
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Ange déchue
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   Dim 2 Oct 2011 - 2:56

Un peu de repos nous ferait le plus grand bien.

La proposition dissimulée que je venais de faire à Alice lui plût tout de suite, puisqu'elle me demanda si je ne voyais aucun inconvénient à aller manger maintenant. Je secouai la tête uniquement en signe de réponse. En vérité, je commençai également à ressentir un certain besoin de m'alimenter. Une fois la jeune sorcière relevée, j'en fit de même, faisant frémir mes ailes dans mon dos comme pour les dégourdir un peu, tandis que j'époussetai ma longue robe noire décorée de croix blanche. C'est la jeune fille aux longs cheveux noires qui reprit la parole en première, puisqu'elle me demanda s'il y avait des restaurants à Moonlight. Je ne pus m'empêcher de sourire à cette question, que je trouvais un peu naïve, puisqu'après tout, dans une ville, il faut bien nourrir ses habitants.


- Oui, bien sûr, il y en a un certain nombre, dis-je simplement.

Il en existait effectivement de toutes sortes, et surtout, de toutes fréquentations, et je n'avais pas forcément l'habitude d'aller dans des restaurants très bien vus, mais je savais lesquels restaient adaptés à une clientèle comme la jeune sorcière, une clientèle bénéfique. Et je savais aussi que dans un tel restaurant, on ne me jetterait pas dehors si je restais sage, ce qui n'était pas le cas des restaurants réservée aux créatures du mal, qui ne laissaient entrer personne d'autre que des vampires ou des démons - oui, j'étais une exception, mais ce n'était pas la première fois -.
Mon attention se reporta sur la jeune fille au regard bleuté de laquelle je m'approchais de quelques pas.


- Je t'emmène, on ira plus vite en volant, ajoutai-je, sachant qu'Alice ne refuserait pas.

Je prit alors la jeune fille par la taille, déployai mes ailes sombres de toute leur envergure et m'envolai, portant Alice sans même sentir son poids, puisque c'était en réalité mes ailes qui la supportaient. Nous volâme pendant un court moment, juste le temps d'attendre le centre de Moonlight, dans la grande rue pleine de magasins, mais aussi des restaurants tant convoitées. Je relachai mon emprise de ma jeune élève et l'entrainai avec moi vers un des restaurants où il semblait rester quelques tables libres. Le rush de midi était passé, aussi nous pourrions manger à peu près au calme.



[Suite en ville (click)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art d'enseigner à une ignorante [PV Haku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pour toi, je suis l'ignorante sauvage...
» Enseigner, c’est apprendre deux fois ▬ Anna
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» IMPORTANT: Pétition pour ne pas que Napoléon soit supprimé des programmes d'Histoire
» La folie est un art. Laisses-moi te l'enseigner...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: